Manuel Complet de Reliure V2 .pdf



Nom original: Manuel-Complet-de-Reliure-V2.pdfTitre: a la française courant 1.1.cdr

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par CorelDRAW Version 12.0 / Corel PDF Engine Version 1.0.0.536, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/11/2014 à 19:50, depuis l'adresse IP 92.143.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 6267 fois.
Taille du document: 36.9 Mo (173 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


1.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Technique ancienne

Reliure
Couvrure
Taille
Solidité
Type d’intervention

1/4

Ordinaire.
Demi- peau de chagrin et papier marbré .
Courante.
Moyenne.
Normale.

1 Grecquage

Le bloc du livre était grecqué
(3 entailles en général). On
ajoutait le plus souvent 2 gardes
blanches simples collées sur le
premier et dernier cahier, sans
grecquage.

Cette technique, qui permet de
coudre 2 ou 3 cahiers en un seul
passage, générait un gain de
temps considérable. Elle a été
utilisée très fréquemment.
Le premier cahier était cousu tout
du long.
Le deuxième cahier jusqu’à la
première ficelles.
Le troisième cahier était cousu
entre la première et la deuxième
ficelle.
On revenait au deuxième cahier,
et on le cousait entre la deuxième
et la troisième ficelle.
On revenait au premier cahier et
on le cousait jusqu’à la chaînette.

2 Couture croisée

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.1 Reliure dos brisé, ficelle passée
Technique ancienne

2/4

3 Préparation du corps d’ouvrage

On déroulait les brins de la
ficelle (A).
On défaisait à l’aide d’un
poinçon les fibres, jusqu’à ce que
cela ressemble à un pinceau (B).
On mettait un peu de colle
blanche ou chaude à la pointe et
on roulait entre le pouce et
l’index (C).
On laissait sécher.

C

B

A

On encollait à la colle chaude (D).
On rognait devant (E).
On arrondissait (F).
On battait les mors (G).

D
F

E

G

4 Fixation des cartons
On coupait 2 cartons, on les
trouait à l’aide d’un poinçon, (2
trous par ficelle).
On passait les ficelles, les coupait
et les collait sur le plat.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.1 Reliure dos brisé, ficelle passée
Technique ancienne

3/4

On rognait en tête et en pied.
On encollait le dos.
On renforçait avec un papier
journal.

5 Couvrure
On préparait un morceau de
peau (chagrin de deuxième voire
troisième choix), un peu plus haut
et large que le dos.
On parait (au plus simple).

On préparait le faux-dos (on
utilisait de la carte assez rigide,
env. 300gr.).

On encollait entièrement la peau.
On posait le faux-dos au centre.
On posait l’ensemble sur le dos du
livre.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.1 Reliure dos brisé, ficelle passée
Technique ancienne

4/4

On rembordait la peau.

On posait les coins de
parchemin ou de toile (au
plus simple).

On recouvrait les plats
d’un papier marbré.

6 Collage les gardes
On encollait les gardes.
On mettait en presse.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Technique ancienne: points faibles

1/1

Pour grecquer, de grosses entailles
sont faites dans le corps d’ouvrage
ce qui affaiblit considérablement le
papier au dos.

La couture croisée, faite sur deux
ou trois cahiers simultanément, est
très faible car chaque cahier n’est
cousu que sur une petite longueur.
Très souvent les cahiers ayant le
point de couture entre les deux
ficelles finissent par se détacher du
livre.
La qualité médiocre et la finesse du
papier utilisé fragilisent les gardes à
la charnière intérieure, qui finit par
céder. Et le plat se détache.
Le même problème se rencontre
pour les dos des volumes renforcés
avec du papier de mauvaise
qualité.

L’épaisseur et la rigidité de la
carte (carton mince) utilisée pour
le faux-dos provoquent une
tension à l’ouverture et à la
fermeture du livre. La peau perd
de sa souplesse avec le temps et
ne résiste plus à cette charge.

La peau très finement parée aux
charnières affaiblit ces endroits
délicats .
Le faux-dos ne tient que parce qu’il
est collé sur la peau.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.3 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Technique corrigée

Reliure
Couvrure
Taille
Solidité

1/4

À la française, ficelle passée.
Demi-peau chagrin.
Courante.
Moyenne.

1 Gardes
Pour les gardes blanches,
prendre du papier de première
qualité.
Former des cahiers de 4 ou 8
pages qui seront cousus.

2 Couture
Les ficelles doivent être de 6
brins au moins.
Si le volume a 2 grecques, il faut
rajouter une ficelle au centre
(voire deux ficelles suivant la
grandeur du livre), mais surtout
ne pas grecquer.
Effilocher la ficelle avant la
couture.
Préparer les trous de la couture à
l’aide d’un poinçon ou d’une
Si il y a 3 grecques, les réutiliser.
Chaque cahier est cousu tout du
long avec un fil mince (pas de
couture croisée.
Surtout, faire le point-arrière,
c’est-à-dire tourner autour de la
ficelle comme pour un nerf
véritable mais à l’intérieur du
grecquage, ce qui évite une
épaisseur au dos.
Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.3

Reliure dos brisé ou ficelle passée
Technique corrigée

2/4

3 Préparation du corps d’ouvrage

Dérouler les brins de la ficelle.
Défaire à l’aide d’un poinçon les
fibres, jusqu’a ce que cela
ressemble à un pinceau.
Mettre un peu de colle blanche
ou chaude à la pointe et rouler
entre le pouce et l’index, laisser
sécher.
Encoller le livre à la colle
chaude.
On ne rogne jamais un livre à
refaire.
Arrondir.
Battre les mors à 90°.

Couper 2 cartons.
Les trouer à l’aide d’un poinçon
(1 trou par ficelle).
Passer les ficelles.
Couper et coller les ficelles à
l’intérieur.

Encoller le dos à la colle
chaude.
Coller une toile ou une gaze et
un papier de bonne qualité pour
renforcer le corps d’ouvrage.

Coller des tranchefiles
mécaniques entre la gaze, à la
hauteur des chaînettes.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.3

Reliure dos brisé ou ficelle passée
Technique corrigée

3/4

Coller un soufflet.

Ne pas oublier de couper une
entaille en tête et pied du soufflet
pour permettre de remborder la
peau.

Pour le faux-dos, prendre de la
carte (carton mince) de première
qualité, souple, de 200gr.
maximum.

Toujours couper en biseau les
bords sur toute la longueur.

4 Couvrure

Prendre de la peau de bonne
qualité et la parer.
Attention: ne pas parer trop.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.3

Reliure dos brisé ou ficelle passée
Technique corrigée

4/4

Humidifier le faux-dos pour le
mettre en forme, puis le coller
sur le soufflet au dos du livre.
Mettre en peau.
Remborder et faire la coiffe.
Coller les coins et le papier.

5 Coller les gardes
Coller une charnière de peau ou
de toile (couleur ou écru).
Cette charnière intérieure est
importante: elle apporte
beaucoup de solidité. Il n’y a que
les livres de très petit format qui,
pour des raisons esthétiques,
supportent de ne point en avoir.

Couper et coller les gardes
volantes. Eviter le papier blanc
(le papier Ingres va bien, prendre
une couleur un peu plus claire
que la peau).

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: claies et soufflet

Reliure
Couvrure
Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

1/6

Demi-peau ficelles passées.
Basane.
Courante lourd.
Très bonne.
La peau s’effrite.
A préserver.
Maximal

Attention: il est important de
conserver les ficelles!

1 Préparation du corps d’ouvrage

Nettoyer le dos (papiers, toile
ou gaze, etc...).

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: claies et soufflet

2/6

Enlever délicatement le carton du
faux-dos mais laisser les rembords
pour une raison d’esthétique.

2 Préparer les cartons

Enlever la garde volante et la
mettre de côté (nous la recollerons
à la fin de l’intervention).

Préparer le plat pour y coller une
claie et une charnière intérieure.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: claies et soufflet

3/6

Fendre le carton à l’aide d’un
instrument très tranchant et en
même temps assez solide pour
qu’il ne casse pas, juste à la
moitié de l’épaisseur du carton sur
toute la ligne, sur une profondeur
de 2cm env. (ne pas s’occuper des
ficelles).
2cm

Une fois la fente bien dégagée,
enlever le papier de la garde sur
le morceau de la tranche du bas.

Préparer une bande de toile,
parchemin ou peau, dont la
largeur équivaut aux 2/3 du
dos + 2cm.

Largeur

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: claies et soufflet

4/6

Couper cette bande
en autant de
morceaux qu’il y a
d’entre-nerfs.

3 Couper et coller les claies

Coller les morceaux sur le plat
entre les ficelles.

Rabattre les morceaux entre
les ficelles et les coller sur le
dos.

Vu de dos

Préparer une charnière en peau.
Parer finement tout le tour et la
coller normalement.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: claies et soufflet

5/6

4 Coller les charnières

Poser la charnière.

Coller en même temps le
carton fendu.
Recoller la garde volante.

Après un temps de séchage d’une
heure environ, fermer le livre.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: claies et soufflet

6/6

Coller une feuille de papier
(120-150 gr.) à la place du
carton faux-dos, qui était souvent
trop épais.

Préparer un soufflet que l’on colle
au dos de l’ouvrage et coller le
dos de la couvrure sur celui-ci.

Prendre soin d’éviter les épaisseurs,
de façon à ce qu’il n’y ait pas trop
d’espace entre la charnière
extérieure et le dos.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: un plat se détache et la couture lâche
Solution: refaire la couture et réemboîter

Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

1/8

Indifférente.
Bonne.
Le plat se détache du livre et la couture lâche.
A conserver.
Moyenne.

1 Collationner
Les livres anciens ont une pagination
très fantaisiste à laquelle il ne faut pas se fier.
Souvent les livres étaient reliés en recueil
(plusieurs ouvrages en un volume).
Pour cette raison, dès que l’on touche
au corps d’ouvrage pour le recoudre
ou réparer le papier, il faut collationner l’ensemble.
Noter chaque feuillet au crayon à papier
tendre en bas à gauche (côté dos).

2

Enlever la couverture

Enlever les gardes (qui peuvent
être récupérées selon la valeur
de l’ouvrage ou leur intérêt
propre).
Couper les ficelles; séparer le
bloc du livre de la couverture.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: un plat se détache et la couture lâche
Solution: refaire la couture et réemboîter

2/8

3 Préparer les onglets
Couper une toile style” batiste”
de 2,5 cm à 3,5 cm de large sur
toute la longueur du livre.
A l’aide d’une règle métallique,
déchirer une bande de papier
japon (de 20 gr.), 2 mm plus
large que la toile).

Papi

er ja
pon

AMIDON

Coller la toile à l’amidon et la
poser sur le papier japon en la
décalant de 2mm en dehors.

Plier l’onglet sur 4 mm en plaçant le
papier japon du côté intérieur.
Placer l’onglet autour du
premier et du dernier cahier.
Si il y a 3 grecques, les réutiliser.
Utiliser de la ficelle mince à 6 brins,
sans couture croisée. Chaque cahier
est cousu tout du long avec un fil
mince. Faire le point arrière, c’est-àdire tourner autour de la ficelle
comme pour un nerf véritable, mais à
l’intérieur du grecquage, ce qui évite
une épaisseur au dos.

4 Couture

Si le volume a 2 grecques, il faut
rajouter une ficelle au centre (deux
ficelles suivant la grandeur du livre).
Ne jamais grecquer. Effilocher la
ficelle avant la couture. Préparer les
trous de la couture à l’aide d’un
poinçon ou d’une aiguille et coudre.
Faire le point arrière pour les
grecques et coudre normalement
pour les ficelles effilochées.
Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: un plat se détache et la couture lâche
Solution: refaire la couture et réemboîter

3/8

5 Encollage du dos
Dérouler les brins de la ficelle, les
effilocher à l’aide d’un poinçon.

B

Couper un morceau de
molletonnette, plus petit (4 à 6 mm
de hauteur en moins) et plus large
que le dos (ajouter 5 cm à la
largeur).

Encoller le dos à l’amidon; frotter
au plioir; laisser sécher une dizaine
de minutes.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: un plat se détache et la couture lâche
Solution: refaire la couture et réemboîter

4/8

Arrondir le livre.

Eventuellement marquer
légèrement les mors au plioir.

Encoller à la colle chaude et
poser la molletonnette. Laisser
sécher sous poids entre deux
planches.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: un plat se détache et la couture lâche
Solution: refaire la couture et réemboîter

5/8

Trouer la molletonnette à l’aide
d’un scapel à la hauteur des
ficelles.

Passer les ficelles à l’aide d’un
poinçon dans les trous de façon
qu’elles se trouvent à l’extérieur de
la molletonnette.
Laisser sécher sous poids entre deux
planches.

6 Préparation de la couverture

Relever les rembords et enlever
délicatement le carton du faux-dos.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: un plat se détache et la couture lâche
Solution: refaire la couture et réemboîter

6/8

Relever la peau pour libérer le
champ du carton à la charnière
intérieure.

Couper en biais le bord du carton
(les deux cartons) pour créer une
place aux nouvelles matières qu’on
va coller.

Le biais est plus au moins profond
et épais suivant la difficulté qu’il y a
à remboîter l’ouvrage.

Recoller un faux-dos,en carte
(200 gr. maximum) en ayant soin
de biaiser les 2 côtés.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: un plat se détache et la couture lâche
Solution: refaire la couture et réemboîter

7/8

Préparer un morceau de toile batiste
de la largeur du dos plus 4 cm, et
de la hauteur du volume. (On peut
aussi le faire avec un morceau de
peau finement paré).
L’encoller à l’amidon et le poser
sous les rembords; marquer les
charnières avec un plioir; recoller
les rembords.
AMIDON

7 Finir le corps d’ouvrage
Coller à l’amidon la molletonnette
sur l’onglet puis coller les ficelles
sur la molletonnette.

Préparer un soufflet.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: un plat se détache et la couture lâche
Solution: refaire la couture et réemboîter

8/8

Coller le soufflet sur le livre; bien
frotter; laisser sécher en forme.

Encoller le soufflet et fermer la
couverture; frotter et laisser sécher.

8 Coller les gardes

Coller l’onglet sur le plat puis
encoller la garde volante sur 5 mm
et la poser le plus près de la
charnière; la deuxième garde est
posée 1 mm en retrait de la
charnière intérieure.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
1/2
Dégâts: un plat se détache et la couture lâche
Solution: refaire la couture et réemboîter en conservant les gardes

Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

1

Indifférente.
Bonne.
Le plat se détache du livre et la couture lâche.
A conserver.
Moyenne.

Enlever la couverture

Relever les rembords et enlever
délicatement le carton du faux-dos.

Décoller la partie de la garde collée sur la
charnière intérieure.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
2/2
Dégâts: un plat se détache et la couture lâche
Solution: refaire la couture et réemboîter en conservant les gardes

Fendre le carton, (la difficulté: fendre
sans déchirer le cuir du chant).

Amincir le carton à l’intérieur
de la fente, afin de créer de
l’espace pour les éléments
qu’on va ajouter.

2 Réemboîter

Introduire l’onglet dans la fente
puis coller le petit morceau de
garde ainsi que la garde volante.
Pour la suite voir 1.4.2

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.2.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: un plat se détache
Solution: réemboîter sans coudre

Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

1/1

Indifférente.
Bonne.
Le plat se détache du livre et la couture lâche.
A conserver.
Moyenne.

1 Corps d’ouvrage

Une fois le dos nettoyé,
coller une toile de style
batiste ou shirting. Laisser
sécher une nuit.

Coudre au travers de la
toile les 3 premiers et les
3 derniers cahiers. Si on
ajoute une garde la coudre
également.

Continuer idem Recoudre
et réemboîter“, 1.4.2

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.3 Reliure dos brisé ou ficelle passée

Dégâts: le dos se détache partiellement
Solution: soufflet avec languette

Reliure
Couvrure
Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

1/2

À la française ordinaire.
Demi-peau de chagrin avec coins.
Courante et petite.
Petite.
Charnière extérieure usée.
A préserver.
Minimal.

1 Nettoyer le dos

Bien nettoyer le dos; enlever
toute l’ancienne colle.

2 Préparer les plats

Fendre le carton depuis
l’extérieur, sur toute la
longueur; la profondeur varie
de 1à 2 cm selon l’épaisseur
du volume.

Ghislaine Baehler©/BCU Dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.3 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le dos se détache partiellement
Solution: soufflet avec languette

2/2

3 Faire un soufflet

Faire un soufflet en prenant
soin d’ajouter 1 à 2 cm sur un
côté.

4 Finissure

Coller le soufflet sur le volume,
et la languette dans la fente; en
même temps, recoller le
carton.

Lorsque la colle a séché, coller
le dos de la couvrure.
Le papier du soufflet doit être
mince (le soufflet peut être fait
en toile fine pour plus de
solidité).

Ghislaine Baehler©/BCU Dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.4 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le dos et le plat se détachent
Solution: soufflet avec languette et couture

Reliure
Couvrure
Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

1/3

Ordinaire ficelle passé, dos brisé.
Demi chagrin avec coins.
Courante.
Moyenne.
Le plat se détache complètement.
A préserver.
Minimale.

1 Préparation du corps d’ouvrage

Bien nettoyer le dos (enlever
toute l’ancienne colle).

Fendre le carton sur toute
la longueur, sur une
profondeur de 1à 2 cm
selon l’épaisseur du
volume.

2 Faire le soufflet
Faire un soufflet en ajoutant
1 à 2 cm sur un côté.

Enlever la garde couleur.

Coller le soufflet sur le volume.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.4 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le dos et le plat se détachent
Solution: soufflet avec languette et couture

2/3

3 Couture

e
titr

Coudre le premier cahier et la
languette du soufflet, pour faire
un point d’attache. Suivant les
cas on peut aussi coudre une
garde.

4 Fixer le s cartons

Coller la languette, l’introduire
dans la fente, coller la partie
supérieure du carton (de la fente)
bien frotter. Mettre sous poids
entre deux planches. Laisser
sécher.

5 Charnières

Après avoir décollé la garde.
Coller une petite charnière
intérieure de peau, toile ou
parchemin.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.4 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le dos et le plat se détachent
Solution: soufflet avec languette et couture

3/3

6 Gardes

Coller le carton à la colle blanche.
Laisser sécher.

Coller la garde volante tout au
bord du mors. Laisser sécher.

7 Fixer le dos
Lorsque la garde est sèche, coller
le dos de la couverture.
Le papier du soufflet doit être
mince (pour plus de solidité, le
soufflet peut être fait en toile).

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.4.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le dos et le plat se détachent
Solution: soufflet avec languette et couture. Variante 1

Reliure
Couvrure
Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

1/1

Ordinaire ficelle passé, dos brisé.
Demi chagrin avec coins.
Courante.
Moyenne.
Le plat se détache complètement.
A préserver.
Minimale.

1 Préparation du corps d’ouvrage
Bien nettoyer le dos (enlever
toute l’ancienne colle).

Découdre le premier et le
dernier cahiers.
Préparer un onglet de
toile ou de parchemin.

Faire un rembord de 5 mm.

Coudre le cahier avec l’onglet,
en plus de la languette.

Continuer idem
”Soufflet avec languette et
couture“, 1.4.4
Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.5 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: ajouter un soufflet et des ficelles
sous la couvrure

Reliure
Couvrure
Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

1/4

Pleine peau, demi-peau.
Veau et de bonne qualité.
Petit, léger.
Faible.
Un plat se détache.
A préserver.
Minimale.

1 Préparation du corps d’ouvrage

Nettoyer le dos (papier, toile ou
gaze, etc.), amincir ou enlever
le carton faux-dos. Recoller un
papier fort à La place.

2 Préparation des ficelles
Ajouter les ficelles.

Préparation idem
”Ajouter des ficelles sans
défaire le livre“ 1.4.6

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.5 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: ajouter un soufflet et des ficelles
sous la couvrure

2/4

3 Préparation de la couverture
Décoller délicatement la peau,
juste à la hauteur des ficelles
sur 1 à 2 cm de largeur afin de
dégager le carton.

4 Encollage du corps d’ouvrage

Poser le plat sur le livre, et coller
les ficelles sur le carton.

Préparer un morceau de gaze
ou de toile (largeur et hauteur
du dos).
Encoller le dos du volume, poser
la gaze.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.5 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: ajouter un soufflet et des ficelles
sous la couvrure

3/4

5 Soufflet

Prendre une feuille de papier
(80 gr.) de bonne qualité.
Prendre la hauteur du volume.
Calculer trois fois la largeur du
dos, plier en trois.

Coller le premier rabat, frotter au
plioir.

Encoller la partie simple du
soufflet, ainsi que le dos du
volume, poser le soufflet sur le
livre, bien frotter et laisser
sécher.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.5 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: ajouter un soufflet et des ficelles
sous la couvrure

4/4

6 Finissure

Coller la peau de la couvrure.
Frotter délicatement en mettant
un morceau de peau entre le
plioir et la couverture.

Coller le dos, frotter le dos
idem.

Pour le séchage, prendre une
bande élastique (pour les
bandages de foulures par
exemple) et entourer l’ouvrage.
Laisser sécher une heure,
contrôler et remettre la bande.
Laisser sécher 24 h.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.6 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: ajouter des ficelles sans défaire le livre

Reliure
Couvrure
Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

1/4

Demi-peau ficelles passées.
Basane.
Courante, lourde.
Très bonne.
Les plats se détachent.
A préserver.
Minimal.

1 Préparation du corps d’ouvrage

Nettoyer le dos (papiers, toile
ou gaze, etc...).

2 Préparer les ficelles

Prendre un brin, d’un bout de
ficelle. Le dérouler, et l’enfiller
dans une aiguille.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.6 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: ajouter des ficelles sans défaire le livre

2/4

3 Technique 1
Il y a plusieurs façons de rajouter
des ficelles.
Nous montrons 2 façons simples,
qui prennent moins de temps que
la technique traditionnelle.

Ouvrir le volume à environ 1/3
de son épaisseur. Chercher le
centre du cahier.

Piquer depuis l’extérieur du cahier,
à 7mm à droite de la ficelle de
couture d’origine.

Piquer à 7mm à gauche de la
ficelle, de l’intérieur à l’extérieur.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.6 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: ajouter des ficelles sans défaire le livre

3/4

Répéter l’opération autour de
chaque ficelle,des deux côtés du
volume.

Coller la ficelle, avec de la colle
d’amidon, avant de coudre.

Coudre les premiers cahiers en
tournant autour de chaque brin
de ficellle.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.4.6 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le plat se détache
Solution: ajouter des ficelles sans défaire le livre

4/4

4 Technique 2

Ouvrir le livre au milieu.

Piquer de l’extérieur vers
l’intérieur.

Une seule ficelle est ajoutée;
mettre 2 brins (pour plus de
solidité).
Coller les ficelles et coudre, les
premiers et derniers cahiers.

Finir le volume en utilisant la
technique la plus appropriée.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.5.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le livre n’a plus de dos, les plats tiennent
Solution: fendre le carton

1/4

Cette technique permet de recoller un dos sur les ouvrages dont la peau
de couvrure est particulièrement délicate ainsi que les gardes.
Reliure
Couvrure
Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

Pleine peau, parchemin ou toile.
Très délicate.
Courante.
Moyenne.
Le dos manque.
Conserver les plats.
Minimale.

1 Préparation du corps d’ouvrage

Nettoyer le dos (papier, toile ou
gaze, etc.).

Coller une gaze et un soufflet.

Idem
”Ajouter un soufflet et
des ficelles “ 1.4.5

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.5.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le livre n’a plus de dos, les plats tiennent
Solution: fendre le carton

2/4

Fendre les cartons au milieu
sur toute la longueur et sur
une profondeur de 1à 2 cm.

2 Préparation de la couvrure
Préparer un morceau de peau,
(largeur du dos + la largeur de
la fente) le parer.
Coller un faux-dos élagué.

Coller les rembords en tête et en
pied.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.5.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le livre n’a plus de dos, les plats tiennent
Solution: fendre le carton

3/4

Plier les rembords.

Pousser légèrement en biais les
rembords qui dépassent de la
largeur du dos. Bien frotter au
plioir. Ne pas laisser sécher.

En biais

3 Montage de la couverture
Mettre un peu de colle à l’aide
du plioir dans la fente.

Coller le soufflet.

Arrondir et coller le dos et la
peau; mettre un peu de colle à
l’extérieur, sur la partie qui va
être logée dans la fente.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.5.1 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le livre n’a plus de dos, les plats tiennent
Solution: fendre le carton

4/4

Poser le dos sur le volume en
introduisant la peau dans la
fente de chaque côté. (Il est
possible de faire une coiffe).

Frotter au plioir en protégeant le
dos avec un morceau de peau.

Pour le séchage, prendre une
bande élastique (pour les
bandages de foulures par
exemple) et entourer l’ouvrage.
Laisser sécher une heure,
contrôler et remettre la bande.
Laisser sécher une nuit.
Remarque:
Le point le plus délicat de cette
technique consiste à réussir une
bonne jointure entre le plat et la
coiffe.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.5.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le livre n’a plus de dos, les plats se détachent
Solution: montage à la bradel

1/7

Cette technique est simple et peut être faite sur
les ouvrages courants.

Reliure
Couvrure
Taille
Solidité
Dégâts
Éléments originaux
Type d’intervention

Plein peau.
Mauvaise qualité.
Courante. Grand, léger.
Moyenne.
Le dos manque.
Conserver les plats.
Moyenne.

1 Préparation du corps d’ouvrage

Nettoyer le dos (papier, toile ou
gaze, etc.).

Préparer des nouvelles gardes de
8 pages. Ajouter des ficelles,
coudre les premiers et derniers
cahiers ainsi que les gardes. (Les
gardes peuvent être simples ou
doubles renforcées ou non etc...)

Voir
”Ajouter des ficelles “
1.4.6

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.5.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le livre n’a plus de dos, les plats se détachent
Solution: montage à la bradel

2/7

Pour renforcer le dos, utiliser un
morceau de peau (la chute d’une
peau précédemment parée
convient parfaitement).

Couper la peau (chute de la
parure) au format du dos du
livre.

Coller à l’amidon, poser et bien
frotter.
AMIDON

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.5.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le livre n’a plus de dos, les plats se détachent
Solution: montage à la bradel

3/7

2 Préparation des plats

Relever la peau pour libérer le
rembord du carton vers la
charnière intérieure.

Couper en biais le bord du carton
(les deux cartons) pour créer une
place aux nouvelles matières.

Le biais est plus au moins profond
et épais suivant la difficulté qu’il y a
à remboîter l’ouvrage.

Pour cette technique, couper le
biais du carton le plus en retrait
possible de façon que le cuir
dépasse.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.5.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le livre n’a plus de dos, les plats se détachent
Solution: montage à la bradel

4/7

3 Préparation du dos

Préparer un morceau de peau
(hauteur du dos + 4 cm.,
largeur du dos + 5 cm). Parer
normalement.
Préparer un faux-dos (hauteur des
plats, largeur du dos + 5 cm).
L’élaguer.

Coller les rembords en tête et en
pied .
Plier les rembords.

Pousser légèrement en biais les
rembords qui dépassent de la
largeur du dos. Bien frotter au
plioir. Ne pas laisser sécher.
En biais

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.5.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le livre n’a plus de dos, les plats se détachent
Solution: montage à la bradel

5/7

5 Pose du dos
Humidifier le dos.

Bien mouler et frotter
sur le dos, avec un
plioir et surtout bien
marquer les mors.

en retrait

Une fois le dos bien mis en forme,
coller les deux rabats et poser le
faux-dos sur le livre. Mettre en
presse (5 minutes).

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne

1.5.2 Reliure dos brisé ou ficelle passée
Dégâts: le livre n’a plus de dos, les plats se détachent
Solution: montage à la bradel

6/7

Coller le plat à l’intérieur côté
mors sur 2 cm.

Mettre une maculature.
Coller le bord du rabat faux-dos
sur 1 cm.

Poser le plat contre le mors du
dos. Sans espace entre le plat et
le dos. Mettre en presse 1
minute. Laisser sécher entre deux
ais une nuit.

Ghislaine Baehler © bcu/dorigny

© Ghislaine Baehler

Bibliothèque cantonale

et universitaire - Lausanne


Aperçu du document Manuel-Complet-de-Reliure-V2.pdf - page 1/173

 
Manuel-Complet-de-Reliure-V2.pdf - page 3/173
Manuel-Complet-de-Reliure-V2.pdf - page 4/173
Manuel-Complet-de-Reliure-V2.pdf - page 5/173
Manuel-Complet-de-Reliure-V2.pdf - page 6/173
 




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


manuel complet de reliure v2
curriculumvitae
geographie des romans
11 10 17 pgme xfragile coord c ecuyer
cv julie kummer1 1
lcmxx0711p001x0

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.011s