Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Epilepsie et pertes de connaissance brèves 7 .pdf


Nom original: Epilepsie et pertes de connaissance brèves 7.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Canon SC1012 / MP Navigator EX, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/11/2014 à 15:31, depuis l'adresse IP 83.199.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 415 fois.
Taille du document: 77 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Diagnostic positif et classification

Chapitre

2

Diagnostic positif et
classifTcation
z.LDémarche diagnostique après une perte
de connaissance brève
De nombreux diagnostics peuvent être évoqués après une perte de connaissance (p.c.) brève conduisant selon l'orientation suspectée à la prtique d'examens complémentaires. On parle indifferemment de perte de connaissance ou de perte de conscience.
Les crises d'épilepsie ne s'accompagnent pas toujours de perte de conscience, on parle alors de crises partielles simple (CPS). L'absence de perte de conscience ne permet pas d'écarter I'hypothèse
d'une épilepsie. Toutes les crises d'un même patient peuvent être partielles simples, l'ont été ou le
sont devenues pendant une longue période (parfois piusieurs années...) ; c'est le cas des crises
« abdominales » des jeunes enfants qui peuvent être prises à tort pour des somatisations. Ce type
de crises sort donc du cadre strict des pertes de connaissance.
Les crises partielles complexes (CPC) s'accompagnent par défrnition d'altération de la conscience.
C'est devant ce ÿpe de crises que d'autres diagnostics de p.c. peuvent être évoqués ; les plus fréquents étant:
§yncope§

(et lypothymies qui sont les mêmes phénomènes à un moindre degré).
Elles correspondent à une perturbation globale et momentanée de la perfusion cérébrale. La
p.c. précédée de prodromes brefs (malaise général, faiblesse subite, diffrculté àpenser, sorte de vertiges, céphalées, sensations nauséeuses et sueurs, paresthésies, phosphènes et
acouphènes, pâleur) est brutale provoquant une chute par abolition du tonus. Le pouls et la
respiration sont imperceptibles, et la tension artérielle imprenable. L'hyperactivité du système nerveux autonome luttant contre l'hypotension provoque une hypersalivation, des
nausées et tme hypersudation. Une fois à terre, la conscience revient en général immédiatement, ainsi que forces et couleurs. Si la syncope se prolonge au-delà d'une quinzaine de
secondes, la syncope peut être convulsivante : accompagnée de quelques mouvements tonico-cloniques et éventuellement d'une morsure de langue et d'une perte d'urine. Le diagnoctic différentiel avec une crise d'origine authentiquement épileptique est alors plus

2003 - 2004

Epilepsies et pertes de connaissance brèves - C. Adam et S. Dupont

FÂcuLr€ o€ mÊoEcr

7t33


Aperçu du document Epilepsie et pertes de connaissance brèves 7.pdf - page 1/1

Documents similaires


Fichier PDF epilepsie et pertes de connaissance breves 7
Fichier PDF epilepsie et pertes de connaissance breves 9
Fichier PDF epilepsie et pertes de connaissance breves 16
Fichier PDF epilepsie et pertes de connaissance breves 10
Fichier PDF epilepsie et pertes de connaissance breves 8
Fichier PDF epilepsie et pertes de connaissance breves 19


Sur le même sujet..