Plaquette Music Care web .pdf



Nom original: Plaquette_Music_Care_web.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Adobe InDesign CS6 (Macintosh) / Mac OS X 10.9.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/12/2014 à 12:52, depuis l'adresse IP 31.38.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 847 fois.
Taille du document: 1 Ko (12 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


La relaxation
musicale
personnalisée

MUSIC CARE

Éfficacité prouvée
par la recherche clinique
MUSIC CARE© se base sur les résultats de la recherche pour constamment améliorer ses programmes
et élargir ses applications. Plus de trente études et 150 résumés d’études cliniques ont été publiés à ce jour
par près de 20 équipes universitaires et instituts de recherche dans le monde.

Docteur Stéphane Guétin
Fondateur de MUSIC CARE
đƫƫ +. 0+%.!ƫ !ƫ /5 $+(+#%!ƫ (%*%-1!ƫ!0ƫ /5 $+, 0$+(+#%!ƫĨ ĩČƫ *%0hƫ !ƫ.! $!. $!ƫ ąĀĆćČƫ
Université Paris V-René-Descartes
đƫ ƫ āĀćāČƫ !*0.!ƫ h)+%.!ƫ !ƫ !//+1. !/ƫ!0ƫ !ƫ ! $!. $!/Čƫ ƫ !ƫ +*0,!((%!.
đƫ !) .!ƫ !ƫ( ƫ + %h0hƫ . *` %/!ƫ Ě 01 !ƫ!0ƫ 1ƫ . %0!)!*0ƫ !ƫ( ƫ +1(!1.ƫĨ ĩƫ

Histoire
Depuis 1999, Stéphane Guétin, Musicothérapeute
et Docteur en Psychologie Clinique, s’est investi dans l’évaluation de la musicothérapie par la
réalisation de nombreuses recherches cliniques
présentées et publiées dans des congrès et revues
scientifiques internationales. En partenariat avec le
CHRU de Montpellier (Inserm U1061), MUSIC CARE
a développé des solutions innovantes en musicothérapie afin de soulager de manière efficace
la douleur, l’anxiété et la dépression de patients
hospitalisés.
MUSIC CARE rend aujourd’hui accessible à tous les
patients des séances de musicothérapie individualisées suivant un protocole scientifique standardisé répondant aux recommandations scientifiques
internationales. MUSIC  CARE est également un
organisme agréé qui forme votre personnel soignant à l’utilisation de ces techniques pour garantir

le fonctionnement optimal de la musicothérapie
dans votre établissement.
MUSIC  CARE, solution thérapeutique innovante nominée aux Victoires de la Médecine, est
aujourd’hui couramment utilisée dans différents
services d’hôpitaux tels que :
đƫƫ(!/ƫ !*0.!/ƫ Ěh2 (1 0%+*ƫ !0ƫ !ƫ 0. %0!)!*0ƫ !ƫ ( ƫ
douleur (CETD),
đƫƫ(!/ƫ /!.2% !/ƫ !ƫ *!1.+(+#%!Čƫ #h.% 0.%!Čƫ ,/5 $% 0.%!Čƫ
anesthésie et réanimation, médecine physique et
réadaptation, rhumatologie, pneumologie, chirurgie, oncologie et hématologie, radiologie, médecine du travail, gynécologie, stomatologie, obstétrique, pédiatrie, chirurgie, cardiologie, ou encore
les salles de réveil afin de réduire notamment les
consommations médicamenteuses.

Sommaire
đƫPrésentation de MUSIC CARE.

P.4

đƫÉfficacité de MUSIC CARE sur la réduction de la douleur et des consommations médicamenteuses des patients suivis en centre d’évaluation et de traitement de la Douleur : étude contrôlée, randomisée.
P.6
đƫÉfficacité de MUSIC  CARE sur la douleur, les fréquences respiratoires et,
cardiaques et sur les pressions artérielles.
P.7
đƫÉfficacité de MUSIC CARE sur la douleur et l’anxiété avec un effet de maintien
de 30 minutes après la séance chez des patients hospitalisés et/ou suivis en
service d’oncologie : étude pilote.
P.8
đƫÉfficacité de MUSIC CARE sur les troubles du comportement des personnes
00!%*0!/ƫ !ƫ( ƫ) ( %!ƫ Ě (6$!%)!.Ƭčƫétude contrôlée, randomisée.
P.9
đƫComparaison de l’efficacité sur la douleur d’une séance MUSIC CARE et
d’une musique de relaxation standard : étude contrôlée, randomisée. P.10
đƫRécompenses, références et partenaires de MUSIC CARE.
P3

P.11
MUSIC CARE

MUSIC CARE

Le soin
par la musique

!/ƫ0! $*%-1!/ƫ
standardisées
La séquence en U
Tempo / Battements
par minutes

MUSIC CARE est une solution
thérapeutique de prise
en charge personnalisée
de la douleur fondée
sur la méthode de
musicothérapie
dite de la
séquence en U.
La séquence en U
est une technique
de relaxation musicale
basée sur les principes de
l’hypno-analgésie. Ses effets sensoriels,
cognitifs, affectifs, comportementaux
et sociaux ont été démontrés
par de nombreuses études(1).

MUSIC CARE est une méthode de
musicothérapie standardisée alternant
rythmes stimulant, lent et modéré
sur une durée ajustable au soin en
position de relaxation.

Formation
orchestrale

Rythme 120-90
stimulant
90-70

Phase
d’éveil
70-50

70-30
O

5

10

15

20
Minutes

Phase de relaxation

Une technique efficace dans la
réduction de la douleur et des
consomations médicamenteuses.
La séquence en L
Tempo / Battements
par minutes

Formation
orchestrale

Rythme 120-90
stimulant
90-70

70-50

70-30
O

5

10

15

20
Minutes

Phase de relaxation

Utilisée en préopératoire,
il favorise la sédation.
La séquence en J
Tempo / Battements
par minutes

Formation
orchestrale

120-90

90-70

Phase
d’éveil
70-50

70-30
O

5

10

15

20
Minutes

Phase de relaxation

Ĩāĩƫ . *!.ƫ
Čƫ % '(% !.ƫ
Čƫ !%/6ƫ ċƫ 1,,.!//%+*ƫ+"ƫ, %*ƫ 5Ƭ/+1* ċƫ
Science; 1960;1;132:32-3
(2) Guétin S, Giniès P, Touchon J et al. The effects of music intervention
in the management of chronic pain: a single-blind, randomized,
controlled trial. The Clinical Journal of Pain 2012

P4

Utilisée en post-opératoire
elle permet de réduire la
consommation antalgique.

MUSIC CARE

Une expérience
sur-mesure
MUSIC CARE est construite sur
une expérience personnalisée : le patient
choisi sa séance en fonction de ses goûts
musicaux susceptibles de l’amener
à la détente (jazz, musique classique,
musique du monde, etc.).
MUSIC CARE est accessible
depuis n’importe quel ordinateur
ou tablette. L’équipe soignante gère
de manière centralisée les séances en
fonction des données personnelles, des
besoins, de la pathologie ou des
paramètres pathologiques de chaque
patient.

MUSIC CARE permet aux équipes
soignantes, formées au préalable,
de prescrire un programme
personnalisé pour chaque patient.
Ce dernier pourra ensuite poursuivre
simplement son traitement à domicile
sur www.music-care.com.

À CHACUN SA MUSIQUE
À la croisée des expériences culturelles, ethniques et
générationnelles, chacun réagit à un style de musique,
de rythme et de sonorité avec son propre vécu et
sa propre expérience.

Parmi eux :

Ahmed Achour, Directeur de l’Orchestre
Symphonique de Tunis ;
Vin Gordon, Tromboniste de Bob Marley ;

Afin de s’adapter aux aspirations de chacun, le programme
MUSIC CARE est construit sur des créations musicales
originales, produites par des artistes de talent.

David Bismuth, Élu comme l’un des pianistes les plus
prometteurs de sa génération par le Magazine Pianiste.

P5

MUSIC CARE

Éfficacité de MUSIC CARE sur la réduction de la douleur et des consommations
médicamenteuses des patients suivis en centre d’évaluation et de traitement de la
douleur : étude contrôlée, randomisée.
Guétin S., Kong A Siou D., Guldner E., Gosp A.-M., Pommié C., Picot M.-C., Ostin K., Giniès P.
Centre Mémoire de Ressources et de Recherches (CMRR) ; Inserm U1061; Centre d’Evaluation et de Traitement
de la Douleur (CETD) ; Département d’Information Médicale (DIM) ; Service de Médecine Physique et de Réadaptation ;
ƫ +*0,!((%!.ƫĎƫ //+ % 0%+*ƫ !ƫ 1/% +0$h. ,%!ƫ ,,(% 0%+*/ƫ!0ƫ ! $!. $!/ƫ (%*%-1!/ƫĨ ĩċƫwww.amarc.fr

PUBLIÉ DANS : Clinical Journal of Pain 2012; 28: 329–337

OBJECTIF : Évaluer l’intérêt de la technique de musicothérapie MUSIC  CARE sur l’intensité de la douleur, de
l’anxiété, de la dépression et sur la prise d’anxiolytiques et
d’antidépresseurs.

RÉSULTATS : À J60, dans le groupe musicothérapie, la musicothérapie permet une réduction significative de la douleur (6,3±1,7 à J0 Vs 3±1,7 à J60) en comparaison avec le
#.+1,!ƫ/ */ƫ)1/% +0$h. ,%!ƫĨćČĂŗāČĆƫHƫ
Āƫ /ƫąČćŗāČĈƫHƫ
ćĀĩċƫ !ƫ
plus, la musicothérapieƫ +*0.% 1!ƫHƫ.h 1%.!ƫ !ƫ" `+*ƫ/%#*%ücative l’anxiété / dépression (p<0,001) et la consommation d’anxiolytiques et d’antidépresseurs (p<0,01).

MÉTHODES : Étude contrôlée, randomisée, soumise au
ƫ !0ƫ Hƫ ( ƫ ċƫ !ƫ *+) .!ƫ !ƫ /1&!0/ƫ *h !// %.!ƫ ƫ h0hƫ
estimé à 80. Quatre-vingt-sept patients présentant : une
lombalgie (n=22), une fibromyalgie (n=22), une pathologie inflammatoire (n=22) ou neurologique (n=21). Pendant

CONCLUSION : Ces résultats confirment l’efficacité de
MUSIC CARE dans la prise en charge de la douleur chronique et de l’anxiété/dépression. Cette technique de

(Ě$+/,%0 (%/ 0%+*Čƫ(!ƫ#.+1,!ƫ%*0!.2!*0%+*ƫĨ*œąąĩƫ h*hü % %0ƫ
d’au moins 2 séances quotidiennes de musicothérapie entre

musicothérapie utilisant la séquence en U apparait intéressante dans la prise en charge de la douleur chronique


Āƫ!0ƫ
āĀČƫ //+ %h!/ƫHƫ1*ƫ0. %0!)!*0ƫ$ %01!(ċƫ !/ƫ, 0%!*0/ƫ
continuaient la musicothérapie à domicile jusqu’à J60 via

et permet une baisse significative de la consommation

un lecteur multimédia avec le logiciel de musicothérapie
%*0h#.hċƫ !ƫ #.+1,!ƫ 0h)+%*ƫ Ĩ*œąăĩƫ .!`+%0ƫ (!ƫ 0. %0!)!*0ƫ

médicamenteuse.

$ %01!(ċƫ !/ƫ .%0t.!/ƫ !ƫ&1#!)!*0Čƫ)!/1.h/ƫHƫ
ĀČƫ
āĀČƫ
ćĀƫ
!0ƫ
ĊĀČƫ/+*0ƫčƫ( ƫ +1(!1.ƫĨ ĩČƫ(Ě *4%h0hġ h,.!//%+*ƫĨ ĩƫ
et la consommation médicamenteuse.

Baisse des consommations d’anxiolytiques
et d’antidépresseurs(2)
91%

80%

100%

-48%
**

60%

-53%
43%

40%

20%

20%

0%

0%
J60

MUSIC CARE

8

**

60%

43%

MUSIC CARE

9

80%

40%

J0

Groupe contrôle

96%

Douleur - Échelle EVA

100%

Baisse significative de la douleur avec un effet de
maintien d’un mois après les séances

J0

Groupe musicothérapie
antidépresseurs

ns

6

**

5

**

**

**

4
3

1

MUSIC CARE

anxiolytiques

-50%

2

J60

Groupe musicothérapie

7

Traitement

0
J0

J5

J10

Visites de suivi
** : p<0,01

P6

ƫčƫh $!((!ƫ2%/1!((!ƫ * (+#%-1!ƫĨĀġāĀĩ
ns : non significatif
** : p<0,01

Post
traitement

J60

J90

Éfficacité de MUSIC CARE sur la douleur, les fréquences respiratoires
et cardiaques et les pressions artérielles.
Jaber S., Bahloul H., Guétin S., Chanques G., Sebbane M., Eledjam J.
*%0hƫ !ƫ h *%) 0%+*ƫ !0ƫ !ƫ . */,( *0 0%+*Čƫ h, .0!)!*0ƫ Ě *!/0$h/%!ġ h *%) 0%+*ƫ Ďƫ !.2% !ƫ !ƫ !1.+(+#%!Čƫ
!*0.!ƫ h)+%.!ƫ !ƫ !//+1. !/ƫ !0ƫ !ƫ ! $!. $!/ƫ Ĩ ĩČƫ */!.)ƫ āĀćāČƫ ƫ !ƫ +*0,!((%!.ƫ Ďƫ //+ % 0%+*ƫ !ƫ
1/% +0$h. ,%!ƫ ,,(% 0%+*/ƫ!0ƫ ! $!. $!/ƫ (%*%-1!/ƫĨ ĩČƫwww.amarc.fr

PUBLIÉ DANS : Annales Françaises d’Anesthésie et de Réanimation 2007; 26: 30–38

OBJECTIF : Évaluer l’effet des séances MUSIC  CARE
sur les paramètres hémodynamiques et respiratoires, sur

RÉSULTATS : ƫ)1/% +0$h. ,%!ƫ,!.)!0ƫ1*!ƫ %)%*10%+*ƫ
significative de la FC (88 ± 15 vs 82 ± 15 b/min, p < 0,05),
!ƫ( ƫ ƫĨāăĈƫŗƫāĈƫ2/ƫāĂĉƫŗƫāąƫ)) #Čƫ,ƫŕƫĀČĀĆĩČƫ !ƫ( ƫ ƫ

l’état d’éveil-vigilance et sur la douleur chez les patients en
réanimation.

ĨĂĆƫŗƫăƫ2/ƫĂĂƫŗƫąƫ ĥ)%*Čƫ,ƫŕƫĀČĀĆĩČƫ 1ƫ ƫĨƫŗƫĆƫ2/ƫĉāƫŗƫāĀČƫ,ƫ
ŕƫĀČĀāĩČƫ 1ƫ ƫĨŐĀČāƫŗƫĀČĈƫ2/ƫĢĀċĈƫŗƫĀČĊČƫ,ƫŕƫĀČĀĆĩƫ!0ƫ !ƫ
(Ě ƫĨąČąƫŗƫāČĈƫ2/ƫāČĊƫŗƫāČăČƫ,ƫŕĀČĀāĩċƫ *ƫ+ /!.2!ƫ1*!ƫ +..hlation entre les variations musicales et rythmiques utilisées

MÉTHODES : Étude prospective, randomisée en “crossover”. Trente patients hors sédation ont été inclus et répartis en deux groupes (non intubés ; n = 15 et intubés en
+1./ƫ !ƫ/!2. #!ƫ2!*0%( 0+%.!ƫĎƫ*ƫœƫāĆĩċƫ !/ƫ, 0%!*0/ƫ.! !-

dans la séquences en U et les paramètres physiologiques
Ĩ Čƫ Čƫ Čƫ ĩċƫ !/ƫ2 .% 0%+*/ƫ 1!/ƫHƫ( ƫ)1/% +0$h. -

vaient après randomisation soit, une séance de musicothérapie MUSIC CARE de 20 minutes de leur choix selon

pie sont observées dans les mêmes proportions chez les
, 0%!*0/ƫ%*01 h/ƫ!0ƫ*+*ġ%*01 h/ċƫ ƫ)1/% +0$h. ,%!ƫ*Ě ƫ, /ƫ

le protocole validé de la séquence en U, soit une séance
!ƫ .!,+/ƫ !ƫ ĂĀƫ )%*10!/ċƫ ƫ .h-1!* !ƫ . % -1!ƫ Ĩ ĩČƫ
( ƫ .!//%+*ƫ .0h.%!((!ƫ 5/0+(%-1!ƫĨ ĩČƫ( ƫ .h-1!* !ƫ !/-

pu être réalisée pour cinq patients.

piratoire (FR) étaient mesurées toutes les cinq minutes.

xiété et agit de façon significative sur les fréquences cardiaques et respiratoires et sur les pressions artérielles.
MUSIC CARE permet une relaxation de façon compa-

CONCLUSION : MUSIC CARE diminue la douleur et l’an-

2 *0ƫ !0ƫ ,.t/ƫ ( ƫ )1/% +0$h. ,%!Čƫ (Ěh0 0ƫ Ěh2!%(Ģ #%0 0%+*ƫ
h0 %0ƫh2 (1hƫ, .ƫ(Ěh $!((!ƫ !ƫ % $)+* ƫĨ ƫčƫĢĆƫHƫŐąĩƫ
et par l’index bispectral (BIS), et la douleur par l’échelle

rable chez les patients en réanimation non-intubés et
intubés en cours de sevrage ventilatoire.

2%/1!((!ƫ*1)h.%-1!ƫĨ ĩċ

Une baisse significative
de la douleur

Une baisse significative des fréquences cardiaques et respiratoires

ns

4,1

28

Post-test

0
Pré-test

FR (c/min)

**

1,9

Pré-test

ns

*

ns

*

*

24

Post-test

ƫčƫh $!((!ƫ2%/1!((!ƫ * (+#%-1!ƫĨĀġāĀĩ
ns : non significatif
** : p<0,01

ns

ns

*

*

ns

5

10

15

20

85
80
75

0
MUSIC CARE

95
90

26

22

GROUPE CONTRÔLE

MUSIC CARE

4,4

-60%

0

Repos

MUSIC CARE

FC (c/min)

4,3

Repos

5

Douleur - Échelle EVA

5

5

10
Temps (min)

FR : fréquence respiratoire
ns : non significatif
* : p<0,05

P7

15

20

0

Temps (min)

FC : fréquence cardiaque
ns : non significatif
* : p<0,05

MUSIC CARE

Éfficacité de MUSIC CARE sur les troubles du comportement des personnes
00!%*0!/ƫ !ƫ( ƫ) ( %!ƫ Ě (6$!%)!.ƫčƫh01 !ƫ +*0.¬(h!Čƫ. * +)%/h!ċ
Guétin S., Portet F., Picot M.-C., Pommié C., Messaoudi M., Lecourt E., Touchon J.
!.2% !ƫ !ƫ !1.+(+#%!Čƫ !*0.!ƫ h)+%.!ƫ !ƫ !//+1. !/ƫ !0ƫ !ƫ ! $!. $!/ƫ Ĩ ĩƫ Ďƫ */!.)ƫ āĀćāƫ Ďƫ h, .0!)!*0ƫ
Ě *"+.) 0%+*ƫ h % (!ƫĨ ĩČƫ ƫ +*0,!((%!.Čƫ . * !ƫĎƫ +. 0+%.!ƫ !ƫ /5 $+(+#%!ƫ (%*%-1!ƫ!0ƫ /5 $+, 0$+(+#%!ƫ
Ĩ ĩƫ ƫąĀĆćƫĎƫ *%2!./%0hƫ .%/ƫĆƫĢƫ !*hƫ !/ .0!/ƫĎƫ //+ % 0%+*ƫ !ƫ 1/% +0$h. ,%!ƫ ,,(% 0%+*/ƫ!0ƫ ! $!. $!/ƫ
(%*%-1!/ƫĨ ĩČƫ .%/Čƫ . * !ċƫwww.amarc.fr

PUBLIÉ DANS : Dementia and Geriatric Cognitive Disorders 2009; 28 : 36-46

OBJECTIF : Évaluer l’intérêt de la technique de musi-

RÉSULTATS : Des améliorations significatives de l’anxiété

cothérapie MUSIC  CARE sur l’intensité des troubles du
comportement chez des patients atteints de démence de
05,!ƫ (6$!%)!.ƫ 1ƫ/0 !ƫ(h#!.ƫHƫ)+ h.hċ

(p<0,01) et de la dépression (p<0,01) ont été observées
dans le groupe MUSIC CAREƫHƫ, .0%.ƫ !ƫ ąƫ!0ƫ&1/-1ĚHƫ āćċƫ
Ě!û!0ƫ !ƫ ( ƫ )1/% +0$h. ,%!ƫ /Ě!/0ƫ ) %*0!*1ƫ &1/-1ĚHƫ ĉƫ /!) %*!/ƫ ,.t/ƫ(Ě ..n0ƫ !/ƫ/h * !/ƫ!*0.!ƫ āćƫ!0ƫ ĂąƫĨ,ŕĀČĀāĩċ

MÉTHODES : Étude contrôlée, randomisée, soumise au CPP
!0ƫHƫ( ƫ ċƫ ƫ 1.h!ƫ 1ƫ/1%2%ƫh0 %0ƫ !ƫĂąƫ/!) %*!/ċƫ !ƫ#.+1,!ƫ
traité (n=15) participait une fois par semaine à une séance de

CONCLUSION : Ces résultats confirment l’intérêt de
MUSIC CARE sur l’anxiété et la dépression chez les pa-

musicothérapie MUSIC CARE .
!ƫ/05(!ƫ)1/% (ƫ !ƫ( ƫ/h * !ƫh0 %0ƫ $+%/%ƫ, .ƫ(!ƫ, 0%!*0ƫĨ ƫ

tients atteints de la maladie d’Alzheimer du stade léger
à modéré. Cette nouvelle technique de musicothérapie,

!*0.!ƫāĂƫ!0ƫĂĆĩċƫ ƫ0! $*%-1!ƫ2 (% h!ƫ !ƫ( ƫ/h-1!* !ƫ!*ƫ ƫh0 %0ƫ

simple d’application, s’intègre parfaitement dans un

10%(%/h!ƫ ĪĂīċƫ !ƫ #.+1,!ƫ +*0.¬(!ƫ Ĩ*œāĆĩƫ , .0% %, %0Čƫ */ƫ (!/ƫ
)n)!/ƫ +* %0%+*/ČƫHƫ !/ƫ/h * !/ƫ !ƫ(! 01.!ċƫ !ƫ .%0t.!ƫ !ƫ&1#!)!*0ƫ,.%* %, (Čƫ)!/1.hƫHƫ āČƫ ąČƫ ĉČƫ āćƫ!0ƫ ĂąČƫh0 %0ƫ(Ě *4%h0hƫ

programme pluridisciplinaire de prise en charge de la
maladie d’Alzheimer.

Ĩh $!((!ƫ Ě )%(0+*ĩċƫ Ěh2+(10%+*ƫ 1ƫ/ +.!ƫ !ƫ h,.!//%+*ƫĨ ĩƫ

Īāīƫ $!.. 00ƫ ƫ!0ƫ (ċƫ #%*#ƫ !*0ƫ ! (0$ƫĂĀĀąĎƫĉčƫăġāĂċ

a aussi été analysé en critère secondaire.

ĪĂīƫ 1!0%*ƫ/ƫ!0ƫ (ċƫ Ě * h,$ (!ƫĂĀĀĊĎƫăĆčĆĈġćĆċ

Une baisse significative de l’anxiété et de la dépression / Un effet de maintien de 8 semaines
après l’arrêt des séances :
Groupe contrôle

30

25

ns

**

**

20

**

**

15
10
5
Post
traitement

Traitement

0
J0

S4

S8

MUSIC CARE

25

-62%

Dépression - Échelle GDS

Anxiété - Échelle Hamilton

Groupe contrôle

MUSIC CARE

S16

-53%

20
ns

(p=0,06)

15

**

5
Post
traitement

Traitement

J0

S4

S8

S16

Visites de suivi

Visites de suivi
ns : non significatif
** : p<0,01

P8

*

**

10

0

S24

**

GDS : échelle de dépression Gériatrique
ns : non significatif
* : p<0,05
** : p<0,01

S24

Éfficacité de MUSIC CARE sur la douleur et l’anxiété et son effet de maintien
30 minutes après la séance chez des patients hospitalisés et/ou suivis en service
d’oncologie : étude pilote.
Jourt-Pineau C., Guétin S., Védrine L., Le Moulec S., Poirier J.-M., Ceccaldi B.
!.2% !ƫ Ě * +(+#%!Čƫ %+0$h. ,%!Čƫ ¬,%0 (ƫ !ƫ&+1.Čƫ ċ ċ ċƫ 1ƫ (ƫ !ƫ . !Čƫ .%/ƫĎƫ !*0.!ƫ h)+%.!ƫ !ƫ !//+1. !/ƫ
!0ƫ !ƫ ! $!. $!/ƫĨ ĩČƫ */!.)ƫ āĀćāČƫ ƫ +*0,!((%!.ƫĎƫ *%2!./%0hƫ .%/ġ !/ .0!/Čƫ ƫĨ ƫąĀĆćĩƫĎƫ //+ % 0%+*ƫ !ƫ 1/% +0$h. ,%!ƫ ,,(% 0%+*/ƫ!0ƫ ! $!. $!/ƫ (%*%-1!/ƫĨ ĩċƫwww.amarc.fr

PUBLIÉ DANS : Douleurs : Évaluation - Diagnostic – Traitement 2013; 14: 200-207

OBJECTIF : Évaluer l’efficacité de MUSIC  CARE sur la
douleur et l’anxiété et son effet de maintien de 30 minutes

RÉSULTATS : ƫ)1/% +0$h. ,%!ƫ,!.)!0ƫ1*!ƫ.h 1 0%+*ƫ/%#*%-

après l’arrêt de la séance chez des patients atteints de

ficative de la douleur (p<0,001) pendant la séance (-58,3%) et
jusqu’à 30 minutes après la séance (-59,7%). Elle permettrait

cancer hospitalisés et/ou suivis en oncologie.

1//%ƫ1*!ƫ.h 1 0%+*ƫ !ƫ(Ě *4%h0hƫ,!* *0ƫ( ƫ/h * !ƫĨġĈąČăŌĩƫ!0ƫ
jusqu’à 30 minutes après la séance (-72,6%).

MÉTHODES : É01 !ƫ,.+/,! 0%2!ƫ $!6ƫĂąƫ, 0%!*0/ƫ 00!%*0/ƫ !ƫ
cancer hospitalisés et/ou suivis en hôpital de jour présentant

CONCLUSION : Les résultats de cette étude confirment
que MUSIC CARE réduit la douleur et l’anxiété chez les

!/ƫ ƫ +1(!1.ƫ!0ĥ+1ƫ *4%h0hƫ 3.
!/ƫ, 0%!*0/ƫ+*0ƫ.!`1ƫ !/ƫ/h * !/ƫ$! +) %.!/ƫ !ƫ)1/% +-

patients atteints de cancer hospitalisés et/ou suivis en
oncologie. L’effet de maintien est confirmé 30 minutes

thérapie selon le protocole standardisé de la séquence en U
de MUSIC CARE. Ils ont quantifié leurs niveaux de douleur et

après l’arrêt de la séance (p<0,01). De plus, la musicothérapie s’intègre parfaitement dans une prise en charge
pluridisciplinaire et globale du patient.

Éfficacité de MUSIC CARE sur la douleur

Questionnaire de satisfaction des patients

Douleur - Échelle EVA

d’anxiété sur deux échelles visuelles analogiques avant, après et
trente minutes après chaque séance.

Sont très
satisfaits ou satisfaits

6
5

4,9

-60%

MUSIC CARE

4
3
2

**

**

2,1

2

1

avant

pendant

Pensent que la
musicothérapie apporte un
plus au service

100%

Trouvent la musicothérapie
très intéressante ou
intéressante

100%

Ne connaissaient pas la
musicothérapie

0

+30min

100%

66%

ƫčƫh $!((!ƫ2%/1!((!ƫ * (+#%-1!ƫĨĀġāĀĩ
** : p<0,01

Éfficacité de MUSIC CARE sur l’anxiété
Douleur - Échelle EVA

6

5,2

5
4

-72%

Retour des équipes soignantes

MUSIC CARE

3

**

**

2

1,3

1,4

1

Pensent que la musicothérapie
à un effet sur l’anxiété des patients

100%

Pensent que la musicothérapie à
un effet sur la douleur des patients

83%

Ont eu un retour des séances de
musicothérapie par les patients

91%

Pensent que la musicothérapie
apporte un plus au service

100%

Trouvent la musicothérapie « Très
intéressante » ou « Intéressante »

92%

Ne connaissaient pas la musicothérapie
avant leur venue dans le service

58%

0

avant

pendant

ƫčƫh $!((!ƫ2%/1!((!ƫ * (+#%-1!ƫĨĀġāĀĩ
** : p<0,01

+30min

P9

MUSIC CARE

Comparaison de l’efficacité sur la douleur d’une séance MUSIC CARE
et d’une musique de relaxation standard : étude contrôlée, randomisée.
Guétin S., Mercier G., Picot M.-C., Clénet F., Frogerais R., Julia M., Sablayrolles P., Coroian F.,
Hérisson C.
!.2% !ƫ !ƫ !1.+(+#%!Čƫ ƫ !*0.!ƫ h)+%.!ƫ !ƫ !//+1. !/ƫ !0ƫ !ƫ ! $!. $!/ƫ Ĩ ĩČƫ */!.)ƫ āĀćāƫ Ďƫ h, .0!)!*0ƫ
Ě *"+.) 0%+*ƫ h % (ƫ Ĩ ĩƫ Ďƫ !.2% !ƫ !ƫ h ! %*!ƫ $5/%-1!ƫ !0ƫ !ƫ h ,0 0%+*Čƫ ƫ ăąĂĊĆƫ Ďƫ +. 0+%.!ƫ !ƫ
/5 $+(+#%!ƫ (%*%-1!ƫ!0ƫ /5 $+, 0$+(+#%!ƫĨ ĩƫ ƫąĀĆćČƫ *%2!./%0hƫ .%/ġ !/ .0!/ƫĎƫ //+ % 0%+*ƫ !ƫ 1/% +0$h. ,%!ƫ ,,(% 0%+*/ƫ!0ƫ ! $!. $!/ƫ (%*%-1!/ƫĨ ĩċƫwww.amarc.fr

PUBLIÉ DANS : Clinical Journal of Pain 2012; 28: 329–337
OBJECTIF : Comparer l’évolution de la douleur entre :

RÉSULTATS : āĆƫ, 0%!*0/ƫ+*0ƫh0hƫ%* (1/ċƫ Ěh2+(10%+*ƫ 2 *0ĥ

đƫ1*!ƫ/h * !ƫ !ƫ,$5/%+0$h. ,%!ƫ, .ƫ .ƫĨ ĩ
đ une séance de Musique de Relaxation standard (MR)

après est statistiquement significative pour le groupe
MUSIC  CARE et ne l’est pas pour les groupes ayant

đ une séance MUSIC CARE utilisant la Séquence en U (SU)

bénéficié d’une séance de physiothérapie par radar ou
d’une séance de musique de relaxation.

MÉTHODES : Étude contrôlée, randomisée en «crossover ». Étaient inclus les patients présentant une patholo-

Une différence significative est apparue sur l’anxiété en
faveur des groupes MR et SU. Concernant la satisfaction,

#%!ƫ +1(+1.!1/!ƫĨ ŖăĩČƫ h*hü % *0ƫ !ƫ( ƫ,$5/%+0$h. pie par radar, suivant un programme de rééducation d’au

67% ont déclaré que le soin MUSIC  CARE était le plus
h*hü-1!ČƫĂĈŌƫ(!ƫ/+%*ƫ ƫ!0ƫćŌƫ,+1.ƫ(!ƫ/+%*ƫ ċ

moins une semaine, ne présentant pas de déficience auditive majeure et signant le consentement de participation

CONCLUSION : Cette étude montre des différences

Hƫ(Ěh01 !ċƫ !ƫ .%0t.!ƫ Ěh2 (1 0%+*ƫ,.%* %, (ƫh0 %0ƫ( ƫ +1(!1.ƫ
Ĩ ĩČƫh2 (1h!ƫ, .ƫ(!ƫ, 0%!*0ƫ&1/0!ƫ 2 *0ƫ!0ƫ ,.t/ƫ $ -1!ƫ

significatives en faveur d’une séance MUSIC CARE
utilisant la séquence en U en comparaison à l’utilisation

/+%*ċƫ !/ƫ .%0t.!/ƫ Ěh2 (1 0%+*ƫ /! +* %.!/ƫ +* !.* %!*0ƫ
l’anxiété et un questionnaire de satisfaction.

de la physiothérapie par radar ou à de la musique de
relaxation standard chez des patients douloureux.

Évolution de la douleur

67% des patients ont évalué MUSIC CARE
comme le soin le plus efficace sur la douleur

Ěh2+(10%+*ƫ 2 *0ĥ ,.t/ƫ!/0ƫ/0 0%/0%-1!)!*0ƫ/%#*%ü 0%2!ƫ
uniquement pour le groupe MUSIC CARE Ĩ,ŕĀČĀĀąĩċ

ns
7
6

Echelle EVA

5

-25%

ns

SOINS

N

%

MUSIC CARE

10

67%

Musique de
relaxation

ą

27%

Physiothérapie

1

6%

TOTAL

15

100%

6,4

5,9
4,6

**

5,3
4,6

4,8

4
3
2
1
0
Séance de
physiothérapie
par radar

Séance de
musique de
relaxation standard

MUSIC CARE

Avant
Après

ƫčƫh $!((!ƫ2%/1!((!ƫ * (+#%-1!ƫĨĀġāĀĩ
ns : non significatif
** : p<0,01

P10

MUSIC CARE a remporté le Prix de l’innovation des Soins I2C
(Initiative to Care) en 2009 et a été nominé aux Victoires de la Médecine
!*ƬĂĀāĀƫ */Ƭ( Ƭ 0h#+.%!ƫĝƱ !1.+(+#%!ƱĞƫ 2! Ƭ(Ěh-1%,!Ƭ 1ƫ !.2% !ƫ
!Ƭ !1.+(+#%!ƫ 1Ƭ .+"!//!1.Ƭ
-1!/Ƭ +1 $+*ƫ 1Ƭ ƫ !ƫ +*0,!((%!.ċ

+/ƫ.h"h.!* !/
//%/0 * !ƫ 1 (%-1!ġ ¬,%0 14ƫ !ƫ .%/ƫ
Ĩ ġ ĩ

CH de Pacy-sur-Eure
CH de Vendôme

CHRU de Montpellier

*/0%010%+*ƫ 0%+* (!ƫ !/ƫ *2 (% !/ƫĢƫ
Ministère de la Défense

ƫ Ě *#!./

.+1,!ƫ

ƫ !ƫ ƫ h1*%+*

Groupe Chaîne Thermale du Soleil

ƫ !ƫ %)+#!/ƫĨ ƫ!*ƫ +1./ĩ

.+1,!ƫ

CHU de Saint-Étienne

.+1,!ƫ

CHU de Toulouse (PHRC en cours)

.+1,!Ƭ

ƫ!0ƫ ƫ !ƫ +1)h

.+1,!ƫ

ƫ Ě ., &+*

Groupe Cliniques Psychiatriques de
. * !ġ

CH de Guingamp

.+1,!ƫ ƫ ƫ

ƫ Ě ./ 5

!/ƫ $!.)!/ƫ Ě ((!2 .

+/ƫ, .0!* %.!/ƫ
ƫĢƫ !*0.!ƫ 0%+* (ƫ !ƫ !//+1. !/ƫ !ƫ(100!ƫ +*0.!ƫ( ƫ +1(!1.
ƫĢƫ */0%010ƫ 0%+* (ƫ !ƫ( ƫ *0hƫ!0ƫ !ƫ( ƫ ! $!. $!ƫ h % (!
CHRU de Montpellier

P11

MUSIC CARE

MUSIC CARE

La relaxation
musicale
personnalisée

Contact :
8, rue la Vacquerie
75011 Paris
contact@music-care.com
h(ċƫĀĊƫĆĂƫĀăƫĀăƫăą

www.music-care.com


Plaquette_Music_Care_web.pdf - page 1/12
 
Plaquette_Music_Care_web.pdf - page 2/12
Plaquette_Music_Care_web.pdf - page 3/12
Plaquette_Music_Care_web.pdf - page 4/12
Plaquette_Music_Care_web.pdf - page 5/12
Plaquette_Music_Care_web.pdf - page 6/12
 




Télécharger le fichier (PDF)


Plaquette_Music_Care_web.pdf (PDF, 1 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


plaquette music care web
memoire diu trp musicotherapie chapuis ludovic
programme formation douleur sk conseil rh
roneo l3 1 pdf
les preparations a la naissance
article bgm bien etre et sante

Sur le même sujet..