HOMMAGE A JEAN JAURES .pdf


Nom original: HOMMAGE A JEAN JAURES.pdf
Titre: HOMMAGE A JEAN JAURES
Auteur: LES VOIX DES LIVRES

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 9.02, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 08/12/2014 à 11:56, depuis l'adresse IP 78.243.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 398 fois.
Taille du document: 167 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Hommage à Jean Jaurès
Les blés deviennent paille

Eric Jubineau prête sa voix à Jaurès pour lire l'ultime discours de Jaurès contre la guerre, prononcé
le 25 juillet 1914 à Lyon-Vaise, cinq jours avant son assassinat au café du croissant à Paris.
[…] Vous avez vu la guerre des Balkans ; une armée presque entière a
succombé soit sur le champ de bataille, soit dans les lits d’hôpitaux, une
armée est partie à un chiffre de trois cent mille hommes, elle laisse dans la
terre des champs de bataille, dans les fossés des chemins ou dans les lits
d’hôpitaux infectés par le typhus cent mille hommes sur trois cent mille.
Songez à ce que serait le désastre pour l’Europe : ce ne serait plus, comme
dans les Balkans, une armée de trois cent mille hommes, mais quatre, cinq
et six armées de deux millions d’hommes. Quel massacre, quelles ruines,
quelle barbarie ! Et voilà pourquoi, quand la nuée de l’orage est déjà sur
nous, voilà pourquoi je veux espérer encore que le crime ne sera pas
consommé. […]
Ensuite nous lisons un texte extrait du roman « Les blés deviennent paille » de Georges Coulonges,
dont l’action se déroule entre Montauban et Caussade et où le message et la figure de Jaurès sont
omniprésents.
Les blés deviennent paille - Georges Coulonges
Personnages principaux :
Janotte, militante pacifiste, de religion protestante mariée à Albin, héritier de
la fabrique "Le joli canotier" de Caussade qui effectue son service militaire au
sein du 10e régiment de Dragons de Montauban, d’éducation catholique et
nationaliste.
Début de la lecture :
Nous sommes fin juillet 1914 à Caussade, deux jours après le discours
prononcé à Lyon-Vaise, Janotte de retour à la maison après sa journée de
travail à la chapellerie familiale, rencontre une amie qui lui parle de Jaurès…
Extrait :
A Lyon, deux jours auparavant, Jaurès avait pris la parole. Il avait dit des phrases qui, aussitôt
avaient traversé la France. Celle du moins qui voulait être traversée. A Montauban, sous les
couverts de la place Nationale, le rémouleur les avait notées sur un papier. Tout en pédalant pour
faire tourner sa pierre à aiguiser, il les montrait à qui voulait bien les lire : « Chaque peuple paraît à
travers les rues de l’Europe avec sa petite troche à la main et voilà l’incendie »… Janotte n’avait
jamais entendu la voix sonore de Jaurès. Lisant le texte, elle crut ici la percevoir. Retentissante :
- « Citoyens, je dis ces choses avec une sorte de désespoir, il n’y a plus, au moment où nous
sommes menacés de meurtre et de sauvagerie, qu’une chance, c’est que le prolétariat
rassemble toutes ses forces… que le battement unanime des cœurs écarte l’horrible
cauchemar. »

Les Voix des Livres


Aperçu du document HOMMAGE A JEAN JAURES.pdf - page 1/1

Télécharger le fichier (PDF)









Documents similaires


hommage a jean jaures
matchs 09 et 10 janvier
grille d analyse par chapitre of mice and men
matchs 0809 octobre
les petits b tons
extrait de l article guerre

Sur le même sujet..