V2 rapport FA Dec 2014 .pdf



Nom original: V2 rapport-FA-Dec 2014.pdfTitre: Rapport de suivi de la situation sanitaire de la fièvre aphteuse en TunisieAuteur: Heni HAJ AMMAR

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 15/12/2014 à 10:43, depuis l'adresse IP 193.95.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 798 fois.
Taille du document: 877 Ko (10 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Rapport de suivi de la situation
sanitaire de la fièvre aphteuse en
Tunisie

République Tunisienne
Ministère de l’Agriculture
Direction Générale des Services Vétérinaires

Document élaboré par Dr. Heni HAJ AMMAR

01 DECEMBRE 2014
DGSV

Rapport Fièvre aphteuse Tunisie Déc. 2014

*******************
Rapport de suivi de la situation sanitaire de la fièvre aphteuse en Tunisie
Direction Générale des Services Vétérinaires
Personnes qui ont participé à l’élaboration de document
Dr. Roukaya KHORCHANI
Dr. Heni HAJ AMMAR

*******************

Page 1 sur 10

Rapport Fièvre aphteuse Tunisie Déc. 2014

Table des matières
Introduction ................................................................................................................................................ 3
Situation sanitaire......................................................................................................................................... 3
Mesures prises ............................................................................................................................................. 6
Objectifs ................................................................................................................................................. 6
Mesures spécifiques .................................................................................................................................. 6
Applicabilité des mesures prises ....................................................................................................................... 6
Campagne de vaccination ............................................................................................................................... 6
Campagne de vaccination en 2013 ................................................................................................................ 6
Campagne de vaccination d’urgence (avril-août 2014) ....................................................................................... 6
Campagne de vaccination d’urgence des petits ruminants (premier septembre-fin novembre2014) ............................. 7
Stratégie de lutte .......................................................................................................................................... 7
Projet d’assistance technique des organisations mondiales (FAO) ............................................................................ 8

Page 2 sur 10

Rapport Fièvre aphteuse Tunisie Déc. 2014

Rapport de suivi de la situation sanitaire de la fièvre aphteuse en Tunisie
Introduction
La Fièvre aphteuse (FA) est une maladie qui figure sur la liste des maladies réglementées pour
lesquelles des mesures spécifiques doivent être appliquées (Décret 2200-2009 du 14 juillet 2009).
www.iort.gov.tn . La dernière déclaration de la maladie remonte à mars 1999. La Tunisie a toujours
adopté une stratégie de lutte basée sur la vaccination et la surveillance épidémiologique.
La Tunisie a obtenu le statut de pays ayant un programme officiel de contrôle de la FA validé
par l’OIE en mai 2012.
Situation sanitaire
Chronologie des évènements :
Vendredi 25 avril 2014 à environ 16h00, les services vétérinaires régionaux du Gouvernorat de
Nabeul (Nord Est de la Tunisie) ont notifié le premier foyer de FA en Tunisie qui est apparu dans un
élevage de bovins (17 têtes), appartenant à un commerçant de bétail, deux bovins ont présenté des
signes cliniques révélateurs de la FA (hyperthermie, hyper-salivation, bave filante, des lésions au
niveau de la bouche avec présence d’ulcères). Les animaux sont nouvellement introduits dans le
troupeau, et leur statut immunitaire est inconnu.
Les prélèvements requis selon la procédure édictée par la note de Services relative au plan de
veille et de contrôle sanitaire permanent de la FA (prélèvement de tégument des lésions observées
chez l’animal atteint et des prélèvements de sang total sur tube sec et du sang total sur tube avec un
anticoagulant (EDTA)) sont envoyés au laboratoire de virologie de l’Institut de Recherche Vétérinaire
de Tunisie pour procéder au diagnostic et ce le samedi 26 avril 2014. Le diagnostic a été établi
l’après-midi par la technique rt-PCR.
Le dimanche 27 avril 2014 : une Note de service sur les mesures à prendre pour lutter contre la
FA (sept révisions dont la dernière date du 09/06/2014) est adressée aux Services Régionaux pour
appliquer les mesures de lutte adoptées par l’autorité compétente centrale en matière de santé
animale. La notification immédiate à l’OIE a été envoyée le Lundi 28 avril 2014.
Le nombre de foyers enregistrés jusqu’au 30 novembre 2014 est de 150. La répartition
géographique des foyers est consignée dans la carte n°1. Le nombre de foyers, dans lesquels des
bovins sont atteints, est de 112 (Figure 1).
Le dernier foyer déclaré date du 13/10/2014 et il a été clôturé le 04/11/2014, et depuis aucun
foyer n’a été déclaré, une notification officielle a été envoyée à l’OIE le 24/11/2014.
(http://www.oie.int/wahis_2/public/wahid.php/Reviewreport/Review?page_refer=MapFullEventReport&
reportid=16569)
Le nombre d’animaux malades dans les foyers notifiés est mentionné dans le tableau n°2, le
taux de morbidité chez toutes les espèces sensibles est de 11,1 p100 (1170/10542). Chez les bovins
le taux est de 17,8 p100 alors qu’il est de 8,9 p100 chez les petits ruminants. Ces indicateurs
épidémiologiques sont considérés comme faibles.

Page 3 sur 10

Rapport Fièvre aphteuse Tunisie Déc. 2014

Table 1: Répartition du nombre de foyers de FA en
fonction des gouvernorats
Gouvernorat

Nombre de foyers

ARIANA
BEJA

9
19

BEN AROUS

6

BIZERTE

5

GAFSA

6

JENDOUBA

6

KAIROUAN
KASSERINE
LE KEF

6
6
4

MAHDIA
MANNOUBA
MEDENINE
MONASTIR
NABEUL
SFAX
SIDI BOUZID
SILIANA
TATAOUINE
TUNIS
ZAGHOUAN
Total général

Carte 1: Répartition géographique des
foyers de FA.

4
12
1
3
18
8
23
1
5
4
4
150

Table 2: Indicateurs épidémiologiques

Espèce animale sensible
Bovins
Petits ruminants
TOTAL

Nombre de malades
460
710
1170

Nombre de sensibles
2590
7952
10542

Taux de morbidité
17,8
8,9
11,1

La répartition des foyers selon l’espèce animale est représentée par la figure 1, la majorité des
foyers sont enregistrés dans les élevages de bovins (112) ou dans des élevages mixtes (10) les petits
ruminants sont atteints dans 28 troupeaux.

BV/OV; 10; 7%
CP; 4; 3%

OV; 19; 12%

Autre; 28; 18%

BV; 112; 75%

PR; 5; 3%

BV

BV/OV

CP

OV

PR

Figure 1: Répartition des foyers en fonction des espèces animales atteintes.

Page 4 sur 10

Rapport Fièvre aphteuse Tunisie Déc. 2014

Prélèvements
Le nombre de prélèvements réalisés dans les foyers de suspicion au cours de cette épizootie,
est de 1296 (711 sérums, 302 tubes de sang total, 283 prélèvements de téguments, d’organes et
d’écouvillons). Le nombre de visites réalisées par les Services Vétérinaires régionaux est de 336.

Evolution hebdomadaire
L’évolution hebdomadaire du nombre de foyers montre une diminution significative depuis la
première notification de la maladie. Depuis le 13 octobre 2014 aucun foyer n’a été notifié. Le
2
coefficient R est de 0,7285 (Figure 2)
20
18
16
14
12
10
8
6
4
2
0

14/11/2014 - 20/11/2014

07/11/2014 - 13/11/2014

31/10/2014 - 06/11/2014

24/10/2014 - 30/10/2014

17/10/2014 - 23/10/2014

10/10/2014 - 16/10/2014

26/09/2014 - 02/10/2014

12/09/2014 - 18/09/2014

05/09/2014 - 11/09/2014

29/08/2014 - 04/09/2014

22/08/2014 - 28/08/2014

15/08/2014 - 21/08/2014

08/08/2014 - 14/08/2014

25/07/2014 - 31/07/2014

18/07/2014 - 24/07/2014

11/07/2014 - 17/07/2014

04/07/2014 - 10/07/2014

27/06/2014 - 03/07/2014

20/06/2014 - 26/06/2014

13/06/2014 - 19/06/2014

06/06/2014 - 12/06/2014

30/05/2014 - 05/06/2014

23/05/2014 - 29/05/2014

16/05/2014 - 22/05/2014

09/05/2014 - 15/05/2014

02/05/2014 - 08/05/2014

25/04/2014 - 01/05/2014

R² = 0,7285

Figure 2: Evolution hebdomadaire des foyers de Fièvre aphteuse jusqu'à la fin de novembre 2014

Etat de vaccination : Les troupeaux infectés sont pour la majorité des troupeaux non vaccinés ou des
troupeaux partiellement vaccinés et dont les animaux malades sont non vaccinés.
Age des animaux atteints : Les animaux les plus jeunes semblent être les plus touchés cependant
aucune différence significative n’a été notée entre les animaux âgés de plus de 12 mois et ceux qui
sont âgés de moins de 12 mois.
Taille des troupeaux : Les données montrent que les troupeaux de petite taille sont les plus touchés
quelque soit l’espèce animale (tables 4 et 5).

Table 3: Indicateurs épidémiologiques en fonction de la taille des troupeaux chez les bovins
Bovins

Taille

Outbreaks

sensitives

cases

%

traditional farms
medium farms
large farms

<=10
]10-50]
> 50
Total

68
38
16
122

351
767
1456
2574

175
170
115
460

49,9
22,2
7,9
17,9

Table 4: Indicateurs épidémiologiques en fonction de la taille des troupeaux chez les petits ruminants
Petits Ruminants

Taille

traditional farms
medium farms
large farms

<=50
]50-100]
> 100
Total

Outbreaks

sensitives

cases

%

13
10
15
38

769
1191
5992
7952

65
118
527
710

8,5
9,9
8,8
8,9

Page 5 sur 10

Rapport Fièvre aphteuse Tunisie Déc. 2014

Mesures prises
Objectifs
L’objectif principal des mesures mises en place lors de l’apparition de la FA est d’éviter la
diffusion de la maladie et ceci par :
-

Le renforcement de la couverture vaccinale des animaux sensibles
La détermination de l’origine de l’infection
La maitrise des déplacements des animaux
L’activation du plan de communication

Mesures spécifiques
Ce sont les mesures stipulés par l’arrêté du 21 novembre 1984 relatif à la lutte contre la FA et le
décret n°2200-2009 du 14 juillet 2014 fixant la liste des maladies règlementées et les mesures
applicables pour la lutte contre ces maladies
i.
ii.
iii.
iv.
v.
vi.
vii.
viii.
ix.
x.

La recherche de l’origine de l’infection
Séparation des animaux malades des animaux non malades
Abattage des animaux malades sur le lieu et désossage de la carcasse et enfouissement de
tous (sauf viande) entre deux couches de chaux vive à une profondeur de 1 m au minimum.
nettoyage et désinfection du lieu d’abattage et de l’exploitation infectée et du matériel présent
(soude à 8 p1000)
Interdiction de la vente du lait et de ses dérivés pour la consommation à l’état cru
La vaccination des espèces sensibles : bovins, ovins et caprins.
Mise en place des postes de vaccination dans les marchés aux bestiaux :
Interdiction d’entrée et de sortie des animaux, du matériel et de personnes étrangères de et
vers l’exploitation infectée pour empêcher la diffusion de la maladie.
Mesures d’interdiction de sortie et d’entrée des animaux sensibles de et vers les gouvernorats
atteints
Mise en place de postes de désinfection des camionnettes sortantes au niveau des
principales routes de chaque gouvernorat touché.

Applicabilité des mesures prises
La vaccination des animaux sensibles au niveau des marchés aux bestiaux n’a pu être
appliquée de façon systématique, la structure des marchés et leur organisation ne permettaient pas
de mener les vaccinations dans les bonnes conditions. L’application du contrôle des mouvements
d’animaux et notamment la désinfection des véhicules entrant et sortant des gouvernorats infectés n’a
pas pu être exécutés dans de bonnes conditions.
D’autre part, les mesures préconisées par le programme officiel de contrôle la FA validé par
l'OIE n'ont pas été appliquées, notamment les mesures de confinement et de vaccination en anneau
n'avaient pas été mises en place en temps opportun et très peu d'animaux infectés avaient été
abattus. La validation par l’OIE du programme de contrôle de la FA a été retirée sur recommandation
de la commission scientifique le 19 septembre 2014.

Campagne de vaccination
Campagne de vaccination en 2013
Au cours de l’année 2013 les Services Vétérinaires ont vacciné entre septembre et décembre
407 177 têtes bovines, le taux de couverture vaccinale est estimé à 78,9 p100 chez les bovins. Chez
les petits ruminants le nombre de têtes vaccinées est de 3 713 008 ce qui donne un taux de
couverture vaccinale de 67,8 p100.

Campagne de vaccination d’urgence (avril-août 2014)
La campagne de vaccination est réalisée selon l’espèce atteinte
-

En cas de confirmation de la maladie chez les Petits Ruminants : vaccination des Bovins et
des petits ruminants dans le foyer et vaccination péri-focale de toutes les espèces sensibles
dans un rayon de 5 km et vaccination de tous les bovins dans le gouvernorat touché

Page 6 sur 10

Rapport Fièvre aphteuse Tunisie Déc. 2014
-

En cas de confirmation de la maladie chez les Bovins seulement : vaccination des BV et des
petits ruminants dans le foyer et vaccination de tous les bovins dans le gouvernorat touché

Chez les bovins
Le nombre total de bovins vaccinés pendant la crise de la FA entre fin avril et fin aout 2014 est
de 599 975, ce nombre est largement supérieur à celui de la campagne de vaccination annuelle
réalisé en 2013. La réalisation au cours de la campagne d’urgence est considérée comme la plus
élevée depuis plusieurs années. Il convient de noter qu’entre janvier et mars 2014 des vaccinations
complémentaires ont été réalisées en rattrapage de la campagne de 2013 ce qui fait que le nombre
total de réalisations vaccinales en 2014 est de 644 784 (599 975 + 44 809).

Chez les petits ruminants
La vaccination des petits ruminants au cours de la campagne exceptionnelle d’urgence a
touché 924 912 têtes.

Campagne de vaccination d’urgence des petits ruminants (premier septembre-fin novembre2014)
La campagne de vaccination des petits ruminants a débuté le 01 septembre 2014
conformément à la note circulaire du Ministre de l’Agriculture n°187 du 26 aout 2014 relative aux
mesures à appliquer pour lutter contre la FA. La note circulaire prévoyait également la vaccination des
bovins qui ont échappé à la vaccination au cours de la campagne de vaccination d’urgence.
Le nombre d’animaux vaccinés jusqu’au 30 novembre 2014 est de 3 325 686 têtes de petits
ruminants (Tableau 5).

Table5 : Campagnes de vaccination entre 2013 (annuelle) et 2014 (urgence) des Bovins et des petits ruminants
Espèce animale

Année

Cadre

Période de réalisation

Effectif

Bovin

2013

Vaccination annuelle

Septembre-Décembre 2013

407 177

Petits ruminants

2013

Vaccination annuelle

Septembre-Décembre 2013

3 713 008

Bovin

2013

Vaccination annuelle rattrapage

Janvier-Mars 2014

44 809

Bovin

2014

Vaccination d’urgence

Avril-Aout 2014

599 975

Petits ruminants

2014

Vaccination d’urgence

Avril-Aout 2014

924 912

Petits ruminants

2014

Vaccination d’urgence

Septembre-Novembre 2014

3 325 686

Bovins

2014

Vaccination d’urgence

Septembre-Novembre 2014

91 687

Stratégie de lutte
Le vaccin utilisé
Le vaccin classiquement utilisé en Tunisie dans le cadre des campagnes de vaccination chez
les bovins comporte les valences suivantes : O manisa, O maghreb99, A22, SAT 2, alors que chez les
petits ruminants les valences sont : O manisa, O maghreb99, SAT 2.

Essai vaccinal
Les services vétérinaires ont bénéficié d’une aide de l’Union Européenne par l’obtention d’un
don de vaccin contre la FA (1 million de doses bovines) réceptionné le 21 août 2014, les valences
vaccinales de ce vaccin sont : O BFS, A Iran05, SAT 2 Eri. Le matching test réalisé par le laboratoire
de référence de Pirbright montre un rapport r1 inférieur à 0,3 (tableau 4). Sur recommandation de la
commission scientifique et technique de la FA, la direction générale des services vétérinaires en
collaboration avec l’Institut de Recherche Vétérinaire de la Tunisie, ont lancé une expérimentation du

Page 7 sur 10

Rapport Fièvre aphteuse Tunisie Déc. 2014
vaccin sur quatre groupes d’animaux (bovins et petits ruminants) afin d’évaluer l’efficacité du vaccin
sur le terrain. Les travaux sont en cours et seront communiqués ultérieurement.
Le diagnostic de laboratoire (laboratoire de référence de Pirbright) a montré que le génotypage
de la souche responsable de la maladie en Tunisie est fort probablement originaire du Moyen Orient
(O /Ind-2001) avec une homologie de 99 p100. C’est le même génotype que celui isolé en Libye en
2013. D’autre part, ce même génotype a été détecté en Algérie avec une homologie de100 p100.
Table 6: Matching test du sérotype O apparue en Tunisie

Stratégie de Vaccination
La vaccination contre la FA est basée sur une campagne annuelle qui est obligatoire et gratuite
réalisée entre les mois de septembre et de décembre et elle touchait les bovins et les ovins et les
caprins. Après l’apparition de la maladie en avril 2014, la fréquence de vaccination est doublée pour
devenir biannuelle. Dans ce cadre, une campagne de vaccination des bovins sera réalisée entre le
début du mois de janvier et mi-février 2015. Les vétérinaires mandatés (secteur privé) seront les
principaux responsables de l’exécution de la campagne.

Projet d’assistance technique des organisations mondiales (FAO)
Une requête a été adressée au mois de septembre 2014 à la FAO pour une aide d’urgence
pour une assistance technique à la maitrise de la FA, le projet a été validé par la FAO en novembre
2014. Un atelier de démarrage est prévu pour mi-décembre 2014. Ce projet aidera les Services
Vétérinaires à mieux gérer la crise de la FA et de se préparer pour dépasser les difficultés rencontrées
lors de la gestion de la crise sanitaire. Ce projet (TCP) fera participer tous les partenaires des
Services Vétérinaires.
Les résultats attendus du projet TCP sont :
-

La maitrise de l’épizootie de la FA et l’atténuation des risques de sa propagation
La révision de la stratégie de lutte contre la FA et l’amélioration des méthodes de prévention
et de réponse raisonnée et rapide.
Le renforcement des capacités des services vétérinaires en matière de surveillance et de
contrôle et de reconnaissance de la maladie

Dans ce projet des cycles de formation seront réalisés, des enquêtes séro-épidémiologiques
(évaluation de l’immunité, détermination de la circulation virale), des études sur le terrain sur les
mouvements des animaux et sur la cartographie des zones à risque et étude coût/bénéfices de la
maladie.

Page 8 sur 10

Rapport Fièvre aphteuse Tunisie Déc. 2014

************************
Document élaboré par :
Dr Heni HAJ AMMAR
Pour plus d’information contacter :
Direction Générale des Services Vétérinaires
heni_hah@yahoo.fr
elheni.hajammar@iresa.agrinet.tn
Tél: +21671786833
Fax: +21671787906
M: +21698948941
************************

Page 9 sur 10


V2 rapport-FA-Dec 2014.pdf - page 1/10
 
V2 rapport-FA-Dec 2014.pdf - page 2/10
V2 rapport-FA-Dec 2014.pdf - page 3/10
V2 rapport-FA-Dec 2014.pdf - page 4/10
V2 rapport-FA-Dec 2014.pdf - page 5/10
V2 rapport-FA-Dec 2014.pdf - page 6/10
 




Télécharger le fichier (PDF)


V2 rapport-FA-Dec 2014.pdf (PDF, 877 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


v2 rapport fa dec 2014
la fievre aphteuse
fzi avril 2017 vf
situation 06 05 2014
situation fa au 15052014
etatdeslieux23052014