Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



Magazine 2014 W372 .pdf



Nom original: Magazine 2014 W372.pdf
Titre: Magazine 2014 W372 maquette
Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/12/2014 à 14:14, depuis l'adresse IP 90.12.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 562 fois.
Taille du document: 4.1 Mo (9 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


AMP MAG
N° 372

17 17 17 17 17 17 17 AMPHOTOSPORTS MAGAZINE 17 17 17 17 17 17 17

N° 372

GULF 12 HOURS
YAS MARINA CIRCUIT
ORGANISATION DRIVING FORCE EVENTS
Quatrième édition – Du 11 au 13 décembre

Quatrième édition pour les Gulf 12 Hours organisées par les Britanniques du Driving Force Events sur le Circuit de Yas Marina d’Abu Dhabi.
Ouverte cette année aux GT3, GT Cup (Ferrari Challenge et Porsche Cup) et aux prototypes du groupe CN, la course se disputait en deux
tranches de six heures avec une coupure de trois heures entre les deux courses (9h00 / 15h00 et 18h00 / 00h00).
Etalée sur trois jours la manifestation comprenait trois séances d’essais libres et quatre séances qualificatives (une séance par pilote pour les
teams engageant quatre pilotes par voiture).
La liste des participants laissait entrevoir l’engagement de 32 voitures (18 GT3, 4 Ferrari Challenge, 6 Porsche Cup et 4 CN), ils seront finalement
25 concurrents à participer (16 GT3, 5 Porsche Cup et 4 CN), les 4 Ferrari 458 Challenge initialement inscrites ayant disparue.
En GT3 Ferrari était la marque la plus représentée avec huit 458 Italia au départ (AF Corse, Kessel Racing, Scuderia Villorba Corse et Dragon
Racing) avec pour adversaires deux Audi R8 LMS Ultra (Absolute Racing et ISR), trois Mercedes-Benz SLS AMG GT3 (Abu Dahbi Racing/Black
Falcon, Black Falcon et GT Russian Team), deux McLaren 650S GT3 (McLaren GT / Von Ryan) et une Lamborghini Gallardo GT3 (Gulf Racing).
Dans la catégorie des Porsche Cup, cinq 991 Supercup aux couleurs des teams Larbre Compétition, GDL Racing, MRS-GT Racing, et STP Racing
W S&S. Les quatre prototypes CN, toutes des Wolf GB08 portaient les couleurs d’Avelon Formula, CRM Motorsport et Motion Sport.
ESSAIS LIBRES et QUALIFICATIONS
ESSAIS LIBRES : Trois séances d’essais libres étaient programmées dont une séance de nuit (S1).
S1 : Si le meilleur temps des GT3 sera à porter au crédit de la Ferrari 458 Italia AF Corse # 3 (Wyatt, Rugolo et Rigon) en 2’12’’104, elle était
talonnée par la Wolf GB08 Avelon Formula # 45 (Bellarosa et Belotti) en 2’12’’294. Suivaient la Lamborghini Gallardo FLII Gulf Racing (Goethe,
Hall et Fatien) en 2’12’’438, la 458 Italia Kessel Racing # 11 (Gitlin, Frezza et Tutumlu) en 2’12’’968 e par la SLS AMG GT3 Abu Dahbi Black Falcon
(Al Qubaisi, Schneider et Bleekemolen) en 2’13’’149. Le meilleur chrono CUP était à porter à l’actif de la 991 Cup MRS GT Racing # 33 (Bohn,
Venema et Velnikov) en 2’16’’790. 24 voitures auront participé à cette séance (la seconde 991 Cup MRS GT Racing # 34 absente des débats).
S2 : Amélioration niveau performance avec le meilleur chrono pour la Wolf GB08 Avelon Formula # 45 en 2’11’’147 devant la 458 Italia # 3 en
2’11’’576 et la SLS AMG GT3 Abu Dahbi Black Falcon en 2’11’’621. Suivaient la 458 Italia AF Corse # 77 (De Leener, Sbirrazzuoli et Akhobadze) en
2’11’’653 et la 458 Italia AF Corse # 5 (Flohr, Castellacci et Rizzoli) en 2’11’’928. Le meilleur chrono CUP revenait à 991 Cup MRS GT Racing # 33
(Engelhart, Bohn, Venema et Velnikov) en 2’14’’655. 24 voitures toujours en piste (la seconde 991 Cup MRS GT Racing # 34 absente des débats).
S3 : Amélioration du temps de référence en 2’10’’841 par la 458 Italia AF Corse # 3 en 2’10’’841 devant la 458 Italia AF Corse # 4 (Perazzini, Cioci
et Barreiros) en 2’10’’900 et la Wolf GB08 Avelon # 45 en 2’11’’138. Suivaient la 458 Italia Kessel Racing # 11 en 2’11’’387 et la SLS AMG GT3 Abu
Dahbi Black Falcon en 2’11’’570. Le meilleur chrono CUP était toujours à porter au crédit de la 991 Cup MRS GT Racing # 33 en 2’17’’378.
La SLS AMG GT3 Russian Team n’aura pas pris part à cette séance d’essais libre.
La seconde Porsche 991 Cup MRS GT Racing (# 34) initialement inscrite était définitivement forfait.

Les nouvelles McLaren GT3 engagées par l’usine en piste* – La 991 GT3 Cup Larbre Compétition – La R8 LMS IRS éliminée après 9 tours (sortie).
QUALIFICATIONS : Quatre séances qualificatives en fonction des équipages (une séance par pilote) et dont le résultat était établi en combinant
les résultats de chaque pilote par voiture. Pôle obtenue par la McLaren 650S GT3 # 59 (Estre, Parente et Bell) en 2’10’’ 753 devant la 458 Italia AF
Corse # 3 (2’10’’797). Suivaient la SLS AMG GT3 Abu Dahbi Black Falcon # 1 (2’11’’057) et la SLS AMG GT3 Black Falcon # 2 (Al Faisal, Haupt et
Muscat) en 2’11’’515. La Wolf GB8 Avelon Formula # 45 (2’12’’041) et la 458 Italia Kessel Racing # 11 en 2’12’’095.
Du côté des CUP, meilleur chrono pour la 991 Cup MRS GT Racing # 33 en 2’18’’042.
Top chronos par séances : S1 (23 voitures) : GT3 : McLaren # 59 (Rob Bell) en 2’10’’221, CN2 : Wolf GB8 # 45 en 2’12’’806, CUP : 991 Cup # 43 en
2’17’’920. – S2 (23 voitures) : GT3 : 458 Italia # 3 (Davide Rigon) en 2’09’’950, CN2 : Wolf GB08 # 45 en 2’11’’275, CUP : 991 Cup # 33 en 2’18’’186. –
S3 (22 voitures): GT3 : SLS AMG GT3 # 1 (Jeroen Bleekemolen) en 2’10’’305, CN2 : Wolf GB08 # 47 en 2’11’’832, CUP : 991 Cup # 33 en 2’17’’174. –
S4 (3 voitures) : GT3 : 458 Italia # 99 en 2’12’’219 et CUP : 991 Cup # 33 en 2’14’’721.

CN2 : Les Wolf GB08 des teams Avelon Formula (# 45 et 46), Motionsport (# 47) et CRM Motorsport (# 48).

GULF 12 HOURS – Classement Course 1
La course commencera à se décanter au bout de la 3ème heure ou la McLaren # 59, les deux SLS AMG Black Falcon et la 458 Italia AF Corse # 3
prenaient un avantage d’un tour sur le reste des prétendants les plus pressants. Un avantage qui augmentait légèrement lors de la 4ème heure ou
la 458 Italia AF Corse # 3 prenait l’avantage face à la McLaren # 59 et à la SLS AMG Abu Dahbi Black Falcon # 1. Suivaient à un tour la SLS AMG
Black Facon # 2 et la 458 Italia Kessel. Au terme de la 5ème heure, la 458 Italia AF Corse # 3 menait de peu devant la SMS AMG # 2 et la McLaren #
59 légèrement décrochée mais toujours dans le même tour. Rigon, Wyatt et Rugolo conservaient la première place à l’issue de ce premier rush
de 6 heures devant la SLS # 1, la McLaren # 59 et la SLS # 2, MRS GT Racing et Avelon Formula étaient les leaders en CUP et en CN2.
1 – Rigon / Wyatt / Rugolo Ferrari 458 Italia # 3 (GT3.P) AF Corse 157 tours
2 – Al Qubaisi / Bleekemolen / Schneider SLS AMG GT3 # 1 (GT3.P) Abu Dahbi Black Falcon à 13’’827
3 – Parente / Estre / Bell McLaren 650S GT3 # 59 (GT3.P) McLaren GT à 01’03’’067
4 – Al Faisal / Haupt / Muscat SLS AMG GT3 # 2 (GT3.PA) Black Falcon à 01’24’’527
5 – Gitlin / Tutumlu / Frezza Ferrari 458 Italia # 11 (GT3.PA) Kessel Racing à 1 tour
6 – Vasilyev / Al Azhari / Asmer SLS AMG GT3 # 10 (GT3.PA) GT Russian à 1 tour
7 – Jawa / Walkinshaw / Grogor Ferrari 458 Italia # 88 (GT3.PA) Dragon Racing à 2 tours
8 – Perazzini / Barreiros / Cioci Ferrari 458 Italia # 4 (GT3.PA) AF Corse à 2 tours
9 – Flohr / Castellacci / Rizzoli Ferrari 458 Italia # 5 (GT3.PA) AF Corse à 2 tours
10 – Engelhart / Bohn / Melnikov / Venema Porsche 991 Cup # 33 (CUP) MRS GT Racing à 7 tours
11 – Zu / Tung / Wang Audi R8 LMS GT3 # 17 (GT3.PA) Absolute Racing à 7 tours
12 – Belotti / Bellarosa Wolf GB08 # 45 (CN2) Avelon Formula à 10 tours
13 – Pizzuti / Stoller / Emanuela Wolf GB08 # 46 (CN2) Avelon Formula à 11 tours
14 – Gibaud / Rodrigues / Labescat / Philippon Porsche 991 Cup # 50 (CUP) Larbre à 14 tours
15 – De Leneer / Sbirrazzuoli / Akhobadze Ferrari 458 Italia # 77 (GT3.PA) AF Corse à 14 tours … etc

RIGON, WYATT et RUGOLO
Ferrari 458 Italia AF CORSE
Vainqueurs de l’édition 2014.

Départ de la première course – 458 Italia Dragon Racing # 88 – Départ de la seconde course – La SLS GT Russian sera pénalisée (2 tours).
GULF 12 HOURS – CLASSEMENT FINAL
Si la Ferrari 458 AF Corse # 3 avait franchi en tête la première partie de ces 12 Heures, Rigon, Wyatt et Rugolo vont ensuite devoir subir la loi de
la SLS AMG Abu Dhabi Black Falcon de Bleekemolen, Al Qubaisi et Schneider. En tête dès le début de la reprise des hostilités, la SLS AMG # 1
menera les débats de la septième à la dixième heure de course devant la McLaren de Parente, Estre et Bell qui avait elle aussi pris le meilleur sur
la 458 AF Corse # 3 qui se trouvait même repoussée à un tour à deux heures de la fin. La McLaren prenait les choses en main à l’issue de la
onzième heure et pointait en tête avec un tour d’avance sur la SLS AMG Abu Dahbi Black Falcon talonnée par la 458 AF Corse # 3. Tout se jouera
dans la dernière heure ou l’unique neutralisation de la course (sortie de la 458 Kessel Racing # 99) resserrera les positions et le dernier passage
au stand de la McLaren lui sera fatal malgré un Parente constamment à l’attaque, la nouvelle 650S devra se contenter de la dernière place sur le
podium échouant à un peu moins de 6’’ des vainqueurs et à un peu moins de 3’’ de la SLS AMG GT3 Abu Dahbi Black Falcon offrant une arrivée
spectaculaire aux spectateurs présents. La catégorie ProAm revenait à la SLS AMG GT3 Black Falcon # 2 qui prenait la quatrième place finale à
un tour devant la 458 AF Corse # 4 qui complétait le top cinq à quatre tours des vainqueurs. Dans la catégorie CUP, large victoire de la Porsche
991 Cup du MRS GT Racing qui s’impose avec 3 tours d’avance sur celle du STP Racing et 5 sur celle du Larbre Compétition. Dans la catégorie
CN2, les deux Wolf GB08 Avelon Formula auront fait illusion lors de la première course en ne concédant qu’une dizaine de tours aux GT3 de
pointe mais la meilleure (Belotti et Bellarosa) connaitra des soucis mécaniques et laissera la victoire de catégorie à l’autre voiture du team italien.
1 – Rigon / Wyatt / Rugolo Ferrari 458 Italia # 3 (GT3.Pro) AF Corse 315 tours en 12h
2 – Al Qubaisi / Bleekemolen / Schneider SLS AMG GT3 # 1 (GT3.Pro) Abu Dahbi Black Falcon à 03’’058
3 – Parente / Estre / Bell McLaren 650S GT3 # 59 (GT3.Pro) McLaren GT / Von Ryan à 05’’741
4 – Al Faisal / Haupt / Muscat SLS AMG GT3 # 2 (GT3.ProAm) Black Falcon à 1 tour
5 – Perazzini / Barreiros / Cioci Ferrari 458 Italia # 4 (GT3.ProAm) AF Corse à 4 tours
6 – Jawa / Walkinshaw / Grogor Ferrari 458 Italia # 88 (GT3.ProAm) Dragon Racing à 4 tours
7 – Flohr / Castellacci / Rizzoli Ferrari 458 Italia # 5 (GT3.ProAm) AF Corse à 4 tours
8 – Vasilyev / Al Azhari / Asmer SLS AMG GT3 # 10 (GT3.ProAm) GT Russian à 5 tours
9 – Zu / Tung / Wang Audi R8 LMS GT3 # 17 (GT3.ProAm) Absolute Racing à 12 tours
10 – Gitlin / Tutumlu / Frezza Ferrari 458 Italia # 11 (GT3.ProAm) Kessel Racing à 13 tours
11 – De Leneer / Sbirrazzuoli / Akhobadze Ferrari 458 Italia # 77 (GT3.ProAm) AF Corse à 17 tours
12 – Kox / Pronk / Vannelet McLaren 650S GT3 # 60 (GT3.ProAm) McLaren GT / Von Ryan à 21 tours
13 – Engelhart / Bohn / Melnikov / Venema Porsche 991 Cup # 33 (CUP) MRS GT Racing à 23 tours
14 – Telling / Venter / Ratcliffe Porsche 991 Cup # 43 (CUP) STP Racing Sopp & Sopp à 26 tours …
17 – Pizzuti / Stoller / Emanuela Wolf GB08 # 46 (CN2) Avelon Formula à 34 tours … etc

Parente, Estre et Bell terminent
à la troisième place après avoir
été leader avec un tour d’avance
à l’issue de la onzième heure.

GT3 : seconde et quatrième places pour les SLS AMG Abu Dahbi by Black Falcon (# 1) et Black Falcon victorieuse en ProAm (# 2).
CUP : Déjà victorieux en 2013, le MRS GT Racing (# 33) s’impose nettement devant le STP Racing (# 43).
Source : GULF12HOURS.COM – Photos : GULF12HOURS.COM et MCLAREN.COM*.

FFSA RALLYE
33ème RALLYE REGIONAL du MEDOC
COMITE AQUITAINE – A.S.A.C.S.O et ECURIE MEDOCAINE.
13 et 14 décembre
Le 33ème Rallye Régional du Médoc comptait pour la Coupe de France des Rallyes 2015 avec un coefficient 2, pour le Championnat du Comité
Régional du Sport Automobile d’Aquitaine et pour le Challenge des Commissaires du même Comité. Vérifications techniques et administratives
le samedi et course le dimanche sur une distance de 144,800 km. Le rallye se divisait en une étape et 2 sections, les épreuves spéciales étaient
au nombre de 6 pour une distance totale de 39,900 km. 134 équipages étaient engagés mais ils ne seront plus que 124 à prendre le départ.

La victoire reviendra à Julien RAMBAULT et Jérémy AUDEBAUD (Peugeot 206) qui s’imposeront pour une toute petite seconde devant Samuel
BEZINAUD et Nicolas BARBIER (BMW 318 Compact). La troisième place sur le podium final revenait à Lionel JACOB et Anthony MAROTTE
(Peugeot 206), un triplé de F2000. Le top cinq était complété par les vainqueurs du groupe A, Fabrice et Meggy BILHOT (Mitsubishi Lancer Evo 8)
et par Paul Paille et Ludovic Taudiere (Peugeot 206). Philippe et Amelyne RAGEAU qui terminaient ce rallye à la septième place s’adjugeaient le
groupe R tandis qu’Eric et Maureen SAUTEUR, douzièmes au final remportaient le groupe N. Très loin au classement final (74ème place), FrançoisXavier BOISSOU et Michaël DUSSILLOS (Nissan 350Z) s’imposaient dans le groupe GT.
Du côté des VHC, Henri DEPONS et Michel PETIT imposaient leur Vauxhall Chevette tandis qu’en VHRS, Jérôme DAVID et Christian LANTRES
menaient leur Peugeot 205 GTI à la victoire.

Jacob / Marotte (206 Maxi) – Bilhot / Bilhot (Lancer Evo 8) – Orillac / Nicoleau (Saxo Kit Car) – Rageau / Rageau (Renault Clio).

33

ème

RALLYE du MEDOC – Classement final

1 – J. Rambault / J. Audebaud Peugeot 206 # 78 (F2.14) 25’19’’5
2 – S. Bezinaud / N. Barbier BMW 318 Compact # 80 (F2.14) 25’20’’5
3 – L. Jacob / A. Marotte Peugeot 206 Maxi # 76 (F2.14) 25’28’’3
4 – F. Bilhot / M. Bilhot Mitsubishi Lancer Evo 8 # 28 (A.8) 26’12’’1
5 – P. Paille / L. Taudiere Peugeot 206 # 79 (F2.14) 26’15’’8
6 – C. Orillac / C. Nicoleau Citroën Saxo Kit Car # 45 (FA.6K) 26’19’’4
7 – P. Rageau / A. Rageau Renault Clio # 35 (R.3) 26’31’’3
8 – L. Larquey / A. Larribiere Renault Clio 3 # 77 (F2.14) 26’34’’4
9 – T. Mulon / M. Corbineau Peugeot 206 # 111 (F2.13) 26’34’’7
10 – B. Tabaud / P. Gamba Renault Clio # 68 (F2.14) 26’36’’9
11 – L. Corbineau / V. Verry Renault Clio # 72 (F2.14) 26’42’’9
12 – E. Sauteur / M. Sauteur Renault Megane RS # 42 (N.4) 26’44’’9
13 – S. Rambault / A. Gandriau Renault Clio 2 RS # 71 (F1.14) 26’45’’4
14 – D. Laussel / P. Cassagnade BMW # 70 (F2.14) 27’05’’9
15 – L. Etie / A. Lachaize Peugeot 306 # 75 (F2.14) 27’07’’2
16 – F. Hirigoyen / M. Palacio Renault Clio RS # 88 (FN.3) 27’14’’1
17 – A. Pion / L. Pion Citroën C2 # 46 (R.2) 27’14’’9
18 – P. Chaussat / L. Brun Citroën C2 # 108 (R.2) 27’20’’7 …
74 – F.X. Boissou / M. Dussillos Nissan 350Z # 37 (GT.10) 30’06’’5 … etc

Rambault / Audebaud vainqueurs.

…………………………………………

Engagés : 134 – Forfaits : 10 – Partants : 124 – Abandons : 24 – Classés : 100.

Bezinaud / Barbier seconds.

Sauteur / Sauteur (Megane RS) – Pion / Pion (Citroën C2) – VHC : Depons / Petit (Vauxhall Chevette) – VHRS : David / Lantres (205 GTI).
Sources : FFSA.ORG et RALLYEDUMEDOC.COM – Reportage photos : AMP MAG / Christophe CHAINE.

www.gts-series.com
………….

Lecteurs AMP MAG bénéficiez du code d’achat
AMP-MAG-14

USA / HISTORIC SPORSTCAR RACING
CLASSIC 24 HOUR
DAYTONA HISTORICS

DAYTONA INTERNATIONAL SPEEDWAY
Du 12 au 16 novembre

Dernier événement classique de l’année organisé par l’Historic Sportscar Racing Ltd (HSR), ce meeting organisé sur l’anneau de Daytona faisait
cause commune avec la dernière manche du championnat Transam (voir AMP MAG # 369). Hormis toutes les courses sprint et endurance qui
font partie des meetings organisés par HSR se disputait la première édition du CLASSIC 24 HOUR. Ressemblant fort au schéma des Le Mans
Classic, cette épreuve historique ciblée 24 Heures de Daytona était ouverte à six groupes qui disputaient tous quatre courses disputées sur un
créneau de 24 heures du 15 au 16 novembre.
Groupe A : Voitures de sport, prototypes et GT de 1960 à 1972.
Groupe B : Voitures de 1973 à 1982 GT et Tourisme.
Groupe C : Voitures de 1983 à 1993 Groupe C, GTP, GTO et GTU.
Groupe D : Voitures de 1994 à 2002 GT Type GTS, GTO et GTU et prototypes CAN-AM, WSC, SRP1 et SRP2.
Groupe E : Voitures de 2003 à 2010 Prototypes FIA LMP, IMSA Prototypes et DAYTONA Prototypes.
Groupe F : HSR Group (Sport et GT sélectionnées par HSR, voitures hors FIA ou hors période historique).

A : Marc Devis / Christian Traber (Lola T70 MKI) – B : John Harrod (Chevron B23/36) – C : Tommy Dreelan / Aaron Scott (Porsche 962).
Groupe A : Marc Devis et Christian Traber s’imposeront sur trois des quatre segments de course au volant de leur Lola T70 MKI de 1965 laissant
à Philip Walker le gain du second segment au volant d’une Ford GT 40 de 1965.
Groupe B : John Harrod et sa Chevron B23/36 de 1979 s’imposeront sur le premier segment laissant les trois autres à la paire Robert Boller et
Josh Boller également sur une Chevron, une B36 de 1976.
Groupe C : Tommy Dreelan et Aaron Scott vont s’imposer sur les quatre segments au volant de leur Porsche 962 de 1987. Un groupe ou une
Spice SE89P 1989 et une Corvette Challenge 1989 étaient bien seules face à un gros contingent de Porsche 956C, 962, 962C et 968.

D : Paul et John Reisman (Lola B2K/40) – E : Doug Smith / Andy Wallace (Audi R8) – C : Catesby Jones / Carlos De Quesada (911 IROC).
Groupe D : Paul Reisman et John Reisman sur un Lola B2K/40 de 2002 s’imposeront sur les premier, second et quatrième segments laissant le
troisième au Français Florent Dumoulin sur une Dodge Viper GTS-R de 2000.
Groupe E : Doug Smith et Andy Wallace s’imposeront sur les quatre segments de course au volant d’une Audi R8 LMP de 2005. Enzo Potolicchio
sur une Coyotte / Corvette de 2012 terminera à chaque fois à la seconde place.
Groupe F : Catesby Jones et Carlos De Quesada remporteront deux des quatre segments au volant d’une Porsche 911 IROC de 1974, Hartmut
Von Seelen et Kevin Wheeler (Porsche 911 RSR 1974) et Chuck Harris (Porsche 911 RSR 1973) s’imposeront sur les deux autres segments.

Quelques Chevrolet Corvette assez exceptionnelles étaient au rendez-vous dont deux venues de France, une Corvette Greenwood 1977 Spirit Of
America et un Corvette 1979 ex Doug Rowe. Ces deux Corvette étaient pilotées par Jean-Marc Gounon, Jules Gounon et Didier Andre. Ces deux
voitures étaient inscrites dans le groupe B. La # 48 roulera en course mais la # 88 ne roulera que lors des essais.
Ces deux Corvette sont la propriété de Caldentey Engineering basé dans le Sud de la France (Toulon).
Source : HSR.COM. – Photos : AMP MAG / Courtesy of Larry VANSCOY and Jan HYDE (RCRC).

RENCONTRES NANTAISES
SALON STYLES & COLLECTIONS
AU RENDEZ-VOUS DU M.I.N
Du 21 au 24 novembre

14 décembre

SALON STYLES & COLLECTIONS EXPO NANTES LA BEAUJOIRE du 21 au 24 novembre.
Le traditionnel Salon des Antiquaires qui se déroule tous les ans sur le site du Parc des Expositions de la Beaujoire à Nantes fêtait cette année
son 31ème anniversaire et changeait d’appellation pour devenir le Salon Style et Collections. Ce rendez-vous devenu incontournable pour les
collectionneurs de mobiliers et d’objets anciens se tenait dans le Hall 4 ou les visiteurs pouvaient bénéficier des conseils d’un expert mis à leur
disposition pendant les quatre jours du Salon.

Si ce salon gardait tout son esprit, il innovait cette année en intégrant une section importante de vente de voitures anciennes. L’Automobile
Club de l’Ouest de Loire Atlantique associé au Jaguar Enthusiasts’Club Pays de Loire et Bretagne en était un des principaux animateurs tout
comme le garage Ô Bolides situé 56 boulevard de la Beaujoire à Nantes et spécialisé dans la vente et réparation des voitures de collection.

AU RENDEZ-VOUS DU M.I.N. le 14 décembre
(GALERIE PHOTOS SUR LA PAGE FACEBOOK DU MAGAZINE).
Dernier rendez-vous de cette année 2014 pour une manifestation qui draine toujours autant de collectionneurs et de passionnés. Souhaitons à
tous d’excellentes fins d’année et retrouvons nous avec plaisir en janvier 2015 pour une troisième année consécutive sur le site du M.I.N.

Petit best-off de l’année 2014 bien évidemment très sélectif mais il faut bien choisir alors que ceux qui sont oubliés nous pardonnent mais ils
ont aussi eu leur petite part à cette année 2014. Renouvelons également tout notre soutien au Jaguar Enthusiasts’ Club de notre région.

Photos prises lors des rencontres de janvier, février, mars, avril, juillet, septembre et octobre 2014.
Sources : A.C.O. 44 et AMPhotosports MAGazine – Photos : AMP MAG / Patrick DURAND.

V DE V SPORTS – V DE V ENDURANCE SERIES
CHALLENGE FUNYO – CHALLENGE MONOPLACE
ENDURANCE VHC – ENDURANCE GT / TOURISME – ENDURANCE PROTO

PALMARES 2014
Sept manches pour l’Endurance Proto et pour l’Endurance GT / Tourisme, cinq du côté du VHC et des Challenges Funyo et Monoplace, sept
circuits visités (Barcelone Catalunya, Le Mans, le Paul Ricard (deux fois), Dijon-Prenois, Motorland Aragon, Nevers Magny-Cours et Estoril, les
concurrents des Séries V de V hormis ceux du VHC auront débuté la saison en Espagne en mars pour la terminer au Portugal en novembre.
Au tableau d’honneur de cette saison, Peter Mülder et Patrick Simon (VHC/GT), Nelson et Christophe Kubryk (VHC/Proto), Jean Quelet (Funyo),
Daniele Cazzaniga (Monoplace), Patrice et Paul Laffargue (Endurance GT/T) et Vincent Capillaire (Endurance Proto) pour les titres principaux.
ENDURANCE VHC GT
1 – Peter MÜLDER et Patrick SIMON (Gr.4/Gr.5) PS 75 … 136 points
2 – Bernard MOREAU (Gr.4) Polybaie … 95 points
3 – Alex MEYNARD et Eric VAN DE VYVER (SC) V de V … 70 points … etc
ENDURANCE VHC PROTO
1 – NELSON et Christophe KUBRYK (S2000) Equipe Palmyr … 136 points
2 – Olivier HUEZ (S2000) Sport Meca … 102,5 points
3 – Yann LE CALVEZ (SP3) Meca Moteur … 95 points … etc
…………………………………………………………………………………….

CHALLENGE FUNYO SCRATCH
1 – Jean QUELET JL Pure Racing … 512,5 points
2 – Serge HERIAU AGR … 502 points
3 – Arlan BOULAIN AGR … 410,5 points … etc
CHALLENGE FUNYO F5
1 – Jean QUELET JL Pure Racing … 165,5 points
2 – Serge HERIAU AGR … 158 points
3 – Gilles HERIAU AGR … 116,5 points … etc
CHALLENGE FUNYO F4
1 – Sylvain MERCIER SRT … 117 points
2 – Gaylor HEROLD Prom’Auto Sport … 95,5 points
3 – Jérémy GUYOT Prom’Auto Sport … 94,5 points … etc
CHALLENGE FUNYO PILOTES B
1 – Patrick JAMAULT JL Pure Racing … 128 points
2 – Georges CARIBOTTI C2G Racing … 111 points
3 – Christian CAMBOULIVE HMC Loheac … 105 points … etc
……………………………………………………….

CHALLENGE MONOPLACE
1 – Daniele CAZZANIGA (A) GSK Grand Prix … 687,5 points
2 – Jordan PERROY (A) RC Formula … 643,5 points
3 – Antonin BORGA (A) Bossy Racing Team … 639,5 points …
5 – Sylvain MILESI (B) Racing Team Trajectoire … 470,5 points … etc

De haut en bas

Peter Müller et Patick Simon (VHC/GT), Nelson et Christophe Kubryk
(VHC/P), Daniele Cazzaniga (Monoplace) Paul et Patrice Lafargue
(GTV1), Franck Thybaud (GTV2) et Vincent Capillaire (Proto).

…………………………………………………………….

ENDURANCE GT / TOURISME SCRATCH
1 – Patrice LAFARGUE et Paul LAFARGUE Ruffier Racing … 157 points
2 – Jean-Paul PAGNY, Thierry PERRIER et Jean-Bernard BOUVET Visiom … 150,5 points
3 – Eric MOUEZ et David LOGER Nourry Compétition … 111,5 points … etc
ENDURANCE GT / TOURISME GTV1
1 – Patrice LAFARGUE et Paul LAFARGUE Ruffier Racing
ENDURANCE GT / TOURISME GTV2
1 – Franck THYBAUD AB Sport Auto
ENDURANCE GT / TOURISME GTV3
1 – Manuel NICOLAIDIS RMS
ENDURANCE GT / TOURISME GTV4
1 – Benoit FRETIN B2F Compétition
ENDURANCE GT / TOURISME S1
1 – Philippe CHARRIOL Solution F
…………………………………………………

ENDURANCE PROTO SCRATCH
1 – Vincent CAPILLAIRE TFT … 202 points
2 – Christian VAGLIO-GIORS et Timothée BURET Equipe Palmyr … 145,5 points
3 – Marc-Antoine DANIELOU et Maxime PIALAT CD Sport … 141,5 points … etc
ENDURANCE PROTO CN1
1 – Vincent CAPILLAIRE TFT
ENDURANCE PROTO CN2
1 – Eric TRUCHOT et Philippe PAPIN AMP Racing
ENDURANCE PROTO FERME V DE V
1 – Bruno POILPRE et Christophe TINSEAU Speedreams Racing
ENDURANCE PROTO GENTLEMEN DRIVERS
1 – Bruno BAZAUD, Philippe THIRION et Bruno RIHON TFT

Funyo : Jean Quelet – Proto : A revoir la Gibson, Bazaud, Thirion et Rihon (Gentlemen) et un podium en fin de saison pour Extrême Limite.

Source : VDEV.FR – Photos : VDEV.FR / Maurice CAMUS et AMP MAG / Luc JOLY et Philippe REJER.

EUROFORMULA OPEN
CAMPEONATO DE ESPAÑA DE F3

PALMARES
2014
Disputé sur 8 meetings et 16 courses conjointement à l’International GT Open, le championnat Euroformula Open aura cette année couronné le
Thaïlandais Sandy STUVIK qui aura largement dominé tous ses adversaires.
Le sociétaire du Team RP Motorsport sacré Champion de l’Asian Formula Renault en 2010 puis vice champion de l’Euroformula Open en 2013
n’aura pas fait de détail en s’imposant sur onze des seize courses disputées cette année. La seconde place du championnat sera beaucoup
plus disputée que le titre, le Polonais Artur JANOSZ prenait finalement le meilleur sur l’Espagnol Alex PALÕU pour un petit point. La Coupe
ouverte aux pilotes évoluant sur des Dallara F306 revenait à l’Italien Costantino PERONI et du côté des teams, le titre revenait au RP
MOTORSPORT devant le CAMPOS RACING et le TEAM WEST-TEC F3. Le Championnat Espagnol F3 inclus dans cette série se disputait sur
trois des manches de l’Euroformula Open (Portimao, Jerez et Barcelone) sera remporté par Sandy STUVIK devant Alex PALÕU et Artur
JANOSZ, la Coupe et le titre teams revenaient à Costantino PERONI et au Team RP MOTORSPORT.

Sandy STUVIK (RP Motorsport) – Artur JANOSZ (RP Motorsport) – Alex PALÕU (CAMPOS Racing).

LES VAINQUEURS EUROFORMULA OPEN
NÜRBURGRING
Race 1 : Alex PALOU Dallara F312 Campos Racing
Race 2 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
PORTIMAO (España F3)
Race 1 : Artur JANOSZ Dallara F312 RP Motorsport
Race 2 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
JEREZ (España F3)
Race 1 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
Race 2 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
HUNGARORING
Race 1 : Artur JANOSZ Dallara F312 RP Motorsport
Race 2 : Alex PALOU Dallara F312 Campos Racing
SILVERSTONE
Race 1 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
Race 2 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
SPA FRANCORCHAMPS
Race 1 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
Race 2 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
MONZA
Race 1 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
Race 2 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
BARCELONE (España F3)
Race 1 : Sandy STUVIK Dallara F312 RP Motorsport
Race 2 : Alex PALOU Dallara F312 Campos Racing

LES TITRES 2014
EUROFORMULA OPEN PILOTES
………………

1 – Sandy STUVIK (THA) MP Motorsport … 332 points
2 – Artur JANOSZ (POL) MP Motorsport … 243 points
3 – Alex PALÕU (ESP) Campos Racing … 242 points
4 – Yu KANAMARU (JAP) Emilio De Villota Morosport … 128 points
5 – Yarin STERN (ISR) Team West Tec F3 … 125 points … etc
…………..

EUROFORMULA OPEN COUPE
………………

1 – Costantino PERONI (ITA) DAV Racing … 38 points
2 – Saud T. AL FAISAL (SAU) RP Motorsport … 10 points.
……………………

EUROFORMULA OPEN TEAMS
……………….

1 – RP MOTORSPORT … 152 points
2 – CAMPOS RACING … 101 points
3 – TEAM WEST TEC F3 … 58 points … etc
…………………..

F3 ESPAÑA PILOTES
…………………

1 – Sandy STUVIK (THA) RP Motorsport … 118 points
2 – Alex PALÕU (ESP) Campos Racing … 105 points
3 – Artur JANOSZ (POL) RP Motorsport … 91 points
4 – Yarin STERN (ISR) Team West Tec F3 … 63 points
5 – Yu KANAMARU (JAP) Emilio De Villota Motorsport … 47 points … etc
………………..

F3 ESPAÑA COUPE
…………………

1 – Costantino PERONI (ITA) DAV Racing … 20 points.
……………………

F3 ESPAÑA TEAMS
………………..

1 – RP MOTORSPORT … 56 points
2 – CAMPOS RACING … 42 points
3 – TEAM WEST TEC F3 … 30 points … etc

Yu KANAMARU (Emilio De Villota Motorsport) – Yarin STERN (Team West Tec F3) – Costantino PERONI (RP Motorsport).

Source : GTSPORT.ES / F3OPEN.NET – Photos : F3OPEN.NET / FOTOSPEEDY.

PATRIMOINE
CAMIONS TRANSPORTEURS
Première partie

ECURIE FERRARI
Si de nombreuses voitures de course sont très bien conservées grâce tout d’abord aux constructeurs qui savent gérer leur patrimoine, les
camions des teams n’ont pas toujours été bien préservés. Certains collectionneurs et constructeurs ont compris que les voitures qui ont fait
leurs renommées dans l’Histoire du Sport Automobile n’étaient pas les seules à faire partie de leur patrimoine.
Si à une certaine époque, certains prenaient la route avec les voitures qui allaient courir, bien vite d’autres ont investi dans des camions. Ce
sont plusieurs de ces camions qui aujourd’hui sont le thème de notre rubrique patrimoine. A tout seigneur, tout honneur, ce premier article est
consacré à Ferrari.

LE CAMION : Ce Fiat 642 RN2 9 tonnes (châssis 02989) a été carrossé
en transporteur de voitures de course par la société Bartoletti à la
demande de Ferrari en 1957. Immatriculé à l’origine MO42629 il
servira à la Scuderia de 1957 jusqu’au milieu des années soixante.
Deux autres camions du même type furent commandés et serviront à
Ferrari. Seul le premier des camions servira exclusivement pour les
voitures de course, les autres servant également au transport de
carrosseries ou de voitures civiles. MO42629 servira au Jolly Club et
rejoindra les USA ou il sera restauré avant de se retrouver en Grande
Bretagne puis au Technik Museum de Sinsheim (Allemagne).
Il appartient actuellement à un collectionneur privé.

LE CAMION : Ce camion OM 150 transformé par la Société Rolfo, des
spécialistes italiens du camion porte autos, a fait son apparition dans
les parcs F1 au sein de la Scuderia Ferrari en 1968. Il servira aussi en
sport prototype ou il sera accompagné d’un des Fiat Bartoletti puis
par un autre camion OM porte autos plus petit.
Cet OM 150 Rolfo qui reste un exemplaire unique sera utilisé jusqu’en
1975, il sera ensuite remplacé par un tracteur Fiat avec semi pour la
saison F1 1976. Il sera vendu mais restera en Italie ou on le verra sur
les courses historiques (Scuderia Sicilia). On le retrouvera en Grande
Bretagne en 1978. Présent cette année au Mans Classic avec Ferrari,
il apparait comme reconditionné à l’origine (doubles phares ronds).

Les camions restaurés en visite sur le Circuit des 24 Heures lors des Le Mans Classic.

Images du passé.

Les maquettes.
Source : Archives AMP MAG et Collection Patrice MAHE – Photos : AMP MAG / Patrice MAHE, Rigo FLORENTZ et Patrick DURAND,
Courtesy of Benoît MORO pour AMP MAG et Photos issues des collections privées Patrice MAHE (Droits Réservés).

EXTREME LIMITE
V DE V ENDURANCE PROTO
UNE SAISON 2014 UN PEU ETRANGE !

Barcelone : 8ème place pour
Poirier et Roussel sur la 20

L'année 2014 aura marqué le dixième anniversaire de la présence du
team EXTREME LIMITE dans le championnat d'Endurance organisé par
Eric Van de Vyver, communément appelé le ''V de V'', il est devenu le
rendez-vous de gentlemen-drivers attirés par les divers plateaux
proposés (prototypes, GT, VH) et la convivialité de l'organisation, qui
n'exclut en rien un haut niveau sportif, renforcé ces trois dernières
années par l'arrivée de jeunes loups aux dents longues !
Cette belle harmonie a cependant été mise à mal cette année par
l'instauration en catégorie Prototype d'un règlement sportif aux règles
plutôt confuses : mixant pilotes aux allures de (très) jeunes premiers et
véritables amateurs blanchis sous le harnais, la catégorie gentlemendrivers avait ainsi étrange allure en début de saison !

Le Mans : encore 8ème avec la 19
et meilleur tour en course*.

Dijon-Prenois : 15ème place – Aragon : 11ème avec le renfort de Maisano** – Magny-Cours : 23ème – Estoril : Une seconde place qui fait du bien*.
Et l'association classique et éprouvée entre pilotes rapides et moins véloces (type Zollinger-Mondolot, multiples champions) était mise à mal :
en qualifications, c'est le temps moyen entre deux pilotes qui était retenu, en course, un système de pénalités de temps était censé défavoriser
les équipages rapides, les règles évoluant de plus en cours de saison ... ce qui n'a pas empêché le duo Capillaire-Ferté (deux pilotes Elite de très
gros calibre) de s’imposer au final en collant quelques raclées à leurs petits camarades.
Pour sa part, Patrice ROUSSEL avait misé sur un équipage ''traditionnel'' avec Léo ROUSSEL (jeune pilote Elite) et Jean-Claude POIRIER
(gentleman-driver) pour emmener la très efficace TATUUS PY012 à moteur Honda vers les sommets. Il comptait ainsi poursuivre sur la lancée de
la fin de saison 2013, que le duo avait bien maîtrisée (victoire aux 6 heures de Magny-Cours, pôle et grosse domination aux 6 heures d'Estoril).
Pas vraiment dans le coup à Barcelone (Huitième place), l'équipage démarrait très fort au Mans (meilleur temps en qualifications, mais onzième
place sur la grille, règlement oblige) avec un véritable show de Léo Roussel en course (meilleur temps) remontant de la onzième à la 8ème place
finale. Au Castellet, Roussel signait le troisième temps qualificatif mais la # 19 s'élançait seizième ! En course, Poirier heurtait le mur dès le tour
de chauffe sous la pluie. Second temps des qualifications à Dijon, mais à nouveau seizième sur la grille, notre duo ne brillait pas en course, et
écopait de plus d'une consistante pénalité pour dépassement du temps de conduite. Sans doute une ''surchauffe'' de la calculette EXTRÊME
LIMITE (elle aura été mise à rude épreuve cette année, il est vrai) ...
A Motorland Aragon, cinquième et plus longue épreuve (9 heures) de la saison, le team accueillait Brandon MAISANO, (pilote Elite) qui brille en
Formule 3 et en Formula Abarth, aux côtés de Poirier et Roussel. Partant de très loin (vingt-deuxième) sur la grille, ce trio remontait dans le top
cinq aux deux tiers de la course, affirmant ses ambitions pour la victoire en étant régulièrement le plus rapide en piste. Un ressort de fixation
d'échappement stoppait net la # 19 qui finit malgré tout onzième grâce à une superbe intervention des mécaniciens du team. Magny-Cours
voyait Léo Roussel signer le second temps en qualifications mais partir douzième, toujours mieux que le poleman Damien Delafosse qui lui
s'élançait de la vingt et unième position. En course, la cinquième place était en vue à une heure de l'arrivée quand Poirier se faisait élégamment
pousser par une NORMA vers un bac à graviers. L'équipe ne se décourageait pas et faisait appel pour l'ultime épreuve des 6 heures d'Estoril à
Benjamin BAILLY, pilote Elite. Troisième en qualifications la # 19 partait cette fois-ci dix-neuvième et allait démontrer que cette année, il fallait
bel et bien deux pilotes Elite dans une auto pour briguer le podium. Une jolie seconde place ponctuait ainsi le parcours du team nantais, à la
grande joie de Jean-Claude Poirier, authentique gentleman-driver qui a assuré de superbes relais, débarrassé de la pression de devoir assurer
des résultats face à des concurrents Elite. De cette saison aux allures quelque peu étranges, il faudra retenir la confirmation de la valeur
technique du team EXTREME LIMITE, qui a mis au point un redoutable engin de course, la TATUUS PY012 : efficace, facile à piloter, la
transalpine sauce nantaise a tenu seule la dragée haute à la meute (une bonne vingtaine de voitures) de françaises sauce béarnaise.
Il faudra aussi souligner une nouvelle fois la vélocité et la maturité du jeune (18 ans) Léo Roussel, qui à maintes reprises a survolé les débats.
Enfin, on ne dira pas assez l'abnégation de Jean-Claude Poirier, qui a tenu son rang de gentleman-driver : chef d'entreprise la semaine, pilote le
week-end, suivant une formule qui a fait le succès du V de V, il ne faut pas l'oublier…
…………………………….

Rendez-vous en 2015 pour une saison pleine de passion, d’émotion et … de podiums.

Jean-Luc TERTRIN

Source : Jean-Luc TERTRIN – Photos : AMP MAG / Luc JOLY, vdev.fr* (Maurice CAMUS) et extreme-limite.com** (Daniel DELIEN).

Comité Régional du Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
www.sportauto-comite12.org
comite12.sportauto@orange.fr
Tél. 02 40 79 02 11

AMPhotosports magazine 2014.W372/12.16
Sources : GULF12HOURS.COM, FFSA.ORG, rallyedumedoc.com, HSR.COM, AMP MAG, GSPORT.ES / F3OPEN.NET,
A.C.O. 44, Archives AMP MAG, Collection Privée Patrice MAHE, VDEV.FR et Jean-Luc TERTRIN.
Photos : GULF12HOURS.COM, MCLAREN.COM, F3OPEN.NET / FOTOSPEEDY, Coll. Privée Patrice MAHE (D.R.),
VDEV.FR (Maurice CAMUS), extreme-limite.com / pro-photos-sport.com (Daniel DELIEN), AMP MAG / Christophe CHAINE,
Patrick DURAND, Rigo FLORENTZ, Jan HYDE (RCRC), Luc JOLY, Patrice MAHE, Philippe REJER et Larry VANSCOY.
Courtesy of Benoît MORO pour AMP MAG – MP / AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 372


Documents similaires


Fichier PDF magazine 2014 w361
Fichier PDF magazine 2016 w441
Fichier PDF magazine 2014 w353
Fichier PDF magazine 2014 w372
Fichier PDF magazine 2015 w387
Fichier PDF magazine 2013 w323


Sur le même sujet..