CB3 2011 2012 .pdf



Nom original: CB3 2011-2012.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Canon / , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/12/2014 à 21:18, depuis l'adresse IP 79.92.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 440 fois.
Taille du document: 7.7 Mo (18 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L

Ê 01 .44.54.99.74

Année Universitaire 201 1-2012
F'aculté PARIS ruI CRETHIL

Concours blanc n'3

EPREUVE D'&C{JE SANT'E X
DUREE: thSS rninutes

Cette épreuve comprend : 6S QCM

Répondre sur la grille de réponse au feutre noir en précisant votre
nom, prénom et numéro doétudiant.

Ce cahier comporte 11 pages.
l'épreuve ; aux surveillants

S'il

est incomplet, veuillez le signaler dés le début de

L

l. La crête iliaque se projette généralement
A. Sur le disque intervertébralL3-L4.
B. Sur L4.
C. Sur le disque intervertébralL4-L1.
D. Sur L5.

:

E. Sur le disque intervertébral L5-S1.
2-3. Schéma:

E

tr

tr
tr
2. A quoi correspond chacune de ces structures :
A. La structure 1 correspond à I'ischium.
B. La structure 1 correspond au pubis.
C.La structure 1 correspond à l'ilium.
D. La structure 2 correspond à la surface auriculaire.
E. La structure 2 correspond à la symphyse pubienne.

A quoi correspond chacune de ces structures :
A. La structure 3 correspond à la grande échancrure ischiatique.
B. La structure 3 correspond à la petite échancrure ischiatique.
C. La structure 3 correspond au foramen obturé.
D. La structure 4 correspond à l'épine ischiatique.
E.La structure 4 correspond à l'épine iliaque antéro-inferieure.

3.

4. Concernant les épines iliaques :
A. L'épine iliaque postéro-supérieure n'est pas palpable.
B. L'épine iliaque postéro-supérieure est palpable.
C. L'épine iliaque postéro-supérieure n'est pas palpable.
D. L'épine iliaque postéro-inférieure est palpable.
E. La crête iliaque se porilsuit par les épines iliaques en avant et en arrière.
5. Concernant le ligament inguinal, la vascularisation sous-jacente
A. Il est situé entre l'épine iliaque et le pubis.
B. L'artère iliaque exteme passe sous ce ligament.
C. L'artère iliaque interne passe sous ce ligament.
D. L'artère iliaque externe donne I'artère femorale.
E. L'aorte se divise au niveau de L5.

:

6. Concernant le détroit supérieur:
A. I1 est très extensible.
B. Il est pratiquement inextensible'
C. I1 gagne de l'amplitude grâce aux mouvements de nutation et de contre-nutation.
D. La symphyse pubienne peut s'écarter un peu
E.La symphyse pubienne ne peut pas s'écarter.
7. Le

détroit inférieur est formé par

:

A. Le bord inférieur de la symphyse pubienne.
B. Le cocc).D(.
C. Les tubérosités ischiatiques.
D. Les branches ischio-pubiennes
E. Le bord inferieur des ligaments sacro-tubéraux.
8. Concernant la différence homme-femme du bassin :
A. Le cocclx chez I'homme se projette au niveau du bord supérieur du pubis.
B. Chez l'h-omme, I'angle entre les branches ischio-pubiennes est le même que I'angle entre I'index
et le majeur.
C. Le piomontoire à un angle de 118o chez I'homme et t26o chezla femme'
D. Chàzla femme le détroit supérieur et le détroit inférieur sont plus larges.
E. Le foramen obturé est ovalaire chezla femme'
9. Le diamètre promonto-rétro-pubien du bassin obstétrical est en moyenne de :
A. 13,5 cm.
B. 12,5 cm.
C.9 cm.
D. 10,5 cm.
E.5 cm.

10. Le diamètre transverse médian. du bassin obstétrical est en moyenne de :
A. 13,5 cm.
B. 12,5 cm.
C.9 cm.
D. 10,5 cm.
E.5 cm.
LL. Concernant le vagin :
A. L'urètre repose sur la face antérieure du vagin.
B. La vessie repose sur I'utérus.
C.Lavessie repose sur la face antérieure du vagin.
D. L'urètre ne repose pas sur le vagin.
E. Le sphincter strié de I'urètre chezla femme s'insère en partie sur le vagin.

12. Concernant le

vagin

:

A. L'aponévrose qui recouvre le muscle élévateur de I'anus amarre le vagin latéralement et
antérieurement.
B. Le vagin possède une angulation due à la contraction du muscle élévateur de I'anus.
C. Lors de la toux, I'urètre est écrasé par la pression abdominale et par une contre-pression exercée
par le vagin.
D. Lors d'un prolapsus, I'utérus ne tombe jamais à travers le vagin.
E. A la coupe, le vagin a un aspect ovalaire.
L3. Concernant la vessie

A.

:

Sa continence maximale est de 100 ml.

B. Toutes les parois de la vessie sont bordées de péritoine.
C. Le trigone vésical est mobile.
D. Le < détrusor ) correspond à son muscle lisse.
E. Même vide, sa partie supérieure est au dessus du bord supérieur du pubis.

l4.Le périnée contient

:

A. Les colps caverneux.
B. Le ligament transverse du périnée:
C. Le centre tendineux du périnée.
D. Les formations érectiles.

E. Le muscle élévateur de I'anus.
15. Concernant I'uretère :
A. L'uretère possède 4 Portions.
B. Il n'existe que 2 portions : lombo-iliaque et pelvienne.

C. L'uretère croise I'artère iliaque interne.
D. Il est plaqué contre la paroi pelvienne.
E. Il démanè d" lu vessie pour se terminer dans les organes génitaux externes.
tr-6. Concernant la vessie :
A. Le col vésical correspond à un épaississement du détrusor.
B. Le col vésical correspond au départ de I'urètre'
C.Lavessie vide a une forme ronde.
D. Quand elle se remplit, la vessie peut déplacer I'utérus'
E. Un cathéter vésical sus pubien est utiiisé en cas de globe vésical'

r

17. Concernant I'utérus :
A. I1 est situé derrière la vessie.
B. I1 est situé devant 1e rectum.

C. I1 est sous-péritonéal.
D. Il est généralement rétroversé, rétrofléchi.
E. Il est maintenu par les paramètres.
18. Concernant I'utérus :
A. Il s'agit de I'organe de la gestation.
B. Il est médian dans la cavité pelvienne.
C. Les trompes et les ovaires constituent les annexes de I'utérus.
D. Le péritoine recouvre la face antérieure, postérieure et les faces latérales de I'utérus.
E. Le péritoine forme un cul-de-sac recto-utérin et vésico-utérin.
19. Concernant lutérus :
A. L'isthme de I'utérus coffespond à la partie la plus grande de I'utérus.
B. Le fond de I'utérus se situe entre le corps et le col.
C. En avant des trompes, s'insèrent le ligament rond.
D. En arrière des trompes s'insèrent le ligament rond.
E. En avant des trompes s'insèrent le ligament propre de I'ovaire.

20. Concernant le ligament large de I'utérus :
A. Il est recouvert d'un feuillet péritonéal.
B. Il comprend le mésovarium, le mésosalpinx et le mésométrium.
C.Lapartie haute du ligament large est appelée paramètre.
D. Il est entièrement dans le pelvis.
E. Les paramètres amarrent I'utérus à la paroi.
2L. Concernant les rapports de I'utérus
A. Les ligaments pubo-cervicaux.
B. Le cul-de-sac vésico-utérin en avant.
C. Le cul-de-sac de douglas en arrière.
D. Le ligament large.
E. Le ligament rond.

:

22, Concernant la fossette ovarienne :
A. La fossette ovarienne est située sous I'uretère'
B. La fossette ovarienne est située en arrière de I'artère obturatrice.
C.Lafossette ovarienne est située en arrière de I'artère iliaque inteme.
D. La fossette ovarienne est située en arrière de I'artère iliaque externe.
E. La fossette de I'ovaire n'est pas à proximité de vaisseaux.
23. Concernant les nerfs crâniens
A. Le II est sensoriel.
B. Le III est mixte.
C. Le IV est mixte.
D. Le VIII est mixte.
E. Le V est moteur pur.

:

24. Concernant les nerfs oculomoteurs :
A. Le IV naît sur la face dorsale du tronc cérébrai.
B. Le III naît sur la face dorsale du tronc cérébral.
.C. Le VI naît sur la face ventrale du tronc cérébral.
D. Le IV est le plus gros des nerfs oculomoteurs.
E. Le VI est le plus gros des nerfs oculomoteurs.

25. Concernant le nerf moteur oculaire :
A. Il naît au niveau du mésencéphale bas.
B. Il naît au niveau du mésencéphale haut.
C. Son noyau est au même niveau que les colliculus supérieurs.
D. Son noyau est en arrière de I'aqueduc de Sylvius.
E. Son noyau est avant de I'aqueduc de Sylvius.

26,Le nerf moteur oculaire innerve
A. Le droit supérieur.
B. Le droit inférieur.
C. Le droit médial.
D. Le grand oblique.
E. Le petit oblique.

:

27. Concernant la loge du sinus caverneux :
A. La VI est situé dans la paroi latérale du sinus cavemeux.
B. L'aftère carotide interne traverse le sinus caverneux.
C. Le III ne traverse pas le sinus caverneux dans sa paroi lat&aIe.
D. Le Vl du trijumeau traverse le sinus cavemeux dans sa paroi latérale.
E. Le Y2 ne traverse pas le sinus carverneux.
28. Concernant les nerfs rachidiens :
A. Une atteinte du C4 correspond à une anesthésie en pèlerine.
B. Une atteinte du C5 correspond à une anesthésie en collier.
C. Le territoire du C1 est plus grand que celui dt C2.
D. C2 correspond au grand nerf occipital d'Arnold.
E. C3 innerve I'angle de la mâchoire.
29. Dans la languette supéro-médiale du tendon de Zinn passent :

A. Le VI.
B. Le III inférieur.
C. Le III supérieur.
D. L'artère ophtalmique.
E. Le II.
30. Concernant le V nerf trijurneau
A. Le V2 est mixte.
B. Le V3 est mixte.
C. Le V1 possède 3 sous-racines.
D. Le Vl est purement sensitif.
E. Le V2 est purement sensoriel.

:

31. Concernant le ophtalmique :
A. Le nerf nasal interne passe dans un conduit osseux du frontal.
B. Le lacrymal innerve la glande lacrymale mais aussi les téguments de la paroi médiale de I'orbite.
C. Le nasal externe innerve les fosses nasales.
D. Le nasal externe innerve des téguments.
E. Le nasal externe innerve la comée.
32. Concernant le nerf maxillaire :
A. Il se divise en 3 branches.
B. Il innerve à lui seul les fosses nasales.
C. Le nerf sphéno-palatin innerve la partie haute des fosses nasales.
D. Il possède une branche qui passe par le canal sous-orbitaire.
E. L'arcade dentaire supérieure est innervée par le nerf sphéno-palatin.
33. L'os pariétal :
A. Participe à la base du crâne.
B. Est un os plat.
C. Les lignes courbes à sa surface délimitent la fosse temporale.
D. Est séparé de I'os frontal par la suture coronale dont le point déclive est le ptérion situé dans la
fosse temporale.
E. Aueint le sommet du crâne.
34. Concernant lf os occipital :
A. Il est double.
B. Il participe à la calvaûa.
C. Son écaille apparlient à la base du crâne.
D. Ses masses latérales appartiennent à la calvaria.
E. Il délimite le foramen magnum.
35. Concernant I'os temporal :
A. I1 est constitué de 3 noyaux d'ossification : l'écaille, le rocher, et I'os tympanal.
B. L'écaille est constituée de I'apophyse zygomatique.
C. Le rocher appartient àIa calvaria.
D. La partie supérieure de l'écaille est squameuse.
E. L'écaille se nomme aussi la pyramide pétreuse.
36. Concernant les 3 oreilles :
A. L'oreille externe est constituée de 3 partie : du pavillon, du conduit auditif externe et de la caisse
du tympan.
B. L'oreille moyenne contient 3 osselets.
C. La gouttière tubaire est une soupape de sécurité en cas de trop grande pression dans I'oreille
interne.
D. L'oreille moyenne est reliée à I'antre.
E. L'oreille inteme loge les structures sensorielles.
37. Concernant la caisse du tymPan :
A. La fenêtre ronde se situe sur la paroi médiale de la caisse du tympan.
B. La fenêtre ovale se situe sur la paroi médiale de la caisse du tympan.
C.Lafenêtre ronde est sous la fenêtre ovale.
D. Un canal semi-circulaire ressort de la paroi de la caisse du tympan.
E. L'aqueduc de Fallope est visible sur la paroi superficielle de la paroi de la caisse du tympan.

38. Concernant les régions du cou :
A. La région ventrale médiale est vasculaire.
B. La région ventrale médiale fait suite au médiastin.
C.Larégion ventrale médiale est viscérale.
D. La région ventrale latéraIe est viscérale.
E. La région dorsale est musculaire.
39. Concernant I'innervation des muscles :
A. Les peauciers de la tête et du cou sont innervés par le V.
B. Les peauciers de la tête et du cou sont innervés par le VIII'
C. Les SCM est innervé par le XI.
D. Le trapèze est innervé par le XI.
E. Les muscles médians infra-hyoïdiens sont innervés par I'anse cervicale.
40. Concernant le muscle plafysma :
A. I1 possède une double insertion mobile cutanée.
B. Il est sous cutané.
C. C'est le seul peaucier du cou.
D. Il s'insère en regard de la ligne nuchale supérieure.
E. I1 s'insère en regard de la scapula.
41. Concernant le trapèze :
A. I1 s'agit d'un muscle plat.
B. Il s'insère sur la ligne nuchale inferieure.
C. 11 s'insère sur la protubérance occipitale externe.
D. Il possède une insertion cervicaie.
E. I1 forme le deuxième plan musculaire.
42. Quels sont les muscles concernés par le losange de la trachéotomie ?
A. Le thyro-hyoïdien.
B. L'omo-hyoïdien.
C. Le sterno-cléido -mastoïdien.
D. Le sterno-hyoïdien.
E. Le cleido-hyoïdien.

43.Lr crête mammaire aPParaît
A.

à

:

la 2ème semaine.

B. à la 4ème semaine.
C. à la 6ème ,.rnuir1s.

D. au 4ème mois.
P. un 6ème mois.
44. Concernant la crête mammaire :
A. Il s'agit d'une ligne endodermique.
B. Elle est raffachée à la Peau.
C. Elles involuent et ne làissent que 2 bourgeons mammaires dans la région pectorale.
D. Le bourgeon mammaire envoie des prolongements qui se ramifient.
E.Lacrête mammaire envoie des prolongements qui se ramifient.

45. Concernant la base mammaire :
A. Son bord supérieur se situe au bord inférieur de la première côte.
B. Son bord supérieur se situe au bord inferieur de la deuxième côte.
C. Son bord inferieur se situe au niveau de la cinquième côte.
D. Son bord inférieur se situe au niveau de la sixième côte.
E. Son bord inférieur se situe au niveau de la septième côte.
46. Concernant les segments du sein :
A. Le sein de profil est divisé en 4 segments.
B. Le segment I est étendu du bord inferieur de la clavicule au bord supérieur de la plaque aréolomamelonnaire.
C. Le segment I est étendu du bord inférieur de la clavicule au sillon sus-mammaire.
D. Le segment I et II forment le tiers de la projection du sein.
E. Le segment III est étendu du bord inférieur de la plaque aréolo-mamelonnaire au sillon sous
mammaire.
47. Concernant la glande mammaire:
A. Les acini se drainent dans un canal de quatrième ordre.
B. Les canaux de troisième ordre sont des canaux alvéolaires.
C. Les canaux de derxième ordre sont des canaux lobulaires.
D. Le lobe glandulaire se draine dans un canal galactophore.
E. Un canal galactophore est un canal de premier ordre.
48. Concernant la vascularisation de la glande mammaire :
A. L'artère mammaire externe vient de I'artère sous-clavière .
B. L'artère thoracique inférieure vascularise la glande mammaire.
C. L'artère thoracique supérieure vascularise la glande mammaire.
D. Les artères intercostales viennent directement de I'aorte.
E. Les artères intercostales vascularisent la glande mammaire.
49. Concernant la vascularisation de la glande mammaire :
A. L'artère mammaire inteme est une branche de I'artère axillaire.
B. L'artère thoracique externe est une branche de l'artère sous-clavière.
C. L'artère thoracique exteme est une branche de I'artère axillaire.
D. L'artère mammaire externe est une branche de I'artère thoracique supérieure.
E. L'artère mammaire interne est une branche de I'artère thoracique supérieure.
50. Concernant la fonction des trompes :
A. Les trompes sécrètent un milieu nutritif de survie maintenant 1'æuf fécondé en vie pendant 8
jours.
B. Les trompes captent I'ovaire.
C. Les trompes ont une fonction endocrine.
D. Les trompes ont un battement ciliaire.
E. Les trompes ont un péristaltisme.
5L. Concernant le testicule :
A. Le canal déférent précède l'épididyme.
B. Le canal efférent précède l'épididyme.
C. Le canal éjaculateur précède l'épididyme.
D. Le canal éjaculateur suit l'épididyme.
E. Le canal efferent précède le canal efférent.

52. Concernant les cellules de Leydig :
A. Elles contiennent des cristaux de Reinke.
B. Ce sont des cellules éosinophiles.
C. Elles produisent de la testostérone qui agit localement.
D. Elles produisent de la testostérone qui agit à distance.
E. Elles produisent des estrogènes qui agissent à distance.
53. Concernant la LH :
A. La GnRH se fixe sur les cellules de l'hypophyse.
B. La GnRH entraîne un relargage de LH et de FSH.
C.LaLH est secrétée par lapost-hypophyse.
D. La LH est I'hormone deIa2è partie de cycle.
E. La LH stimule la production d'androgènes.
54. Concernant la LH :
A. La LH est responsable de l'ovulation.
B. La LH est responsable de la formation du corps jaune.
C. Le pic de LH a lieu au début du cycle.
D. Le pic de LH provoque des phénomènes inflammatoires.
E. Le pic de LH provoque des contractions du follicule.
55. Concernant la LH :
A. La LH ne permet pas la maturation de I'ovule.
B. La LH va transformer le follicule en une glande endocrine.
C.LaLH agit sur les cellules de la thèque.
D. L élévation d'estradiol provoque un pic de LH.
E. La sous-unité béta de la LH est la même que la sous-unité béta de la FSH.
56. Concernant I'estradiol :
A. L'estradiol est produit par la granulosa.
B. L'estradiol participe à la remontée des spermatozoïdes dans I'utérus.
C. L'estradiol provoque la sécrétion de mucus cervical.
D. Juste après I'ovulation, le taux d'estradiol est le plus élevé.
E. Le pic de LH est déclenché par une élévation de l'estradiol.
57. Concernant les organes génitaux externes :
A. Les replis génitaux donnent les grandes lèvres.
B. Les replis génitaux donnent le scrotum.
C. Les replis génitaux donnent l'urètre prostatique.
D. Le tubercule génital donne le pénis.
E. Les bourrelets génitaux donnent les petites lèvres'
58. Les gonocytes apparaissent dans :
A. I'allantoïde.
B. le cloaque.
C. le mésonéphros.
D. la vésicule vitelline.
E. I'intestin postérieur.

10

59. Le testicule :
A. Il peut être présent même si f individu présente un phénotype feminin.
B. Aune origine mésonéphrotique.
C. Le chromosome X va faire que l'ébauche gonadique va devenir un testicule.
D. Il migre dans les bourses juste après la naissance sous l'effet de la hCG.
E. Est recouvert de I'Albuginée.
60. Concernant la chronologie de la différenciation sexuelle :
A. Il s'agit d'une cascade : les gonades puis les organes génitaux extemes puis les voies génitales.
B. Les individus ont globalement un stade morphologiquement indifférencié de 53 à 58.
C. A la fin de 56, on a la difËrenciation des gonades à partir des crêtes génitales et des cellules
germinales primitives.
D. A la huitième semaine, on a le cloisonnement du cloaque qui partage la membrane cloacale.
E. A 53, le mésoderme caudal va soulever I'ectoderme de la membrane cloacale, ce qui va former
les boumelets cloacaux.

11

(,

Q
--vçû

3

o
L
I

..
àv

'E'1 r-.1
+

a)

o=
o'o
L-*È

=

o!.=

=Èr

AU
et=

ô
ts

I



>A
';

9r--r-9
d=3J5b
J r,(n(nanv7

:OOOQO

I o
-,o
a-ÈÊC\N

di

*l

4\
(â)

|

ol

rd

Fr
{-,

I

câl

o-l

G
Cftt

#;
r3l
-tr
dr
Cë;
e,]

CJ;
-;

C$
âé

È4'

trtr

EE

;

\l

--.i

o

900000

ls*l
I

o

leegge

É

t:



#

t+t
|

.)>r

d=:==!i

q)

-i<Eic-lci'n

e o\J

E
ÉÉÉé.K
9ûAAôô

b
>
b

;t

r--'l

ld

NI
-l
ol

(tl
-ol

U
r--I

=l
ol
(Jl

ô

-l
ol

ol

rl
r-l
ô{l
o)l
LI

(El

Ël

tlDl

LI

ol
>t

cl

=l

6rl
.ol

cl
ct

<l

al

cl

ol

^
\
-

FC

>)

rl
*

^,
frl

z
vl-l

F

U
f-l
tl.
tv
l-l
\r'
^

Q

=Ë;Ë;;

eGddod

<tslFlFlr't

U
L

*-:

l'o -s "o 'o c

lo

à:+:-;E

l^l

L

s ,'ÀÈ,.= à à

ed)
G--:

l*l
I

o

'u ;- q:.cd d
o---Ê .cd b3 .(d .d ..d

!

.o

È0
u
>
ôa

i;t
o=

i9

3.= "t i,.q 3

4
F1

È

'E.q

t

!i=
ôra/

.o\
Ë!

.:aû

.i<Éiocigi

.8
H

gE
E a3

6

Ë
s

lj

o

o

à'
!_
:
E
.q

F

.Ë;

g
Ê
L

-

o

:!,E

Êô
..

".i
e=

'=
s

o
-

a

Êi

?,a

;'6F

:.=
E'4

E
E=


ù!

E
=

E
.y

i

è


Ey
g
="
Ë:
.o:.r -id
É
H ËI
6u
E
d
F ËE S
zE fr ts
ô
= '5 o .:t!s ,9e
E
si E.A
Er .Ë
F
Ë -:
:É .lgu
3E =r

:

y.=
-e
Ë
E

e
so
â
::
Ë

-

q

.^

î..<

É..
j. ÊÉ
3 t ;i
g

:
= 4

Eg

e:o

;;
Ev

À

=o

-'=

q

Ë

a

E
3

.9

g

-.

=

Ëo

s q
)=t

.=
.i

v

naa
ëi .;ii

.*\j:ûé
É=

E î.Ë Ë sr ËË
:ËËFè
'ËuEiï ., !â EA,,Z
!.H ;F1. .Ë

s€Ë=Ë ?'
cp
J :i ! Éç'EË
:ÉF17:F
;:É -==
ciJ9E-

.[

.2

?E s7iê
;EFi
'+
=E
Ëig.io

+

Ei

iF
â
ë

o"isËE+ Ë
iq
.lE-:tr1
F.
'8.=;Eg.g
.F"s;_:S.; s= .AÉ
g.E ;:
== E:
=9.
:? Ë
-g?, 15€-bË
ô=77i=
F\ == Ë'= -F.Ë

eo:oFn Ë
=-n'n

3iD7jA
= r: >

!O

È
â
;

H

:-!2*

ë
ir
-ôrqxâË =r az #; =â9 €TË !Ë39:3 E -,
âÊu'uz
!
lâFru*
ËqËÉgEgÉ'9ài, E5.,1'"
'E.
Fr;;iË
I
ËXE=iËi+
iesgËË HEËË
È.,
èà- a=E = 5v1'ÀcÊa. E iâHgf gtt s:Ë
='=
!;l
icggËÉ lM
-

.EoO.e trrn c
iirn'^

'-'-

eC)
ooc{
il-Êo\Êh

a

;<oiocirn

P

''s.:e;

Jm

=<siociei

q5.Es-:is; Ê#E f asiSS ,Efif s
iissS-: iÉi S<FÉrioË.igi
<Êir.j 9<EioÊiFi <Éiorn
>

=<ÉiociÉ'i

Ë6c

j
Ë

EË'
Ë



Ë

:

:
Ë
g 'iI

3,; {

d;,À

='3
âË €â

i= i
5? I ô u ;?
Ë
=
-e -E
.=
ËE
::
?
ii i!; * =* gË E in
€ é
ÉÉis+Ë! rËaçCrEEÉÉ E
Ëqni
lË;€E3o
3Ê3ËÉ5FÉgE,Ee
:i5s
t u'a ç i=
t'824-ï
U.g
zEA
;U
di:gP

"Ë.t
alY

a.

Ë

34.ëezs ôËtii û iÎe
Ëi=lr"
Ëë='Èr's s,Ë**,xE eartEË
El-=É*= ==t',ii2
=EEEëE EEEççâ i,âsiE=
iFFa**
'JÉaaafl
ë;ô-ô;
7..t'é
=F=ËFE tdyÇîy ïi==zi-- -d

d) o'^'*

eÈ;ic.=-=

É

..!

aOôô++

i:ssèË
3'z='zzz

;

e9a()9o
.68
ÉEEE
=aaôûûÊ+
do o cd c c
<i'l,l,-]'1J

io
g.=
='Fggg
=EEEEE
alY
(JFf

;;;;Â;

=

:<;,iÀ;

:lgggç

:

e* ?A

î
â iâ x;
4 7ËË ;Ë +
,; ëii É:.e
r-, t;

sl

o

ÊË;É=!EË'

ËJE=EÈ_!Ë.
'q o È ? a x

3.t ia Ë=%: L.!€
xsÉ. i:.
:; Ëtïe gË ,pË Ë** *gÊ
:

z-;$ËË
;39ËF ËrH
ËËE?Ë:
E*É=EE :€
€Epgf+
iËEE|*

Ëîë !ïa

'2i=
"r=
Ëg 'ëî.i

=îi
i,;E
slg Év-2"

u
É

=e1:e1jÈ ÊË*?ËÈ E-r= iEÉ ig

3lgggË :ËËÉeg
i<oicrO": Ei u<s;ocil'i

g:ËË35€ ËF
EI:ËiE
ct<dËocigi <Fr
l<sicrd'n


o
Ë
E

g
>
3
;o
È:.

.b
=
Fa
e.3 Ë
.E'9
=
2
]

*-==;98
FF
É3EËâÈ
E
ia
'4
2.2
-E
='t5=9i
Ë -âÉ Ê,ï
EËEËFE
tsv ,,
g3$.ÉS
E*EF
3
s
='!ç)a
€E'Éi1':
o.;L50di

::ô=-:'
;ese'
'-o-=J

EËEsF
Pô.b'9.b
*,1ê,4

*'a:ËI.s
c--.:IE=

V:4.;la=
=gEçé,:
g.;'FFZF

9!r=.tr.=
._:1.â--!;--

H.Eç

=oo
Ë14
;Ë.Éx^
€ÈËfi?
ç,çrsr8]

H
Ê
o
C
<

f

â Ë€e€ËË
.,:s5;Ë
È
EHHËË5
ùË ..;'Ë'Ë'Éi

.5 Ë,;
Ë d.F
=.Ë
€rsE

a=-qi-r

.;.iL

3::;E;

sÉ 5
EË€ËËË
o=çs'F;
Ff€==É x!x

qiiÈÈs

3<;dd;

F

ËÉË*Ë

Ë
::EË:g

Ë

ù

!=;aai
;
=t6Ë6.=
.=
5'ggË'ÊÉ.

.gooooli

É

e.!j.Fo
,7.A9
=h="
Ëi39

'a'6'6'6't'î,
9lt--.4
=À5i;i;'ai=
Eggsgg

'Iù

::>EEh

;:Fs!ss-

-^!lZ-

E*iâââ ., +:sËi= a i'-,fii*n âilEcE
=:É.ePEE

=3ir.Qt

E

Ë ËË{{Hs
J

Ê.;id=-Ë
=ûcr-4= E
" :i:i3i
ÆEE q::r:i
<siÀ RdÊâ'ucirn u F<ducigj

:i

i= si i,

E

=E

ËiÉËt5
â==.7> Ë iË
=1f
ÆEE
ËÆ
?ri-ii:
R<dociEi ocir'i
S<Éic.ldpj dio -qriiii
\ËEAAÉ
5e€€€€ II

û

-

!

:

a€
9q

b9
EE

6:H

E
.g

E


X

v,


(r1
?€
l=
ûi

ËF
ô'q

;E
E

;'Ëa
oi..
b6


E
i,i
E
.=
J

:Toal€ù
FE
ùç
E-É'=
i

Ëe
a .i=o?
g!-E

E
C
A

gqË
Ee
;.:r
=;I'

E
Ë


g
I;

Ë:.:
-;'û

fr:8il5

}e :Ë,
.Éc
d=



s5
=?

.,$- È.Ç

::Ëe
-oxÀ
Ëg:f?
ûB;;
pË3Ë

ë!?.=ù

=:.hi

.€ôËs
<i==4

.Ep EË.1Ée
.U Â
. F-i.;ââ
AÈ=E
it
u
j sS"g3.Eç
sF;;J Ë
ËgE fi;

u 2^ ç ?sG.:*
.Ë rA;
.iH= 'v,E
'&.=
ô .ccË;9E
ç: à
qE !
..Q;
5 A c35g?J
eE ts
:;ÊEË. É -irç- .ea3€-g
'z ..ËEgËE
.. àg
-EtË;-a
ù=.'i q .=
si!.,;F
i,2;gli
E
t
=
is;E:-e
2nî,86
Ë
i:"6;?
?
:*f:È:
Y
E"-'.'6s'A
gËË=F=
a;
.qBi5E;
E
ETÊ_Fe{
1
Ï
:x;'iE;
;
ËÊ=ree
I
--:-^--os
_=È,î;=;
.p
EEÉ:.bÈ
i .É sUUcs'f
€ i,ÉQ.:Fi
'v_
-tEE
g
€eE
rgEËËË
Ç=à€t.e É
EË;EËË â
.tsEE.EË :; i'H';ru:
Fâ+î'gi
F Ecjj
.F3:Êii

e



EEE Egg=Ëû

gâ$Ëçr
-1 C q ii q
a'i

il;:;;

-.,.oà.oc E Ëo2HÉ.=.: e

;; ËËËËËË
:?Ë; ëËî EËË â Ë!!ËËË ËrËiËE
p<4,:c'": <Éioti :<;"4Â o :<EiociÉ'r' Êi
.P

9::=j==

jiÈi

.-.-av.J

' =<dodt'i

Ë
ci

g

'i

+

ô

.o

.O

E
Ë
.o

û

E
.E

Ê
\o

<d

o

!o

C€

À

Êi-

-

;e.E
Êia6

7
S

.E

tr

!L

:d
€!

Û ..

;e

à
=
5
t|

=
:=
!

LL

i

i

q
O.,.

-!!.^

A !frË
F ::FE

i;ÈegE

2j:-.ô

z!'rg.:-=c{

===.
=cxo

=taoeg!
=FsÈÈÈ
ÈegËËË
c ËË999

,.

':
Eî#;
.g
'=
c5aio
J

O !

is-:iSj

o
d

Fr".

E.:;?.=É

i,y:=7?
:qu.=s.H
Eeg EEÈEEâ
e-oi-oX
.i'EU
iË.E :'J'=Pg'E

! Ëâf ='E'E'gaa
;esâue s f;Ë3;Ë* -ssÉ ;:ÉiâËI
:>--ÈIx{
Et=ÉÊf
Rddiocir.j

v

qâE
-€EeE
=I c J.3

= ='=.=çfri
-6
FûaiÈi E'a* Fi;Ë-;
::

oEgi;jË

9Ûow|2a

é
ùssssj
=>>>>> E qls-3ii
=ëc:ËE ÆÆÊ q;=iËi
3<sjocir'j r'i Ë<ÉioÊigj <ÊjEi $<diociin

o

.oo.o
1.9

xrî o

.i 6d

v

IË;iÉË;EAEÈÈ

È:::ss
Sîi!^tg

-.
t{
I

sH=ÈEh"
;'
ËÊË?+:
;F.ËÉgE Ë
i
'Êj=îÈ:

rn
U
E

, '*3!t =
'.?

H
I

ÉE=É=7ào"::-4
.

E

XXXr
6dJd6
Jlr Fr trr LL

<dic.lEi

-E
.
1
i i"F= T
= =
at^i
tlËr;Ë
=rEc,Ë
Ë?Ë5
Èil;;:r5*
€€Egg.i
';d
8.

o

Ë5["

9? o

.YcE'i4,-

:i'4t
î9F"

r:l

ov
--cH
ouûû
w;
d-9do

t'iYe
Elei,

t
Ë*Ëe
5ÊEP
=_=a

:

9Q

3€Fâa?,^'r;

..EsË.trË
gGoÈ:a

.=-.-'i

Ë. Ê
â{i
odaiÔEË

*E


-û.-=1

^
o
"3
Ë
II

q
i iqo
6 !2 b.i
=.ii

-o

o-

8.P
Éeô
È.=

5.#
E'
:ix à
?3
ùc€
3.2

s

;c

e
-

!F
:?

î
H.
:q
i-

E
E

É

=.i>
9

o
o
o
.o

oo'98
û:é
a
cÊ-

ë
.e
3

q

O
Ëçi

>

od
o;
9r.ixod

'H

=

'S



e

Ë
o:{-4"::È
..6+9ê9
o çI
-!:g d Q-Sl
\o
e v=

.:r,6
=*o.o
:d)oo!lôo,t

O

È

o

ç*

'H F.E
E
É
".9
d
T+.Fl'lt! .":È<
;;<c0(Jâ€r!
<

=
l:E-o*Ë$l
t (J o o a.rE

)<

Ér.

ûi

i=

i6-o

1s

zz :^
Ë

,r*?;Ë
ggÈë5
E
3:*=
= ":'t==

i€ËË;i ÈÉeeÈ[:

F .=E=+,-.q
=!or-=
;€Ë=EÊ;€F*ËEË
€3HP=:

$
É

=

5x

EEËEi: E*H=Ë.É
E
E.z.iy.Xz Ë
;€€e€é
ç€;Ë!3ti
gËËfÉË;Ë;iÈëïâ
EËËiEÈ
;ËËËis
Ë
t ? = - 2't
="; ic
s;;
! 4==p3 r;=e,
=.!
ÈE;ËEÉË==È:gÈÈÈ Ë.+ËËËg
ËëcË'==Ëf:EiEËË{ÛÛs
F:= tsË::sÈ -Ë
t;a8$F
i;;;È;
l'E'E=su iii
!![e;e
xxx q-::sss
it;;Ë; EEE
ËÈÈ=== irtaar- qt5-si-3
5'!-;s lt q55iùû
ËE;sqE Etf
!!;
iss.3i--e
i::'.ii
<o K<Êa'uciÊ'i <Éiu
X<siodEi ddgi K<Eiucir.i F<decirn N<Êiuciri 'xr
-P

ô.
.g

,i6!

oo
>o
b'9
o-

OH
.4.

,

ï=
ËH
H
::
Ê.Y
Es
s:
-e
ËË
*,o
bË:
e
i
g:
:fi
ËË
Ë
E
..2t '.,
È
_â:
<

?.=.= ";"
Eez âi

i= ù3à
Ë
?

i?

E Ë

g
H
Ë
e
É
=
È
Ë
E
_d _:
:
ù
-o

e-e g
;E
.n.=

e


ç
i

=én

I

*9

ËL

:

u

I

=
Ë
-e

=
.Ëq€E
;e= -ç E= =€ s
E
oË,* Ë
*E;Ë
Ë
ËEi;TË
iE
'Ëttg+Ë ++ ;:* ,= .$E='È;+ Ë s
t.sË;ya ZA :È€ = ÉîeËC3' ,n c
a

Êa

.l
.
E
É î
ËçiÊ:Ë t€etÉ*Ë
ËËËÉË; Eâ ;*'éËË Ë=;Ë=.
E-3=BË s^ âiAe==.aS :â,ÉË-?à Ee'i,??=
=.U.EEqB
ËaaÈêE s:!s==
,Éâ{Ë :Ï
EÉËËËË
ÉÊEÊEÊ Ëa{qii
qrjrrr
slq::zz=
ÆËqri!-:r
=

J J a-

l,

;:

:.i

i..rl-

!
û

t

- = + =

'E

o



li

a<oic;c,,i

ç<ÊiuÊid ÉiÊ,i ç<siuci d trirri $<ÊicidÊi

i*:;è:
ç<Éi odd

â
d

ooé
oEG

!HÊO@=

.oÀq

.dXa.a
EËgU

8:Ëgs
H.OÊo

â
e"

-

îu

*Ë iE

: c
o
.tr
.H; ù

:?

i
-?
2.
Ë+
.a= 'à't'û
Ë

gËE
C-ou

*@

Ë €Ë
=
i
E
:

i.

;

A
,r

c*
*=



=e
sgË_â
;*
ËË,.
.li
lS i==
Z,iZ

E,

ê

;Ei
Ë;

4
Ë
.E
^..,!
.E
sE
éE
^Z
iZ
.aëÈ
::E EA:
EÈ e?;
; .il Et
c--n -Er,

€s fi-

Ë

'?.

Ê
=

âù

A uz E"

;€€ÉÉi

E
Ë
y,
Ë

.g=,,

Ë'ËErË" EËeË

ËriEË;,eÈrs,
Ë;*ËÉ.
E-u ËË'gË
gE*".ËËe :;Éi;Ë
iËe
g:î
€EËË3 aÉ e? i;,ù!- 2'É I7;=e';
:EA
i3:ù.;i
"i.g=

;:-Ë:'F:

::E

!-=d;i.-

-!',';i

=+eeiâ
ÊP';;e:.Ê 'rs

i: iErE
;':F: E;.içgÛ
eEEEt:
ilq
âEEç,E|
\orLL-vi
dj&
6o
'âtÀi.XEa
?a

=e
'i*n!Ë
EEEE
3
!ËËËË+
ËËÊirË:é{ËiË
û.
;'eEa-EE =â_P == 6=
: sR€€ a4,Ë!EiiË
EraËËË
iË rË Ë* EËËEgË E:ii;:
g;:!!ÉÈ Ér
::: EË
?': FËËrâ;
ls:€Ë: rEH
Et'ç:E f: 3: E?EtËË s:Éii,:f3"
'É -

- y q j ts s?

ËË €sg!Ë! ËËË ,igsil":i5 ËË €ËËËjs
€e=u;tË
S<Êic;Cgi <ci S<siocjÉ'j ocigj H<€si q-,.Eari <o 5<siucirn

c===

ù

=

iËË!!!
n<ÉjocjÉ'i

v,i

i



8.
@

:

.o
Eoi
tça

'o

.q;
'E:E

5

Ë

e ;t


:9

=
:-I

É1
o;
L'i,l
a : Ê c;

11'-

!'c H'Ç

;=

.Ë€:=ià
Eësëfè,,

Ë
E.Ë.ô.Ë4.i,:: .e
Ê
EËEE-EÈ-{
=r'--i'
qP o
.9 ag ?-E!
È
d
===
Fgg:9e'î

.:= .Fo
Èi,ËEEEÉ'
ÀFEFEÉ
8+ e

._,

..

H
Ë,jgÊ
Ë

ÊHË<
;5;':
.,=::
;i
;t
EË:Ë
Ëç
,
-i.,L
o
.u
;';' {
. =,6=9
-*iL
i_
=+
E i=
g'-P*.fi,i
flËiÉea
u É3à';,b.,€ Où "-E ';'='ôw É':câù'*;-Ë5;i5È É5 Ë:Ë â5ÈËË
ffe fÉ:
Ë;EÈ€
siEE€
ËFr
g
Ë
ËF*ËË
E;::;

E=
'Tir
s€s=3ëÈ'ilo
FssiËi ëË
*îËsË !ëËËËg
Ë$É*È
-"-=E
2.!.?;zo
Ç.
ts o o o Q n.V

* €,Ë
è.:";
'i= ;=-

t=
't

s E=Ë
;Zk
=i.'H=u

fl

'é o o o q n,

Ë

Ç
! ç=='

EÈÉË€

ËE:f Ë
iË:â;
g
€99-5È
E'q'gÉ;E d Ê5ê=:a ..!iÈ€È e ..!!Eg"e
B= 6â='i
===ÉEé
=2ië
€jrEjj,gE
E
:
ËE EEÊi ËËËËËË
ËËqil*,i
5
EeAËËË 5*irÉ* Ë ÈÈEigV
saâ;ÉÉ
*g;E:E
É=ei;zz
!g
!ËA3'E;
E
E
ËÊsÊ
s
=,Ë'ËÈÊg 1
g|ss
g
ÈËË#iç
EFËËF:
-:EE=E i: Ë€ËËËË
Ë;;ËËË
Ësôieô v Eg
bE 4zEË EËË,$,$*
la;iii
i_44ï==..==:E.jeo..
=
x
!=SS=s ,(,
4 ù=,'==É
Ésattv llooc!q
Eoe,i= .F
ZE'ëEEE .F
1Ë2
=r='aa'â 1d
ùsq9g'
o.lqq,tq
c:-{-i-q-q-{
Sq,qqqq
tL
-.FfJJ--lJ
.È-J-;
.ÉJtllll:ll
Yl.-r.-.t---r
.É;ÈHJ
.tsr
Pi^ûûs)-q

*

=

=i=2

S < Êa'd ci É.i <

rrr

âs

Jo

Ë ^,A

sSc.Y=

a

ËËË

c6é=
-.:r'ô
'âo'k4+

'9,q.@-=

-!,i

e

?Ët

*

de
.E'3

6

='
È
-a

;

É,

-e
Ë

;iÈ
Ë ,É'Ë*.,n
I E^ :i:
i t=Ë
4
4?'e :i
'=;i3
?'E'3i'F^
H

Éî ËËËti
g
o 8.9.sۃ,!'*g
=-'fç:9.3
s
sE;
s e-É: ii
=so=E Ë =3'a'aar
H#TE
vÉ=q
;Ë*Ë
i-

Ë€,É::

$EËôË ËËiËi5
êze;3Ë3
-".i
.Ër:ô
=iéè=

=Fyo\- =
€Fe
..
g
.rÛE
=
ed
'3jÈ=
.=9
.2

:i==Ë
'.:l!àjôs/

30ô;-.2
'i€i'::'='=
- É'3 9ôe1

:âE &s;
.=à;c

et6'' '-*ç
E'9 â
IoE
!_-e= j-E

--.2 r.
;e€
; Z===?= ;È: ErE
=F
=ôi6i;
:€ËÉ=: ÊÊiiili
3 EEF"=EE E:iE :EË

!.i

eule
,;'='=ô

3stËi,:

.._ù_Uë:;"
;Èë:EÈ
.=EE=r'a
csô9EÈ
Ë n; ?s x

=-?ËËEZ
Ë;Éô'F:

<r.i S<djocir.j

€<Êa'Ëc-rCriË <mci ç<dic.lcit'j

ËBi'çË
.É.F
étSSSS
ùj=*qq
*r
.ÊHHÊÉl

lsS€-:S-sE

:r*

fÆi

ËËËË.gFô
j:=Ë.qE:

oo=?=ô

= c F;;':6
==-?,â;3
i3egËE
.-il7.q'-3

Ë.È,1

d

ë ÊgE*€€
'zÉÉz
'ê F!,;;EEq3s

$<diocir.j

;

EEËËËEç

ÊÉHËË;

5;

ci i

i*ËË,Ë,.

È*=.Ë€:É
EeËEg:û
Ëf;€;i
'gÊË3:E Ëf-fËtEi

r;€,€Ë.j
!,çEËE.ai
EE:,€ËËE r;
;
i
i;Ë"ËÉ.c"Ë,
isl"Ël'i"{,g I

I-JE7

ê

ËËËËsç
gE-:Ëb-

ËËËËÊi
;g:igE= ËÉ !:i:ï.s:9
ËEËE;E ÈE ËËÉËgË
E:;È3! ry iEE:E:
ti:Ei.
a

x

g.g

E

ËFc€Eg

='=-=-!!

E EFë;EE Ë,É
â Ëii5iil
Sû;ilî:
.âË
rL
.-r!-È
:JJrJ:)
EgÈÈÉË
s-EE3E

<

ô,

:j

!?o
ô
-:a
0
6



0-

'E
2
.o
èO

sqY

6d
Ô>
;3

=1
X

.aa"<j
a

:

-rÀ
eq8
a-'â

o

E-d
d d

'â:g.i

*HF^
oow

3
q
t,

EP


Xno

;

ëË# gÊ
Ê.h @

o
.. iLi:,= ,^

X

E

XiJ

É
.o

'=6
itE
c2 s
=,.
Ë.9
X !

rI=Û
;6 t:
É.=
='=
X.o o b
oo1x
9
r.^
5L

c di'do'i
.-oqoo
s- o
= oOOrJ
';'i
ô;:i
iaFô

bo

û

P
Ê,) 6
^^
Ë



;9
i-= Io
=ai x

" q
40
7, û
!j =
ic{

o-



ge;3 E_u ,13
-:c
Èâe€
Ëo
ô ?
'o c-É = .*9
rQ ô - Ya

â*66
ci)
eË=.= È9
&iil 0 : >

'9"

;:.:l-!
Ec.-o-.-:
.9 =---u-A

8
>
û

*n^E& ;Ë
3"E."
3:ë - "-.3
Ëù

'.-:

e-

/=

I oD6
=eY--aF==

d

d

Ë

-,'2 û= b
;c it
a != ô.:6

.2
=

î

@

o

{

qÉ3 Ê AÈ
: i'igâ.:2ç!
=

È

=.o
=.Jj
s"s
ncn+

=
i.e:.
h;€;.t'=.eâ
Ê=.=Hd----L=XX

î-;nE.=3àZ
ee=
Y=i<
F<<.é ËÈÈ
€<Eiu AcirnÉ <Éiù

o
o

g
.!
ts

a

î,

'=
;!

€.9

=

û

g Ë^
!u EQ
F
3'.=
,.

s=

I
oi:

;.=

Je!,

;*i
_6;.È;i
=ti
-c"ju1l)-:
g
Er;

= z'a.b

É::€=i
tr l.:: a-

Élf-ril:

g

*q=sF_r E;.A
=.ô
xoËY
oP o

È
ba.

,r
gg
.É'Â
Eq;ÈEE
Ë (,
E'ia'É-'i=
=h-.=Js.=

:



È;É-EH

x

3

-

o-

o

6È:!

-

o

-.-

ù

-'l=

ij or =

=i{É: ËÊ ;iaËcË E
iËËËEË
j: Bii:Ë€
È-Èj.Ë'1
..S.E.E.A'J.
r;'6-=s'ëïi-_",;i' :7 t3ià-E ; 1,..*,
EEEr:Ë E3 EjsS;= E

EËËËgË
î
1 ;--aa-,n
qiiiÉq
E !83-{-:-€
EE
<Ei H<oQcii'j Éi à<Êiocjri


ts:3€a
Ë===È;
x; ËËËËiË
Ë;;ËeA

q!iiIr
S<oieÊigi

E's3,'s'Ë*

c

e-

T
I



)dq

':

9
6

È!.1 J3 -o
=
o

Ë
F

i
È ËE Ë
.qUdo.3io

o
L

3

E '-âgEf;Hr


'O i.C',=1=

"oEo
g

,iE5-iiac

=ll='â'oY,€
ç È6


9-

€c

g]ij

â

à
ô -é_o

'9E,
Ë #Ega
ré_.,i).I

7?=,,iL .?d .e:i=ei
*=EEo=
ËEE!r
=.?;vû -ç ..jlh9.o
Ëë EsË'1tc E EÊÊse's

'==

;>

'tr is
ea .=.g
4'

rua

I

o

o>
=o
'Ê,n
a7,
ou

!

v.o-.60q

..
?

.d)

sË-=1
E

9Ë,;

oÊdo
oo!!
! h-o
>
È!
c'o
,o
ç !Ê
-l-Oa
o9ço ÈÈ
O F

ô.Ë '9

Ëo

û=)t^
o J':i

o

xxxx
<criuEi

@

L

â
r
=

q

€:

Ë;
:: €'H

3

w

'.I
s

o.E
05

É.
É o ar a-g
3a
=aÈ;.i.Ë
ËË

:-e

f,o
.,X
5 i,

==

EA
SE:=
D,

3€'.âqÉ
.ta=Ç=r

o i.=,..=
c'r oo
EE'q
(r.*l
I
=
=='at

c ô
j::19
ta

E.uTti ËÉ
...il89-e€
e_,
;g.soʀ:

Ê:

?^!99.9':

5ô!ioi
?-u!--ù

a=.r=>É
j-!
o og:=

:Bgt.iE

=v

1è=.-,trJ=<j=-i

A<duÊitr

==
ÈÈ
uÉi

iFë'qff3

f;<sicraoi

xx

o
-


Aperçu du document CB3 2011-2012.pdf - page 1/18
 
CB3 2011-2012.pdf - page 3/18
CB3 2011-2012.pdf - page 4/18
CB3 2011-2012.pdf - page 5/18
CB3 2011-2012.pdf - page 6/18
 




Télécharger le fichier (PDF)


CB3 2011-2012.pdf (PDF, 7.7 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP




Documents similaires


cb3 2011 2012
visu terminal 3
organes genitaux feminins 1
cours de 1e annee resumes dr bellal
esp
d1 digestif anatomie de la paroi abdominale et du dipahragme 060911

🚀  Page générée en 0.021s