Régulation du pH .pdf



Nom original: Régulation du pH.pdfTitre: Présentation PowerPointAuteur: HERIGAULT

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office PowerPoint® 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 04/01/2015 à 17:02, depuis l'adresse IP 79.92.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 826 fois.
Taille du document: 499 Ko (43 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE
Bilan des ions H+
Production des acides organiques par le métabolisme
Mécanismes de contrôle du pH

Le quotient respiratoire
Les systèmes tampons de l’organisme
Le contrôle respiratoire de la PaCO2
Rôle du rein : excrétion rénale des ions H+ et réabsorption des HCO3-

Perturbations de l’équilibre acido-basique

BILAN DES IONS H+
Milieu extracellulaire
[H+ ] = 4 x 10 –6 mol/l = 0,4 x 10 –7 mol/l
pH = log10 1/ [H+ ] = 7.4

pH = paramètre régulé
pH = 7.38-7.42
HCO3- = 23-26 meq/l
PaCO2 = 37-42 mmHg

Milieu intracellulaire
pH = 7-7.2
HCO3-  équation Henderson
PCO2 = idem plasma

BILAN DES IONS H+ : SOURCE DES IONS H+
- Apports : 60 à 80 mmol H+ /jour
-Alimentation , métabolisme 60 à 80 mmol ions H+ /jour

- Métabolisme cellulaire
-Cellules : production quotidienne  13000 mmol CO2 /jour

- Perte de bases
-20 à 30 meq HCO3- /jour perdus par les selles

BILAN DES IONS H+ : Bilan nul : entrées = sorties
- Apports : 60 à 80 mmol H+ /jour
-Alimentation , métabolisme 60 à 80 mmol ions H+ /jour

 élimination RENALE
- Métabolisme cellulaire
-Cellules : production quotidienne  13000 mmol CO2 /jour

 élimination POUMON
- Perte de bases
-20 à 30 meq HCO3- /jour perdus par les selles

BILAN DES IONS H+ : Bilan non nul : entrées ≠ sorties
Bilan positif d’origine métabolique: entrées > sorties :
Acidose métabolique = rétention d’ions H+ dans l’organisme
-Surcharge acide métabolique : soit surcharge dépassant capacité d’adaptation du rein
-Soit diminution de la capacité du rein à excréter une charge acide normale

Bilan négatif d’origine métabolique: sorties > entrées
Alcalose métabolique = réduction d’ions H+ dans l’organisme
-Perte d’ions H+ le plus souvent (rein, liquide gastrique)

Perte de bases
Acidose métabolique = majoration de la perte de bases
-20 à 30 meq HCO3- /jour perdus par les selles, urines normales: 0

BILAN DES IONS H+ : Bilan non nul : entrées ≠ sorties
Cellules : production quotidienne
HCO3- + H+ 

H2CO3 

CO2 + H20

Ventilation

Bilan positif d’origine respiratoire: Acidose respiratoire
-Hypoventilation alvéolaire: réduction de l’élimination de CO2 : augmentation du CO2 dissous,
augmentation de l’acide carbonique, = bilan positif des ions H+ d’origine respiratoire

Bilan négatif d’origine respiratoire: Alcalose respiratoire
-Hyperventilation alvéolaire: augmentation de l’élimination de CO2 : réduction du CO2 dissous,
réduction de l’acide carbonique, = bilan négatif des ions H+ d’origine respiratoire

EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE
Bilan des ions H+
Production des acides organiques par le métabolisme
Mécanismes de contrôle du pH

Le quotient respiratoire
Les systèmes tampons de l’organisme
Le contrôle respiratoire de la PaCO2
Rôle du rein : excrétion rénale des ions H+ et réabsorption des HCO3-

Perturbations de l’équilibre acido-basique

BILAN DES IONS H+ : SOURCE DES IONS H+

Acides métabolisables : élimination CO2
1 mmol acide lactique

0 mmol de H+ à pH 7,4

CH3CHOHCOOH

( pK 3) Acide lactique

Acide lactique
0

1

H+ + lactate
1

Lactate + H+
1

1

CO2 + H2O

CO2 + H2O

1

- Acides métabolisables :
- Pas d’ion H+ à évacuer
- molécules de CO2 à évacuer

BILAN DES IONS H+ : SOURCE DES IONS H+

Acides non métabolisables
1mmol de H+ à pH 7,4

1 mmol de HCl

1, 8 mmol de H+ à pH 7,4

1 mmol de H3PO4

H+ + H2PO4-

H3PO4

1

1

( pK 6,8) H2PO4
1

1

H+ + HPO4- -

0,8

0,8

H2PO40,2

H3PO4  H2PO4-  HPO4-- + H+

-Bilan : 1,8 ion H+ à évacuer
-Bilan : 0,8 HPO4- - à évacuer
1,2 H2PO4- à évacuer

Source alimentaires des ions H+: 60 à 80 mmol H+ /jour
- Sucres
Glucides acides organiques métabolisables
Pas de production nette d’ H+ sauf si catabolisme incomplet de l’anion lactate
(acide lactique : anaérobiose)
- Acides gras, lipides
Pas de production nette d’ H+
sauf si catabolisme incomplet de l’anion acétate corps cétoniques, acidocétose diabétique

-Ac aminés soufrés des protéines :
60-90% de la production ions H+ (acide sulfurique  sulfates)
AAS
H2SO4
H2 + SO4-Conséquence, l’excrétion urinaire de sulfates reflète la production d’H+
-Phosphoprotéines, phospholipides  phosphates
-Aucune corrélation entre excrétion de phosphate et production d’H+
Variétés des radicaux phosphates: H3PO4 NaH2 PO4 K2HPO4
-Nucléoprotéines  acide urique

EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE
Bilan des ions H+
Production des acides organiques par le métabolisme
Mécanismes de contrôle du pH

Le quotient respiratoire
Les systèmes tampons de l’organisme
Le contrôle respiratoire de la PaCO2
Rôle du rein : excrétion rénale des ions H+ et réabsorption des HCO3-

Perturbations de l’équilibre acido-basique

Mécanismes de contrôle
1- Le quotient respiratoire
Production : peu adaptable des acides organiques par le métabolisme
R = VCO2 / VO2
Glucides : R = 1
Lipides : R = 0.7
Protéines : R= intermédiaire

2- Systèmes tampons
3- Contrôle respiratoire de la PaCO2
4- Rôle du rein
1- réabsorption HCO3- filtrés
2- excrétion charge acide (et régénération des HCO3- consommés)
123 interviennent à court terme
4 intervient à long terme

Système tampon
- Solution chimique telle que l’addition d’acide ou de base
ne modifie pratiquement pas son pH = acide faible + base conjuguée
= base faible + acide conjugué
 Peut capter ou libérer protons en réponse à des variations de pH

pK = pH de la solution pour lequel le système exerce un pouvoir tampon maximum
[sel ] = [acide ]
AH  A- + H+

K = [A-] x [H+]
[AH]

pH = pK + log10 [A-]
[AH]

pH = pK + log10 [base conjuguée]
[acide faible]
-Pouvoir tampon
-Fonction de sa concentration globale
-De son pK, d’autant plus efficace qu’il fonctionne à un pH proche de son pK

Exemple des bicarbonates
- Dans un milieu biologique, l’étude d’un seul tampon suffit à caractériser l’équilibre
acido-basique
pH = pK + log10 [HCO3-]
[H2CO3]
pH = 6.1 + log [24 meq/l ]
[1.27 meq/l]

HCO3- + H+ 

H2CO3 

pH = 6.1 + log

[HCO3-]
0.03 x PCO2

pH = 6.1 + log 20

CO2 + H20

pH = 7.38-7.42
HCO3- = 23-26 meq/l
PaCO2 = 37-42 mmHg

Systèmes tampons : extracellulaires; intracellulaires
- EXTRACELLULAIRES
-Essentiellement Bicarbonates - acide carbonique
-Accessoirement phosphates et protéines plasmatiques

-Protéines : peu abondantes, pK peu favorable
-Phosphates : peu abondants, pK  6.8
-Bicarbonates - acide carbonique
pK = 6.1 mais système ouvert et amplifié

HCO3- + H+ 

H2CO3 

CO2 + H20

-Déplacement permanent de gauche à droite car CO2 prélevé par le poumon
 Consommation de 60 meq/jour de HCO3En cas d’acidose métabolique  intervention quasi exclusive du système bicarbonate
En cas d’acidose respiratoire  système bicarbonate inutilisable,
considéré donc comme désordre primitif
et autres tampons extracellulaires rôle négligeable

Systèmes tampons : extracellulaires; intracellulaires

- INTRACELLULAIRES
-Hémoglobine des Hématies (Hb)
-Protéines (toutes les cellules
-Phosphates (toutes les cellules)
-Cristaux d’apatite (cellule osseuse)

Contrôle du pH: Tamponnement d’une charge acide
Charge acide chez l’animal néphrectomisé
-Administration de 10 mmol H+/kg poids
 Passage des HCO3- de 27 à 7 mmol/l
-60 % des ions H+ tamponnés dans LIC
- 6% : Hémoglobine (échange chlore bicarbonate dans les GR)
-54% autres cellules : échange H contre K , contre Na (toutes cellules)
-contre Calcium (cellules osseuses) :
-40% tamponnés dans LEC

HCO3- + H+ 
H+

H2CO3 

CO2 + H20

Contrôle du pH: Tamponnement d’une charge acide
Charge en CO2 chez l’animal néphrectomisé
-Inhalation d’un mélange gazeux contenant 20% de CO2 (aiguë)
 Passage de la PaCO2 de 40 à 140 mmHg
 Passage des HCO3- de 25 à 35 mmol/l
CO2 + H20 

CO2

H2CO3  HCO3- + H+
- 3 % des ions H+ tamponnés dans LEC
- 97 % tamponnés dans LIC

L’augmentation des HCO3- mesurée dans le plasma et induite par
l’augmentation de la PCO2 provient en grande majorité des cellules

Charge en CO2 :  concentration extracellulaire des HCO3-

CO2

CO2 + H20  H2CO3  HCO3- + H+
Anhydrase carbonique
B + H+  BH

Production de HCO3- :

29 % par les hématies (B = hémoglobine)
68 % par les autres cellules ou l’os

Systèmes tampons : extracellulaires; intracellulaires

Situation physiologique normale

HCO3- + H+ 

H2CO3 

CO2 + H20

H+
-Déplacement permanent de gauche à droite car CO2 prélevé par le poumon
(Système performant contre une agression acide, non contre une agression alcaline)
-2 problèmes
 Elimination du CO2
 Consommation de 60 meq/jour de HCO3- /jour

Mécanismes de contrôle
1- Le quotient respiratoire
Production : peu adaptable des acides organiques par le métabolisme
R = VCO2 / VO2
Glucides : R = 1
Lipides : R = 0.7
Protéines : R= intermédiaire

2- Systèmes tampons
3- Contrôle respiratoire de la PaCO2
4- Rôle du rein
1- réabsorption HCO3- filtrés
2- excrétion charge acide (et régénération des HCO3- consommés)
123 interviennent à court terme
4 intervient à long terme

Régulation de la Ventilation
Chémorécepteurs périphériques : sensibles à la composition chimique du sang
PaCO2, pH
Corpuscules aortiques et corps carotidiens : IX, X

Chémorécepteurs centraux

Mécanismes de contrôle
1- Le quotient respiratoire
Production : peu adaptable des acides organiques par le métabolisme
R = VCO2 / VO2
Glucides : R = 1
Lipides : R = 0.7
Protéines : R= intermédiaire

2- Systèmes tampons
3- Contrôle respiratoire de la PaCO2
4- Rôle du rein
1- réabsorption HCO3- filtrés
2- excrétion charge acide (et régénération des HCO3- consommés)
123 interviennent à court terme
4 intervient à long terme

Systèmes tampons : mécanismes insuffisants
Car progressivement consommés et appartition d’une acidose métabolique

Rôle du rein fondamental pour :
- Maintenir le contenu en HCO3- de l’organisme
= réabsorption des bicarbonates filtrés

- Excrétion charge acide ions H+ sous forme acide faible non dissocié
et de NH4+
A chaque H+ excrété correspond un ion HCO3- régénéré

-Qualitativement : mécanisme cellulaire identique

pôle apical
H+

pôle basal
H+ + HCO3-

HCO3-


H2CO3

CO2

Réabsorption HCO3-

HCO3- + H+


H2CO3


H2O

H+ + HCO3
H2CO3

CO2

Proximal

4300 mmol/24 h

Régénération HCO3-

HCO3-

A- + H+


AH
(Acidité titrable
ou NH4 + )

H+ + HCO3
H2CO3

CO2

Distal

60 mmol/24 h

HCO3-

CO2

Réabsorption des bicarbonates :
- bicarbonates filtrés : 4300 mmol/24 h
-Réabsorbés en totalité : excrétion = 0

+
Na

HCO
3
H

+
Na

+
Na

+

H

+

K

+

Mécanisme
H CO
2 3

HO
2

- Bilan : réabsorption : 1 Na+
1 HCO3-H+secrété mais non excrété

AC

CO
2

AC

H CO
2 3

HCO

3

HCO
3
HO
2

Excrétion urinaire d’ions H+= AT + NH4+

Capillaire

Tubule
-HPO4

AT

+
Na
+
H

+
Na

+
H

H CO
3
H CO3
2

H PO
2 4

AC

HCO
3
génération de
bicarbonates

1/3 excrétion H+
H2O

NH4

+

NH
3
diffusible

CO2

+

Glutamine
NH
3

+
H

H CO
3

+
H

prédominante , 2/3 excrétion H+

+
NH
4
non diffusible

H CO
2 3

HCO
3
génération de
bicarbonates

Na+
H2 O +

UV H+ = UV NH4+ + UVAT

CO2

CO2

CO2

Excrétion urinaire d’ions H+ : acidité titrable
Acidité titrable : nombre de mmol d’ions H+ qu’il faut neutraliser par la soude pour ramener le pH de l’urine
définitive au pH plasmatique = nombre de mmol d’ions H+ liés à tampons dont pK < 7.4

Capillaire

Tubule

Essentiellement phosphates : pK 6.8

HPO4-- + H+  H2PO4-  H3PO4
Autres tampons intervenant quand pHu <5
- ac urique (pK = 5.7)
- Créatinine (pK = 4.9)
- Représente habituellement 1/3 de l’excrétion urinaire d’ions H+
- système peu adaptable

-HPO
4

H2 PO
4

+
Na

+
H

+
Na

+
H

H CO
3
H2 CO3

AC

H2 O

+

CO2

Bilan : excrétion d’1 H+
régénération d’1 HCO3-

HCO
3
génération de
bicarbonates

CO2

Excrétion urinaire d’ions H+= NH4+
NH3+ + H+  NH4+

TCP
NH
3
diffusible

pK = 9

Glutamine
H

NH
3

+

H
+
NH
4
non diffusible

H CO
3

+

H CO
2 3

HCO
3
génération de
bicarbonates

+
Na
H2O +

Excrétion urinaire de NH4+ phosphates = prédominante , 2/3 excrétion H+

CO
2

CO
2

= grande adaptabilité, peut  de 5 fois en acidose chronique

Glutamine  NH3 + acide a-cétoglutarique
(NH3 diffuse dans la lumière tubulaire, absence de rétrodiffusion de NH4+ )

Perturbations de l’équilibre acido-basique

NORMAL

pH

7,38-7,42

Pa CO2

HCO3-

37-40

23-27

mmHg

mmol/l
meq/l

Perturbations de l’équilibre acido-basique
Réactions de l’organisme à une acidose ou une alcalose

1ère ligne de défense : tampons extra et intracellulaires
2ème ligne de défense : modification de la ventilation
 pH   VA   Pa CO2

3ème ligne de défense : ajustement de l’excrétion rénale des ions H+
 pH   UV H+

 pH   UV H+

-

 Régénération de HCO3-

 Réabsorption de HCO3-

pH plasmatique

Acidose métabolique

 pH

Alcalose métabolique

 pH

Altération primitive

 HCO3-

Mécanisme de défense

 Pa CO2

 H+
 HCO3-

 Pa CO2

 H+

Acidose respiratoire

Alcalose respiratoire

 pH
 pH

 Pa CO2

 HCO3-

 Pa CO2

 HCO3-

Selon le degré de compensation, le pH sera ou non normalisé
A l’extrême, pH  7.4,  HCO3-,  Pa CO2 peut être une alcalose respiratoire compensée
ou une acidose métabolique compensée

pH plasmatique
Acidose respiratoire

 pH

Altération primitive

 Pa CO2

Mécanisme de défense
 HCO3-

Aiguë

7,3
7,2

50
70

27
29

Chronique

7,3

70

40

7,4

50

32

A l’extrême, pH  7.4,  HCO3-,  Pa CO2 peut être une acidose respiratoire compensée
ou une alcalose métabolique compensée (discuter!!!)

pH plasmatique

Altération primitive

 Pa CO2

Mécanisme de défense

Alcalose respiratoire

 pH

Aiguë

7,45

30

22

7,42

30

20

 HCO3-

A l’extrême, pH  7.42  HCO3-,  Pa CO2 peut être une alcalose respiratoire compensée
ou une acidose métabolique compensée (peu probable acidose métabolique car pH 7,42)

pH plasmatique
Acidose métabolique

 pH

Altération primitive

Mécanisme de défense

 HCO3 H+

 Pa CO2

7,3

13

30

7,4

18

30

7,4

13

20

Baissse des bicarbonates = rétention acide ou perte de base

PaCO2, ne peut pas diminuer au dessous de 15 mmHg

pH plasmatique

 pH
Alcalose métabolique

Altération primitive

Mécanisme de défense

 HCO3 H+

 Pa CO2

7,45

34

43

7,4

32

50

Alcalose métabolique = habituellement H+ perte de H+

pH  7.4,  HCO3-,  Pa CO2 peut être une acidose respiratoire compensée
ou une alcalose métabolique compensée (discuter!!!)

pH plasmatique

Acidose métabolique

 pH

Alcalose métabolique

 pH

Altération primitive

 HCO3-

Mécanisme de défense

 Pa CO2

 H+
 HCO3-

 Pa CO2

 H+

Acidose respiratoire

Acidose respiratoire

 pH
 pH

 Pa CO2

 HCO3-

 Pa CO2

 HCO3-

Selon le degré de compensation, le pH sera ou non normalisé
A l’extrême, pH  7.4,  HCO3-,  Pa CO2 peut être une alcalose respiratoire compensée
ou une acidose métabolique compensée

R = VCO2 / VO2
Glucides : R = 1
Lipides : R = 0.7
Protéines : R= intermédiaire

VCO2 / VO2 > 1 ?

Début exercice

Début exercice

SA

SA

Base

VO2 (l/min)
VCO2
(l/min)

T (min)

T (min)

Début exercice

Début exercice

SA

SA

Base

VO2 (l/min)
VCO2
(l/min)

T (min)

T (min)

Lactatémie
(mg)

T (min)

Seuil anaérobie

Début exercice

Début exercice

SA

SA

Base

VO2 (l/min)
VCO2
(l/min)

T (min)

T (min)

Lactatémie
(mg)
VE
(l/min)

T (min)

Seuil anaérobie

T (min)

Seuil anaérobie

pH plasmatique

Acidose métabolique

 pH

Alcalose métabolique

 pH

Altération primitive

 HCO3-

Mécanisme de défense

 Pa CO2

 H+
 HCO3-

 Pa CO2

 H+

Acidose respiratoire

Acidose respiratoire

 pH
 pH

 Pa CO2

 HCO3-

 Pa CO2

 HCO3-

Selon le degré de compensation, le pH sera ou non normalisé
A l’extrême, pH  7.4,  HCO3-,  Pa CO2 peut être une alcalose respiratoire compensée
ou une acidose métabolique compensée


Aperçu du document Régulation du pH.pdf - page 1/43
 
Régulation du pH.pdf - page 3/43
Régulation du pH.pdf - page 4/43
Régulation du pH.pdf - page 5/43
Régulation du pH.pdf - page 6/43
 




Télécharger le fichier (PDF)


Régulation du pH.pdf (PDF, 499 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


biochimie partie iii
08092016 10h 12h physio equilibrebas luc binome 27 28
ac bs1
regulation du ph
cb1v1correction
18 01 17 ec doul et inf garat intox aux salicyles

Sur le même sujet..