Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



LE SYSTÈME ENDOCRINIEN .pdf



Nom original: LE SYSTÈME ENDOCRINIEN.pdf
Titre: LE SYSTÈME ENDOCRINIEN
Auteur: 420404

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.7 / GPL Ghostscript 8.63, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/01/2015 à 18:38, depuis l'adresse IP 109.11.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 787 fois.
Taille du document: 619 Ko (26 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


LE SYSTÈME ENDOCRINIEN

LE SYSTEME ENDOCRINIEN
L’endocrinologie est la science qui étudie la
physiologie et la pathologie des hormones et
des glandes endocrines, ainsi que le
traitement de cette pathologie.
Le système endocrinien est sous la
dépendance du système nerveux central,
il a pour rôle de réguler les grandes fonctions
de l’organisme : métabolisme, croissance,
reproduction, …

LE SYSTEME ENDOCRINIEN
Il est constitué de plusieurs glandes endocrines,
reparties à plusieurs endroits du corps, qui
fabriquent les hormones qui sont des
messagers chimiques déversés par les
glandes endocrines directement dans le sang
et diffusées ensuite à tout l’organisme.

LE SYSTEME ENDOCRINIEN
Certains organes renferment du tissu
endocrinien, qui leur permet de jouer un
rôle mixte, de glande endocrine et
exocrine.
Ces organes sont le pancréas (insuline et
glucagon), les gonades, le rein (rénine
et angiotensine) et l’hypothalamus, qui
fait partie intégrante du système nerveux
mais sécrète aussi des hormones.

LE SYSTEME ENDOCRINIEN
Toutes les glandes adaptent leur production aux
besoins de l’organisme grâce aux mécanismes de
régulation :
Lorsqu’une hormone agit en stimulant ou en
inhibant un organe cible, la réaction obtenue
engendre à son tour la mise en circulation de
substances qui informent les centres de
régulation qui sont l’hypothalamus et
l’hypophyse. Ils agissent alors en stimulant ou
modérant la glande concernée (feed back ou
retro contrôle). Cela permet de maintenir un
taux sanguin hormonal conforme aux besoins de
l’organisme.

L’HYPOTHALAMUS
Il se situe à la base du cerveau

L’HYPOPHYSE

LE COMPLEXE HYPOTHALAMOHYPOPHYSAIRE

LE COMPLEXE HYPOTHALOHYPOPHYSAIRE
L’hypothalamus et l’hypophyse fonctionnent de façon complémentaire,
les sécrétions de l’hypothalamus stimulent ou freinent celles de
l’hypophyse. Ensemble, elles commandent l’activité des autres glandes
endocrines.
L’hypophyse est constituée de 2 lobes (antérieur et postérieur) et sécrète :
- l’hormone de croissance : GH
- l’hormone qui régule le taux de l’eau dans l’organisme : la vasopressine
- l’hormone qui agit lors de l’accouchement : l’ocytocine
- l’hormone qui permet la sécrétion lactée pendant la grossesse : la
prolactine
- l’hormone qui stimule la sécrétion des corticoïdes par la surrénale : ACTH
- l’hormone qui stimule la thyroïde : TSH
- les hormones qui agissent sur les sécrétions des glandes sexuelles : FSH-LH

LA THYROIDE
Elle se situe à la base du cou, devant le cartilage
thyroïde du larynx, sous la pomme d’Adam. Elle
a la forme d’un papillon

LA THYROIDE
La thyroïde a la faculté de capter et de
stocker l’iode circulant issu de l’alimentation
et elle secrète les hormones thyroïdiennes :
-T2, T3, T4 (ou thyroxine)
- la thyrocalcitonine :

LES HORMONES
THYROIDIENNES
- Les T2 T3 T4 favorisent la production d’énergie et
augmentent la consommation d’oxygène.
Elles stimulent de multiples organes cibles : le
cœur, l’appareil digestif, le système nerveux, les
muscles.
Elles participent aussi à la régulation de la
température corporelle et stimulent la croissance
et le développement.
-La thyrocalcitonine (hypocalcémiante) permet la
fixation de Calcium sur le tissu osseux, bloque la
destruction osseuse évitant ainsi une libération de
calcium et facilite l’élimination rénale du calcium

LES PARATHYROIDES
les parathyroïdes sont au nombre de 4

LES PARATHYROIDES
Les parathyroïdes fabriquent la
parathormone (hypercalcémiante) qui
libère le Calcium et le Phosphore osseux et
favorise leur passage dans le sang
L’objectif final de la thyrocalcitonine et de la
parathormone est de maintenir la calcémie
à sa valeur normale

LE PANCREAS
Il se situe en arrière de l’estomac

LE PANCREAS

LE PANCREAS
Il possède 2 fonctions :



Une sécrétion exocrine : le suc pancréatique (enzymes

permettant la digestion)
Une sécrétion endocrine : - l’insuline, hormone
hypoglycémiante (sécrétée essentiellement au moment des repas),
permet chez le sujet normal de maintenir la glycémie aux alentours
de 1g/l au moment des repas. Elle commande au foie de stocker le
glucose apporté par l’alimentation (sous forme de glycogène) et elle
provoque l'absorption du glucose circulant par les cellules
(principalement musculaires et adipeuses).
- le glucagon, hormone
hyperglycémiante (L'hypoglycémie provoque la sécrétion de
glucagon, lequel agit sur le foie, qui transforme ses réserves de
glycogène en glucose)

L’action antagoniste de ces 2 hormones permet la régulation
de la glycémie

LES SURRENALES
Elles se situent sur chaque rein, on dit qu’elles les coiffent
Elles sont formées d’une partie externe (la corticale) et
d’une partie centrale (la médullaire). Chaque partie
secrète des hormones différentes.

LES SURRENALES
La glande corticale secrète :






- les glucocorticoïdes dont le cortisol est l’hormone
phare et qui a une action anti-inflammatoire, antiallergique, antalgique et elle favorise la rétention d’eau
et de sodium. Elle est mobilisatrice d’énergie en élevant
le taux de glycémie.
- les minéralocorticoïdes (dont l’aldostérone) qui
régulent l’équilibre de l’eau, du sodium et du potassium
dans l’organisme
- les androgènes : hormones mâles qui contribuent
plus modestement que leurs homologues testiculaires au
développement de la pilosité

LES SURRENALES
La glande médullaire secrète :
les catécholamines : adrénaline et noradrénaline
(hormones du stress) qui ont des actions
- cardio-vasculaires: le rythme cardiaque s’accélère et son
débit élevé permet de délivrer plus d’O2 aux tissus et
muscles. La vasoconstriction permet d’élever la TA et de
redistribuer le sang vers les organes vitaux
- sur les voies respiratoires : les bronches se dilatent et la
respiration s’accélère
- sur la vision : les yeux se dilatent (mydriase) favorisant
une meilleure accommodation de la vision
- sur le métabolisme des sucres et des graisses
- sur les viscères (contraction de la rate et des sphincters
viscéraux)

LES OVAIRES

LES OVAIRES
Leur fonction première (exocrine) est la production des
ovules tous les 28 jours qui sont expulsés dans l’utérus
via les trompes.
Mais les ovaires font également partie du système
endocrinien (fonction endocrine, de la puberté à la
ménopause)
Ils sécrètent:
Les œstrogènes
-interviennent dans le développement des organes
génitaux féminins,
-favorisent la fixation du Calcium par l’os, le cycle
menstruel
La progestérone qui a une action sur le cycle menstruel,
le bon déroulement de la grossesse.
Cette production hormonale est contrôlée par la LH et la
FSH d’origine hypophysaire.

LES TESTICULES

LES TESTICULES
Les testicules comme les ovaires auxquels ils
sont homologués, font parties de l’appareil
reproducteur (gonades).
Leur fonction exocrine : la production de sperme
contenant les spermatozoïdes
Leur fonction endocrine : ils fabriquent la
testostérone qui assure le développement des
organes génitaux mâles, de la masse
musculaire, de la pilosité masculine, du larynx et
agit sur le comportement sexuel.
Cette hormone stimule aussi la fabrication des
spermatozoïdes (spermatogenèse)

LE THYMUS
Il est situé dans la cage thoracique (entre
les 2 poumons)

LE THYMUS
Il pèse 10 à 12 grammes à la naissance ; son poids
augmente pendant l’enfance jusqu’à l’adolescence
pour atteindre 20 grammes. Le thymus s’atrophie
progressivement chez l’adulte pour ne peser plus
que 3 à 6 grammes. Le thymus sécrète la
thymopoïétine et la thymosine dont le rôle
concerne l'immunité. Les lymphocytes immatures
produits par la moelle osseuse, lors de leur
passage dans le thymus, sous l'influence de ces
hormones, se transforment en Lymphocytes T.


Documents similaires


Fichier PDF le syst me endocrinien
Fichier PDF cours magistral n 6
Fichier PDF le systeme endocrine
Fichier PDF compte rendu du colloque sur p e
Fichier PDF appareil edocriniene anatomie
Fichier PDF cours ifsi grandes fonctions endocrines cours ifsi 2010 s1 2 2 4 8


Sur le même sujet..