Dewey adultes BDP13.pdf


Aperçu du fichier PDF dewey-adultes-bdp13.pdf - page 6/123

Page 1...4 5 678123



Aperçu texte


Classification Dewey BDP 13

MISE EN PLACE D’UNE DEWEY SIMPLIFIĒE
Historique
La réindexation des documentaires a commencé en 2003, suite à la publication de la 21ème édition de la
CDD qui proposait une refonte complète des tables géographiques et de profonds remaniements d’indices
dans la classe 500, entraînant une dispersion des documents sur les étagères.
A l’époque, le travail rétrospectif de recotation semblait trop énorme pour être systématiquement envisagé.
De la même façon, l’indexation Dewey était utilisée librement par chaque catalogueur ; d’où des indices plus
ou moins développés en fonction de chacun et de la compréhension qu’il pouvait avoir du contenu.
Le changement de locaux, la réintégration en magasin de tous les fonds dispersés, la publication en 2005
de la 22ème édition de la CDD, la réflexion amorcée sur une gestion plus pertinente des collections, tous ces
éléments rassemblés ont été un moteur pour avancer.

Principes de la simplification
Les grands principes de départ de la mise en place de la Dewey simplifiée peuvent s’énoncer comme suit :
-

avoir des indices adaptés à notre fonds qui est un fonds généraliste, grand public, avec un nombre
restreint d’ouvrages spécialisés, mais un très grand nombre de titres.

-

avoir pour un indice retenu, un nombre de notices si possible supérieur à 10 et inférieur à 200
(critères BPI). Cette notion est importante car cela conditionne les recherches à l’OPAC à partir de
l’indice Dewey.

-

rendre explicite le contenu d’un indice : les domaines ne sont pas attribués une fois pour toutes et
chaque catalogueur sera amené à indexer des ouvrages en dehors de son domaine de compétence
habituel (remplacement d’un collègue, priorité à assurer, redistribution annuelle des champs de
compétences…). Il est donc très important que le changement de catalogueur n’entraîne pas de
changements de pratique ou de difficultés de compréhension. L’intitulé de l’indice est donc, dans la
mesure du possible, enrichi par des mots-clés ou des termes de référence repris dans l’index, mots
choisis dans le vocabulaire courant.

-

regrouper sous un même indice des thématiques qui sont a priori déclinées à plusieurs endroits
en fonction du point de vue : philosophique, religieux, sociologique, scientifique, technique, artistique,
historique… Ceci a pour but de simplifier la recherche sur les rayonnages (d’autant plus que nous allons
privilégier l’accueil des bibliothécaires) et la cohérence visuelle du fonds.

En jeunesse, cette même réflexion a eu lieu pour des sujets abordés sous différents point de vue : la mort,
l’eau, l’écologie, le livre et la lecture…Il s’agissait alors de regrouper tous les points de vue sous le même
indice.

16/06/10

6