Magazine 2015 W374 .pdf



Nom original: Magazine 2015 W374.pdf
Titre: Magazine 2015 W374
Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/01/2015 à 13:53, depuis l'adresse IP 90.12.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 686 fois.
Taille du document: 4.3 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 374

17 17 17 17 17 17 17 AMPHOTOSPORTS MAGAZINE 17 17 17 17 17 17 17

N° 374

24 HEURES SERIES
24 HEURES de DUBAI
Dixième édition
Du 8 au 10 janvier 2015

Première épreuve d’endurance de l’année 2015, cette dixième édition des 24 Heures de Dubai faisait de nouveau le plein de concurrents avec une
liste d’engagés comprenant 96 équipages répartis en 8 catégories, A6 (GT3), 997 (997 Cup 2007/2013, 991 et 991 Cup S), SP2 (GT et Silhouettes),
SP3 (GT4), A5 (Tourisme Essence 2000cc/3000cc), CUP1 (3000cc T.T. M235i BMW Cup), A3T (Tourisme Essence Turbo 1650/2000cc) et A2
(Tourisme essence 1601/2000cc et Turbo + de 1650cc).
Parmi les concurrents de la catégorie A6 promis à dominer l’épreuve on dénombrait neuf marques :
Aston Martin (KPM Racing), Bentley (Lechner Bentley Racing), BMW (Triple Eight 888), Chevrolet (V8 Racing), Ferrari (Scuderia Praha, Glorax
Racing, Dragon Racing et AF Corse), Lamborghini (Leipert Motorsport et Gulf Racing), Mercedes-Benz (Black Falcon, Abu Dhabi Racing Black
Falcon, Car Collection Motorsport, Gravity Racing International, Hofor Racing, Mike Racing, GT-Russian, Preci Spark, RAM Racing, SPS
Automotive-performance et GDL Racing), Nissan (Nissan GT Academy Team RJN) et Porsche (Attempto Racing, Stadler Motorsport et Fach Auto
Tech). A noter que la Chevrolet Corvette du V8 Racing issue de l’international GT Open était la seule à ne pas être une GT3 mais une ex GT1.

Autodrome de Dubai – Belle déco pour la 997 Cup Japonaise (Team 930 Rush) – Essais libres – La Corvette C6R ZR1 du V8 Racing.
TESTS PRIVES : Meilleur chrono pour la 997 GT3-R Fach Auto Tech # 12 (Klohs, Ragginger, Richter et Müller) en 1’59’’171 devant l’Aston Martin
Vantage GT3 KPM Racing # 28 (1’59’’228) et la SLS AMG GT3 Abu Dhabi Black Falcon # 3 (1’59’’513). Top cinq complété par la 997 GT3-R Stadler
Motorsport # 1 (1’59’’746) et la SLS AMG GT3 Ram Racing # 30 (2’00’’197). 69 voitures auront été chronométrées en test privé.
ESSAIS LIBRES : Deux séances qui verront la 997 GT3-R Fach Auto Tech # 12 réaliser la meilleure performance en 1’59’’229 (S2) devant la SLS
AMG GT3 SPS Automotive Performance # 33 en 1’59’’259 (S2) et devant l’Aston Martin Vantage GT3 KPM Racing # 28 en 2’00’’330 (S2). La SLS
AMG GT3 Abu Dhabi Black Falcon # 3 en 2’00’’550 (S2) et la SLS AMG GT3 Hofor Racing # 9 en 2’00’’710 (S2) complétaient le top cinq de ces
deux séances libres. 88 voitures auront été en piste en séance 1 et 89 en séance 2.

Les 911 GT3-R Fach Auto Tech et Stadler Motorsport efficaces en qualifis, la course sera plus difficile – Les 458 Italia Praha et Glorax Racing.

La Vantage KPM Racing.

QUALIFICATIONS : Pôle pour la Porsche 997 GT3-R Fach Auto Tech # 12
(Ragginger) en 1’57’’462 devant la SLS AMG GT3 Black Falcon # 2 en
1’57’’864. Suivait la 997 GT3-R Stadler Motorsport # 1 en 1’58’’096, la SLS
AMG GT3 Ram Racing # 30 en 1’58’’450 et la Corvette C6R ZR1 V8 Racing
# 19 en 1’58’’674 complétaient le top cinq des qualifications. Dans les
catégories, la 991 Cup # 25 (997) en 2’03’’702, la GC 10 V8 # 150 (SP2) en
2’03’’706, la Ginetta G55 GT4 # 163 (SP3) en 2’09’’672, la BMW E46 GTR #
77 (A5) en 2’11’’685, la Seat Léon SC # 95 (A3T) en 2’15’’880, la BMW
M235i RC # 74 (CUP1) en 2’17’’777 et la Honda Integra Type R # 57 (A2) en
2’20’’836 obtenaient les meilleurs chronos. Une séance de nuit faisait
suite aux qualifications (Corvette V8 Racing # 19 – 2’00’’050).

La BMW Z4 du Triple 888.

Nissan GT-R Nissan Academy RJN – 991 Cup MRS GT Racing – SLS AMG GT3 Gravity Racing International – BMW 235i RC MP Sorg Rennsport.

Grid Girls – La grille et le départ – Seconde place finale pour la SLS AMG GT3 Ram Racing # 30.
LA COURSE : Troisième victoire pour le team Black Falcon et pour Mercedes-Benz. Si les succès précédents du team (2012 et 2013) avait été
acquis sous la bannière Team Abu Dhabi by Black Falcon, ce ne sera pas le cas cette année, la seconde SLS AMG du team étant contrainte à ne
faire que de la figuration au classement suite à un accrochage. Au final, Al Faisal, Haupt, Buurman et Webb s’imposaient facilement avec quatre
tours d’avance sur les seconds grâce à une parfaite gestion de la course et en évitant les incidents. Seules quatre voitures (la SLS AMG Black
Falcon # 2, la Porsche 911 GT3-R Fach Auto Tech # 12, la Ferrari 458 Italia Dragon Racing # 88 et l’Aston Martin Vantage KPM Racing # 28) auront
mené les débats pour douze changements de leaders. La première heure sera très disputée avant que la main mise de la SLS Black Falcon ne
devienne réalité avec pour seule intermède, celui de l’Aston Martin Vantage KPM Racing qui mènera cinq tours avant de devoir laisser filer la SLS
Black Falcon au 276ème tour. La Mercedes ne sera jamais rejointe et creusera les écarts. La SLS AMG Ram Racing # 30 et la Ferrari 458 Italia
Dragon Racing # 88 termineront dans le même tour se partageant les honneurs du podium final après avoir pris leurs distances avec la Vantage
KPM Racing et avec la Nissan GT-R RJN qui complètent le top cinq final. Les Porsche qui avaient brillé en qualifications seront contraintes à
lâcher prise suite à des soucis mécaniques (bris de radiateur puis de fond plat pour la Fach Auto Tech et bris de suspension pour la Stadler). Le
Black Falcon sortait également vainqueur dans la catégorie 997 s’adjugeant même le doublé et complétant le top dix final. Optimum Motorsport
dominera le GT4 et la meilleure des voitures tourisme terminait à une belle vingt-troisième place (Racing Divas by Las Moras).
HANKOOK 24 HEURES de DUBAI – CLASSEMENT FINAL – BLACK FALCON offre une nouvelle victoire à Mercedes.
1 – Al Faisal / Haupt / Buurman / Webb Mercedes-Benz SLS AMG GT3 # 2 (A6-Pro) Black Falcon 604 tours en 24h01’42’’379
2 – Arya / Jaeger / Onslow-Cole / Christodoulou Mercedes-Benz SLS AMG GT3 # 30 (A6-Pro) RAM Racing à 4 tours
3 – Jawa / Grogor / Griffin / Barff Ferrari 458 Italia GT3 # 88 (A6-Am) Dragon Racing à 4 tours
4 – White / Mücke / Adam Aston Martin Vantage GT3 # 28 (A6-Pro) KPM Racing à 8 tours
5 – Strauss / Sanchez / Bin Khannen / Ammann / Paletou Nissan GT-R Nismo GT3 # 23 (A6-Am) Nissan GT Academy by RJN à 13 tours
6 – Pisarik / Jirik / Malucelli / Kox Ferrari 458 Italia GT3 # 4 (A6-Pro) Scuderia Praha à 18 tours
7 – Aka / Liehm / Kleinbach / Wlazik / Barazetti Porsche 997 GT3-R # 99 (A6-Am) Attempto Racing à 20 tours
8 – Goethe / Hall / Fatien / Campbell-Walter Lamborghini Gallardo LP560 GT3 # 69 (A6-Am) Gulf Racing UK à 22 tours
9 – Fjordbach / Sawa / Al Faisal / Weishaupt Porsche 991 Cup # 26 (997) Black Falcon à 24 tours
10 – Schuring / Keiser / Metzger / Raubach Porshe 991 Cup # 25 (997) Black Falcon à 24 tours
11 – Algosaibi / Schmid / Bachler / Van Lagen Porsche 991 Cup # 7 (997) Lechner Racing Middle East à 25 tours
12 – Lafargue / Lafargue / Abergel Porsche 991 Cup # 17 (997) Ruffier Racing à 32 tours …
20 – Alers / Hankey / Yoluc / Ellis / Barwick Ginetta G55 GT4 # 163 (SP3) Optimum Motorsport à 58 tours …
23 – Braams / Van Der Slot / Uljee / Partl BMW M325i Racing Cup # 76 (CUP1) Racing Divas by Las Moras à 74 tours …
25 – Van Der Straten / Paisse / Divoy / Close Honda Civic Type R EP3 # 117 (A2) VDS Racing Adventures à 81 tours …
27 – Moutran / Moutran / Moutran / Quaife Seat Léon Supercopa LR # 95 (A3T) Memac Ogilvy Duel Racing à 86 tours …
33 – Kassulke / Alford / Leehmhuis / Padayachee / Elgammal Marc Focus V8 # 92 (SP2) Marc Cars Australia à 91 tours
34 – Küpper / Kroll / Kroll / Toniutti / Prewitt BMW E46 M3 Coupé # 75 (A5) Hofor-Kuepperracing à 93 tours …
Engagés : 96 – Qualifications : 91 – Partants : 89 – Non partants : 5 – Classés : 89.

A6-Pro : Black Falcon – Podium final – A6-Am : Dragon Racing – 997 : Black Falcon.

SP3 : Optimum Motorsport.

Comme il fallait s’y attendre, la victoire absolue ne pouvait revenir sauf
catastrophes en série à une voiture de la catégorie A6. La catégorie aura
dominé l’épreuve mais aura connu beaucoup plus de déchets qu’en 2014
ou les GT3 avaient squatté les quatorze premières places de la course.
Elles ne seront que huit cette année à occuper le dessus du panier qui
sera complété par les 991 et 997 Cup très efficaces dont celles du Black
Falcon qui incorporent le top dix. Dans les autres catégories, la Ginetta
Optimum s’impose en SP3 en complétant le top vingt. La BMW des filles
du Racing Divas (CUP1), la Honda VDS Racing Adventures (A2), la Seat
Léon SC MOD Racing (A3T), la Marc Focus V8 Australia (SP2) et la BMW
Hofor-Kuepperracing (A5) dans l’ordre remportent les autres catégories.

SP2 : Marc Cars Australia.

A3T : Memac Ogilvy Duel Racing – CUP1 : Racing Divas by Las Moras – Podium CUP1 – A5 : Hofor-Kuepperracing.
PROCHAIN RENDEZ VOUS : 12 HEURES ITALY / MUGELLO les 13 et 14 mars.
Sources et photos : 24hdubai.com / creventic.com (Eric TEEKEN).

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
GRAND TOURISME – CALENDRIERS 2015

GT4 EUROPEAN SERIES
03 / 05 – 04 – NOGARO (France) – Blancpain Sprint Series.
22 / 24 – 05 – ZANDVOORT (Pays Bas) – Pinksterraces.
05 / 07 – 06 – RED BULL RING (Autriche) – ADAC GT Masters.
10 / 11 – 07 – SPA FRANCORCHAMPS (Belgique) – British GT Championship.
14 / 16 – 08 – NÜRBURGRING (Allemagne) – ADAC GT Masters.
02 / 04 – 10 – MISANO (Italie) – Blancpain Sprint Series.
BLANCPAIN SPRINT SERIES
11 / 12 – 03 – MISANO (Italie) – Test days.
04 / 06 – 04 – NOGARO (France).
09 / 10 – 05 – BRANDS HATCH (Grande Bretagne).
05 / 07 – 06 – ZOLDER (Belgique).
03 / 05 – 07 – MOSCOW CITY (Russie).
04 / 06 – 09 – ALGARVE (Portugal).
02 / 04 – 10 – MISANO (Italie).
24 / 25 – 10 – BAKU WORLD CHALLENGE (Azerbaijan).
BLANCPAIN ENDURANCE SERIES
11 / 12 – 03 – PAUL RICARD (France) – Test days.
11 / 12 – 04 – MONZA (Italie).
23 / 24 – 05 – SILVERSTONE (Grande Bretagne).
19 / 20 – 06 – PAUL RICARD (France).
24 – 06 – TOTAL 24 HOURS OF SPA (Belgique) – Test Day.
23 / 25 – 07 – TOTAL 24 HOURS OF SPA (Belgique).
19 / 20 – 09 – NÜRBURGRING (Allemagne).
INTERNATIONAL GT OPEN
20 / 21 – 02 – JEREZ (Espagne) – Winter tests.
06 / 07 – 03 – PAUL RICARD (France) – Winter tests.
16 / 17 – 03 – BARCELONE (Espagne) – Winter tests.
24 / 26 – 04 – PAUL RICARD (France).
09 / 10 – 05 – ESTORIL (Portugal).
05 / 07 – 06 – SILVERSTONE (Grande Bretagne).
03 / 05 – 07 – RED BULL RING (Autriche).
04 / 06 – 09 – SPA FRANCORCHAMPS (Belgique).
02 / 04 – 10 – MONZA (Italie).
30-10 / 01-11 – BARCELONE (Espagne).
PIRELLI WORLD CHALLENGE
06 / 08 – 03 – CIRCUIT OF THE AMERICAS AUSTIN – GT, GTA et GT Cup / GTS / TC, TCA et TCB.
27 / 29 – 03 – FIRESTONE GRAND PRIX of SAINT PETERSBURG – GT, GTA et GT Cup / GTS.
17 / 19 – 04 – TOYOTA GRAND PRIX of LONG BEACH – GT, GTA et GT Cup.
24 / 26 – 04 – BARBER MOTORSPORTS PARK BIRMINGHAM – GT, GTA et GT Cup / GTS.
15 / 17 – 05 – CANADIAN TIRE MOTORSPORT PARK BOWMANVILLE – GT, GTA et GT Cup / GTS / TC, TCA et TCB.
29 / 31 – 05 – CHEVROLET DETROIT BELLE ISLE GRAND PRIX – GT et GTA.
26 / 28 – 06 – ROAD AMERICA ELKHART LAKE – GT et GTA / GT Cup / GTS / TC, TCA et TCB.
31-7 / 02-08 – MID-OHIO SPORTS CAR COURSE LEXINGTON – GT et GTA / GT Cup / GTS.
14 / 16 – 08 – MID-OHIO SPORTS CAR COURSE LEXINGTON – TC, TCA et TCB.
21 / 23 – 08 – MILLER MOTORSPORTS PARK TOOLE – GT et GTA / GT Cup / GTS / TC, TCA et TCB.
28 / 30 – 08 – SONOMA RACEWAY – GT et GTA / GT Cup / GTS.
11 / 13 – 09 – MAZDA RACEWAY LAGUNA SECA MONTEREY – GT et GTA / GT Cup / GTS / TC, TCA et TCB.

Sources : gt4series.com, blancpain-gt-series.com, gtsport.es / gtopen.net et world-challenge.com.
Photos : Archives AMP MAG (S. CAILLER, L. JOLY et P. REJER), gtopen.net / fotospeedy et world-challenge.com (M. K. SMITH).

RALLYE RAID
DAKAR 2015
ARGENTINE – CHILI – BOLIVIE – ARGENTINE
Du 4 au 17 janvier 2015
La course du 4 au 12 janvier
ARGENTINE, CHILI et BOLIVIE
4 janvier / Etape 1 (Buenos Aires / Villa Carlos Paz) – 5 janvier / Etape 2 (Villa Carlos Paz / San Juan) – 6 janvier / Etape 3 (San Juan / Chilecito)
7 janvier / Etape 4 (Chilecito / Copiapo) – 8 janvier / Etape 5 (Copiapo / Antofagasta) – 9 janvier
anvier / Etape 6 (Antofagasta / Iquique)
10 janvier (Repos Motos et Quads)) / Etape 7 (Iquique / Uyuni (Autos) et Marathon (Camions) – 11 janvier / Etape 7 Motos (Iquique / Uyuni)
11 janvier / Etape 8 Autos et Camions (Uyuni / Iquique (Autos) et Marathon / Iquique (Camions) – 12 janvier (Repos
(
Autos et Camions)
12 janvier / Etape 8 Motos (Uyuni / Iquique)
MOTOS : Au terme de la huitième étape écourtée pour cause de météo exécrable, le leader Barreda
Bort perdait toute chance de gagner le rallye, sa Honda tout comme celles de ses coéquipiers, Israel
et Rodriguez n’avaient pas supporté le régime salé du Salar d’Uyuni. Coma prenait ainsi la tête
devant Conçalves, Quintanilla et Prince, les quatre hommes étaient regroupés en quinze minutes.
QUADS : La lutte pour la première place continuait entre Sonik et Casale qui prenait les commandes
à l’issue de cette étape. Les deux hommes séparés d’un peu
pe moins de sept minutes devraient se
disputer la victoire sauf catastrophe. Lafuente,
e, troisième pointait à plus de quarante-neuf minutes.
AUTOS : Al-Attiyah (Mini) mènait les débats mais
is restait sous la menace de De Villiers (Toyota). La
troisième place était occupée par l’étonnant Al Rajhi qui pour un premier Dakar donnait
do
une victoire à
Toyota et restait totalement
ent dans la course pour la victoire finale. Holowczyc
Ho
(Mini), quatrième
pointait à presque une heure, Peterhansel étaitt le meilleur du clan Peugeot avec une huitième place.
CAMIONS : Domination des Kamaz avec Maedeev en leader mais l’écart avec Karginov restait des
plus faible (05’09’’). Nikolaev qui complètait
ait le trio de tête restait en embuscade à 12 minutes. Seul
Loprais émergait de la concurrence en occupant la quatrième place mais à une heure du leader.
CLASSEMENTS à l’issue des étapes
éta
8 (Provisoires).
MOTOS

QUADS

AUTOS

CAMIONS

1 – Marc COMA
KTM… 28h51’12’’
2 – Paulo CONҪALVES
HONDA … à 09’11’’
3 – Pablo QUINTANILLA
KTM … à 11’11’’
4 – Toby PRINCE
KTM … à 15’56’’
5 – Stephan SVITKO
KTM … à 26’30’’
6 – Ruben FARIA
KTM … à 34’34’’
7 – Alain DUCLOS
SCHERCO … à 58’08’’
8 – David CASTEU
KTM … à 1h10’48’’
9 – Laia SANZ PLA-GIRIBERT
HONDA … à 1h18’51’’ … etc

1 – Ignacio CASALE
YAMAHA … 36h04’14’’
2 – Rafal SONIK
YAMAHA … à 06’49’’
3 – Sergio LAFUENTE
YAMAHA … à 49’11’’
4 – Jeremias GONZALEZ FERIOLI
YAMAHA … à 2h45’45’’
5 – Augusto SANABRIA GALEANO
YAMAHA … à 3h30’25’’
6 – Walter NOSIGLIA
HONDA
A … à 3h35’30’’
7 – Victor Manuel GALLEGOS LOZIC
HONDA … à 5h54’56’’
8 – Christophe DECLERCK
YAMAHA … à 6h04’17’’
9 – Daniel DOMASZEWSKI
HONDA … à 7h48’40’’ … etc

1 – AL-ATTIYAH – BAUMEL
MINI … 26h41’15’’
2 – DE VILLIERS – VON ZITZEWITZ
TOYOTA … à 08’27’’
3 – AL RAJHI - GOTTSCHALK
TOYOTA … à 18’40’’
4 – HOLOWCZYC – PANSERI
MINI … à 54’38’’
5 – TEN BRINKE – COLSOUL
TOYOTA … à 1h22’52’’
6 – VAN LOON – ROSEGAAR
MINI … à 1h25’51’’
7 – LAVIEILLE – MAIMON
TOYOTA … à 1h48’41’’
8 – PETERHANSEL – COTTRET
PEUGEOT … à 1h51’46’’
9 – SOUZA – FIUZA
MITSUBISHI … à 2h07’13’’ … etc

1 – MARDEEV – BELYAEV
SVISTUNOV
KAMAZ … 26h33’21’’
2 – KARGINOV – MOKEEV
LEONOV
KAMAZ … à 05’09’’
3 – NIKOLAEV – AKHMADEEV
YAKOVLEV
KAMAZ … à 12’41’’
4 – LOPRAIS – VAN DER VAET
ALCAYNA
MAN … à 59’19’’
5 – SOTNIKOV – DEVYATKIN
AFERIN
KAMAZ … à 1h14’29’’
6 – STACEY – BRUYNKENS
DER KINDEREN
IVECO … à 2h05’’24 … etc

Marc Coma (KTM) – Ignacio Casale (Yamaha) – Al-Attiyah / Baumel (Mini) – De Villiers / Von Zitzewitz (Toyota).
Al Rajhi / Gottschalk (Toyota) – Peterhansel / Cottret (Peugeot) – Mardeev / Belyaev / Svistunov (Kamaz) – Loprais / Van Der Vaet / Alcayna (Man).

Sources : dakar.com – Photos : dakar.com / dppi, instaforex-loprais.com et kamazmaster.ru.

FIA EUROPEAN RALLY CHAMPIONSHIP
32ème INTERNATIONALE JÄNNERRALLYE
Première manche – du 4 au 6 janvier

Disputée sur deux étapes et dix-huit spéciales, cette première manche disputée en Autriche accueillait 31 engagés (18 RC2, 5 RC3 et 8 RC4 dont
20 Priorité FIA ERC). Breen, Consani, Hirschi (Peugeot), Kajetanowicz, Lukyanuk, Raoux, Neubauer (Ford), Tlustak, Tarabus (Skoda) et Lefebvre
(Citroën) figuraient parmi les têtes de liste. Côté production Stajf, Kabazinski (Subaru), Botka et Hideg (Mitsubishi) étaient seuls en lice. En deux
roues motrices, Klausz, Bisaha (Renault), Sikorski, Varkonyi (Honda), Ogryzek, Turk et Pita (Citroën) étaient les têtes de liste d’une catégorie ou
Simone Tempestini également sur Citroën (ASN) pouvait jouer le trouble-fête. A l’issue de la première journée, Kajetanowicz auteur d’une copie
parfaite (10 SS sur 10), pointait en tête avec une avance de presque quatre minutes sur Consani. Tarabus, troisième était à plus de six minutes.
Breen (SS1) et Neubauer (SS5) étaient hors course. Stajf et Ogryzek étaient les leaders ERC2 et ERC3. Au final, Kajetanowicz s’imposait avec un
peu plus de sept minutes d’avance sur Consani et Lukyanuk à plus de huit minutes. Le Polonais n’aura laissé échapper que le meilleur chrono
de la dernière spéciale (Lukyanuk). Un victoire sans appel. Lefebvre cessait le rallye en fin de parcours mais était satisfait avant le Monte Carlo.
Du côté des catégories, le Tchèque Stajf s’imposait en ERC2 et le Polonais Ogryzek s’adjugeait l’ERC3.

Première manche du FIA ERC 2015 – Breen vite éliminé (Sortie SS1) – Fuite d’huile pour Neubauer (SS5) – Trop d’erreurs pour Hirschi.
Lundi 5 – E1 (10 spéciales) – KAJETANOWICZ survole le premier jour.
Classement après 10 spéciales
1 – Kajetanowicz / Baran Ford Fiesta RRC (RC2) 1h42’13’’6
2 – Consani / Vilmot Peugeot 207 S2000 (RC2) 1h46’06’’1
3 – Tarabus / Trunkãt Skoda Fabia S2000 (RC2) 1h48’43’’0
4 – Lukyanuk / Chervonenko Ford Fiesta R5 (RC2) 1h49’49’’1
5 – Fisheriehner / Unterweger Mitsubishi Lancer Evo IX (RC2) 1h55’56’’1
6 – Lefebvre / Prevot Citroën DS3 R5 (RC2) 1h56’16’’0
7 – Raoux / Escartefigue Ford Fiesta R5 (RC2) 1h58’24’’5 …
8 – Stajf / Rajnoha Subaru Impreza WRX STI (RC2) 1h59’34’’4 (ERC2)
9 – Hirschi / Landais Peugeot 208 T16 (RC2) 2h00’19’’0 …
12 – Ogryzek / Wrobel Peugeot 208 R2 (RC4) 2h02’31’’7 (ERC3) … etc
………………….….

Kajetanowicz / Baran
Du début à la fin

Mardi 6 – E2 (8 Spéciales) – L’écrasante victoire de KAJETANOWICZ.
Classement final après 18 spéciales
1 – Kajetanowicz / Baran Ford Fiesta RRC (RC2) 2h50’52’’6
2 – Consani / Vilmot Peugeot 207 S2000 (RC2) 2h58’00’’0
3 – Lukyanuk / Chervonenko Ford Fiesta R5 (RC2) 2h59’20’’7
4 – Tarabus / Trunkãt Skoda Fabia S2000 (RC2) 2h59’41’’4
5 – Fisheriehner / Unterweger Mitsubishi Lancer Evo IX (RC2) 3h13’31’’2
6 – Hirschi / Landais Peugeot 208 T16 (RC2) 3h18’19’’5
7 – Tlustak / Kucera Skoda Fabia S2000 (RC2) 3h18’22’’3
8 – Stajf / Rajnoha Subaru Impreza WRX STI (RC2) 3h19’11’’2 (ERC2)
9 – Botka / Michalik Mitsubishi Lancer Evo IX (RC2) 3h21’31’’1 …
11 – Ogryzek / Wrobel Peugeot 208 R2 (RC4) 3h25’55’’5 (ERC3) … etc
…………..

Consani / Vilmot
Excellents seconds

Lefebvre stoppait après le SS16 – Lukyanuk complétait le podium – Stajf s’imposait en ERC2 et Ogryzek remportait l’ERC3.
LE CALENDRIER 2015 ET SES SPECIFICITES
04 / 06 – 01 – INTERNATIONALE JÄNNERRALYE (Autriche) Asphalte – ERC, ERC2, ERC3, Ladies’ Trophy et Ice Master.
06 / 08 – 02 – RALLY LIEPÃJA (Lettonie) Terre – ERC, ERC2, ERC3, Junior, Ladies’ Trophy et Ice Master.
02 / 04 – 04 – CIRCUIT OF IRELAND RALLY (Royaume Uni) Asphalte – ERC, ERC2, ERC3, Junior, Ladies’ Trophy et Asphalt Master.
04 / 06 – 06 – SATA RALLYE AҪORES (Portugal) Terre – ERC, ERC2, ERC3, Junior, Ladies’ Trophy et Gravel Master.
25 / 27 – 06 – GEKO YPRES RALLYE (Belgique) Asphalte – ERC, ERC2, ERC3, Junior, Ladies’ Trophy et Asphalt Master + FIA R GT Cup.
17 / 19 – 07 – AUTO24 RALLY ESTONIA (Estonie) Terre – ERC, ERC2, ERC3, Junior, Ladies’ Trophy et Gravel Master.
28 / 30 – 08 – BARUM CZECH RALLY ZLIN (République Tchèque) Asphalte – ERC, ERC2, ERC3, Junior, Ladies’ Trophy et Asphalt Master.
25 / 27 – 09 – CYPRUS RALLY (Chypre) Asphalte et terre – ERC, ERC2, ERC3, Ladies’ Trophy et Gravel Master.
09 / 11 – 10 – RALLY OF GREECE (Grèce) Terre – ERC, ERC2, ERC3, Ladies’ Trophy et Gravel Master.
05 / 07 – 11 – GIRU DI CORSICA / TOUR DE CORSE (France) Asphalte – ERC, ERC2, ERC3, Ladies’ Trophy et Asphalt Master.
PROCHAIN RENDEZ VOUS : RALLY LIEPÃJA (Lettonie) du 6 au 8 février.
Sources et photos : FIAERC.COM.

PATRIMOINE
CAMIONS TRANSPORTEURS
Seconde partie

CARROLL SHELBY’S COBRA TRANSPORTER
Suite de notre rubrique patrimoine concernant les camions d’écurie avec un poids lourd dont l’histoire reste une des plus intéressantes. Ce Fiat
302/6 carrossé par Bartoletti aura connu deux restaurations principales puisqu’il réapparaitra une première fois en 2008 (Monterey Historics) aux
couleurs du Reventlow Automobiles Inc. (RAI) qui faisait courir des Scarab puis de resurgir lors de la vente aux enchères RM en 2012 (Toujours
à Monterey) sous les couleurs de Carroll Shelby qui l’utilisa pour transporter ses Cobra lors de ses campagnes européennes.
L’original du Reventlow Automobiles Inc. et sa réapparition en 2008 en configuration (fausse) double essieu arrière.

La présentation de ce camion faite par RM Auctions lors de la vente aux enchères de Monterey en 2012 nous semble inexacte ou tout du moins
très confuse. Selon RM, ce Fiat aurait appartenu à l’écurie Maserati, ce qui nous semble faux. Il semble plus correct de dire que Lance Reventlow
qui faisait courir des Scarab F1 au sein de son team RAI (Reventlow Automobiles Inc.) aurait directement commandé ce camion semblable à
celui de Maserati à Bartoletti en 1960 pour son team. L’aventure Scarab cessant rapidement, ce camion sera utilisé par Lotus (?) puis rejoindra
les ateliers Bartoletti pendant trois ans avant d’être racheté par Carroll Shelby fin 1963 ou début 1964. C’est Carroll Shelby qui prendra l’initiative
de mettre le double essieu arrière en fonction du poids de ses Cobra. Le camion héritera également de la couleur des Shelby Cobra. De 1965 à
1967, il roulera sous la houlette d’Alan Mann (Alan Mann Racing Ltd.), toujours pour Ford mais avec un bleu métallisé plus foncé.

Shelby Alan Mann, John Woolfe Racing, David Piper et l’épave récupérée dans le désert de l’Arizona.

Le camion aux couleurs Shelby Cobra powered by Ford tel qu’il sera vendu aux enchères à Monterey en 2012.
En 1968, le Bartoletti sera racheté par John Woolfe (John Woolfe Racing) et sera repeint en bleu nuit avec deux bandes jaunes pour le transport
de son écurie de dragsters. Woolfe conservera ce camion jusqu’en 1970 ou il sera cédé à David Piper qui le fera repeindre en vert BP. Ce dernier
participant activement au tournage du film Le Mans (Steve McQueen), son camion sera utilisé et peint entre-autres en rouge avec la mention
Ferrari. Il sera racheté en 1972 par JCB (Bamford) qui l’utilisera dans les courses historiques jusqu’en 1978. Il servira en dépannage (24 Heures
du Mans) pour les Mirage-Renault du Team GTC Racing (Harvey Cluxton), sa couleur était rouge. En 1980 il sera racheté par un américain,
Michael Schoen qui l’utilisera dans les courses historiques avant d’envisager une restauration puis de le laisser pourrir pendant vingt ans dans
le désert de l’Arizona, conséquence de lutte interne familiale. L’épave sera rachetée en 2006 par Orosco et la première restauration apparaitra à
Monterey en 2008 sous les couleurs Scarab. Une restauration inexacte puisque lorsque ce camion appartenait à Lance Reventlow, il ne
possédait qu’un unique essieu arrière. Réapparu en 2012 toujours lors des Monterey Historics, il était aux couleurs du Carroll Shelby, l’initiateur
du double essieu arrière. Il sera adjugé au prix de 999 000 dollars.

La maquette du Fiat Bartoletti Cobra powered by Ford Alan Mann Racing Ltd.
Fabrication EXOTO 1/43
Sources : RM Auctions, Archives collectionneurs, Patrice MAHE et Patrick DURAND.
Photos : RM Auctions 2012, Curtis Johnson, John Woolfe Racing, Archives coll. privées (D.R. / wfooshee) et AMP MAG / Patrice MAHE.

RENCONTRES NANTAISES
SITE du M.I.N. an 3
UNE REPRISE EN DEMI-TEINTE
11 janvier

Un premier rendez-vous 2015 raté, aucun encadrant impliquant un mélange des genres peu esthétique (quel est l’intérêt d’une Peugeot 206 CC
garée près d’une ancienne Mustang), peu de voitures parmi les plus anciennes (La brocante de la Beaujoire était le même jour) et ce n’est pas le
nombre important des sportives modernes qui nous rassurera car si les clubs et les amateurs de Porsche et de Lotus en font plaisir à voir,
l’esprit du rassemblement semblait oublié. Il faut aussi que certains possesseurs de sportives n’oublient pas qu’ils ne sont pas sur un circuit et
que leurs stupides accélérations sont totalement déplacées et dangereuses en ce lieu. La vedette restera aux voitures populaires d’une certaine
époque dont deux Panhard, ce qui n’est pas si commun, aux possesseurs de Mustang qui semblent nombreux par chez nous, aux petites
anglaises présentes et à quelques Renault qui faisaient causes communes. Le soleil était pourtant au rendez-vous, clin d’œil probable à Charlie.

Parmi les françaises, une Citroën Traction était l’ancêtre parmi les populaires Panhard, Simca ou autres Renault un poil plus sportives.

Toujours de belles Porsche, une Corvette C6 et un club Lotus très bien organisé parmi les sportives modernes.

Sans oublier les possesseurs de Mustang, clin d’œil aux petites anglaises (MGB GT, Triumph TR250 et Austin Healey 3000 MK II).

LES RENDEZ-VOUS DE 2015
11 janvier – 8 février – 8 mars
12 avril – 10 mai – 14 juin
12 juillet – 9 août – 13 septembre
11 octobre – 8 novembre – 13 décembre
GTO (Association Grand Tousrisme Olvaltais)
Le « MAXI 5 » de novembre dernier aura connu le succès. Avec près de deux cent trente participants dont une dizaine de deux roues, notre ami
Jean-Paul Durand pouvait être satisfait de la réussite d’une manifestation que la météo ensoleillée aura certes bien aidée car il est toujours bien
plus agréable de participer lorsque le soleil est au rendez-vous. Dans la foulée de ce « MAXI 5 » réussi, nous vous communiquons les dates des
« MAXI 5 » prévus pour 2015, 29 mars, 31 mai, 30 août, 31 octobre et 29 novembre.

Sources : AMPhotosports et GTO (Association Grand Tourisme Orvaltais)
Photos : GTO 2014 (Jean-Paul DURAND) et AMP MAG (Patrick DURAND).

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001155

MOTO GP
CALENDRIER 2015
NEWS

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001155

Dix-huit Grands Prix et treize pays visités (Allemagne, Argentine, Australie, Espagne (3 fois), France, Grande Bretagne, Italie (2 fois), Japon,
Malaisie, Pays Bas, Qatar, République Tchèque et USA (2 fois), ce calendrier 2015 publié par la Fédération Internationale de Motocyclisme reste
fidèle à son image.
Rappelons que la F.I.M., fondée en 1904, regroupe 109 fédérations nationales et reste la seule autorité compétente dans le monde du sport
motocycliste reconnue par le Comité International Olympique.
………………

LE CALENDRIER 2015 (sous réserve d’éventuelles modifications)
………………………….

27 / 29 – 03 – GRAND PRIX of QATAR (Qatar) – DOHA / LOSAIL – Course de nuit le samedi.
10 / 12 – 04 – GRAND PRIX of the AMERICAS (USA) – AUSTIN.
17 / 19 – 04 – GRAND PREMIO de la REPUBLICA ARGENTINA (Argentine) – TERMAS DEL RIO HONDA.
01 / 03 – 05 – GRAND PREMIO de ESPAÑA (Espagne) – JEREZ DE LA FRONTERA.
15 / 17 – 05 – GRAND PRIX de FRANCE (France) – LE MANS BUGATTI.
29 / 31 – 05 – GRAN PREMIO d’ITALIA (Italie) – MUGELLO.
12 / 14 – 06 – GRAND PREMI de CATALUNYA (Espagne) – CATALUNYA BARCELONE.
25 / 27 – 06 – GRAND PRIX des PAYS BAS (Pays Bas) TT ASSEN – Course le samedi.
10 / 12 – 07 – MOTORRAD GRAND PRIX DEUTSCHLAND (Allemagne) SACHSENRING.
07 / 09 – 08 – INDIANAPOLIS GRAND PRIX (USA) INDIANAPOLIS MOTOR SPEEDWAY.
14 / 16 – 08 – GRAND PRIX CESKE REPUBLIKY (République Tchèque) BRNO.
28 / 30 – 08 – BRITISH GRAND PRIX (Royaume Uni) DONINGTON.
11 / 13 – 09 – GRAND PREMIO di SAN MARINO e della RIVIERA DI RIMINI (Italie) M. SIMONCELLI MISANO.
25 / 27 – 09 – GRAND PREMIO de ARAGÕN (Espagne) MOTORLAND ARAGÕN.
09 / 11 – 10 – GRAND PRIX of JAPAN (Japon) MOTEGI.
16 / 18 – 10 – AUSTRALIAN GRAND PRIX (Australie) PHILLIP ISLAND.
23 / 25 – 10 – MALAYSIAN MOTORCYCLE GRAND PRIX (Malaisie) SEPANG.
06 / 08 – 11 – GRAND PREMIO de la COMUNITAT VALENCIANA (Espagne) VALENCIA RICARDO TORMO.

Tests de fin de saison Moto GP, Moto 2 et Moto 3 (Jerez, Valencia et Almeria)
Jesko Raffin (SAG Team), Alex Rins (Paginas Amarillas HP40), Brad Binder (Red Bull KTM Ajo). Mike Di Meglio (Avintia Racing).
Les TEAMS MOTO GP 2015 (sous réserve d’éventuelles modifications)
AVINTIA RACING (Ducati) – Hector BARBERA (ESP / # 8) et Mike DI MEGLIO (FRA / # 63)
CARDION AB RACING (Honda) – Karel ABRAHAM (CZE / # 17)
CWM LCR HONDA (Honda) – Cal CRUTCHLOW (GBR / # 35) et Jack MILLER (AUS / # 43)
DRIVE M7 ASPAR (Honda) – Eugene LAVERTY (IRL / # 50) et Nicky HAYDEN (USA / # 69)
DUCATI TEAM (Ducati) – Andrea DOVIZIOSO (ITA / # 4) et Andrea IANNONE (ITA / # 29)
ESTRELA GALICIA MARC VDS TEAM (Honda) – Scott REDDING (GBR / # 45)
FACTORY APRILIA GRESINI (Aprilia) – Alvaro BAUTISTA (ESP / # 19) et Marco MELANDRI (ITA / # 33)
MONSTER YAMAHA TECH 3 (Yamaha) – Bradley SMITH (GBR / # 38) et Pol ESPAGARO (ESP / # 34)
MOVISTAR YAMAHA MOTO GP (Yamaha) – Valentino ROSSI (ITA / # 46) et Jorge LORENZO (ESP / # 99)
NGM FORWARD RACING (Forward Yamaha) – Stefan BRADL (GER / # 6) et Loriz BAZ (FRA / # 76)
OCTO IODA RACING TEAM (Aprilia) – Alex DE ANGELIS (RSM / # 15)
PRAMAC RACING (Ducati) – Danilo PETRUCCI (ITA / # 9) et Yonny HERNANDEZ (COL / # 68)
REPSOL HONDA TEAM (Honda) – Dani PEDROSA (ESP / # 26) et Marc MARQUEZ (ESP / # 93)
SUZUKI MOTO GP (Suzuki) – Maverick VIÑALES (ESP / # 25) et Aleix ESPARGARO (ESP / # 41).
………………………..

14 teams.
25 pilotes pour 11 nations
(Allemagne, Australie, Colombie,
Espagne, Etats Unis, France,
Grande Bretagne, Irlande, Italie,
République Tchèque et
République de Saint Marin).
Deux pilotes français
Mike Di Meglio et Loris Baz.
Six marques
Aprilia, Ducati, Forward Yamaha
Honda, Suzuki et Yamaha.

Andrea Dovizioso (Ducati Team) – Michele Pirro (Ducati Team) – Hector Barbera (Avintia Racing) – Loris BAZ (NGM Forward Racing).
Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2015.W374/01.13
Sources : 24hdubai.com / creventic.com, gt4seies.com, blancpain-gt-series.com, gtsport.es / gtopen.net,
world-challenge.com, dakar.com, fiaerc.com, RM Auctions, archives collectionneurs, P. Durand, P. Mahe,
AMPhotosports, Association GTO et motogp.com.
Photos : 24hdubai.com / creventic.com (E. Teeken), gtopen.net / fotospeedy, world-challenge.com (M.K. Smith),
dakar.com / dppi, instaforex-loprais.com, kamazmaster.ru, fiaerc.com,
RM Auctions 2012, C. Johnson, John Woolfe Racing, Archives coll. privées (D.R. / wfooshee),
Ass. GTO (J.P. Durand), AMP MAG (S. Cailler, L. Joly, P. Mahe, P. Rejer et P. Durand) et motogp.com.
MP © 2015 AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 374




Télécharger le fichier (PDF)

Magazine 2015 W374.pdf (PDF, 4.3 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


magazine 2017 w474
magazine 2017 w516 b
magazine 2018 w523
magazine 2016 w424
magazine 2013 w300
magazine 2014 w353

Sur le même sujet..