Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Prison de la Petite Roquette (1830 1930) .pdf


Nom original: Prison de la Petite Roquette (1830-1930).pdf
Titre: 022_Petite-roq_90x60_1ex
Auteur: Colette DELSOL

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par QuarkXPress Passport.: LaserWriter 8 FU2-8.7.1 / Acrobat Distiller 5.0.1 pour Macintos, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 14/01/2015 à 13:23, depuis l'adresse IP 82.123.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 34901 fois.
Taille du document: 427 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


022_Petite-roq_90x60_1ex

30/10/09

11:00

Page 1

La Petite Roquette
Années 1830-1930

Entrée, photographie Henri Manuel,
aux environs des années 30

Vue générale, gravure tirée de l’article de
Mme Scheid, dans « La femme et l’enfance délinquante », 1957

La Petite Roquette
en débat
Docteur Arthus Vingtrinier
Débats du congrès pénitentiaire
de Bruxelles, Session de 1847
p.57
« Lorsqu’on me parle de cellules pour que
les enfants y travaillent tout le jour, s'y
instruisent, y grandissent, dix ans durant,
sans air, sans soleil, sans pouvoir jamais
courir dans l'espace, s'ébattre, agiter l'air
autour d'eux, sans trouver jamais la vue
lointaine des choses inconnues, je ne puis
le comprendre […] »

Professeur Wolowski
Débats du congrès pénitentiaire
de Bruxelles, Session de 1847
p.59-60
« Maintenant, messieurs, si nous entrons
dans l'examen de la question elle-même,
de la question envisagée d'une manière
générale, relativement aux enfants, je
vous dirai qu'il me semble étrange de vouloir méconnaître non-seulement toutes
les exigences physiques, mais aussi toutes
les exigences morales de la constitution de
l'homme, au point de vouloir condamner
les enfants à être ensevelis dans cette chemise de pierre que l'on appelle cellule. »

Aile du bâtiment et promenoirs cellulaires,
photographie Henri Manuel, aux environs des années 30

Maître Anatole Corne
La Petite Roquette, étude sur
l’éducation correctionnelle des jeunes
du département de la Seine
Paris, A. Durand, 1864
p. 1314
« Cette récréation où les enfants ne jouent
point, où on les aperçoit, à travers les barreaux des portes, comme dans des cages,
pâles, maigres et chétifs, suivant silencieusement du regard le va-et-vient de leurs
gardiens, est un des spectacles qui frappe
et qui attriste le plus celui qui visite en
passant la prison de la Roquette. »

Promenoirs cellulaires, détail,
photographie de M. Collard, 1878

Victor Hugo
Choses vues.
Souvenirs, journaux, cahiers
(6 avril 1847)
« De l’autre côté, un cloître, une ruche ;
chaque travailleur dans sa cellule, chaque
âme dans son alvéole […] Le travail, l’étude, les outils, les livres, huit heures de
sommeil, une heure de repos, une heure
de jeu dans une petite cour à quatre murs,
la prière soir et matin, la pensée toujours.
D'un côté, un cloaque ; de l’autre, une culture. […] Le système cellulaire commence
[…], tel qu'il est, incomplet et insuffisant,
il est admirable à côté du système de l’emprisonnement en commun. »

Boxes de la chapelle école, photographie
Henri Manuel, aux environs des années 30

Boxes de la chapelle école,
gravure de Strauss dans « Paris ignoré », 1892

“À la Petite Roquette,
les cellules de la chapelle école”
Paul Strauss, Paris ignoré
Librairies imprimerie réunies, Paris


Aperçu du document Prison de la Petite Roquette (1830-1930).pdf - page 1/1

Documents similaires


Fichier PDF prison de la petite roquette 1830 1930
Fichier PDF plaquette expo rip
Fichier PDF programme festival dcn 2018 pdf
Fichier PDF flyer xy
Fichier PDF powerpoint enfants en justice
Fichier PDF manuel gestion musee fr


Sur le même sujet..