7 .pdf



Nom original: 7.pdfTitre: Microsoft Word - BULLETIN N°7 VOIR POUR site 2009.docAuteur: Jean-Marie

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Microsoft Word - BULLETIN N°7 VOIR POUR site 2009.doc / doPDF Ver 6.1 Build 276 (Windows XP x32), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/01/2015 à 03:58, depuis l'adresse IP 66.131.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 876 fois.
Taille du document: 6 Mo (56 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

BULLETIN DE COORDINATION

N°7

Octobre 2008

Page
1/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Page
2/56

Le collectif colab concept est chargé des recherches et développement
sur des appareils radio commandés ou pilotés dont le poids à vide équipé
est inférieur ou égal à 140 Dan.
Les autres applications, de poids supérieur, sont gérées par nos licenciés.

Sommaire
Editorial

I

Tribune libre

II

Projets et objectifs

III

Compte rendu d'essais en vol

IV

Suggestions (Informations spécifiques aux modélistes et amateurs de tout poil)

V

Documents photos et vidéo

VI

Divers et relations extérieures

VII

DESIGN et projets futurs

NOTA BENE : Tous les documents de COLAB CONCEPT sont diffusés sous
L’égide du COPYLEFT.
Qu’on se le dise ! ! ! ! ! ! ! ……
Certain de nos visiteurs nous ont obligeamment fait remarquer
que quelques fâcheuses fautes d’orthographes s’étaient insidieusement glissées dans
nos textes ; Nous nous en excusons auprès de ces puristes.

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Page
3/56

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

EDITO

Chers amis
Nous voilà à la fin de cette année 2008.Pour les initiés, la séquence 1, 3, 5,7 voit sa première
série du 21eme siècle bouclée.
2001 finition du prototype ULM, 2003 mise au point et essais complémentaires, 2005
changement de Développeur, 2007 consolidation du collectif et de ses coopérants.2008 sera
probablement l’année des mouvements qui ouvriront la porte à 2009, périodes de la
concrétisation du produit COLAB ULM professionnel, récompense de tous les efforts de l’équipe
COLAB CONCEPT.
Nous tenons tout particulièrement à rendre grâce au réseau qui à permis de donner à chacun de
nous l’énergie nécessaire pour franchir les énormes freins issus de la pensée commune, afin
qu’apparaisse matérialisé ce que d’aucun qualifie d’utopie.
En quelque sorte, pour tous ceux qui ont participé peu ou prou au projet COLAB, le long chemin
arpenté depuis 1982 devrait leur apparaître comme un chemin signifiant si ce n’est valorisant.
En effet, l’adage « IF YOU GET A WILL THEN YOU HAVE A WAY », apparaîtra lumineux à
ceux qui accepteront de tomber le masque et laisser se déployer les ailes de leur perception.
Toujours fidèle à notre déontologie, qui est que la connaissance demande à être partagée,
COLAB CONCEPT à multiplié les liens avec tous les sites à sa connaissance susceptibles de
rejoindre la même philosophie de base : CHACUN QUEL QU’IL SOIT, OU QU’IL SOIT ET QUEL
QUE SOIT SON POUVOIR, PARTICIPE TOUJOURS AUX ELEMENTS DES CONDITIONS
INITIALES PREDOMINANT AU DEVELOPPEMENT DE TOUT SYSTHEME VIVANT.
Vous trouverez en tribune libre l’analyse des applications potentielles du concept, probablement
certains d’entre vous y trouveront matière à réflexion.
Dans le chapitre suggestions, les modélistes trouveront la manière la plus efficace pour
« COLABISER »leur propre appareil de début, ainsi que nombre d’informations utiles à leurs
propres expérimentations, notamment la manière de centrer un colab.
Dans le ch. VI (divers et relations extérieures), vous trouverez les références à des sites et des
livres ou revues susceptibles de réveiller votre curiosité en soulignant l'énorme fossé qui
aujourd'hui se creuse entre la science telle que racontée et celle telle que réalisée.

« Le passé et révolu, le futur hypothétique, seul le présent doit être vécu ; en toute
responsabilité »

Bonne chance à nous tous

L.C.

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

I

TRIBUNE

Colab Team
07/10/08

Page
4/56

LIBRE

I.1 INTRODUCTION:
Après toutes les conversations que nous avons pu approfondir à la suite de diverses mises en
œuvre sur des maquettes radiocommandées depuis 1982, Le CONCEPT COLAB s’applique
principalement aux 2 champs suivants :
AERONAUTIQUE, et ce dans tous les domaines, quel que soit le type d’aéronefs depuis les
appareils décollables à pieds, en passant par les ULM, les ATL, les PLANEURS, et les AVIONS.
NAUTIQUE, comme module de stabilisation ou (et) de sustentation : HYDROCOLAB,
ECKRANOPLANS, de propulsion : VOILURE, MATS VOILE, ces modules utilisant ou non l’effet
MAGNUS ou COANDA.
Nous pensons que le développement harmonieux du concept doit s’inscrire dans les grandes
tendances du marché actuel dicté par la recherche d’une dépense d’énergie non renouvelable
minimale pour un prix de mise en œuvre aussi réduit que possible.
Dans cette optique COLAB CONCEPT a choisi la voie du BIO-DESIGN inspirée par les études
de L.COLANI.
Voyons maintenant quelles peuvent être les différents types d’engins en essayant d’en distinguer
les genres et les catégories clefs.

I.2 ANALYSE :

1.2.1 LES APPAREILS A PORTANCE AERODYNAMIQUE :
On peut distinguer 2 genres principaux :
A Les appareils à décollage et atterrissage horizontaux
B Les appareils à décollage et atterrissage verticaux

A) Les appareils à atterrissage et décollage horizontaux :
On distingue successivement :
A1) Les engins à effet de sol dont le domaine de vol est dans la gamme de 0.5 à
15/20metre du sol ; Il s’agit des catamarans munis d’une coque aeroplanante par l’utilisation d’un
coussin d’air, des aéroglisseurs, et des Eckranoplan Dans ces catégories, la finesse relative en
termes de rapport Cz/Cx est voisine de 10/1.Toute fois la portance est élevée et il faut une
énergie moyenne pour atteindre des vitesses correctes supérieures à 70km/h.

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Page
5/56

A2) Les aéronefs dont le domaine de vol peuvent atteindre la tropopause et dans certains cas
au-delà ; On peut en distinguer 2 catégories :

2.1 Les appareils qui privilégient le vol à faible énergie motrice et dans ce cas la finesse
aérodynamique de la voilure est le paramètre fondamental, il paraît judicieux qu’avec la
technologie actuelle elle soit supérieure à 40/1.
Les planeurs modernes sont très performants avec des finesses de 60/1, mais leur capacité de
charge d’apport est faible et leur vitesse limitée en atmosphère turbulante.les allongements
susceptibles de leur conférer des performances accrues ne sont pas réalisables dans la
technologie actuelle à base de structure Cantilever.

2.2 Les appareils fortement motorisés qui privilégient la poussé et les portances de forme.
Ce sont des engins rapides subsoniques ou supersoniques dans lesquels, au-delà d’une
certaine vitesse, la portance du fuselage devient notable (lifting bodies.)

B. les appareils à décollage et atterrissage verticaux :

B1) Les appareils à voilure mobile :

11) Les hélicoptères, performants mais très coûteux et complexes en conception, construction
et maintenance.

12) Les gyrocoptères dans lesquel il y a découplage entre les fonctions propulsion et
sustentation
Seuls les hélicoptères assurent réellement le décollage vertical. Les gyro. Ont besoin d’une
course de transition ou d’un vent debout adéquat, excepté » pour les modèles équipés du
couplage entre propulsion et rotor au décollage.

B 2) Les appareils à réaction :

21) les avions et les fusées

22) Les appareils à propulsion par turbine (le MOLLER en est la parfaite illustration)
Dans ces catégories les performances des moteurs notamment ont fait des progrès
considérables et dans le cadre strict de la consommation d’énergie les appareils de type
MOLLER sont de loin les plus gourmands.
Dans tous les cas l’énergie dont ils ont besoin pour être animés limite leur poids et leurs
performances, notamment leur autonomie.

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

I3

Page
6/56

SYNTHESE :

Il apparaît à la lumière de l’analyse précédente deux tendances opposées qui poussent le
domaine des appareils volant dans leurs limites extrêmes tout en les bornant.
Ce sont essentiellement :
D’une part les appareils à consommation d’énergie modérée. Dotés de voilures très
performantes concernant notamment leur finesse aérodynamique. Leur domaine de vol privilégié
est le domaine subsonique, à moins que des dispositifs de contrôle de la couche limite leur
permettent de moduler leur traînée en fonction de leur vitesse.
D’autre par, les appareils munis de générateur à impulsion spécifique élevée voire très
élevée(fusées), à condition toutefois de trouver le bon compromis
poids/puissance/consommation.
On peut résumer les termes de la synthèse comme ci-dessous :
1) CONSOMMATION D’ ENERGIE MODEREE ; « L’AILE FAIT VOLER »

2) IMPULSION SPECIFIQUE ELEVEE : « LA PUISSANCE FAIT VOLER »

Au centre de ce champ d’application se trouve l’aviation actuelle et ses développements
depuis sa création, ainsi que les développements actuellement dans les cartons des
principaux constructeurs.
Ces projets sont essentiellement basés sur l’utilisation de la structure CANTILEVER des
voilures et des profils supercritiques très évolués. Les matériaux nouveaux et le
développement de moteurs plus performants participent également à l’augmentation de
leurs performances au pris d’une sophistication toujours plus étendue.
La recherche du meilleur compromis prix/performances/consommation n’emprunte pas, à
première vue, la voie de la simplification et de l’économie.
Il semblerait toutefois que le CONCEPT COLAB, tel que décrit dans les brevets de base
N°8203961 (1984) ; 8504035 (1985) ; et 2806698 (2002) couvre par son polymorphisme tous
les champs d’applications décrits précédemment et en repousserait les bornes en
accroissant notamment les domaines de vol, tout en réalisant des économies
substantielles par la simplification, la modularité, et l’efficacité du système.
Bien entendue nous n’ignorons pas, du moins concernant certain d’entre nous, les
travaux sur l’énergie libre et l’électrocinétique ou là aussi le caisson aérodynamique est
applicable, mais ceci sera une autre histoire ; Toutefois ce domaine est très prometteur
pour les collaborateurs au projet ARDA basé sur les travaux de JLNaudin concernant
l’électrocinétique.

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Page
7/56

I.4 LE CONCEPT COLAB SYSTEM FLYING FACILITIES.

Déjà décrit dans les bulletins précédents, ce concept ouvre le champ à ce qui constitue à nos
yeux des évidences qui justifient le qualificatif donné à COLAB : une rupture et une avancée
majeure en aérodynamique appliquée.
NOTA : La notion de voilure aérodynamique ment bouclée est nouvelle et n’a rien a voir avec les
concept de voilure jointive ou de box plane développé par ailleurs,de même que toute référence a
des biplans est sans objet.

1° La voilure COLAB est susceptible d’être adaptée comme MODULE À VOLER à tout
appareil existant, avec une préférence pour les appareils à voilure haute.
En effet sa très grande plage de centrage permet une telle adaptation.

2° Elle lui confère des performances exceptionnelles, sans comparaison avec ses
performances antérieures. Notamment des capacités STOL jointe à l’obtention de grande
finesse aérodynamique en croisière.

3° Elle réalise, par sa triangulation, à la fois UNE OPTIMISATION STRUCTURALE ET UNE
OPTIMISATION AERODYNAMIQUE.
En effet,la disposition géométrique de l’ensemble voilure et fuselage inscrit entre les
deux plans,confère à l’ensemble monté des moment quadratiques
exceptionnels,interdisant toute torsion,tant sur les voilures que sur la structure
autoportée formant fuselage.

4° La réduction drastique des coûts de fabrication est obtenue par une standardisation
poussée (90% des pièces modulables interchangeables et recyclables).
Cette modularité issue des études menées avec le designer L.COLANI permet de couvrir
avec une même conception de appareils très légers décollables à pied jusqu’au ULM
biplaces équipés de 80cv de manière évolutive (changement standard de modules).

5° Grâce à l’adoption d’une structure autoportante et d’un revêtement de profilage non
travaillant, des designs multiples peuvent être conçus justifiant le qualificatif de
POLIMORPHISME ILLIMITE.

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Page
8/56

I.5 CONCLUSION :

De notre point de vue, la borne HL/ULM d’origine, celle sur laquelle COLAB CONCEPT
tavaille, est aujourd’hui tenue par la révolution apportée par la voilure COLAB.
Révolution du fait même de ses propriétés aérodynamiques exeptionnelles, mais également
résultant de sa modularité et de son polymorphisme quasi-illimité.
Elle est résumée par le concept du mécano modulaire COLAB SYSTEM.

A l’autre extrémité du champ d’application, les appareils de type MOLLER montrent une
propension certaine à essayer d’associer à la fois le décollage vertical et les vitesses de
transition rapides ; Toujours hélas au prix d’une sophistication plus poussée.

Si on analyse de plus prés la classe des HL/ULM, on peut y inclure à la fois les appareils
COLAB à voilure fixe et les appareils à voilure tournante de type FANTACOPTERE COLAB
associes ou non à des dispositifs additionnels de perfectionnement tels que les modules
MAGNUS OU COCKAR déjà déposés par COLAB SYNERGIE.

Cette classe à elle seule est immense et justifie que tous les efforts de COLAB SYNERGIE,
S.E.P .GERANTE DES BREVETS, POUR EN DEVELLOPER TOUTES LES MODALITES
REALISABLES.
Bien entendu, nous laisserons aux professionnels intéressés toute liberté pour en
extrapoler les applications aux avions ;

Des protocoles d'agrément mutuel sont déjà prêts et seront à disposition des postulants
coordonnés par notre conseil en propriété industrielle.

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Page
9/56

II PROJETS ET OBJECTIFS

Sur les généralités, se reporter au N°06 de juillet 2003.
Par contre vous êtes aimablement conviés à vous reporter au Ch. VI divers et relations
extérieures

II.1

PROTOTYPE HLM VOL LIBRE DE TYPE « PULMA » (suite du bulletin N°5)

Pour les fondus de vol libre, la voilure montée sur la maquette volante ayant déjà volée sur
des modèles de 4kg de poids au decollage, il à été vérifié que déchargée à 2.6kg elle a
d’énorme difficulté à se poser, le moindre pet de lapin la renvoyant en l’air.
La solution utilisée : ajouter un volet sur la voilure haute, nous a permis de résoudre cette
difficulté.
Le design modulaire de réalisation a été défini en attendant qu’un constructeur
professionnel veille bien se donner la peine de l’extrapoler en vraie grandeur.
La définition de la maquette à l'echelle1/4 est la suivante :
Profil FX62K153 20 en corde 0.160m
Envergure hors tout 1.5m
Poids équipé2.6kg avec un moteur électrique de 0.4cv
3 axes, volets aérofreins par braquage à 40° des volets de l’aile avant haute.
Une telle maquette a déjà volé et son très faible taux de chute nous a posé quelques
problèmes de récupération voir essais en vol 2005 sur le bulletin N°5.

Les estimations en vraie grandeur donnent les performances suivantes du « HLM 01 LC
BASIC » :
Profil FX62K153 20 EN CORDE 0.8m :
Envergure hors tout : 7.5m
Surface ailaire : 12m2
Poids total en charge : 250kg à +ou- 4g
Poids à vide équipé : 112 kg avec moteur 12 à 18 CV électrique
Finesse max. estimée à 20kg au m2 : 30/1 A 50km/h
Taux de chute à 38km/h : 0.45m/s
Vitesse de décollage à 20kg au m2: 28km/h
Bien entendu ce ne sont que des estimations, mais compte tenu des recoupements déjà
obtenus sur l’ULM proto on ne devrait pas être trop éloigné de la vérité.

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Page
10/56

II.2 PROTOTYPE ULM VRAIE GRANDEUR issu du PROTO DE GRAULHET:

La mise en conformité de l'ULM prototype ne s'est pas poursuivie pendant le premier
semestre 2003, à la suite du décès de ses coordonnateurs : Mrs CL.BONNES et G.DELBES.
Le prototype à été repris par le constructeur amateur JF.Orbillot dans le cadre de son
groupement : « montagne noire aéronautique ».
Les éléments techniques qui suivent font le point sur ce qu’il restait à faire.
Les points suivants principaux demandent à être corrigés :
a) redimentionnement des commandes de volets sur la voilure supérieure;
b) recalage global de l'ensemble des voilures à 3°6 environ au lieu des 1°6 afin de tenir
compte du non respect de laminarité du profil (différent du FX62K153-20 prévu)
c) vérification des triangulations des commandes de vol et en particulier des guignols de
gauchissement afin d'éviter les phénomènes d'arc- boutement.

d) le recalage de la profondeur après les essais préliminaires, afin de tenir compte du
nouveau calage des voilures après adaptation de la voilure neuve
GALLEGO/DELBES/CARABACA en stock actuellement.
e) le changement du train principal par un train à lame, afin d'éviter la traînée du train
manufacturé actuel estimée à 30kg à 130km/h.

Après les essais dans la mesure où les résultats seraient conformes aux prévisions, il sera
envisager le montage d'un moteur de 65cv, ce qui devrait le rendre complètement biplace à
470kg au décollage avec le plus grand écart de vitesse du marché pour une puissance
donnée.
Malgré les imperfections de fabrication,les performances mesurées en comparaison
avec un j 300 ULM donnent pour le proto actuel équipé d'un 50cv rotax avec une aile
de construction amateur imparfaite:
Décollage à 45km/h, vitesse à 70% de puissance 140/150km/h, atterrissage à une
vitesse inférieure à 45km/h avec volets de courbure au neutre.
Nous pensons que si l'équipe de Graulhet peut se féliciter d'avoir été les tous premiers à
avoir réalisé un COLAB ULM elle reste aujourd’hui orpheline depuis le décès de son président
M. CLAUDE BONNES et n’est plus titulaire des conventions antérieures
Depuis 2005 un nouveau développeur a été trouvé titulaire de deux licences pour les
DRONES CIVILS et les ULM de poids à vide supérieur à 140 Dan.
REMARQUE :
Malgré les imperfections de sa construction et notamment le non respect du profil initial
les performances obtenues valident qualitativement les propriétés particulières
attendues du COLAB.

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Page
11/56

Au stade actuel le prototype ne peut en aucun cas être considéré comme un appareil
utilisable en dehors des limitations strictes qui ont été celles des essais probatoires.

III COMPTE RENDU D'ESSAIS EN VOL :

Rien pour le moment à rajouter aux bulletins précédent, les vacances ont été pour beaucoup
avec cette chaleur inhabituelle qui a amorti les enthousiasmes.
Nous attendons maintenant de bonnes nouvelles de notre licencié actuel dont les projets sont
en cours de développements.
D’autres rapports complémentaires suivront sur d’autres bulletins ou sur notre
site »colabconcept.fr » après la « remasterisation » en cours.

IV SUGGESTIONS
Ce chapitre plus spécifiquement destiné aux modélistes amateurs fait suite au N°06.

Il comporte trois rubriques :

IV 1/ SUITE DU N°06 SYNTHESE DES APPLICATIONS CONNUES

IV 2/ EXEMPLE DE COLABISATION D’UN APPAREIL DE DEBUT.

IV 3/ EXEMPLE D'ETUDE DE COLABISATION VRAIE GRANDEUR ET PERFORMANCES
ESTIMEES; (PIPISTREL ULM et CAPRONI CALIF A21S)

Comme annoncé dans le N° précédent ce chapitre est brut de décoffrage !

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

IV.1 SYNTHESE DES APPLICATIONS CONNUES : COPYRIGHT DEPOSE.

Page
12/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
13/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
14/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
15/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
16/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
17/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
18/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
19/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
20/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
21/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Page
22/56

IV. 2 COLABISATION D’UN APPAREIL EXISTANT DE DEBUT :

4.2.1 PRESENTATION INTRODUCTION :

Compte tenu de la novation « exotique » introduite par le CONCEPT COLAB, il a été
convenu d’introduire les premières expérimentations par le biais d’une adaptation d’une
nouvelle voilure sur un appareil existant dont le comportement et les performances sont
connues.

En effet, l’avantage d’une telle démarche permet à tout modéliste intéressé,
connaissant son modèle traditionnel, de mesurer par simple comparaison les
performances d’avant et celles d’après, à iso-surface ailaire.

Dans une première approche, nous conseillons toutefois aux amateurs de prendre contact
avec les membres de leur choix du COLAB-TEAM (voir liste des bulletins de coord.).
Il trouvera toutefois ci après, la séquence ad-hoc.

Nous avons choisi de COLABISER un appareil de début universellement distribué à
savoir : Un appareil à aile haute de type CESNA, qui est l’archétype des appareils de
début.
La voilure COLAB STANDART est réalisée à partir du profil FX62K153.20 en corde 125
125 mm découpée au fil chaux dans un noyau de stirodur où équivalent du commerce.
Le coffrage est réalisé soit en balsa 15/10 ou 20/10 collé à l’époxy.
NOTA : Pour de meilleure performances d4autres profils peuvent être adoptes, en fait
tous les profils modélistes en gardant bien les règles géométriques précisées dans les
informations du chapitre précédent.

Cette voilure, après avoir été équipé de ses plaques distales et des ferrures COLAB EN
RESPECTANT LES PARAMETRES STANDARTS décrits précédents, sera présentée sur le
fuselage de l’appareil suivant la séquence indiquée ci après:

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
23/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
24/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
25/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
26/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
27/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
28/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
29/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
30/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
31/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
32/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
33/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
34/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
35/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
36/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Maquette au1 /4

réalisée par JM bouquet EN 1983

Colab Team
07/10/08

Page
37/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
38/56

V DOCUMENTS PHOTOS ET VIDEOS :

5.1 DIVERS PROTOS, vol libre et 3axes PULMA, HLM ou VLA

Pour la catégorie HLM Il s'agit de la pré étude à train tricycle qui sera destiné à être le
premier maillon de la filiation modulaire COLAB SYSTEM FLYING FACILITIES qui doit
permettre d'évoluer, depuis l'hyper léger de bas de gamme jusqu'à l'ULM de haut de
gamme, par le jeux de modules standards additionnels adaptables sans modification
majeure.
Cet appareil a fait l’objet d’un PFE de fin d’étude d’ingénieur dont l’ensemble est
présenté sur nos sites « colabsystems » et « colabconcepts ».
La conception est entièrement modulaire, et les modules sont entièrement récupérables
et recyclables.

La maquette volante à l'échelle 1/5 présentée est la première étape, ses qualités de vol
sont désormais connues et sont décrites dans le document joint en annexe.

5.2 VIDEOS
Se reporter sur nos sites : « colabsystems.com ou colabconcept.fr » accessibles par
GOOGLE.

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

MAQUETTE DU HLM à échelle 1/3

PREMIER VOL

Colab Team
07/10/08

Page
39/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
40/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
41/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
42/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

MAQUETTE RC.

à échelle 1/4

appareil de formule PIAGGIO électrique a volé en 2001

Page
43/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

MAQUETTE RC.

à échelle 1/4 , étude de la voilure MODULAIR propulsion électrique

Page
44/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

MAQUETTE RC. Echelle ¼
tunnel aérodynamique

Colab Team
07/10/08

Page
45/56

planeur 3m a volé en 1999 étude du fuselage porteur avec

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
46/56

DIVERS FUSELAGES à échelle ¼ susceptibles de recevoir toutes les voilures de 1.5 à 3m

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
47/56

DIVERS suite : étude au ¼ en modèle RC ayant donné suite au proto ULM de Graulhet
(Ce modèle a volé en 1999)

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Colab Team
07/10/08

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

PREETUDE MODULAIR, en fond l’HYDROCOLAB PROTO réalisé en 1988 avec
AEROPLAST

Page
48/56

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
49/56

LE PREMIER COLAB réalisé par JM.Bouquet en 1982, ses premiers vols ont validé le concept

COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

Colab Team
07/10/08

Page
50/56


Aperçu du document 7.pdf - page 1/56
 
7.pdf - page 3/56
7.pdf - page 4/56
7.pdf - page 5/56
7.pdf - page 6/56
 




Télécharger le fichier (PDF)


7.pdf (PDF, 6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


7
6
5
evaluare revision
mow
307f

Sur le même sujet..