7.pdf


Aperçu du fichier PDF 7.pdf - page 4/56

Page 1 2 3 45656



Aperçu texte


COLAB CONCEPT
Colab Team
Bulletin N° 7

Description : BULLETIN DE COORDINATION N°7

I

TRIBUNE

Colab Team
07/10/08

Page
4/56

LIBRE

I.1 INTRODUCTION:
Après toutes les conversations que nous avons pu approfondir à la suite de diverses mises en
œuvre sur des maquettes radiocommandées depuis 1982, Le CONCEPT COLAB s’applique
principalement aux 2 champs suivants :
AERONAUTIQUE, et ce dans tous les domaines, quel que soit le type d’aéronefs depuis les
appareils décollables à pieds, en passant par les ULM, les ATL, les PLANEURS, et les AVIONS.
NAUTIQUE, comme module de stabilisation ou (et) de sustentation : HYDROCOLAB,
ECKRANOPLANS, de propulsion : VOILURE, MATS VOILE, ces modules utilisant ou non l’effet
MAGNUS ou COANDA.
Nous pensons que le développement harmonieux du concept doit s’inscrire dans les grandes
tendances du marché actuel dicté par la recherche d’une dépense d’énergie non renouvelable
minimale pour un prix de mise en œuvre aussi réduit que possible.
Dans cette optique COLAB CONCEPT a choisi la voie du BIO-DESIGN inspirée par les études
de L.COLANI.
Voyons maintenant quelles peuvent être les différents types d’engins en essayant d’en distinguer
les genres et les catégories clefs.

I.2 ANALYSE :

1.2.1 LES APPAREILS A PORTANCE AERODYNAMIQUE :
On peut distinguer 2 genres principaux :
A Les appareils à décollage et atterrissage horizontaux
B Les appareils à décollage et atterrissage verticaux

A) Les appareils à atterrissage et décollage horizontaux :
On distingue successivement :
A1) Les engins à effet de sol dont le domaine de vol est dans la gamme de 0.5 à
15/20metre du sol ; Il s’agit des catamarans munis d’une coque aeroplanante par l’utilisation d’un
coussin d’air, des aéroglisseurs, et des Eckranoplan Dans ces catégories, la finesse relative en
termes de rapport Cz/Cx est voisine de 10/1.Toute fois la portance est élevée et il faut une
énergie moyenne pour atteindre des vitesses correctes supérieures à 70km/h.