Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Canal anal .pdf



Nom original: Canal anal.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par pdfsam-console (Ver. 2.4.3e) / iText 2.1.7 by 1T3XT, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/01/2015 à 22:40, depuis l'adresse IP 41.82.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 705 fois.
Taille du document: 518 Ko (7 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Canal anal

Le canal anal (Fig. 157) s’étend du rectum à la ligne ano-cutanée (jonction avec
la marge de l’anus). Le sphincter interne est recouvert par une muqueuse qui
comprend un épithélium de transition et la ligne ano-rectale. Les tumeurs de la
marge de l’anus (ICD-O C44.5) sont classées avec les tumeurs cutanées (p. 167).

SYSTÈME
DIGESTIF

Canal anal (ICD-O C21.1, 2)

Règles de classification
Cette classification s’applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation
histologique est indispensable.

Muscle releveur
de l’anus

Sphincter anal
Canal
anal

LIGNE PECTINÉE
Sphincter
externe

Marge
de l’ anus
(peau)
Épithélium de transition
Épithélium dépourvu de poils
et de glandes (épithélium non cutané)

Fig. 157

99

Canal anal

SYSTÈME
DIGESTIF

Ganglions lymphatiques régionaux (Fig. 158)
Les ganglions lymphatiques régionaux sont les ganglions périrectaux (1) iliaques
internes (2) et inguinaux (3).

Fig. 158

100

Canal anal

Classification clinique TNM
TX
T0
Tis

La tumeur primitive ne peut être évaluée
Pas de tumeur primitive décelable
Carcinome in situ

T1
T2

T ≤ à 2 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 159)
2 cm ≤ T ≤ 5 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 160)

SYSTÈME
DIGESTIF

T – Tumeur primitive

Fig. 159

à

à

Fig. 160

101

Canal anal

SYSTÈME
DIGESTIF

T3
T4

T > 5 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 161)
Tumeur de n’importe quelle dimension envahissant un (ou plusieurs) organe (s)
de voisinage, par ex. : vagin, urètre, vessie (Fig. 162)

Note :
L'envahissement direct de la paroi rectale, de la peau périanale, des tissus sous-cutanés ou d’un ou
plusieurs muscles sphinctériens n’est pas classé en T4.

Fig. 161

Fig. 162

102

N – Adénopathies régionales
NX Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées
N0 Pas d’adénopathie régionale métastatique
N1 Adénopathies régionales métastatiques périrectales (Fig. 163)
N2 Adénopathies métastatiques unilatérales iliaques internes et/ou inguinales
(Figs. 164, 165)

Fig. 163

Fig. 164

103

SYSTÈME
DIGESTIF

Canal anal

Canal anal

Adénopathies métastatiques périrectales et inguinales et/ou iliaques internes
bilatérales et/ou inguinales bilatérales (Figs. 166-168))

SYSTÈME
DIGESTIF

N3

Fig. 165

Fig. 166

104

SYSTÈME
DIGESTIF

Canal anal

Fig. 167

Fig. 168

Classification histopathologique pTN
Les catégories pT et pN correspondent aux catégories T et N.
pN0 L’examen histologique d’un curage ganglionnaire régional périrectal et pelvien
doit porter normalement sur douze ou plus ganglions. L’examen histologique
d’un curage ganglionnaire inguinal doit porter sur six ou plus ganglions. Si
les ganglions lymphatiques examinés sont négatifs, mais que le nombre
habituellement réséqué n’est pas atteint, classer en pN0.

105


Documents similaires


vesicule biliaire
testicule
vbeh
vulve
penis
uretre


Sur le même sujet..