Estomac .pdf



Nom original: Estomac.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par pdfsam-console (Ver. 2.4.3e) / iText 2.1.7 by 1T3XT, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/01/2015 à 21:37, depuis l'adresse IP 41.82.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 788 fois.
Taille du document: 512 Ko (10 pages).
Confidentialité: fichier public

Aperçu du document


Estomac

Règles de classification
Cette classification s’applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable.

Sites anatomiques (Fig. 116)
1.
2.
3.
4.

Cardia (C16.0)
Fundus (C16.1)
Corps (C16.2)
Antre (C16.3) et pylore (C16.4)

Fig. 116

75

SYSTÈME
DIGESTIF

Estomac (ICD-O C16)

Estomac

SYSTÈME
DIGESTIF

Ganglions lymphatiques régionaux (Figs. 117, 118)
Les ganglions lymphatiques régionaux sont les ganglions périgastriques situés le
long de la petite (1-3-5) et de la grande (2-4a-4b-6) courbure et les ganglions situés le
long des artères gastriques gauches (7), l’artère hépatique commune (8), l’artère splénique (10-11), le tronc cœliaque (9) et les ganglions hépatoduodénaux (12).
Les ganglions régionaux de la jonction gastro-œsophagienne sont les paracardiaques
(1, 2), gastriques gauches (7), cœliaques (9), diaphragmatiques, paraœsophagiens
médiastinaux inférieurs (voir p. 68, Fig. 107).

Distant

Régional

Fig. 117

76

SYSTÈME
DIGESTIF

Estomac

Ganglions lymphatiques régionaux de l’ estomac

Fig. 118

L’envahissement d’autres ganglions intra-abdominaux (rétropancréatiques, mésentériques et para-aortiques) sont classés comme métastases à distance.

Note :
La topographie numérique correspond aux propositions de la Japanese Gastric Cancer Society (1998)
Japanese Classification of Gastric Carcinoma, 2e édition anglaise. Gastric Cancer 1:10 - 24.

77

Estomac

Classification clinique TNM

SYSTÈME
DIGESTIF

T – Tumeur primitive
TX
T0
Tis

La tumeur primitive ne peut être évaluée
Pas de tumeur primitive décelable
Carcinome in situ : tumeur intraépithéliale ne franchissant pas la lamina propria

T1
T2

Tumeur envahissant la lamina propria ou la sous-muqueuse (Fig. 119)
Tumeur envahissant la musculeuse ou la sous-séreuse*
T2a
Tumeur envahissant la musculeuse (Fig. 119)
T2b
Tumeur envahissant la sous-séreuse (Figs. 119-121)

Note :
* Voir p. 80.

a
Muqueuse
Sous-muqueuse

Musculeuse

Sous-séreuse
Séreuse

Fig. 119

78

b

Estomac

Séreuse (péritoine viscéral)
Sous-séreuse
Musculeuse

Lesser
Petit épiploon

Fig. 120

b

b

Extension
au duodénum

Fig. 121

79

SYSTÈME
DIGESTIF

b

b

Estomac

T3

SYSTÈME
DIGESTIF

T4

Tumeur envahissant la séreuse (péritoine viscéral) sans envahissement des
structures adjacentes 1, 2, 3 (Figs. 122-124)
Tumeur envahissant les structures adjacentes 1, 2, 3 (Fig. 122)

Notes :
1. Une tumeur peut envahir la musculeuse et s’étendre aux ligaments gastro-colique ou gastro-hépatique
ou au grand et au petit épiploon sans dépasser le péritoine viscéral qui tapisse ces structures. Dans ce
cas la tumeur est classée T2b (Fig. 120). Si la tumeur dépasse le péritoine viscéral tapissant les ligaments
gastriques ou les épiploons, elle est classée T3 (Fig. 123).
2. Les structures adjacentes de l’estomac sont la rate, le côlon transverse, le foie, le diaphragme,
le pancréas, la paroi abdominale, les glandes surrénales, les reins, l’intestin grêle et le rétropéritoine.
3. L’extension pariétale au duodénum ou à l’œsophage est classée en fonction de la profondeur de
l’envahissement le plus important de l’un de ces sites, y compris l’estomac (Figs. 121, 124).

Muqueuse
Sous-muqueuse

Musculeuse

Sous-séreuse
Séreuse

Structures adjacentes :
ex.: pancréas

Fig. 122

80

Estomac

SYSTÈME
DIGESTIF

Séreuse (péritoine viscéral)
Sous-séreuse
Musculeuse

Petit épiploon

Fig. 123

Extension
à l’ œsophage

Fig. 124

81

Estomac

SYSTÈME
DIGESTIF

N – Adénopathies régionales
NX
N0
N1
N2
N3

Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées
Pas d’adénopathie régionale métastatique
Une à six adénopathies régionales métastatiques (Fig. 125)
Sept à quinze adénopathies régionales métastatiques (Fig. 126)
plus de quinze adénopathies régionales métastatiques (Fig. 127)

Fig. 125

82

SYSTÈME
DIGESTIF

Estomac

Fig. 126

Fig. 127

83

Estomac

SYSTÈME
DIGESTIF

M – Métastases à distance
MX
M0
M1

Les métastases à distance ne peuvent être évaluées
Pas de métastase à distance
Métastases à distance (Fig. 128)

Fig. 128

Classification histopathologique pTNM
Les catégories pT, pN et pM correspondent aux catégories T, N et M.
pN0 L’examen histologique du curage ganglionnaire régional doit normalement
porter sur quinze ou plus ganglions.

84


Estomac.pdf - page 1/10
 
Estomac.pdf - page 2/10
Estomac.pdf - page 3/10
Estomac.pdf - page 4/10
Estomac.pdf - page 5/10
Estomac.pdf - page 6/10
 




Télécharger le fichier (PDF)

Estomac.pdf (PDF, 512 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


estomac
intestin grele
colon et rectum
oesophage
vesicule biliaire
vbeh

Sur le même sujet..