Magazine 2015 W375 .pdf



Nom original: Magazine 2015 W375.pdfTitre: Magazine 2015 W375Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/01/2015 à 10:39, depuis l'adresse IP 2.8.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 964 fois.
Taille du document: 3.6 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 375

17 17 17 17 17 17 17 AMPHOTOSPORTS MAGAZINE 17 17 17 17 17 17 17

N° 375

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
EUROPEAN LE MANS SERIES
………………………

Le calendrier 2015 – cinq rendez-vous d’avril à octobre
Prologue 2014 : Circuit du Castellet (France) les 23 et 24 mars
4 Heures de SILVERSTONE (Grande Bretagne) les 10 et 11 avril
4 Heures d’IMOLA (Italie) les 16 et 17 mai
4 Heures du RED BULL RING (Autriche) les 11 et 12 juillet
4 Heures du PAUL RICARD (France) les 5 et 6 septembre
4 Heures d’ESTORIL (Portugal) les 17 et 18 octobre
………………………

Nouveauté avec l’apparition de la catégorie LMP3, les pilotes vainqueurs de cette catégorie se verront offrir un essai LMP2 dans un Nissan
Junior Team, le team vainqueur dans cette catégorie obtiendra une invitation aux 24 Heures du Mans 2016 dans la catégorie LMP2 à la condition
que trois voitures au minimum soient engagées dans la catégorie LMP3 sur l’ensemble de la saison ELMS 2015.

Qui succédera au Signatech Alpine en 2015 ? Les 458 Italia seront t’elles enfin sérieusement concurrencées ? Le LMP3 aura-t-il du succès ?

GRAND TOURISME catégorie GT3
………………………3

Cadillac Racing

CADILLAC arrive avec des prétentions. Essentiellement impliqué avec
succès (trois titres pilotes et trois titres constructeurs de 2012 à 2014)
dans le championnat nord-américain Pirelli World Challenge, le Cadillac
Racing affiche cette année de nouvelles prétentions.
Une nouvelle voiture sera cette année sur les pistes avec une différence
essentielle, la CTS-V.R qui aura donné ses titres à Cadillac est remplacée
par l’ATS-V.R. Si l’objectif reste le même aux USA, conserver les titres
acquis depuis 2012 en Pirelli World Challenge, Cadillac vise beaucoup
plus haut avec cette ATS-V.R mise en conformité avec la réglementation
FIA GT3. Cette ATS-V.R est totalement différente du modèle précédent
aussi bien dans sa conception que dans sa motorisation.
La voiture construite par Pratt et Miller présentée de manière officielle en
novembre dernier à Austin aura subi sur le dernier semestre un nombre
important de tests sur divers circuits et sera également passée sur le site
de Ladoux (Circuit d’essais Michelin) ou elle aura été soumise au test de
la balance des performances FIA GT3. L’homologation FIA GT3 devrait
intervenir en février. Le Cadillac Racing sera engagé en Pirelli World
Challenge avec deux ATS-V.R toujours pilotées par Johnny O’Connell et
Andy Pilgrim, pour le reste du monde, ce ne sera pas avant 2016.

ATS-V.R GT3

Motorisation : la Cadillac ATS-V.R est motorisée par le bloc de série LF4.R qui est un V6 double turbo (la CTS-V.R était motorisée par un V8
atmo). La marque aura travaillé sur ce moteur depuis 2013, date de décision de passage de la CTS à l’ATS. La CTS de série et celle engagée en
compétition avaient une motorisation différente, ce qui ne sera pas le cas de ce nouveau modèle. Cette décision sera prise avant que Cadillac ne
s’implique dans une adaptation GT3 de la nouvelle voiture.
La décision de passer en GT3 implique que la voiture soit développée de manière différente de celles qui seront engagées dans le Pirelli World
Challenge dont les courses sont avant tout des sprints. L’endurance est donc au programme de Cadillac pour satisfaire les éventuelles écuries
qui décideront d’engager cette ATS-V.R dans les championnats européens.
Le Directeur Technique de Cadillac Racing, David Caldwell insiste particulièrement sur le fait que cette voiture a été conçue avec l’objectif de
l’endurance en ligne de mire : « Nous nous sommes beaucoup préoccupés d’être préparés pour les courses d’endurance. L’endurance est
inhérente au GT3. Bien sûr, nous voulons que la voiture soit bien pour les courses sprint, mais elle doit être tout autant bien en endurance.
Beaucoup de soin a été apporté à la durabilité dont nous avons besoin. »

Sources : europeanlemansseries.com et Cadillac Racing – Photos : AMP MAG / Luc Joly, lemans.org et Cadillac Racing (Richard PRINCE).

http://registryofcorvetteracecars.com
AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
FIA WEC
………………………

Le calendrier 2015 – Huit rendez-vous d’avril à novembre
Prologue 2014 : Circuit du Castellet (France) les 27 et 28 mars
6 Heures de SILVERSTONE (Grande Bretagne) du 10 au 12 avril
6 Heures de SPA FRANCORCHAMPS (Belgique) les 1er et 2 mai
Essais préliminaires des 24 Heures du Mans (France) le 31 mai
24 Heures du MANS (France) du 7 au 14 juin
6 Heures du NÜRBURGRING (Allemagne) du 28 au 30 août
6 Heures du Circuit des Amériques AUSTIN (USA) du 18 au 19 septembre
6 Heures de FUJI (Japon) du 9 au 11 octobre
6 Heures de SHANGHAI (Chine) du 30 octobre au 1er novembre
6 Heures de BAHRAIN (Royaume de Bahrain) du 19 au 21 novembre.

Oliver JARVIS et René RAST
titularisés chez AUDI

……

Les pilotes AUDI
Oliver Jarvis remplacera Tom Kristensen au sein du team Audi et René Rast sera sur la troisième Audi engagée aux 24 Heures du Mans.
Les équipages officiels seront donc les suivants :
Benoit Treluyer, Marcel Fässler et André Lotterer,
Loic Duval, Lucas DI Grassi et Oliver Jarvis,
Marco Bonanomi, René Rast et Filipe Albuquerque.
…………………….

Les teams invités aux 24 Heures du Mans 2015 : Sont d’ores et déjà invités aux prochaines 24 Heures du Mans suite à leurs résultats de 2014, AF
Corse, deux invitations, victoire aux 24 Heures du Mans 2014 (LMGTE-Pro) et seconde place en ELMS (LMGTE-Pro ou LMGTE-Am), SMP Racing,
deux invitations, victoires en ELMS en LMGTE (LMGTE-Pro) et en CTC (LMGTE-Pro ou LMGTE-Am), Team AAI, victoire et seconde place en Asian
Le Mans Series (deuxinvitations LMGTE-Am), Audi Sport Team Joest, une invitation LMP1H (victoire aux 24 Heures du Mans 2014), Jota Sport,
une invitation LMP2 (victoire aux 24 Heures du Mans 2014), Aston Martin Racing, une invitation LMGTE-Am (victoire aux 24 Heures du Mans
2014), OAK Racing Team Total, une invitation LMP2 (victoire en Asian Le Mans Series LMP2), Signatech Alpine, une invitation LMP2 (victoire en
ELMS LMP2), Wayne Taylor Racing, une invitation LMP2 (désigné par le TUSCC) et Scuderia Corsa, une invitation en LMGTE-Am (désigné par le
TUSCC).

La Scuderia Corsa et le Wayne Taylor Racing les invités du TUSCC – Le Team AAI et OAK Racing Team Total les invités de l’ASIAN LMS.

FIA WTCC
………………………

Le calendrier 2015 détaillé page suivante comporte 12 rendez-vous (24 courses). Un de ces rendez-vous peut être considéré comme hors norme,
le retour de la série en Allemagne se fera dans le cadre des 24 Heures du Nürburgring. Les concurrents du WTCC s’affronteront sur la célèbre
Nordschleife (deux courses de trois tours).
François Ribeiro (Manager Général du WTCC) a déclaré : « Organiser le retour du WTCC en Allemagne devait se faire grâce à quelque chose
d’unique et il ne peut exister aucun meilleur scénario que celui de courir sur la Nordschleife dans le cadre des 24 Heures du Nürburgring. Notre
collaboration avec l’ADA Nord-Rhein et les organisateurs locaux s’est muée en un véritable partenariat car les deux parties apportent toute leur
expertise au bénéfice des spectateurs, téléspectateurs et partenaires. Notre production télévisée inaugurera de nouvelles techniques, tel qu’un
relais aérien qui permettra à nos hélicoptères de survoler la piste le plus bas possible pour créer de nouvelles images de cet incroyable
environnement. Cette manche du WTCC au Nürburgring doit être un challenge énorme que nous souhaitons voir relevé par nos pilotes et nos
équipes. »……………………
Le français Hugo Valente sera toujours en piste en 2015, toujours au
volant d’une RML Cruze au sein du Campos Racing.
Le team Münnich Motorsport sera également en piste mais avec une
seule voiture pour le patron du team René Münnich.
Le Nika Racing participera à toute la saison 2015 avec une Honda Civic
WTCC, elle sera pilotée par le suédois Rickard Rydell.
Citroën Total WTCC alignera toujours trois voitures et conservera ses
pilotes, José-Maria Lõpez, Yvan Muller et Sébastien Loeb mais le nombre
de C-Elysée passera à cinq voitures sur les grilles de cette nouvelle
année avec la présence du Sébastien Loeb Racing qui engagera deux
des modèles 2014 reconditionnées à neuf et bénéficiant des évolutions
qui seront introduites en cours de saison, les deux pilotes du Sébastien
Loeb Racing seront Ma Qing Hua et Mehdi Bennani.
….……………………………

Même partenaire principal mais
nouvelle décoration sur la RML
Cruze d’Hugo Valente.

Lada Sport a dévoilé la déco de
ses nouvelles voitures.
La Vesta Super 2000 TC1.

Vainqueur pour la première fois à Shanghai en 2014, Mehdi Bennani roulera Citroën en 2015 au sein du Sébastien Loeb Racing.
Retour du Nika Racing sur l’ensemble de la saison avec une Honda Civic WTCC pilotée par le suédois Rickard Rydell.
Sources : FIAWEC.COM, AUDI SPORT, LEMANS.ORG, FIAWTCC.COM, NIKARACING.SE et SEBASTIENLOEBRACING.COM.
Photos : Audi Communications Motorsport, fiawtcc.com, nikaracing.se, hugo-valente.com, sebastienloeb.com, asianlemansseries.com, Lada Sport,
AMP MAG / Rigo FLORENTZ et Romeo FLORENTZ.

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
TOURISME : FIA WTCC et FIA ETCC – NASCAR SPRINT CUP SERIES – CALENDRIERS 2015

FIA WORLD TOURING CAR CHAMPIONSHIP
06 / 08 – 03 – RACE of ARGENTINA TERMAS DE RIO HONDO (Argentine).
17 / 19 – 04 – RACE of MOROCCO MOULAY EL HASSAN (Maroc).
01 / 03 – 05 – RACE of HUNGARY HUNGARORING
RING (Hongrie).
15 / 16 – 05 – RACE of GERMANY NÜRBURGRING (Allemagne).
05 / 07 – 06 – RACE of RUSSIA MOSCOW RACEWAY (Russie).
19 / 21 – 06 – RACE of SLOVAKIA SLOVAKIA RING (République Slovaque)*.
26 / 28 – 06 – RACE of FRANCE PAUL RICARD (France).
(F
10 / 12 – 07 – RACE of PORTUGAL VILA REAL (Portugal).
11 / 13 – 09 – RACE of JAPAN Circuit à définir (Japon).
(Japon)
25 / 27 – 09 – RACE of CHINA SHANGHAI (Chine).
30-10 / 01-11 – RACE of THAILAND BURIRAM (Royaume de Thailande).
20 / 22 – 11 – RACE of QATAR LOSAIL (Emirat du Qatar)*.
Qatar)

(* Sous réserve accord du promoteur)

FIA EUROPEAN TOURING CAR CUP
01 / 03 – 05 – RACE of HUNGARY HUNGARORING
RING (Hongrie).
19 / 21 – 06 – RACE of SLOVAKIA SLOVAKIA RING (République Slovaque).
26 / 28 – 06 – RACE of FRANCE PAUL RICARD (France).
(F
24 / 26 – 07 – RACE of AUSTRIA SALZBURGRING (Autriche).
04 / 06 – 09 – RACE of CESKÃ REPUBLIKA BRNO (République Tchèque).
02 / 04 – 10 – RACE of ITALIA PERGUSA (Italie).
FIA WTCC : L’Autriche, la Belgique et le traditionnel rendez-vous
rendez vous de fin d’année, Macau disparaissent du calendrier,
calendrier Les Etats-Unis qui avaient
été remplacés par une seconde course en Chine en 2014 ne réapparaissent pas au calendrier 2015. L’Allemagne, le Portugal, la Thaïlande et le
Qatar sont les nouveaux pays visités en 2015. – FIA ETCC : Le calendrier 2015 s’enrichit
it d’une sixième manche. Les trois premières manches de
la Coupe Européenne feront cause commune avec les manches du FIA WTCC (Hongrie, République Slovaque et France)
NASCAR SPRINT CUP SERIES (sous réserve de confirmation)
22 / 02 – DAYTONA 500
01 / 03 – ATLANTA MOTOR SPEEDWAY
08 / 03 – LAS VEGAS MOTOR SPEEDWAY
15 / 03 – PHOENIX INTERNATIONAL RACEWAY
22 / 03 – AUTO CLUB SPEEDWAY
29 / 03 – MARTINSVILLE SPEEDWAY
11 / 04 – TEXAS MOTOR SPEEDWAY
19 / 04 – BRISTOL MOTOR SPEEDWAY
25 / 04 – RICHMOND INTERNATIONAL RACEWAY
03 / 05 – TALLADEGA SUPERSPEEDWAY
09 / 05 – KANSAS SPEEWAY
24 / 05 – CHARLOTTE MOTOR SPEEDWAY
31 / 05 – DOVER INTERNATIONAL SPEEDWAY
07 / 06 – POCONO RACEWAY
14 / 06 – MICHIGAN INTERNATIONAL SPEEDWAY
28 / 06 – SONOMA RACEWAY
05 / 07 – DAYTONA INTERNATIONAL SPEEDWAY
11 / 07 – KENTUCKY SPEEDWAY DAYTONA COKE ZERO 400 POWERED BY COCA-COLA
COCA
19 / 07 – NEW HAMPSHIRE MOTOR SPEEDWAY
26 / 07 – INDIANAPOLIS MOTOR SPEEDWAY
02 / 08 – POCONO RACEWAY
09 / 08 – WATKINS GLEN INTERNATIONAL
16 / 08 – MICHIGAN INTERNATIONAL SPEEDWAY
22 / 08 – BRISTOL MOTOR SPEEDWAY
06 / 09 – DARLINGTON RACEWAY
12 / 09 – RICHMOND
ICHMOND INTERNATIONAL RACEWAY
20 / 09 – CHICAGOLAND SPEEDWAY
27 / 09 – NEW HAMPSHIRE MOTOR SPEEDWAY
04 / 10 – DOVER INTERNATIONAL SPEEDWAY
10 / 10 – CHARLOTTE MOTOR SPEEDWAY
18 / 10 – KANSAS SPEEDWAY
COURSES HORS CHAMPIONNAT
25 / 10 – TALLADEGA SUPERSPEEDWAY
01 / 11 – MARTINSVILLE SPEEDWAY
14 / 02 – DAYTONA Sprint Unlimited
08 / 11 – TEXAS MOTOR SPEEDWAY
19 / 02 – DAYTONA Duel
15 / 11 – PHOENIX INTERNATIONAL RACEWAY
16 / 05 – CHARLOTTE Sprint / All Star Race
22 / 11 – HOMESTEAD-MIAMI SPEEDWAY.

Sources
ources : FIAWTCC.COM, FIAETCC.COM et NASCAR.COM
Photos : Archives AMP MAG (Philippe REJER, Patrick SASSI et FSS / R.FLORENTZ, E. SEEWALD et S. SIMLER).

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
FFSA GT TOUR
………………………

Le calendrier 2015 subit quelques modifications, la troisième manche (Spa) est programmée plus tôt en juin et la sixième manche qui n’était pas
encore définie se disputera hors de France sur le circuit espagnol de Navarra du 25 au 27 septembre.
Sept rendez-vous, quatorze courses et deux meetings hors de France.
………………………

17 / 19 – 04 : NÎMES LEDENON
01 / 03 – 05 : LE MANS BUGATTI
05 / 07 – 06 : SPA FRANCORCHAMPS (Belgique) initialement prévu du 19 au 21 juin
03 / 05 – 07 : VAL DE VIENNE
28 / 30 – 08 : NEVERS MAGNY-COURS
25 / 27 – 09 : NAVARRA (Espagne)
23 / 25 – 10 : PAUL RICARD
…………………

A noter que des essais collectifs se dérouleront avant la première épreuve le 16 avril sur le circuit de Nîmes Ledenon et à la suite de la dernière
épreuve le 26 octobre sur le circuit Paul Ricard.

FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
………………………

Le calendrier 2015 ne subit aucune modification par rapport au calendrier 2014, même nombre d’épreuves et mêmes pays visités, seul écart, le
rallye d’Argentine se déroulera avant celui du Portugal, c’était l’inverse en 2014. Reste le cas de du Rallye de France (Alsace) dont on sait que les
politiques Alsaciens ont décidé de ne plus mettre d’argent dans le rallye.
………………………

22 / 25 – 01 : RALLYE MONTE CARLO
12 / 15 – 02 : RALLY SWEDEN
05 / 08 – 03 : RALLY MEXICO
23 / 26 – 04 : RALLY ARGENTINA
21 / 24 – 05 : RALLY DE PORTUGAL
11 / 14 – 06 : RALLY ITALIA
02 / 05 – 07 : RALLY POLAND
30-7 / 02-08 : RALLY FINLAND
20 / 23 – 08 : ADAC RALLYE DEUTSCHLAND
10 / 13 – 09 : RALLY AUSTRALIA
01 / 04 – 10 : RALLYE DE FRANCE
22 / 25 – 10 : RALLY DE ESPAÑA
12 / 15 – 11 : WALES RALLY GB

Objectif troisième titre pour Sébastien Ogier

…………………

NEWS : WRC, WRC-2, WRC-3 et J-WRC : Il sera interdit de communiquer les temps intermédiaires des spéciales aux pilotes en course tout
comme il leur sera interdit d’être prévenu de l’abandon ou de la perte de temps d’un rival en cours de spéciale. Les seules communications
autorisées seront celles concernant les éventuelles neutralisations de spéciale (accidents ou cas de force majeure). Toute voiture qui ne quittera
pas le départ d’une spéciale en moins de vingt secondes rejoindra automatiquement les abandons de l’étape. En WRC-2 et en WRC-3, seule la
voiture la mieux classée d’un team sera habilitée à marquer des points.

Hayden Paddon, après avoir été en discussion avec Citroën, reste au sein du Hyundai Motorsport et disputera au minimum neuf des treize
manches du Championnat Mondial. Stéphane Lefebvre va disputer une dizaine d’épreuves avec l’appuis du Citroën Racing, six sont déjà prévues
en WRC-2 (DS3 R5) et au moins deux en WRC (DS3 WRC). Mads Østberg et Kris Meeke restent au sein du Team Citroën WRC, lors du premier
rallye de la saison, Østberg ne marquera pas de point pour le Championnat Mondial des Marques, se seront Kris Meeke et Sébastien Loeb qui
auront cette responsabilité. (Photos de gauche à droite)

FFSA RALLYE COMITE BRETAGNE et PAYS DE LOIRE
………………………

Didier et Anne GOURET.

L’organisateur du Rallye du Pays de Lohéac (initialement prévu les 4 et 5
avril 2015) a annoncé le report de sa dix-septième édition en fin d’année
en fonction des résultats financiers du rallycross de septembre.
Rappelons qu’en 2014, Didier et Anne Gouret au volant d’une Ford Focus
WRC08 s’étaient imposés avec la manière devant la Peugeot 207 S2000
de Stéphane et Léa Pustelnik. Une seizième édition qui n’avait pas souri
à Bruno Longépé (sortie SS3) ni à Thierry Kerveno (mécanique SS4).
Le Slalom de Vannes qui était prévu le 28 juin est également annulé, une
date de remplacement est envisagée sans certitude.

Stéphane et Léa PUSTELNIK.

Sources : GT-TOUR.FR, WRC.COM, Comité FFSA BRETAGNE et PAYS de LOIRE.
Photos : Archives AMP MAG (S. CAILLER, J.M. CARANTA, G. FRONGIA et P. REJER) et rallyaustralia.com, T.World (A. LAVADINHO).

www.gts-series.com
………….

Lecteurs AMP MAG bénéficiez du code d’achat
AMP-MAG-14

RALLYE RAID
DAKAR 2015
ARGENTINE – CHILI – BOLIVIE – ARGENTINE
Du 4 au 17 janvier 2015
La course du 13 au 17 janvier
CHILI et ARGENTINE
13 janvier / Etape 9 (Iquique / Calama) – 14 janvier / Etape 10 (Calama / Marathon (Motos) et Salta (Autos et Camions)
15 janvier / Etape 11 (Marathon (Motos) et Salta (Autos et Camions) / Termas de Rio Hondo)
16 janvier / Etape 12 (Termas de Rio Hondo / Rosario – 17 janvier / Etape 13 (Rosario / Buenos Aires).
MOTOS : Coma (KTM) décrochait sa cinquième victoire sur le Dakar à l‘expérience. Ce succès se
dessinera lors de la huitième étape suite aux soucis mécanique de Barreda Bort qui menait les
débats jusque là. La suite sera facile pour Coma qui se contentera de gérer. Conçalves (Honda) et
Price (KTM) complétaient le podium. Rodrigues (9), Barreda Bort (10), Jakes (11 et 13) et Price (14)
s’imposaient sur les cinq dernières étapes.
QUADS : Casale et Lafuente contraints à l’abandon dans la dixième étape, Gallegos Lozic qui quittait
le rallye dans la onzième, la voie du succès était grande ouverte pour le Polonais Sonik (Yamaha) qui
remportait une victoire des plus méritées. Les derniers vainqueurs d’étape se nommaient Gallegos
Lozic (11), Sanabria Galeano (12), Declerck (13 et 14) et Saaijman (15).
AUTOS : Seconde victoire sur le Dakar pour Al-Attiyah
Attiyah (Mini) qui aura dominé ce rallye du début à la
fin.. En remportant deux des cinq dernières étapes, il asseyait un peu plus sa victoire. Al Rajhi qui
était encore troisième
ième à l’issue de la dixième étape était contraint à l’abandon avant le départ de la
onzième. De Villiers (Toyota) qui aura été le seul à titiller vraiment le vainqueur et Holowczyc (Mini)
complètent le podium. Roma (9), Al-Attiyah
Attiyah (10 et 11), Terranova (12) et Gordon (13) sont les derniers
vainqueurs d’étape. La meilleure des Peugeot (Peterhansel) termine au onzième rang final.
CAMIONS : Triplé Kamaz à l’arrivée, Mardeev s’impose devant Nikolaev et Karginov. C’est le premier
succès de Mardeev sur le Dakar, une victoire acquise grâce à une régularité exceptionnelle. Loprais
passé dans le clan Man après de longues
gues années sur Tatra termine au pied du podium, enfin Stacey
(Iveco) restera l’homme en forme de la fin du rallye avec les trois dernières étapes à son actif.
CLASSEMENT FINAL (Provisoire – 216 classés sur 406 au départ)
MOTOS (79 classés)

QUADS (18 classés)

AUTOS (68 classés)

CAMIONS (51 classés)

1 – Marc COMA
KTM… 46h03’49’’
2 – Paulo CONҪALVES
HONDA … à 16’53’’
3 – Toby PRICE
KTM … à 23’14’’
4 – Pablo QUINTANILLA
KTM … à 38’38’’
5 – Stephan SVITKO
KTM … à 44’17’’
6 – Ruben FARIA
KTM … à 1h57’50’’
7 – David CASTEU
KTM … à 2h00’14’’
8 – Ivan JAKES
KTM … à 2h18’18’’
9 – Laia SANZ PLA-GIRIBERT
HONDA … à 2h24’21’’ … etc

1 – Rafal SONIK
YAMAHA … 57h18’39’’
2 – Jeremias GONZALEZ FERIOLI
YAMAHA … à 2h54’50’’
3 – Walter NOSIGLIA
HONDA
A … à 3h42’56’’
4 – Augusto SANABRIA GALEANO
YAMAHA … à 4h09’57’’
5 – Christophe DECLERCK
YAMAHA … à 5h48’40’’
6 – Daniel DOMASZEWSKI
HONDA … à 8h36’10’’
7 – Sebastian PALMA
CAN-AM
AM … à 10h30’14’’
8 – Santiago HANSEN
HONDA … à 13h24’30’’
9 – Willem SAAIJMAN
YAMAHA … à 13h28’38’’
13h28’38 … etc

1 – AL-ATTIYAH – BAUMEL
MINI … 40h32’25’’
2 – DE VILLIERS – VON ZITZEWITZ
TOYOTA … à 35’34’’
3 – HOLOWCZYC – PANSERI
MINI … à 1h32’01’’
4 – VAN LOON – ROSEGAAR
MINI … à 3h01’52’’
5 – VASILYEV – ZHILTKOV
MINI … à 3h12’41’’
6 – LAVIEILLE – MAIMON
TOYOTA … à 3h15’58’’
7 – TEN BRINKE – COLSOUL
TOYOTA … à 3h42’02’’
8 – SOUZA – FIUZA
MITSUBISHI … à 3h44’59’’
9 – RAKHIMBAYEV – NIKOLAEV
MINI … à 4h08’44’’ … etc

1 – MARDEEV – BELYAEV
SVISTUNOV
KAMAZ … 42h22’01’’
2 – NIKOLAEV – AKHMADEEV
YAKOVLEV
KAMAZ … à 13’52’’
3 – KARGINOV – MOKEEV
LEONOV
KAMAZ … à 51’00’’
4 – LOPRAIS – VAN DER VAET
ALCAYNA
MAN … à 1h56’37’’
5 – SOTNIKOV – DEVYATKIN
AFERIN
KAMAZ … à 2h24’32’’
6 – STACEY – BRUYNKENS
DER KINDEREN
IVECO … à 2h29’’29 … etc

Ivan Jakes (KTM) – Top neuf pour Laia Sanz Pla-Giribert
Pla
(Honda) – Christophe Declerck (Yamaha) – Rafal Sonik (Yamaha).
Al-Attiyah / Baumel (Mini) – Peugeot aura appris – Nikolaev / Akhmadeev / Yakovlev (Kamaz) – Stacey / Bruynkens / Der Kinderen (Iveco).

Sources : dakar.com – Photos : dakar.com, kamazmaster.ru et dakar-derooy.com.
derooy.com.

PATRIMOINE
CAMIONS TRANSPORTEURS
Troisième partie

ECURIE ECOSSE
Suite de notre rubrique patrimoine concernant les camions d’écurie avec un poids lourd qui contrairement aux Fiat Bartoletti utilisés par
diverses écuries (Ferrari, Maserati, Reventlow Scarab, Shelby) restera unique.
Ce camion est né de la volonté et des moyens financiers apportés par les supporters de l’Ecurie Ecosse dont le nombre avait explosé suite aux
deux victoires consécutives du team aux 24 Heures du Mans (1956 et 1957).
Quelques images du passé et le camion avant sa restauration.

Lorsque suite aux succès de l’Ecurie Ecosse aux 24 Heures du Mans, les responsables du team envisagèrent de se munir d’un transporteur plus
moderne que leurs vieux camions utilisés jusqu’àlors, une décision qui pourra devenir réalité grâce à l’enthousiasme de nombreux supporters
du team écossais. Ronnie Alexander, directeur d’une société qui était spécialisé dans la transformation de camion et de bus proposa de réaliser
ce transporteur dans sa société. Soutenu entre-autres par les sociétés British Aluminium, Dunlop, John Gibson and Sons et bien aidé par le
financement important de l’Association Ecurie Ecosse, le projet Commer verra le jour avec pour principe de pouvoir transporter trois voitures,
deux au niveau du toit et une en dessous ou se situait également un atelier. Ce camion peint aux couleurs du team sera terminé à l’aube de la
saison 1960 et il fera sa première apparition le 29 mai 1960 sur le circuit de l’aéroport de Charterhall.

On le voit dans de nombreuse concentrations historiques, une des pièces essentielles de la collection Ecurie Ecosse.

Le Commer de l’Ecurie Ecosse tel qu’il sera présenté à la vente aux enchères à Londres en décembre 2013 (Vente Bonhams).
Lorsque l’Ecurie Ecosse sera dissoute en 1971, le camion sera vendu au pilote Neil Coin qui possédait également les Jaguar D de l’Ecurie. Il
conservera ses couleurs mais la mention Ecurie Ecosse sera remplacée par la mention Coin Racing. Le camion appartiendra ensuite à certains
spécialistes des courses historiques comme Tony Merrick et Roger Ludgate. Subissant le poids des ans, il quittera le monde de la course et
servira au transport de fûts de bière ainsi et de nourriture pour animaux.
Entre temps Dick Skipworth avait racheté certaines voitures de l’Ecurie Ecosse et son souhait le plus cher était de récupérer le fameux camion
Commer, pièce indispensable à son projet, ce qu’il fera et la restauration sera confiée à la société Lynx tout comme les Jaguar qui avaient été
restaurées par Chris Keith-Lucas, le spécialiste Jaguar de la société Lynx. Le camion conservera la quasi-totalité de l’aluminium de la
superstructure d’origine. Seule différence avec l’original, l’opportunité de placer un logement pour l’équipage derrière la cabine de couchage du
camion sera prise.
Lors de la vente aux enchères Bonhams de Londres en décembre 2013, le Commer de l’Ecurie Ecosse atteindra la somme de 2 285 004 €.

La maquette du Camion de l’Ecurie Ecosse.
Fabrication SPARK 1/43
Sources : Bonhams.com, Archives collectionneurs, Patrice MAHE et Patrick DURAND.
Photos : Bonhams.com (D.R), Archives coll. Privées (D.R.) et AMP MAG / Patrice MAHE.

UNE MINIATURE
UNE VOITURE, UN PILOTE
CORVETTE C6.R et Z06 Ron FELLOWS
2007

Lors des 12 Heures de Sebring 2007, le Corvette Racing engageait deux C6.R dans la catégorie GT1, la surprise viendra de la livrée d’une de ces
deux Corvette, si la # 4 pilotée par Gavin, Beretta et Papis conservait la traditionnelle livrée jaune du Team, la # 3 pilotée par O’Connell, Fellows
et Magnussen était blanche agrémentée de deux bandes grenat sur les ailes avant, des couleurs spécifiques au Canadien Ron Fellows, un
hommage pour le pilote de la part de Chevrolet en regard à son palmarès au sein du team. Cette C6.R à la livrée spécifique roulera une première
fois à l’occasion des 12 Heures de Sebring. Pour mémoire, les deux C6.R engagées à Sebring termineront aux septième et huitième places
finales et aux première et seconde places de la catégorie GT1, victoire pour la # 4 devant la # 3. On verra ensuite la voiture sous les mêmes
couleurs sur certaines courses du championnat ALMS. A noter que deux châssis de la C6.R seront aux couleurs de Ron Fellows, le 003 (Mosport
# 33) et le 005 (Sebring # 3).

12 HEURES de SEBRING 2007 – La Corvette C6.R aux couleurs de Ron Fellows – Les deux Corvette du Corvette Racing.
Ron FELLOWS né le 28 septembre 1959 à Windsor (Ontario) débutera sa carrière en Kart,
poursuivra en Formula Ford 1600, Formula Ford 2000, Player’s GM Challenge (Chevrolet
Camaro), IMSA, SCCA TransAm avant de débuter une longue association avec le Corvette
Racing (1998) qui lui apportera de nombreuses victoires et les titres qui iront avec, GrandAm
24 Heures de Daytona 2001, IMSA 12 Heures de Sebring 2002, 2003, 2004 (GTS) et 2008 (GT1),
Champion IMSA 2002, 2003 et 2004 (GTS), 24 Heures du Mans 2001 et 2002 (GTS). Hormis cette
carrière en endurance, Ron Fellows disputera également plusieurs championnats NASCAR (25
courses en Sprint Cup Series, 25 courses en Xfinity Series (4 victoires) et 15 courses en
Camping World Truck Series (2 victoires). Ron Fellows effectuera un retour en TransAm en
2014 à l’occasion de la manche canadienne disputée sur le Canadian Tire Motorsport Park.
Cette centième course en TransAm sera couronnée de succès puisque le Canadien s’imposait
au volant d’une Corvette Derhaag Motorsports devant tous les habitués du championnat.

Mosport 2007 : La C6.R châssis 003 # 33 (à noter que ce châssis remplacera le 005 lors du petit Le Mans mais sous les couleurs traditionnelles).

CHEVROLET CORVETTE Z06 505HP RON FELLOWS
L’hommage au pilote canadien ne s’arrêtera pas là puisque Chevrolet produira une Corvette Z06 505HP aux mêmes couleurs qui sera
commercialisée en série limitée. Cette Z06 Ron Fellows sera construite à 399 exemplaires dont 33 pour l’Europe (d’autres sources diffèrent en
donnant 33 voitures pour le Canada et 66 pour le reste du monde), elles sont toutes signées par Ron Fellows et numérotées. Cette Z06 spéciale
restera la première Corvette « signée » en 54 ans d’histoire de la marque. Motorisé par un V8 LS7 (377 kW ou 512 cv à 5300 tr.mn, boite 6
vitesses, elle passe de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et sa vitesse maximum plafonne à 320 km/h.

Sources : Archives Corvette Racing, Registry of Corvette Race Cars (Wayne ELWOOD) et archives AMP MAG. – Miniature SPARK 1/43.
Photos : GM MEDIA 2007, RCRC (Photos Ron KIELBISKI), chevroletphoto.com et AMP MAG (Rigo FLORENTZ et Patrick DURAND).

MOTO GP
SAISON 2015
NEWS

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001155

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001155

Présentation des teams engagés en MOTO 2 et MOTO 3 sur la saison 2015.
MOTO 2 : Vingt et un teams sont engagés en MOTO 2 pour vingt-neuf pilotes représentant douze nations (Allemagne, Australie, Belgique,
Espagne, Finlande, France, Grande Bretagne, Italie, Japon, Malaisie, Suisse et Thailande). Louis Rossi et Johann Zarco sont les deux français
engagés dans la catégorie. Kalex, TSR, Suter, Speed Up et Tech 3 sont les constructeurs présents. Esteve Rabat le champion 2014 remettra son
titre en jeu toujours au sein du Marc VDS Racing associé cette année à Estrella Galicia (Estrella Galicia Marc VDS Team).
MOTO 3 : Seize teams sont engagés en MOTO 3 pour trente-quatre pilotes représentant quatorze nations (Afrique du Sud, Allemagne, Argentine,
Australie, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grande Bretagne, Italie, Japon, Malaisie, Portugal et République Tchèque). Jules Danilo, Alexis
Masbou et Fabio Tarquararo sont les trois français engagés dans la catégorie. Mahindra, KTM, Husqvarna et Honda sont les constructeurs
présents. Deux femmes participeront à l’intégralité de la saison, les espagnoles Ana Carasco (BOE 41 RBA Team) et Maria Herera (Calvo Team).
………………

Les TEAMS MOTO GP2 2015 (sous réserve d’éventuelles modifications)
AGR TEAM (Kalex) – Axel PONS (ESP / # 49) et Jonas FOLGER (GER / # 94)
AGT REA RACING (Kalex) – Gino REA (GBR / # 8)
AJO MOTORSPORT (Kalex) – Johann ZARCO (FRA / # 5)
APH PTT The Pizza SAG (Kalex) – Thitiphong WAROKORN (THA / # 10)
DERENDINGER RACING INTERWETTEN (Kalex) – Thomas LUTHI (SUI / # 12)
DYNAVOLT INTACT GP (Kalex) – Sandro CORTESE (GER / # 11)
ESTRELLA GALICIA MARC VDS TEAM (Kalex) – Esteve RABAT (ESP / # 1) et Alex MARQUEZ (ESP / # 73)
FEDERAL OIL GRESINI MOTO 2 (Kalex) – Xavier SIMEON (BEL / # 19)
IDEMITSU HONDA TEAM ASIA (Kalex) – Azlan SHAH (MAL / # 25) et Takaaki NAKAGAMI (JAP / # 30)
ITALTRANS RACING TEAM (Kalex) – Franco MORBIDELLI (ITA / # 21) et Mika KALLIO (FIN / # 36)
JIR MOTO 2 (TSR) – Randy KRUMMENACHER (SUI / # 4)
NGM FORWARD RACING (Kalex) – Simone CORSI (ITA / # 3)
OCTO IODA RACING TEAM (Suter) – Florian ALT (GER / # 66)
PAGINAS AMARILLAS HP 40 (Kalex) – Luis SALOM (ESP / # 39) et Alex RINS (ESP / # 40)
PETRONAS RACELINE MALAYSIA (Kalex) – Hafizh SYAHRIN (MAL / # 55)
QMMF RACING TEAM (Speed Up) – Julian SIMON (ESP / # 60) et Anthony WEST (AUS / # 95)
SAG TEAM (Kalex) – Jesko RAFFIN (SUI / # 2)
SPEED UP (Speed Up) – Sam LOWES (GBR / # 22)
TASCA RACING SCUDERIA MOTO 2 (Tech 3) – Louis ROSSI (FRA / # 96)
TECH 3 (Tech 3) – Marcel SCHROTTER (GER / # 23) et Ricard CARDUS (ESP / # 88)
TECHNOMAG RACING (Kalex) – Robin MULHAUSER (SUI / # 70) et Dominique AEGERTER (SUI / # 77).
………………………..

Are you ready ?

Les TEAMS MOTO GP3 2015 (sous réserve d’éventuelles modifications)
AMBROGIO RACING (Mahindra) – Alessandro TONUCCI (ITA / # 19) et Darryn BINDER (AFS / # 40)
BOE 41 RBA TEAM (KTM) – Ana CARASCO (ESP / # 22), Niklas AJO (FIN / # 31) et Gabriel RODRIGO (ARG / # 91)
CALVO TEAM (Husqvarna) – Maria HERERA (ESP / # 6) et Isaac VIÑALES (ESP / # 32)
CIP (Mahindra) – Remy GARDNER (AUS / # 2) et Tatsuki SUZUKI (JAP / # 24)
ESTRELA GALICIA 0.0 (Honda) – Fabio TARQUARARO (FRA / # 20) et Jorge NAVARRO (ESP / # 99)
GRESINI RACING MOTO 3 (Honda) – Enea BASTIANINI (ITA / # 33) et Andrea LOCATELLI (ITA / # 55)
KIEFER RACING (Honda) – Efren VAZQUEZ (ESP / # 7), Hiroki ONO (JAP / # 50) et Danny KENT (GBR / # 52)
MAPFRE ASPAR MOTO3 (Mahindra) – Fransesco BANGNAIA (ITA / # 21), Juanfran GUEVARA (ESP / # 58) et Jorge MARTIN (ESP / # 88)
ONGETTA RIVACOLD (Honda) – Niccolõ ANTONELLI (ITA / # 23) et Jules DANILO (FRA / # 95)
RED BULL KTM AJO (KTM) – Brad BINDER (AFS / # 41), Miguel OLIVEIRA (POR / # 44) et Karel HANIKA (CZE / # 98)
RW RACING GP (Honda) – Livio LOI (BEL / # ?)
SAN CARLO TEAM ITALIA (Mahindra) – Matteo FERRARI (ITA / # 11) et Stefano MANZI (ITA / # 29)
SAXO PRINT-RTG (Honda) – Alexis MASBOU (FRA / # 10) et John MACPHEE (GBR / # 17)
SEPANG INTERNATIONAL CIRCUIT (KTM) – Zulfhami KHAIRUDDIN (MAL / # 63) et Jakub KORNFEIL (CZE / # 84)
SKY RACING TEAM VR 46 (KTM) – Romano FENATI (ITA / # 5) et Andrea MIGNO (ITA / # 16)
TT MOTION EVENTS (KTM) – Philipp OETTL (GER / # 65).
………………………..

Tests de fin de saison Moto 3 (Almeria)
Maria HERERA – Fabio TARQUARARO, Niccolõ ANTONELLI et Jules DANILO – Ana CARASCO
Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2015.W375/01.19
………………………………………………………………

Sources : Cadillac Racing, europeanlemansseries.com, fiawec.com, Audi Sport, lemans.org, fiawtcc.com, nikaracing.se,
sebastienloebracing.com, fiaetcc.com, nascar.com, gt-tour.fr, wrc.com, FFSA Comité 12, dakar.com, Archives collectionneurs,
bonhams.com, Archives Corvette Racing, Registry of Corvette Race Cars (Wayne Ellwood), Archives AMP MAG et motogp.com.
Photos : Cadillac Racing (Richard Prince), Audi Communications Motorsport, fiawtcc.com, nikaracing.se, hugo-valente.com, Lada Sport,
sebastienloebracing.com, asianlemansseries.com, dakar.com, kamazmaster.ru, derooy-dakar.com, rallyaustralia.com (Lavadinho),
bonhams.com (D.R.), Archives Coll. Privées (D.R.), G.M. Media 2007, RCRC (Ron Kielbiski), chevroletphoto.com, lemans.org,
AMP MAG / Serge Cailler, Jean-Marie Caranta, Patrick Durand, Rigo Florentz, Roméo Florentz, Gilles Frongia, Luc Joly,
Patrice Mahe, Philippe Rejer, Patrick Sassi, Etienne Seewald et Sébastien Simler.

MP © 2015 AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 375


Aperçu du document Magazine 2015 W375.pdf - page 1/8
 
Magazine 2015 W375.pdf - page 2/8
Magazine 2015 W375.pdf - page 3/8
Magazine 2015 W375.pdf - page 4/8
Magazine 2015 W375.pdf - page 5/8
Magazine 2015 W375.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2015 W375.pdf (PDF, 3.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


magazine 2015 w375
magazine 2014 w338
magazine 2013 w302
magazine 2014 w352
magazine 2014 w345
magazine 2014 w349