1PP 1 6 syll.2014 2015.pdf


Aperçu du fichier PDF 1pp-1-6-syll-2014-2015.pdf - page 57/58

Page 1...55 56 5758


Aperçu texte


1PP - HEH - HISTOIRE – NOTES DE COURS
56
__________________________________________________________________________________________

Sans doute par ses origines, Saint Nicolas est aussi patron des marins et des prisonniers.
Patron également des bouchers, des épiciers, des marchands de vin, des mariniers, des
bateliers, des navigateurs, des tonneliers, des commerçants de blé et de vin, des
débardeurs, et même des pharmaciens, des épiciers et des drapiers.
Un très grand nombre de corporations ont pris saint Nicolas pour protecteur et pour patron,
ce qui s'explique par les très nombreux miracles qui lui sont attribués.
Saint Nicolas est fêté tous les 6 décembre, dans l'Est (Lorraine et Alsace), le nord de la
France, la Belgique, l'Allemagne, la Hollande, l'Autriche, les Pays-Bas.
Saint Nicolas fait le tour des villes, distribue des friandises aux enfants (du pain d'épices et
des oranges). Chars, défilés, feux d'artifices... Saint Nicolas est une fête importante dans la
vie culturelle des régions traditionnellement catholiques.
Saint Nicolas, dans son costume d'évêque fait équipe avec un personnage sinistre, le père
Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n'a pas le beau rôle puisqu'il est chargé de distribuer
les châtiments et réprimandes aux enfants.
Représentation du personnage : il s’agit d’un personnage clairement catholique, un évêque
représenté en costume : croix, mitre, crosse, anneau, vêtements ecclésiastiques rouges,
blancs, or. Il est accompagné d’un âne à qui les enfants donnent une carotte et il distribue
ses cadeaux en passant la nuit par la cheminée. Il est accompagné du « père fouettard ».
Représenté avec trois enfants sortant d'une cuve, trois prisonniers, trois bourses d'or, un
bateau...
Il va sans dire que tous les attributs ayant trait à la religion posent problème et il faut donc
veiller à ne froisser personne.
Le Père Fouettard (Zwarte Piet) accompagne Saint-Nicolas dans tous ses voyages ; il porte
différents noms selon les régions qu’ils visitent.
Le Père Fouettard, tout de noir vêtu, – même son visage est couleur charbon – porte un
grand manteau, de grosses bottes ; il est coiffé d’un capuchon ou d'une cagoule d'où
dépasse parfois une paire de cornes. Quelquefois, comme le diable, il est affublé d’une
queue. Il est chargé de corriger les enfants désobéissants.
En Hollande où la fête de Saint Nicolas est très importante, l'évêque de Myre est
accompagné d'un ou deux personnages appelés Zwart Piet ( Pierre le Noir ). Ils sont chargés
de ramasser les enfants méchants. Pour les Hollandais, ce seraient des Maures laissés par les
Espagnols. Pour d’autres, ce serait une invention des pédagogues du XVIIIe siècle pour punir