Rapport Jacques Attali la francophonie conomique.pdf


Aperçu du fichier PDF rapport-jacques-attali-la-francophonie-conomique.pdf - page 6/246

Page 1...4 5 678246



Aperçu texte


Graphique 1 : Deux scénarii d’évolution du nombre de francophones dans le monde

Ce déclin de la francophilophonie entraînerait une perte de parts de marché pour les
entreprises françaises, un effondrement du droit continental au profit du droit anglosaxon des affaires, ainsi qu’une perte d’attractivité pour les universités, la culture et
les produits français et en français. Cela entraînerait la destruction de 120 000 emplois en
France dès 2020, soit 0,5 points de chômage en plus, et un demi-million en 2050, soit 1,5
points de chômage en plus3.
Le scénario positif de développement d’une francophonie économique peut être réalisé, à
condition de mettre en œuvre les 53 propositions de ce rapport. Ces propositions sont
regroupées autour de 7 axes :
1) Augmenter l’offre d’enseignement du et en français, en France et

partout dans le monde : renforcer les politiques d’intégration par
l’apprentissage du français en direction des communautés immigrées
(proposition n°1), promouvoir la création d’un grand groupe privé d’écoles
en français – tout démontre qu’un tel groupe serait rentable –
(cf. proposition n° 3), attirer les populations non francophones vers
l’apprentissage du français, par exemple en jouant sur la capacité d’attraction
de la musique et du cinéma français (proposition n°11), structurer une offre
de FLOTs4 francophones interactifs et diplômants (proposition n°6), aider
les pays africains francophones à offrir à l’ensemble de leur population un
accès à la scolarisation en français (proposition n°8) : des manuels scolaires
génériques pourraient être distribués (proposition n°10).
2) Renforcer et étendre l’aire culturelle francophone, grâce notamment à la

construction par des entreprises françaises de salles de cinéma en Afrique
francophone et la programmation d’un quota de films francophones
(proposition n°17).

3) Cibler 7 secteurs clés liés à la francophonie, pour maximiser la

croissance de la France et des autres pays francophones : le tourisme, les
technologies numériques, la santé, la recherche et développement, le secteur
financier, les infrastructures et le secteur minier (propositions n° 22 à 35).
Confier notamment aux alliances françaises et aux instituts français à travers
le monde la mission d’agent touristique de la France et de promotion des
produits français (proposition n°22).

Ces estimations sont réalisées à taux de chômage constant, et avec une projection de population
active à 32 millions en 2050.
4 Formations en ligne ouvertes à tous (FLOTs en français, MOOCs en anglais).
3