titre iv le combat proterre.pdf


Aperçu du fichier PDF titre-iv-le-combat-proterre.pdf - page 6/215

Page 1...4 5 678215



Aperçu texte


CHAPITRE 2 - EMPLOI

1 - CRITÈRES D’ENGAGEMENT
« En termes d’emploi, les unités PROTERRE devront être engagées dans des missions
correspondant à leur niveau d’équipement 1 et de préparation opérationnelle.
L’appréciation de ces critères relève du général commandant les forces terrestres
(COMFT).»
Les unités PROTERRE doivent pouvoir réaliser les missions communes de l’armée de
Terre (MICAT). Celles-ci comprennent les missions soutenir, surveiller, tenir, interdire,
boucler ainsi que les procédés d’exécution complémentaires : escorter, patrouiller, réaliser
un point de contrôle, armer un centre d’évacuation et participer à un contrôle de foule.
Ces missions sont remplies par des unités PROTERRE constituées préférentiellement à
partir d’une seule unité élémentaire des forces terrestres (FT), en dehors de leur
domaine de spécialité et sans moyen spécialisé acquis au détriment d’autres
formations, qui en auraient besoin pour s’entraîner et s’engager dans leur cœur de
métier 2.
1.1. Cadre d’emploi
Les unités PROTERRE ont pour emploi préférentiel l’engagement sans urgence, dans
des zones d’opérations évaluées comme peu sensibles et peu menacées, en tout
lieu 3, plutôt en phase de stabilisation mais sans exclusive.
Elles ont aussi vocation à être engagées sur le territoire national (TN) 4.
En cas de détérioration de la situation en opération extérieure, l’unité PROTERRE peut
participer à une action d’évacuation de ressortissants dans la limite de ses capacités,
ou à un engagement au contact des foules (ECF) 5.
1.2. Limites
Les unités PROTERRE, en raison de leur effectif et de leur équipement, ne sont pas
destinées à conduire des missions offensives, ni à être projetées dans le cadre d’une
entrée en premier.

1 Lettre du MGAT N°627/DEF/EMAT/B.EMP/ES/10 du 12 juin 2008. L’atteinte de ces niveaux ne pourra être réalisée en
substitution des unités d’infanterie qui ont vocation à être engagées dans des conditions plus exigeantes.
2 Ceci exclut donc les transferts d’équipements d’autres unités, en particulier des unités d’infanterie, vers les unités
PROTERRE.
3 Métropole, DOM/COM, étranger dont OPEX.
4 Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, fiche N°10.2 ; le format des armées : « […] participer à la protection
du territoire national en renfort du dispositif de sécurité intérieure et de sécurité civile, avec des moyens pouvant
impliquer jusqu’à 10 000 hommes en quelques jours […] ».
5 Ce qui impose d’avoir reçu la formation complémentaire au cours de la mise en condition avant projection.