Les hauts fonctionnaires et leurs privilèges .pdf


Nom original: Les hauts fonctionnaires et leurs privilèges.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/02/2015 à 15:08, depuis l'adresse IP 92.150.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 418 fois.
Taille du document: 83 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


« Les fonctionnaires sont un peu comme les livres d’une bibliothèque :
ce sont les plus haut placés qui servent le moins » Georges Clemenceau

Chère Madame, Cher Monsieur,
Un conseil, restez calme en lisant ce qui vient…
La France périclite, mais savez-vous qui en est pour grande partie responsable ?
Le grand mal français, ce n’est pas seulement ses politiciens incompétents, c’est aussi en majeure
partie ses hauts fonctionnaires omnipotents qui échappent à tout contrôle.
Vous ne les connaissez pas car ils savent se faire discrets, mais pourtant ils sont les véritables
maîtres de la France…
Tapis dans l’ombre du pouvoir politique, 15 000 hauts fonctionnaires tiennent les manettes du
pays.
Pas une loi, pas une réglementation, pas une mesure catastrophique
dont ils ne soient à l’origine.
La haute administration monopolise tous les postes clés de l’Etat. Et spécificité française, elle
produit des hommes politiques qui, formatés par ce système, renoncent à le réformer quand ils
sont élus.
Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, François Hollande, Ségolène Royal, Dominique de
Villepin, Michel Sapin (et tant d’autres…) sont tous des hauts fonctionnaires passés par l’ENA.
Ces hauts fonctionnaires, coupés des réalités mais payés par vos impôts, ont la dépense
publique inscrite dans leurs gènes et savent puiser abondamment dans les caisses de la
République !
Si, à leur arrivée au pouvoir en 2012, le Président « normal » et son Premier ministre de l’époque,
ont baissé leur salaire de 30 %, les hauts fonctionnaires n’ont pas eu à faire les mêmes efforts !
Avec chacun un traitement de 14 910 euros bruts par mois, Hollande et Valls se situent
« seulement » au 657e rang des rémunérations de l’Etat. Ils sont supplantés par toute une tribu de
hauts fonctionnaires, employés pour une bonne part par le ministère des Affaires étrangères et
celui des Finances.

Par exemple, les rémunérations des ambassadeurs peuvent frôler 38 000 euros par
mois dans les capitales les plus prestigieuses ! Au Sénat, les deux secrétaires généraux de la
Présidence et de la Questure gagnent ainsi plus de 20 000 euros nets par mois (contre environ 15
000 euros pour leurs homologues de l’Assemblée), et les 14 directeurs de service encaissent autour
de 15 000 euros mensuels.


Aperçu du document Les hauts fonctionnaires et leurs privilèges.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)






Documents similaires


les hauts fonctionnaires et leurs privileges
compilation informations  establishment 3
francois hollande c est 0 proposition 100 critiques
aquillino morelle
le bref nov dec 2019 occitanie
le bref nov dec 2019

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.311s