L'accès à la végétation en ville (2).pdf


Aperçu du fichier PDF l-acces-a-la-vegetation-en-ville-2.pdf - page 5/38

Page 1...3 4 56738


Aperçu texte


SOMMAIRE
LA VILLE SEMBLE S'OPPOSER A LA RESSOURCE VEGETALE
A) La cité n'est pas un milieu rendu favorable à la prolifération végétale
1) Une compétition des besoins déséquilibrée entre ville et végétation



Une compétition horizontale : Le bâtit doit répondre à la densification urbaine alors que la végétation doit
trouver sa place au sol
Une compétition verticale : Le bâtit à défaut du sol vient chercher de la hauteur mais la végétation a besoin de
soleil

2) Un usage des villes non fertiles, contraire à l'implantation végétale



Un usage mobile des rues qui rend complexe l'instalation des végétaux: l'accès à la végétation pasee d'abord
par l'accès au trottoir
Un partage modal de la rue et des transports déséquilibrés, à défaut de la ressource végétale

B) La Cité a donc façonnée sa propre nature pour mieux l'intégrer

1) Une végétation Hybride


Le parc, nouvelle ressource végétale

2) La Nature comme instrument


La zone tampon

DES AMENAGEMENTS URBAINS ETHIQUES ET
NECESSAIRES POUR REPONDRE POSITIVEMENT AU
MANQUE DE VEGETATION EN VILLE
A) Des démarches urbaines misent en exergue par la ville et les professionnels du paysage,
de l'urbanisme et de l'architecture
1) Une Prise de conscience collective pour un Urbanisme Végétal




Reconsidérer la part du végétal en ville (ex: Grenoble)
Les écoquartier, une nouvelle tendance urbanistique

2) Des solutions apportées par des spécialistes de la ville, pour répondre à la densification



Habiller le sol: Gilles Clément et le jardin en mouvement