Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



bulletin n6 HD .pdf


Nom original: bulletin n6-HD.pdf
Titre: Le P'tit TURBALLAIS - N°1
Auteur: Virginie Birkenstock

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Adobe InDesign CC 2014 (Windows) / Adobe PDF Library 11.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/02/2015 à 15:34, depuis l'adresse IP 185.12.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 306 fois.
Taille du document: 1 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


LETTRE

D'INFORMATION

DE

LA

MAIRIE

DE

LA

CARACTÉRISTIQUES EXIGÉES

Détecteur
de fumée

Tous les lieux d’habitation devront être équipés d’au moins un
détecteur de fumée normalisé au plus tard le 8 mars 2015.

OBJECTIFS
L’installation d’un détecteur de fumée doit permettre de détecter
les fumées émises dès le début d’un incendie et d’émettre
immédiatement un signal sonore suffisant pour permettre de
réveiller une personne endormie.

Le détecteur de fumée doit être muni du marquage CE et être
conforme à la norme européenne harmonisée NF EN 14604. Les
détecteurs utilisant l’ionisation sont interdits, car ils sont radioactifs.

TURBALLE

N°6

FÉV./MAR. - 2015

OBLIGATION D’INSTALLATION
Le détecteur doit être fourni et installé par le propriétaire du
logement, que celui-ci occupe son logement ou le mette en
location, d’ici le 8 mars 2015.
Avant cette date et si le logement est occupé par un locataire, une
alternative est offerte au bailleur qui peut soit, fournir le détecteur
à son locataire ; soit, lui rembourser l’achat.
Dans ces 2 cas, il appartiendra au locataire de procéder à la pose
du détecteur.
Le détecteur doit être installé de préférence dans la circulation ou
dégagement desservant les chambres. Il doit être fixé solidement
en partie supérieure, à proximité du point le plus haut et à distance
des autres parois ainsi que des sources de vapeur.
À noter : il existe des détecteurs spécialement adaptés aux personnes sourdes
fonctionnant grâce à un signal lumineux ou vibrant.

La municipalité de La Turballe vous propose de recevoir mensuellement
une info@lettre qui vous présentera les derniers évènements de la
vie locale (informations culturelles, économiques, sportives et vous
permettra de ne rien manquer des différents rendez-vous que vous
propose la ville).
Pour recevoir l’info@lettre La Turballe, il vous suffit d’adresser au
service communication@mairielaturballe.fr, votre mail en indiquant
inscription info@lettre municipale La Turballe

Line Dance / Country
et vous accueille, dans un climat convivial & joyeux
chaque LUNDI de 18h à 19h30
salle François-Marie Lebrun face Mairie
Son objectif est de vous apprendre toutes les danses qui se
pratiquent individuellement, c’est-à-dire sans partenaire, en effectuant
une chorégraphie précise sur des musiques fun.
Inscription possible jusqu’à fin février
1er cours d’essai gratuit
Tél. : 06 81 50 35 16 / 06 88 32 06 16
TEMPS-DANSE
7 impasse du Mimplat
44420 LA TURBALLE
Tél. : 06 88 32 06 16
contactdanse44@orange.fr

Conformément à la loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978, modifiée par la
loi du 6 août 2004, les informations vous concernant sont accessibles sur demande
écrite. Vous disposez par ailleurs d’un droit d’accès, de rectification, de modification
et de suppression. Si vous souhaitez exercer ce droit, envoyez un message au
service communication : communication@mairielaturballe.fr.

Le savez-vous ?

En quelle année a été construite l’église de Trescalan ?
(Réponse au prochain numéro)

Réponse à la question du N° 5 :
À quelle date La Turballe devint-elle une commune ? Le

Infos utiles
Tél. 02.40.11.88.00
Fax 02.40.23.30.00
Rue de la Fontaine
44420 La Turballe
Du lundi au Vendredi :
9 h 00 à 12 h 00
14 h 00 à 17 h 00
Samedi matin
9 h 00 à 12 h 00

CONSEIL MUNICIPAL.............................. P2
• Focus Emmanuel ROY 5ème adjoint
chargé de la Culture-Animation &
Communication

ATTENTION AUX FAUX
DÉMARCHEURS AU NOM DE
LA MAIRIE !
Des usagers ont été démarchés
par des entreprises se
présentant comme venant de
la part de notre collectivité
(contrôle d’isolation, panneaux
solaires...), ce qui n’est pas le cas.

POLICE MUNICIPALE
Service Technique
Tél. 02.40.11.88.09
Service État Civil
Tél. 02.40.11.88.00
Restaurant Scolaire
Tél. 02.40.23.38.09
Bibliothèque
Tél. 02.40.23.33.28
Maison de l’Enfance
Tél. 02.40.11.82.81

23 rue de la Marjolaine 44420 La Turballe
Tél. 02.40.42.88.70

NUMÉROS D’URGENCE
SAMU 15
Pompiers 18
Gendarmerie de La
Turballe :
Tél. 02.40.23.35.65

CH de St Nazaire :
Tél. 02.40.90.60.60
Océanes ambulances :
Tél. 02.40.23.46.33
Port de Plaisance :
Tél. 02.40.23.41.65

Directeur de la Publication : Jean-Pierre BRANCHEREAU / Rédacteur en Chef : Emmanuel ROY / Comité de pilotage : F. Nigon – F. Bellin – N. Coëdel / © photo couverture : Mairie de La Turballe
Création et réalisation  : © 2 015 - Virginie Birkenstock • 02 40 53 70 58 • www.virginy-b.com / Impression : La Mouette Communication • 02 40 60 20 10 /
Tirage : 2500 exemplaires / Distribution : Mairie de la Turballe

Ne pas jeter sur la voie publique

MAIRIE

17 mai 1865

A U   S O M M A I R E

ÉDITO

L’info@lettre

L’association TEMPS-DANSE vient d’ouvrir son cours de danse

Le début d’année bat au rythme des traditionnels et bien agréables
échanges de vœux; en effet c’est une bonne tradition que de
souhaiter et de se souhaiter le meilleur.
2015 n’y déroge pas sauf que, cette année, les évènements
dramatiques que nous venons de connaître, à notre porte et presque
en direct, les mauvaises perspectives de la pêche...ne nous incitent
pas à être particulièrement optimistes.
Malgré tout, l’extraordinaire mobilisation générale, y compris à La
Turballe, autour de nos valeurs fondamentales, notre potentiel réactif
et notre dynamisme nous autorisent à aspirer à tous les espoirs.
Alors à tous, la rédaction du P’tit Turballais vous adresse ses vœux les
plus sincères pour que 2015 soit, personnellement et collectivement,
une année qui réponde à vos attentes et nous permette de nous
retrouver dans la joie et la convivialité, notamment les 27 et 28 juin
prochains à l’occasion de la commémoration des 150 ans de notre
belle Commune.

La Rédaction

• Compte rendu du CM du 20
Janvier

LA VIE COMMUNALE. ............ P2

et P3

• Salon Emploi Presqu’île
• Le Thésée
• Au fil de l’eau au fil du temps
... 150 ans !

FLASHS INFOS............................................. P4
• Réglementation détecteurs de
fumée
• Abonnement aux informations de
la commune
• Nouvelle Association Temps Danse
• Énigme : Question 2 et réponse à
la question 1

INFOS UTILES................................................ P4

LETTRE

Focus sur... :
Le 5ème adjoint
Emmanuel ROY

QUI SUIS-JE ? QUE FAIS-JE ?
Âgé de 67 ans, marié depuis 43 ans, 3 grands- enfants, 4 petitsenfants, Avocat à Nantes pendant près de 40 ans, Turballais
depuis une trentaine d’années...je suis désormais l’Adjoint en
charge de la Culture, des Animations et de la Communication au
sein de l’équipe municipale
La CULTURE ne doit pas être négligée; c’est une des composantes
du dynamisme et de la richesse d’une cité et, à La Turballe, il y a
beaucoup à faire ; dans un premier temps nous avons essayé de
faire revivre notre appartenance à la Bretagne et, y étant fortement
encouragés, nous poursuivrons dans cette voie; mais nous voudrions
aussi susciter et faire découvrir les talents cachés ou qui n’osent
s’exprimer ; pour cela nous aspirons fortement à la réalisation d’une
structure adaptée à nos besoins, vœu que nous souhaitons voir
devenir rapidement réalité.
Les ANIMATIONS, jusqu’alors trop concentrées sur la période
estivale, elles doivent être régulières et pérennes; à travers elles il est
permis de renouer avec les traditions locales mais aussi de s’ouvrir
sur toutes celles que la modernité offre à profusion.

D'INFORMATION

DE

LA

MAIRIE

DE

LA

TURBALLE

N°6

FÉV./MAR. - 2015

MON RÔLE EN TANT QUE 5ÈME ADJOINT
C’est un vaste domaine d’activités que Monsieur le
Maire a bien voulu me confier et auquel je me suis
aussitôt attelé avec conviction, détermination et
grande satisfaction depuis dix mois révolus.

La COMMUNICATION est un enjeu considérable, ciment du lien
social au quotidien; le P’tit Turballais en est un vecteur qui paraît
très apprécié; il sera développé grâce à vos contributions mais aussi
par la refonte de notre outil informatique et internet totalement
obsolète. Il doit nous permettre dès demain, d’assurer une diffusion
de l’information au rythme de l’actualité.
La tâche est grande et, pour l’assumer, je sais pouvoir compter sur
une équipe compétente et efficace; ainsi j’ai la chance de travailler
avec : Fabienne NIGON - responsable émérite de la Communication,
Grégory PROVOST - dynamique responsable des Animations ; qui
œuvrent désormais dans de nouveaux locaux, agrandis, lesquels
nous ont permis d’accueillir Anne-Marie COURANT qui, avec sa
gentillesse et son sourire, nous a très rapidement fait profiter de
son expérience acquise à la Maison de l’Enfance ; je les remercie
une nouvelle fois de leur dévouement au plus grand profit de notre
Commune.——•

2015 : une année historique
pour le « Thésée ».
2015 sera sans doute une année décisive dans
l’authentification de l’épave du « Thésée » (1).
En effet, une campagne d’expertise longue et
soutenue a été programmée pour mars 2015.
Des moyens logistiques et humains lourds à
la hauteur des difficultés rencontrées (couche
épaisse de vase et de sédiments, absence de
visibilité) seront déployés. Pendant 4 semaines
consécutives voire plus, continues ou non selon
les conditions météo, 8 plongeurs (au lieu de
4 en 2014) partis de La Turballe, s’élanceront
du « Miniplon », bateau spécialisé dans les
travaux subaquatiques. Munis d’une suceuse
Toyo performante, ils essaieront d’apporter des
réponses sûres au questionnement sur l’identité
de l’épave reposant à 20 mètres de profondeur,
au large d’Hoëdic. Les échantillons remontés
lors des 2 campagnes de fouilles de 2014, n’ont
pas été validés par la DRASSM ( Département
de Recherches Archéologiques Sous Marines),
du ministère de la Culture. L’idéal serait de
récupérer des preuves formelles: beaupré,
proue avec le nom du bateau, cloche ou autre
pièce unique.
Un véritable challenge va donc s’engager en
mars 2015.

Si ces investigations aboutissaient à
l’authentification du « Thésée », une étape
serait déjà franchie. L’aventure n’en serait pas
pour autant terminée. Il resterait à renflouer
(une première en France) dans son intégralité
le navire, à le débarrasser de ses gangues de
vase et de sel accumulées pendant 255 ans.
« Le Pompéi sous marin » livrerait alors ses
secrets, notamment sur les étapes de sa
construction, les conditions de vie à bord, au
XVIIIème siècle . Il pourrait ensuite être exposé
dans un musée (breton?). Plusieurs villes sont
déjà candidates pour l’accueillir.
Les membres de l’association « bateau Thésée »
qui financent l’opération, les sponsors, entre
autres, Georges PERNOUD de Thalassa, rêvent
pour ce fleuron de la marine royale, du même
sort que le Vasa, bateau suédois ayant coulé lors
de son inauguration, en 1628, renfloué, exposé
à Stockholm qui attire aujourd’hui 20 millions de
visiteurs par an.——•
(1) Le «Thésée», 74 canons, sorti des arsenaux de Brest en 1757, est un vaisseau ayant coulé «en un clin d’œil» lors
de la célèbre bataille des Cardinaux (rochers situés à l’ouest d’Hoëdic), le 20 novembre 1759, sans tirer un seul coup
de canon. Sur un virement de bord, ordonné, en pleine tempête, par le commandant Kersaint de Coetnempren,
l’eau s’engouffra par les sabords de la batterie basse, ouverts. Le navire se coucha sous les yeux de l’ennemi, finit
sa course par 20 mètres de profondeur. La quasi-totalité de l’équipage (650 hommes à bord) périt sauf quelques
-uns qui réussirent à se réfugier sur l’un des 3 mâts. Le «Thésée» contiendrait aussi de l’argenterie et de la vaisselle
de grande valeur qui devaient servir à la réception, à bord, du ministre de la guerre, le duc de Choiseul.

Le Salon Emploi Presqu’île, c’est à La
Turballe.

Principales décisions du dernier
Conseil Municipal :

Réuni le 20 JANVIER 2015, le Conseil Municipal, après avoir écouté
le rapport de la Commission Culture-Animations et celui de la
Commission Marché, a adopté les principales délibérations suivantes :
• Convention de mise à disposition d’un véhicule de fonction au
Directeur Général des Services
• Modification du Règlement Intérieur et fixation des tarifs du
Camping Municipal : augmentation de 1.1% (inflation)
• Fixation des tarifs communaux : augmentation moyenne globale
de 1.1%
• Prise en charge des frais de déplacements dans le cadre de la
formation des personnels communaux
• Création d’un CHSCT (Comité d’Hygiène et de Sécurité et
des Conditions de Travail) - commun au CCAS et à la Mairie
et détermination du nombre des représentants du personnel
et des élus
• Cession des parcelles X 127 et X 1679 à la SCA GUICHET
• Simplification, fixation des tarifs et modalités de perception de
la Taxe de Séjour.

Le 18 février prochain de 14h à 18h
au complexe sportif.
À l’origine de cette démarche,
une association « Action Emploi
Piriac-La Turballe » et un réseau de
partenaires comme les municipalités
de La Turballe, Piriac et Mesquer, la
Mission locale, le CFP Presqu’île et
les associations de commerçants de
La Turballe et de Piriac.
Un objectif : accompagner et faciliter
la recherche d’emplois saisonniers
et permanents, en permettant
une découverte ou une meilleure
connaissance du marché du travail
local. En effet cet évènement conduit à ce que les personnes
en recherche d’emploi et les acteurs entrepreneuriaux de notre
territoire se rencontrent, échangent en direct.
Des entreprises sont implantées sur notre territoire, des projets
industriels sont envisagés dans un futur proche ou en cours de
réalisation : quelle est la nature des emplois offerts ? Quels sont les
profils recherchés ? Existe t-il des filières particulières de formation
pour les postes à pourvoir ? Quelles sont les perspectives à court
terme sur notre territoire ?
Des métiers de la pêche aux perspectives d’emploi suscitées par
l’éolien, en passant par les métiers du tourisme et de la restauration
qui chaque année recrutent pour la période estivale, l’offre est
diversifiée ; chacun pourra se documenter, proposer son CV ou
bénéficier de précieux conseils dans sa quête de job d’été, de
contrat de professionnalisation, de CDD ou de CDI.——•

N°1 – 150 ans la Turballe.
Nous avons choisi avec cette nouvelle édition du P’tit Turballais
de vous confier l’histoire de notre ville au fil de plusieurs numéros.
Un retour sur les traces de nos aïeuls dont nous sommes les
héritiers aujourd’hui.
Ce mois ci nous abordons la CONSTITUTION de La Turballe en
COMMUNE, le 17 mai 1865, IL Y A TOUT JUSTE 150 ANS !
Mais avant cela, replongeons nous dans le passé :

Île Millénaire - XVe siècle :
On trouve mention de La Turballe dans des écrits remontant à 1452.
Il ne s’agissait pas encore d’un bourg, mais de quelques villages
étendus entre terre et littoral : Le Requer, Kerigeole, Coispéan,
Trévaly… et dont le principal, Trescalan, se situait au sommet de
la dune. La Turballe relevait à cette époque de l’administration
territoriale et religieuse de Guérande.
Il faut prendre ici la mesure de toute l’importance de la religion dans
l’évolution de l’histoire de notre ville. Au cours du XVIIème siècle,
les habitants de Trescalan et des hameaux voisins se rendaient à
pied aux offices religieux de Guérande éloignés de 2 lieux. Il a
été relaté que parfois certains enfants mouraient sur le chemin qui
les menait au baptême. Au XIXème siècle, forts de la croissance de
leur groupement, les habitants demandèrent à être détachés de
Guérande d’un point de vue religieux et firent une pétition qui permit
en 1698 la construction de la chapelle de la frairie de Trescalan
« Notre Dame de Miséricorde ».

Le village devint ainsi le centre religieux d’une paroisse, à la fois
maritime, salicorne et rurale. Louis Philippe prit une ordonnance
royale datée du 20 octobre 1847 à St-Cloud créant la nouvelle
paroisse. Les exercices paroissiaux s’ouvrirent le 4 mars 1848.
Quatre ans plus tard en 1852, la chapelle devenue vétuste, céda
la place à l’église actuelle… mais Trescalan rêvait déjà d’une totale
indépendance.
Après la Révolution, La Turballe va littéralement exploser ; la pêche
à la sardine va s’y développer. L’ancien hameau de quelques feux
devient un port et en même temps une petite cité de 500 habitants.
La Turballe, siège d’une industrie florissante, est élevée au rang de
commune le 17 mai 1865 ; Décret signé par l’Impératrice Eugénie
et le Ministre Rouhier. Deux mois plus tard son premier maire
Alfred Pellier (industriel nantais) était élu.

Patrimoine religieux de La Turballe :
Église de Trescalan ; Statue de la vierge et l’enfant (ancienne chapelle
de Brandu) ; Statue de Ste Brigitte ; Bateau ex-voto Pie IX ; Eglise
Sainte Anne ; Calvaire de Fourbihan (XVIème siècle)...——•


bulletin n6-HD.pdf - page 1/2
bulletin n6-HD.pdf - page 2/2

Documents similaires


Fichier PDF flyerclochertrescalan2018x1
Fichier PDF dp journee douce 2019
Fichier PDF fete sainte anne 2015
Fichier PDF plaquette programme rencontres pe 2018
Fichier PDF bull h 2014 la turballe ok
Fichier PDF petit turballais calmaneo


Sur le même sujet..