Magazine 2015 W379 .pdf



Nom original: Magazine 2015 W379.pdfTitre: Magazine 2015 W379Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/02/2015 à 14:00, depuis l'adresse IP 2.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 553 fois.
Taille du document: 3.2 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 379

17 17 17 17 17 17 17 AMPHOTOSPORTS MAGAZINE 17 17 17 17 17 17 17

N° 379

WRC RALLY SWEDEN
Seconde manche FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
Du 12 au 15 février
WRC, WRC2 et WRC3
Du suspens et un final à trois des plus tendus ou Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA finiront par s’imposer devant Thierry NEUVILLE et
Nicolas GILSOUL légèrement ralenti par un problème d’intercom au mauvais moment (SS19) alors qu’ils pointaient en tête. Que dire d’Andreas
MIKKELSEN et d’Ola FLØENE qui complètent le podium après avoir dominé ce rallye tout en accumulant les erreurs. Dans la dernière spéciale
les partiels étaient favorables à l’équipage Norvégien qui tapait alors un mur de neige et restait coincé, la messe était dite et la victoire s’envolait.
Ott Tänak, Hayden Paddon (qui obtient là son meilleur résultat en championnat mondial au volant de la voiture de Dani Sordo malade et remplacé
au pied levé), Elfyn Evans, Kris Meeke, Martin Prokop, Yurii Protasov et Mads Østberg complétaient le top dix. A signaler qu’Ogier contrôlé sept
fois au-delà de la vitesse autorisée en reconnaissance restait sous la menace d’une pénalité de 2’ applicable à la moindre erreur en liaison.
WRC2 : Indiscutable victoire pour Jari KETOMAA épaulé par Kaj LINDSTRÖM qui auront dominé le rallye du début à la fin. Evyn BRYNILDSEN et
Anders FREDRIKSSON (Ford) seconds et Valeriy GORBAN et Volodymyr KORSIA (Mini) complètent le podium final.
WRC3 : Seuls au départ dans la catégorie les Norvégiens Ole Christian VEIBY et Anders JAEGER se devaient de terminer, l’équipage de la DS3
R3T du team Printsport fera un sans faute et s’adjugera des points précieux au championnat.

Un rallye à oublier pour Latvala / Antilla – Top neuf pour Protasov / Cherepin – WRC2 : Grondal / Eilertsen et Tidemand / Axelsson.
J 1/2 : 12 et 13 février (1 + 9 spéciales) – MIKKELSEN profite des soucis d’OGIER et de LATAVLA, KETOMAA mène le WRC2.
Mikkelsen sortait en tête de ces deux premiers jours, c’est pourtant Ogier qui alignait les trois des quatre premiers scratchs avant de connaitre
des problèmes d’essuie-glaces, de capot qui s’ouvre puis de rester bloqué dans un mur de neige. Latvala prenait la tête mais visitait un fossé et
y perdait huit minutes. Neuville et Østberg évitaient les erreurs et complétaient le top trios devant Ogier et Tänak. Ketomaa menait les débats en
WRC2 devant Gorban et Ahlin. En WRC3, Veiby pointait à la vingt-sixième position avec un seul but, terminer le rallye.
Classement après 10 spéciales ………………………………………………………………..…………………..
……………….

1 – Mikkelsen / Floene VW Polo R WRC (RC1-WRC) 1h14’03’’6
2 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 1h14’22’’7
3 – Østberg / Andersson Citroën DS3 WRC (RC1-WRC) 1h14’23’’0
4 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC) 1h14’28’’3
5 – Tänak / Molder Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 1h15’09’’8
6 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 1h15’40’’7
7 – Prokop / Tomanek Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 1h16’04’’1
8 – Protasov / Cherepin Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 1h16’15’’0
9 – H. Solberg / Minor Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 1h16’21’’8 …
13 – Ketomaa / Lindstrom Ford Fiesta R5 (RC2-WRC2) 1h17’45’’6 (WRC2) …
26 – Veiby / Jaeger Citroën DS3 R3T (RC3-WRC3) 1h22’58’’9 (WRC3) … etc

J 1/2 : Mikkelsen / Floene leaders

J 3 : 14 février (8 spéciales) – NEUVILLE prend la tête devant MIKKELSEN et OGIER, KETOMAA toujours leader en WRC2.
Mikkelsen leader tout au long de la journée concédait 8’’8 à Neuville dans la dernière spéciale et perdait don leadership pour 1’’5. Ogier qui était
revenu aux basques de Mikkelsen (tête à queue SS14) reperdait du temps dans les spéciales suivantes en ouvrant la piste et se faisait déborder
par Neuville qui enfonçait le clou en s’assurant du denier scratch synonyme de première place. Østberg perdait sa troisième place (crevaison
SS11). Ketomaa menait toujours le WRC2 devant Brynildsen et Ahlin. Veiby continuait son bonhomme de chemin en WRC3.
Classement après 18 spéciales ………………………………………………………………..…………………..
……………….

J 3 : Neuville / Gilsoul aux commandes

1 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 2h29’54’’5
2 – Mikkelsen / Floene VW Polo R WRC (RC1-WRC) 2h29’56’’0
3 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC) 2h30’04’’1
4 – Østberg / Andersson Citroën DS3 WRC (RC1-WRC) 2h30’47’’9
5 – Tänak / Molder Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 2h31’23’’7
6 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 2h32’30’’2
7 – Prokop / Tomanek Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 2h32’57’’6
8 – Evans / Barritt Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 2h33’16’’6
9 – Meeke / Nagle Citroën DS3 WRC (RC1-WRC) 2h33’17’’0 …
13 – Ketomaa / Lindstrom Ford Fiesta R5 (RC2-WRC2) 2h37’39’’2 (WRC2) …
24 – Veiby / Jaeger Citroën DS3 R3T (RC3-WRC3) 2h46’31’’2 (WRC3) … etc

WRC : Evans / Barritt – Meeke / Nagle – Paddon / Kennard – Østberg / Andersson.
J 4: 15 février (3 spéciales) – OGIER met tout le monde au tapis dans la Power Stage, KETOMAA et VEIBY vainqueurs en WRC2 et WRC3.
Mikkelsen reprenait la tête devant Neuville ralenti par un problème de radio (+3’’8) et Ogier revenait dans les roues des deux hommes (+6’’8) dans
le SS19. Le Norvégien gardait l’avantage dans le SS20 ou Ogier passait second (+3’’0) talonné par Neuville (+4’’6). Dans la Power Stage,
Mikkelsen touchait un mur de neige et restait coincé, Ogier ne commettait aucune erreur et s’imposait devant Neuville repoussé à 6’’4. Mikkelsen
conservait la 3ème place devant Tanak et Paddon. Ketomaa en WRC2 et Veiby en WRC3 confirmaient leurs avantages.
Classement après 21 spéciales ………………………………………………………………..………………….
……………….

1 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC) 2h55’30’’5 (Power Stage 3 points)
2 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 2h55’36’’9 (Power Stage 2 points)
3 – Mikkelsen / Floene VW Polo R WRC (RC1-WRC) 2h56’10’’3
4 – Tänak / Molder Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 2h57’56’’5
5 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 2h59’02’’0
6 – Evans / Barritt Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 2h59’23’’5
7 – Meeke / Nagle Citroën DS3 WRC (RC1-WRC) 2h59’36’’3
8 – Prokop / Tomanek Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 2h59’56’’5 …
10 – Østberg / Andersson Citroën DS3 WRC (RC1-WRC) 3h02’21’’4 (Power Stage 1 point) …
14 – Ketomaa / Lindstrom Ford Fiesta R5 (RC2-WRC2) 3h05’07’’4 (WRC2) …
21 – Veiby / Jaeger Citroën DS3 R3T (RC3-WRC3) 3h16’03’’5 (WRC3) … etc

OGIER / INGRASSIA dans la dernière.

Les positions au Championnat mondial après la Suède (sous réserves) :
………………………

WRC : 1 – Sébastien OGIER … 53 pts, 2 – Thierry NEUVILLE … 30 pts, 3 – Andreas MIKKELSEN … 30 pts, 4 – Jari-Matti LATVALA … 19 pts … etc
Constructeurs WRC :
1 – VW Motorsport … 68 pts, 2 – HYUNDAI Shell WRC … 55 pts, 3 – M-Sport WRT … 32 pts, 4 – CITROËN Total Abu Dhabi WRT … 20 pts … etc
…………………..

WRC2 : 1 – S. LEFEBVRE et J. KETOMAA … 25 pts, 3 – C. BREEN et E. BRYNILDSEN … 18 pts, 5 – A. KREMER et V. GORBAN … 15 pts … etc
WRC3 : 1 – Ole C. VEIBY … 40 pts, 2 – Quentin GILBERT … 25 pts, 3 – Christian RIEDEMANN … 18 pts, 4 – Simone TEMPESTINI … 12 pts … etc

WRC2 : KETOMAA / LINDSTROM – WRC3 : VEIBY / JAEGER.
VHC : Petter SOLBERG et son épouse Pernilla remporte le Rally Sweden Historic, c’est le troisième succès de Petter dans cette classique.
PROCHAIN RENDEZ-VOUS : RALLY GUANAJUATO MEXICO du 5 au 8 mars.
Sources et photos : WRC.COM et RALLYSWEDEN.COM.

LE GRENIER DE L’AVIATION
PATRIMOINE NANTAIS
DE LA CONSTRUCTION AERONAUTIQUE
A DECOUVRIR A NANTES / SAINT HERBLAIN
CENTRE COMMERCIAL
SILLON SHOPPING DE SAINT HERBLAIN.
Tous les samedis de 14 à 18 heures.

http://registryofcorvetteracecars.com
www.gts-series.com
………….

Lecteurs AMP MAG
……

Bénéficiez du code d’achat
AMP-MAG-14

24 HEURES DU MANS 2015
………

LES INVITES
Les invités à la 83ème édition des 24 Heures du Mans sont maintenant connus. 56 voitures seront au départ et la répartition des catégories donne
la part belle aux prototypes avec 34 voitures (14 LMP1 et 20 LMP2) contre 22 en Grand Tourisme (9 GTE-Pro et 13 GTE-Am). Les trente-cinq
voitures engagées dans le Championnat Mondial Endurance de la FIA figurent bien sur dans cette liste d’invités. Parmi les sélectionnés d’office
suite à la saison 2014, seul le Wayne Taylor Racing (TUSCC) se sera désisté. Nissan, Sard (Morand), Strakka (Dome) et Larbre Compétition en
GTLM-Am seront de retour sur le circuit de la Sarthe, Extreme Speed Motorsports (HPD), Ibanez Racing, AAI et la Scuderia Corsa seront là pour
une première, côté châssis, BR, Strakka-Dome et Gibson (Zytek) inscrivent leur nom dans le livre des 24 Heures.
LMP 1 (14 voitures)
# 1 – Toyota Racing – Toyota TS 040 Hybrid – WEC
# 2 – Toyota Racing – Toyota TS 040 Hybrid – WEC
# 4 – Team Bykolles – CLM P1/01-AER – WEC
# 7 – Audi Sport Team Joest – Audi R18 e-tron Quattro Hybrid – WEC
# 8 – Audi Sport Team Joest – Audi R18 e-tron Quattro Hybrid – WEC
# 9 – Audi Sport Team Joest – Audi R18 e-tron Quattro Hybrid
# 12 – Rebellion Racing – Rebellion R-One-AER – WEC
# 13 – Rebellion Racing – Rebellion R-One-AER – WEC
# 17 – Porsche Team – Porsche 919 Hybrid – WEC
# 18 – Porsche Team – Porsche 919 Hybrid – WEC
# 19 – Porsche Team – Porsche 919 Hybrid
# 21 – Nissan Motorsports – Nissan GT-R LM Nismo Hybrid
# 22 – Nissan Motorsports – Nissan GT-R LM Nismo Hybrid – WEC
# 23 – Nissan Motorsports – Nissan GT-R LM Nismo Hybrid – WEC
LMP 2 (20 voitures)
# 26 – G-Drive Racing – Ligier JSP2-Nissan – WEC
# 27 – SMP Racing – BR01-Nissan
# 28 – G-Drive Racing – Ligier JSP2-Nissan – WEC
# 29 – Pegasus Racing – Morgan-Nissan
# 30 – Extreme Speed Motorsports – HPD ARX-04b-Honda – WEC
# 30 – Extreme Speed Motorsports – HPD ARX-04b-Honda – WEC
# 34 – OAK Racing – Ligier JS P2-Nissan
# 35 – OAK Racing – Ligier JS P2-Nissan – WEC
# 36 – Signatech Alpine – Alpine A450B-Nissan – WEC
# 37 – SMP Racing – BR01-Nissan
# 38 – Jota Sport – Gibson 015S-Nissan
# 39 – Team Sard Morand – Morgan Evo-Sard – WEC
# 40 – Krohn Racing – Ligier JSP2-Judd
# 41 – Greaves Motorsport – Gibson 015S-Nissan
# 42 – Strakka Racing – Strakka Dome S103-Nissan – WEC
# 43 – Team Sard Morand – Morgan Evo-Sard – WEC
# 45 – Ibanez Racing – Oreca 03R-Nissan
# 46 – Thiriet by TDS Racing – Oreca 05-Nissan
# 47 – KCMG – Oreca 05-Nissan – WEC
# 48 – Murphy Prototypes – Oreca 03R-Nissan

Le retour de Nissan

Champion en titre, Toyota sera
à la recherche d’une première
victoire absolue dans la Sarthe.

PROTOTYPES VOITURES SUPPLEANTES
R2 # 49 – KCMG – Oreca 03R-Nissan
R5 # 25 – Algarve Pro Racing – Ligier JSP2-Nissan
R7 # 44 – Ibanez Racing – Oreca 03R-Nissan

La nouveauté russe en LMP2, la
BR01 du SMP Racing.

Un difficile challenge pour HPD
et Extreme Speed Motorsports
dans la catégorie LMP2.
Après sa victoire aux 24 Heures
de Daytona, le Corvette Racing
cherchera une confirmation sur
24 Heures en Sarthe.

LM GTE-Pro (9 voitures)
# 51 – AF Corse – Ferrari 458 Italia – WEC
# 63 – Corvette Racing – Chevrolet Corvette C7R
# 64 – Corvette Racing – Chevrolet Corvette C7R
# 71 – AF Corse – Ferrari 458 Italia – WEC
# 91 – Porsche Team Manthey – Porsche 911 RSR – WEC
# 92 – Porsche Team Manthey – Porsche 911 RSR – WEC
# 95 – Aston Martin Racing – Aston Martin Vantage V8 – WEC
# 97 – Aston Martin Racing – Aston Martin Vantage V8 – WEC
# 99 – Aston Martin Racing V8 – Aston Martin Vantage V8 – WEC
LM GTE-Am (13 voitures)

GT VOITURES SUPPLEANTES
R1 # 53 – Riley Motorsports TI Auto – SRT Viper GTS-R
R3 # 60 – Formula Racing – Ferrari 458 Italia
R4 # 86 – Gulf Racing UK – Porsche 911 RSR
R6 # 65 – Proton Competition – Porsche 911 RSR

# 50 – Larbre Competition – Chevrolet Corvette C7R – WEC
# 55 – AF Corse – Ferrari 458 Italia
# 61 – AF Corse – Ferrari 458 Italia
# 62 – Scuderia Corsa – Ferrari 458 Italia
# 66 – JMW Motorsport – Ferrari 458 Italia
# 67 – Team AAI – Porsche 997 GT3 RSR
# 68 – Team AAI – Porsche 997 GT3 RSR
# 72 – SMP Racing – Ferrari 458 Italia – WEC
# 77 – Dempsey-Proton Racing – Porsche 911 RSR – WEC
# 83 – AF Corse – Ferrari 458 Italia – WEC
# 88 – Abu Dhabi-Proton Racing – Porsche 911 RSR – WEC
# 96 – Aston Martin Racing – Aston Martin Vantage V8 – WEC
# 98 – Aston Martin Racing – Aston Martin Vantage V8 – WEC

Du GTD au GTLM pour la 458
de la Scuderia Corsa.

Sources : LEMANS.ORG – Photos : Archives AMP MAG 2014 (Le Mans), NISMO NISSAN, BR Engineering et IMSA.COM

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
………

LES ENGAGES 2015
Avec 35 concurrents inscrits sur l’ensemble de la saison, le plateau du Championnat mondial est supérieur à celui de l’année passée. Hausse en
prototypes avec 11 LMP1 et 10 LMP2, stabilité en Grand Tourisme avec 7 voitures dans chacune des deux catégories.
LMP1 : Audi, Porsche et Toyota se voient rejoints par Nissan chez les constructeurs tandis que du côté des teams privés, le Rebellion Racing
qui ne sera plus motorisé par Toyota mais par AER ne sera opposé qu’au team Bykolles héritié du Team Lotus.
LMP2 : Montée en puissance avec beaucoup plus de participants. Extreme Speed Motorsports, le Signatech Alpine, le Team Sard Morand et le
Strakka Racing enfin prêt seront en piste et OAK Racing titré en 2013 effectue son retour. Ces cinq teams rejoignent les deux seuls teams déjà
engagés en 2014, le KCMG et le G-Drive Racing.
LMGTE-Pro : Aucune surprise, trois constructeurs, les mêmes que l’année précédente, Aston Martin, Ferrari et Porsche.
LMGTE-Am : Le retour du Larbre Compétition avec une Corvette C7.R apporte du piment dans la catégorie ou le SMP Racing délaissant le LMP2
rejoint AF Corse sous les couleurs Ferrari. Aston Martin (AMR) et Porsche Dempsey-Proton et Abu Dhabi-Proton) complètent le plateau.
LMP1
# 1 – Toyota Racing (JAP) Toyota TS040-Hybrid
# 2 – Toyota Racing (JAP) Toyota TS040-Hybrid
# 4 – Team Bykolles (AUT) CLM P1/01-AER
# 7 – Audi Sport Team Jost (GER) Audi R18 e-tron Quattro Hybrid
# 8 – Audi Sport Team Jost (GER) Audi R18 e-tron Quattro Hybrid
# 12 – Rebellion Racing (SUI) Rebellion R-One-AER
# 13 – Rebellion Racing (SUI) Rebellion R-One-AER
# 17 – Porsche Team (GER) Porsche 919 Hybrid
# 18 – Porsche Team (GER) Porsche 919 Hybrid
# 22 – Nissan Motorsports (JAP) Nissan GT-R LM Nismo Hybrid
# 23 – Nissan Motorsports (JAP) Nissan GT-R LM Nismo Hybrid

LMP2
# 26 – G-Drive Racing (RUS) Ligier JS P2-Nissan
# 28 – G-Drive Racing (RUS) Ligier JS P2-Nissan
# 30 – Extreme Speed Motorsports (USA) HPD ARX-04b-Honda
# 31 – Extreme Speed Motorsports (USA) HPD ARX-04b-Honda
# 35 – OAK Racing (FRA) Ligier JS P2-Nissan
# 36 – Signatech Alpine (FRA) Alpine A450B-Nissan
# 39 – Team Sard Morand (JAP) Morgan Evo-Sard
# 42 – Strakka Racing (GBR) Strakka-Dome S103-Nissan
# 43 – Team Sard Morand (SUI) Morgan Evo-Sard
# 47 – KCMG (HGK) Oreca 05-Nissan

LMGTE-Pro
# 51 – AF Corse (ITA) Ferrari 458 Italia
# 71 – AF Corse (ITA) Ferrari 458 Italia
# 91 – Porsche Team Manthey (GER) Porsche 911 RSR
# 92 – Porsche Team Manthey (GER) Porsche 911 RSR
# 95 – Aston Martin Racing (GBR) Aston Martin Vantage V8
# 97 – Aston Martin Racing (GBR) Aston Martin Vantage V8
# 99 – Aston Martin Racing V8 (GBR) Aston Martin Vantage V8

LMGTE-Am
# 50 – Larbre Compétition (FRA) Chevrolet Corvette C7
# 72 – SMP Racing (RUS) Ferrari 458 Italia
# 77 – Dempsey-Proton Racing (GER) Porsche 911 RSR
# 83 – AF Corse (ITA) Ferrari 458 Italia
# 88 – Abu Dhabi-Proton Racing (GER) Porsche 911 RSR
# 96 – Aston Martin Racing (GBR) Aston Martin Vantage V8
# 98 – Aston Martin Racing (GBR) Aston Martin Vantage V8

EUROPEAN LE MANS SERIES
………

LES ENGAGES 2015
Avec 34 concurrents inscrits sur l’ensemble de la saison, le plateau du Championnat Européen est inférieur à celui de 2014 ou 42 concurrents
figuraient sur la liste initiale. L’arrivée du LMP3 vient grossir le plateau des prototypes qui seront dix-neuf (Douze LMP2 et sept LMP3). Du côté
du Grand Tourisme, quinze concurrents seront en piste (Neuf LMGTE et six GTC). A signaler l’arrivée d’un BMW Z4 GTE dans la série, celle du
BMW Sports Trophy Marc VDS qui jouera probablement le titre avec comme pilote principal l’officiel BMW Andy Priaulx.
LMP2
# 25 – Algarve Pro Racing (POR) Ligier JS P2-Nissan
# 27 – SMP Racing (RUS) BR01-Nissan
# 29 – Pegasus Racing (GER) Morgan-Nissan
# 33 – Eurasia Motorsport (PHI) Oreca 03R-Nissan
# 37 – SMP Racing (RUS) BR01-Nissan
# 38 – Jota Sport (GBR) Gibson 015S-Nissan
# 40 – Krohn Racing (USA) Ligier JS P2-Judd
# 41 – Greaves Motorsport (GBR) Gibson 015S-Nissan
# 44 – Ibanez Racing (SMR) Oreca 03R-Nissan
# 45 – Ibanez Racing (SMR) Oreca 03R-Nissan
# 46 – Thiriet by TDS Racing (FRA) Oreca 05-Nissan
# 48 – Murphy Prototypes (GBR) Oreca 03R-Nissan
GTC
# 59 – TDS Racing (FRA) BMW Z4 GT3
# 61 – AF Corse (ITA) Ferrari 458 Italia GT3
# 62 – AF Corse (ITA) Ferrari 458 Italia GT3
# 63 – AF Corse (ITA) Ferrari 458 Italia GT3
# 64 – AF Corse (ITA) Ferrari 458 Italia GT3
# 68 – Massive Motorsport (DAN) Aston Martin Vantage GT3

LMP3
# 2 – Team LNT (GBR) Ginetta-Nissan
# 3 – Team LNT (GBR) Ginetta-Nissan
# 5 – Cetilar Villorba Corse (ITA) Ginetta-Nissan
# 7 – University of Bolton (GBR) Ginetta-Nissan
# 11 – Lanan Racing (GBR) Ginetta-Nissan
# 15 – SVK by Speed Factory (ESP) Ginetta-Nissan
# 18 – Rollcentre Racing (GBR) Ginetta-Nissan
LMGTE
# 51 – AF Corse (ITA) Ferrari 458 Italia
# 52 – BMW Sports Trophy Team VDS (BEL) BMW Z4 GTE
# 55 – AF Corse (ITA) Ferrari 458 Italia
# 56 – AT Racing (ITA) Ferrari 458 Italia
# 60 – Formula Racing (DAN) Ferrari 458 Italia
# 66 – JMW Motorsport (GBR) Ferrari 458 Italia
# 81 – AF Corse (ITA) Ferrari 458 Italia
# 86 – Gulf Racing UK (GBR) Porsche 911 GT3 RSR
# 88 – Proton Competition (GER) Porsche 911 RSR
VDS, de la Z4 GT3 victorieuse en GTC à Estoril en 2014 à la Z4 GTE, le
titre en jeu. Le Krohn Racing débarque en ELMS.

Sources : FIAWEC.COM et EUROPEANLEMANSSERIES.COM – Photos : Marc VDS Racing, Krohn Racing et IMSA.COM.

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
NEEW
NEEW
FIA WORLD TOURING CAR CHAMPIONSHIP
……………………..

La liste officielle des engagés pour la saison 2015 a été publiée le 12 février. Vingt pilotes dont un n’est encore pas connu, onze teams, quatre
marques et treize nationalités (pour l’instant) composent cette liste à laquelle pourrait se rajouter un vingt et unième pilote si le Campos Racing
alignait une troisième voiture.
……………………………

#2
#3
#4
#5
#7
#9
# 11
# 12
# 14
# 15
# 18
# 19
# 25
# 26
# 27
# 33
# 37
# 68
# 98
# 00

Honda Racing Team JAS Gabriele TARQUINI (Ita) Honda Civic WTCC
ROAL Motorsport Tom CHILTON (Gbr) Chevrolet RML Cruze TC1
ROAL Motorsport Tom CORONEL (Nld) Chevrolet RML Cruze TC1
Zengö Motorsport Norbert MICHELISZ (Hon) Honda Civic WTCC
Campos Racing Hugo VALENTE (Fra) Chevrolet RML Cruze TC1
Citroën Total WTCC Sébastien LOEB (Fra) Citroën C-Elysée WTCC
Craft Bamboo Grégoire DEMOUSTIER (Bel) Chevrolet RML Cruze TC1
Lada Sport Rosneft Robert HUFF (Gbr) Lada Vesta
Lada Sport Rosneft Mikhail KOZLOVSKIY (Rus) Lada Vesta
Lada Sport Rosneft James THOMPSON (Gbr) Lada Vesta
Honda Racing Team JAS Tiago MONTEIRO (Por) Honda Civic WTCC
Nika International Rickard RYDELL (Sue) Honda Civic WTCC
Sébastien Loeb Racing Mehdi BENNANI (Mar) Citroën C-Elysée WTCC
All-Inkl.com Münnich Motorsport Stefano D’ASTE (Ita) Chevrolet RML Cruze TC1
Campos Racing John FILIPPI (Fra) Chevrolet RML Cruze TC1
Citroën Total WTCC MA QING HUA (Chi) Citroën C-Elysée WTCC
Citroën Total WTCC José-Maria LÕPEZ (Arg) Citroën C-Elysée WTCC
Citroën Total WTCC Yvan MULLER (Fra) Citroën C-Elysée WTCC
Proteam Team Dusan BORKOVIC (Ser) Honda Civic WTCC
All-Inkl.com ………………………… (…) Chevrolet RML Cruze TC1

Toujours chez ROAL mais les
couleurs changent pour Tom
CORONEL avec DHL comme
principal partenaire.

Décoration 2015 des C-Elysée officielles.
Le SEBASTIEN LOEB RACING qui devait aligner deux Citroën C-Elysée pour Ma Qing Hua et Mehdi Bennani selon des premières sources
n’alignera que le pilote Marocain, Ma Qing Hua sera bien au volant d’une Citroën mais au sein de l’usine qui alignera donc quatre voiture sur
l’ensemble de la saison.

Mehdi BENNANI découvrait sa voiture le 6 février et enchainait avec les essais officiels de Barcelone (Catalunya) une semaine plus tard.
Le pilote Marocain donne ses premières impressions. « Il s’agissait d’un déverminage traditionnel et donc essentiellement du roulage en ligne
droite mais cela m’a permis de m’acclimater à la voiture » raconte-t-il. « La première impression du cockpit suggère l’attaque. On va à l’essentiel,
tout est bien réfléchi. Les autres autos que j’ai eu l’occasion de conduire était différente, notamment au niveau de la position de conduite, de
l’ergonomie de l’habitable en général. J’ai senti également une différence au niveau du freinage. Les premières sensations été bonnes et j’ai
rapidement été à l’aise. »
« La position de conduite m’a rappelé la monoplace » poursuit le Marocain. « On est 100% à l’aise, ce qui change des habituels voitures de
tourisme. Cette position aide sensiblement le pilote. Le cockpit est plus travaillé, peut-être un peu plus compliqué parce que chaque détail a été
pris en compte. Il y avait de nombreuses choses à apprendre, y compris au niveau du pilote, des diverses procédures. Ce shakedown m’a donc
permis d’apprendre tout cela et je pourrais me concentrer sur le pilotage lors des tests officiels. C’était important de le faire en amont. ».

GT4 EUROPEAN SERIES
……………………..

Après une première apparition en 2014 à Monza, le team Allemand ALLIED RACING s’engage sur l’ensemble de la saison 2015. Le team alignera
une BMW M3 GT4 qui sera aux mains de l’Autrichien Ditmar LACKINGER et de l’Allemand Jan KASPERLIK. Dévoilé en décembre 2014, le projet
GT4 développé conjointement par le REITER ENGENEERING et KTM suit son cours, le prix de cette X-Bow GTR GT4 sera de 139 000 €.
Allied
Racing
< ………
KTM
X-Bow
GTR. GT4
………...>

Sources : FIAWTCC.COM, SEBASTIENLOEBRACING.COM et GT4SERIES.COM
Photos : Citroën Total WTCC, Tom Coronel, sebastienloebracing.com, reiter-engineering.com, FIAWTCC.COM et GT4SERIES.COM

RENCONTRES NANTAISES
SITE du M.I.N. an 3
Un second rendez-vous fourni
8 février

Ils étaient beaucoup plus nombreux qu’en janvier nos possesseurs d’anciennes et de sportives, pas de concurrence dans la région, manquait
peut être ceux qui arpentaient encore le salon Rétromobile dont c’était la dernière journée. Si les clubs ou les possesseurs d’une marque ont
désormais pris l’habitude de se regrouper, le reste du plateau proposé aux regards des amateurs relevait d’un joyeux mélange qui finalement ne
dérangeait personne par cette fraiche matinée toutefois ensoleillée. Le plaisir de se retrouver et la passion mécanique restant les meilleurs des
motifs. La seule avant guerre présente aura fait le spectacle en quittant la réunion grâce à un petit tour sur le parc, façon de saluer amicalement
tous les présents.

Entre les clins d’œil américain et britannique, la vedette était bien cette Citroën avant guerre.

Françaises d’une certaine époque ou Panhard et Peugeot (dont une fourgonnette 203 dans son jus) se partageaient l’intérêt.

Côté sportif, deux Corvette, une C2 et une C5 de série jouant les spéciales faisaient le pendant d’une superbe Alpine et d’une Austin Healey.

A vous de choisir entre la 500 d’époque ou la moderne bodybuildée par Abarth à moins que vous ne préfériez les chevaux de cette Charger ou
partir en voyage de façon baba cool – Toujours présent et toujours avec de belles voitures, le Club Jaguar – Une Citroën SM à rénover.
Passion Mazda Miata : Recherchons contacts avec les possesseurs de Mazda Miata de la région Nantaise, le Club France a-t-il un section dans la
région ? Merci d’écrire au journal (ampmag44200@gmail.com) ou prendre contact avec Laurence Lenormand au siège de l’Automobile Club de
L’Ouest à Nantes (aco44@lemans.org).

LES RENDEZ-VOUS DE 2015
11 janvier – 8 février – 8 mars – 12 avril – 10 mai – 14 juin
12 juillet – 9 août – 13 septembre – 11 octobre – 8 novembre – 13 décembre.
Sources : AMPhotosports – Photos : AMP MAG / Patrick DURAND.

NASCAR SPRINT CUP
EXHIBITION

SPRINT UNLIMITED
14 février

Reprise pour les concurrents de la Nascar Sprint Cup Series avec les Daytona Speedweeks. Le Sprint Unlimited était de mise ce week-end
week
avant d’enchainer avec les Budweiser Duels qui auront lieu le 19 février et qui détermineront la grille de départ de la toute première manche de
la Cup, la Daytona 500 qui lancera le
e Championnat le 22 février.

Nombreuses séances d’essais, Sprint Unlimited et Budweiser Duels, les Daytona Speedweeks lancent la saison 2015 des Sprint Cup Series

SPRINT UNLIMITED : Deux séances d’essais mais pas de séance qualificative pour cette course ou la grille de départ est déterminée par un
tirage au sort réalisé par les fans.. Paul Menard héritait donc de la pole et partageait la première ligne avec Kasey Kahne, Joey Logano et Brad
Keselowski se partageait la seconde ligne. Kurt Busch (Chevrolet) avait réalisé le meilleur temps de la première séance d’essais
d’ess
en 44’’832 et
Jeff Gordon (Chevrolet) celui de la seconde en 45’’740.
Course : Matt Kenseth aura été le plus prudent sinon le plus patient pour s’imposer au terme des 75 tours de la course qui sera entrecoupée
entr
de
quatre drapeaux jaunes et de deux drapeaux rouges. Le premier incident surviendra au 23ème tour du premier segment de la course (25 tours)
ou Kyle Larson enverra Brad Keselowski au tapis. A la mi course, Greg Biffle enverra Jamie McMurray en toupie ce qui impliquera
implique la pagaille
dans le peloton et d’éliminer Jimmie Johnson, Paul Menard, Denny Hamlin et Kasey Kahne, premier
premier drapeau rouge. Au 62ème tour, ce seront
Ricky Stenhouse Junior et Austin Dillon qui s’accrocheront, à la relance, Greg Biffle, Tony Stewart, Kurt Busch et Jeff Gordon
Gordo sont impliqués
dans un accident dans la ligne droite arrière, second drapeau rouge. La course repartait à quatre tours de la fin avec Matt Kenseth en leader, il
ne sera pas inquiété et s’imposera devant Martin Truex Junior et Carl Edwards. Kevin Harvick aura maille à partir avec Joey Logano
L
lors les
derniers tours. Les deux hommes s’expliqueront
ront dans la voie des stands après la course avant d’être séparés par les officiels.

SPRINT UNLIMITED Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25

20
78
19
13
42
22
24
18
88
10
4
31
14
16
41
17
3
43
11
15
27
48
5
1
2

Matt KENSETH
Martin TRUEX Junior
Carl EDWARDS
Casey MEARS
Kyle LARSON
Joey LOGANO
Jeff GORDON
Kyle BUSCH
Dale EARNHARDT Junior
Danica PATRICK
Kevin HARVICK
Ryan NEWMAN
Tony STEWART
Greg BIFFLE
Kurt BUSCH
Ricky STENHOUSE Jr.
Austin DILLON
Aric ALMIROLA
Denny HAMLIN
Clint BOWYER
Paul MENARD
Jimmie JOHNSON
Kasey KAHNE
Jamie MACMURRAY
Brad KESELOWSKI

TOYOTA
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
FORD
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD

75
75
75
75
75
75
75
75
75
75
75
75
67
67
67
61
61
55
45
45
45
45
45
45
22

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Accident
Accident
Accident
Accident
Accident
Accident
Accident
Accident
Accident
Accident
Accident
Accident
Accident

25 partants, tous classés – Statuts : Running : 12. Accidents : 13.

Brad KESELOWSKI sera la première victime de la saison, les crashs (22ème, 45ème, 55ème, 61ème et 67ème tours) élimineront plus de la moitié des
concurrents. Matt KENSETH n’avait plus gagné en Sprint Cup Series depuis le 22 septembre 2013 (New Hampshire Motor Speedway)

Sources : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM / Getty Images et DAYTONAINTERNATIONALSPEEDWAY.COM.

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001155

MOTO GP
SAISON 2015
NEWS

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001155

Essais MOTO 2 et MOTO 3 VALENCIA : Premières séances d’essais de l’année réparties sur trois jours sur le circuit de Valence en Espagne.
Trois séances test par jour avec deux journées sans, la seconde et la troisième ou la pluie viendra jouer les trouble-fêtes. Meilleur chrono en
Moto 2 pour Johann ZARCO en 1’34’’754 devant Sam LOWES (1’35’’106) et Esteve RABAT (1’35’’145), top cinq complété par Thomas LUTHI et
Xavier SIMEON. En Moto 3, Fabio QUARTARARO se montrera le meilleur en 1’39’’392 devant Danny KENT (1’39’’415) et Enea BASTIANINI
(1’39’’669). Niccolõ ANTONELLI et Miguel OLIVEIRA complétaient le top cinq. Les Français auront brillé, attendons la suite …

VALENCIA MOTO 2 : Johann ZARCO (Kalex) – Sam LOWES (Speed Up) – Jonas FOLGER (Kalex) – Thomas LUTHI (Kalex).
Liste officielle des pilotes Moto 3 communiquée par la FIM le 2 février dernier.
# 2 – Remy GARDNER (AUS) CIP MAHINDRA
# 5 – Romano FENATI (ITA) Sky Racing Team VR46 KTM
# 6 – Maria HERRERA (ESP) Husqvarna Factory Laglisse HUSQVARNA
# 7 – Efren VAZQUEZ (ESP) Leopard Racing HONDA
# 9 – Jorge NAVARRO (ESP) Estrella Galicia 0.0 HONDA
# 10 – Alexis MASBOU (FRA) Saxoprint STG HONDA
# 11 – Livio LOI (BEL) RV Racing GP HONDA
# 12 – Matteo FERRARI (ITA) San Carlo Team Italia MAHINDRA
# 16 – Andrea MIGNO (ITA) Sky Racing Team VR46 KTM
# 17 – John MACPHEE (GBR) Saxoprint STG HONDA
# 19 – Alessandro TONUCCI (ITA) Outox Reset Drink Team MAHINDRA
# 20 – Fabio QUARTARARO (FRA) Estrella Galicia 0.0 HONDA
# 21 – Francesco BAGNAIA (ITA) Mapfre Mahindra Aspar Team MAHINDRA
# 22 – Ana CARRASCO (ESP) RBA Racing Team KTM
# 23 – Niccolõ ANTONELLI (ITA) Ongetta Rivacold HONDA
# 24 – Tatsuki SUZUKI (JAP) CIP MAHINDRA
# 29 – Stefano MANZI (ITA) San Carlo Team Italia MAHINDRA
# 31 – Niklas AJO (FIN) RBA Racing Team KTM
# 32 – Isaac VIÑALES (ESP) Husqvarna Factory Laglisse HUSQVARNA
# 33 – Enea BASTIANINI (ITA) Junior Team Gresini Moto 3 HONDA
# 40 – Darryn BINDER (RSA) Outox Reset Drink Team MAHINDRA
# 41 – Brad BINDER (RSA) Red Bull KTM Ajo KTM
# 44 – Miguel OLIVEIRA (POR) Red Bull KTM Ajo KTM
# 52 – Danny KENT (GBR) Leopard Racing HONDA
# 55 – Andrea LOCATELLI (ITA) Junior Team Gresini Moto 3 HONDA
# 58 – Juanfran GUEVARRA (ESP) Mapfre Mahindra Aspar Team MAHINDRA
# 63 – Zulfahmi KHAIRRUDDIN (MAL) Sepang International Circuit KTM
# 65 – Philipp OETTL (GER) Schedl GP Racing KTM
# 76 – Hiraki ONO (JAP) Leopard Racing HONDA
# 84 – Jakub KORNFEIL (CZE) Sepang International Circuit KTM
# 88 – Jorga MARTIN (ESP) Mapfre Mahindra Aspar Team MAHINDRA
# 91 – Gabriel RODRIGO (ARG) RBA Racing Team KTM
# 95 – Jules DANILO (FRA) Ongetta-Rivacold HONDA
# 98 – Karel HANIKA (CZE) Red Bull KTM Ajo KTM.

Premier rendez-vous au Qatar
le dernier week-end de mars
34 pilotes, 16 teams, 14 nationalités ou les
Italiens et les Espagnols forment presque
la moitié du plateau (16 pilotes). Du côté
des châssis, les marques les KTM et Honda
sont les mieux représentées avec 11 motos
chacune, Mahindra suit avec 9 machines et
Husqvarna complète le plateau avec trois
machines.

………

VALENCIA MOTO 3 : Fabio QUARTARARO (Honda) – Romano FENATI (KTM) – Alexis MASBOU (Honda) – Matteo FERRARI (Mahindra).
Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2015.W379/02.16
Sources : WRC.COM, RALLYSWEDEN.COM, LEMANS.ORG, FIAWEC.COM, EUROPEANLEMANSSERIES.COM,
FIAWTCC.COM, SEBASTIENLOEBRACING.COM, GT4SERIES.COM, AMPhotosports, NASCAR.COM et MOTOGP.COM.
Photos : WRC.COM, RALLYSWEDEN.COM, IMSA.COM, NISMO NISSAN, BR Engineering,
Marc VDS Racing, Krohn Racing, Tom Coronel, FIAWTCC.COM, Citroën Total WTCC, reiter-engineering.com,
sebastienloebracing.com, GT4SERIES.COM, NASCAR.COM / Getty images, daytonainternationalspeedway.com,
MOTOGP.COM et AMP MAG / Archives 2014 (Le Mans) et Patrick DURAND.
MP © 2015 AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 379


Aperçu du document Magazine 2015 W379.pdf - page 1/8
 
Magazine 2015 W379.pdf - page 2/8
Magazine 2015 W379.pdf - page 3/8
Magazine 2015 W379.pdf - page 4/8
Magazine 2015 W379.pdf - page 5/8
Magazine 2015 W379.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2015 W379.pdf (PDF, 3.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


magazine 2015 w379
magazine 2016 w428
magazine 2014 w330
magazine 2016 special 003
magazine 2014 w369
magazine 2015 w396

Sur le même sujet..