Magazine 2015 W380 .pdf



Nom original: Magazine 2015 W380.pdfTitre: Magazine 2015 W380Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 23/02/2015 à 00:12, depuis l'adresse IP 2.8.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 678 fois.
Taille du document: 4.6 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 380

17 17 17 17 17 17 17 AMPHOTOSPORTS MAGAZINE 17 17 17 17 17 17 17

N° 380

LIQUI MOLY BATHURST 12 HOUR
12 HEURES de BATHURST
Quatorzième édition
Du 6 au 8 février

Avec un peu plus d’une cinquantaine de voitures engagées réparties dans six catégories (AP / GT3 Pro-Am,
Pro Am, AA / GT3 Am, B / GT3 Cup Cars, C /
GT4, D / Production sur invitation et I / Non production sur invitation), cette quatorzième édition montait un peu plus
p
en puissance et devient un
des rendez-vous
vous annuels prisés de l’endurance. Du côté des GT3 (AP et AA) ou il fallait chercher le vainqueur, neuf marques étaient en lice,
l
Aston Martin (Craft Bamboo Racing et compareinssurance.com.au),
compareinssurance.com.au Audi (Phoenix Racing, Fitzgerald Racing,
Racing Skwirk, Hallmarc Network et Jamec
Pem), Bentley (Bentley Team M-Sport et Flying B Motorsport),
Motorsport Ferrari (Clearwater Racing, Maranello Motorsport,
Motorsport TFM Ferrari Motorsport NZ,
Pirelli, Vicious Rumour Racing et AF Corse SRL),
), Lamborghini (JBS
(
Australia et M-Motorsport,), McLaren (VIP
VIP Petfoods),
Petfoods Mercedes-Benz (Erebus
Motorsport et Vodka O), Nissan (Nismo
Nismo Athlete Global Team)
Team et Porsche (Ice Break et Imak Kwikmit).
). Dans les autres catégories, Porsche faisait
le plein du groupe B, Aston Martin, Ginetta et Lotus s’affrontaient dans le groupe C, BMW était en force dans le groupe D face à une Audi et une
Daytona SC, dans les groupes des invités, Mazda et Marc Cars fournissaient le plateau.
Cinq séances d’essais libres étaient au programme avant deux
deu séances qualificatives et la course.

Beau plateau de GT3 pour cette quatorzième édition ou on retrouvait la plupart des protagonistes d Championnat GT australien.
ESSAIS LIBRES : Cinq séances d’essais libres qui verront l’Audi R8 LMS Ultra Phoenix Racing # 15 (AP) obtenir
ob
le meilleur chrono en 2’03’’5273
(S5) (Record) devant la Nissan GT-R
R Nismo GT3 Nismo Athlete Global Team # 35 (AA) en 2’04’’1814 (S5) et devant la Lamborghini JBS Australia #
32 (AP) en 2’04’’2332
2 (S3). Du côté des autres catégories les meilleurs temps seront réalisés par la Porsche 997 GT3 Cup Grove Group # 4 (B)
( en
2’09’’5864 (S5), par la Marc Focus V8 Marc Cars Australia # 93 (I)
( ) en 2’12’’0946 (S5), par la Daytona SC Daytona Sports Cars # 65 (D)
( en 2’13’’7341
(S2) et par la Lotus Exige Cup R Donut King # 54 (C
C) en 2’19’’2444 (S5). Les cinquante-deux
deux voitures engagées auront toutes participé au moins à
une séance libre.

Ferrari 458 Italia TFM Motorsport NZ – Des Mazda issues du GrandAm – Vantage GT3 compareinssurance.com.au et R8 LMS Fitzgerald Racing.

Réplique locale de la célèbre
Cobra Daytona, la SC obtiendra
la pole de la catégorie D.

QUALIFICATIONS : Deux séances d’essais qualificatifs, la première
entre tous les concurrents et la seconde uniquement entre les GT3, la
pôle revindra à l’Audi R8 LMS Ultra Phoenix Racing (AP) de Vanthoor
en 2’02’’5521 (Record) devant la Lamborghini Gallardo JBS Australia
(AP) de Russell en 2’03’’1751 et la Nissan GT-R
GT R Nismo GT3 Nismo
Athlete Global Team (AA) de Chiyo en 2’03’’2974. Top cinq complété
par la 458 Italia AF Corse (AA) de Rugolo en 2’03’’8400 et par l’Aston
Martin Vantage GT3 Craft Bamboo (AP) de Mücke en 2’03’’9685.
Meilleurs chronos dans les autres catégories :
B : Porsche 911 GT3 Cup Supabarn
Supa
Supermarkets # 47 en 2’09’’9110
I : Marc Focus
cus V8 Marc Cars Australia # 93 en 2’12’’4389
D : Daytona SC Daytona Sports Cars # 65 en 2’12’’5967
C : Lotus Exige Cup S Donut King # 54 en 2’20’’9507.
2’

Autre production australienne,
la Marc Focus est plus connue
puisqu’elle roule en 24h series.

Parmi les 458, celle du VR Racing sera la mieux classée devant la SLS Erebus et la Gallardo JBS – Hors du top dix, la meilleure 911 (Ice Break).

NISSAN (A.Am) s’impose devant AUDI (A.ProAm), ASTON MARTIN (A.ProAm) et BENTLEY (A.ProAm).
LA COURSE : En 2014, les quatre premiers étaient regroupés en un peu plus de deux secondes, 2015 aura presque connu le même final puisque
les cinq premiers sont regroupés en un peu moins de quatre secondes. Un final au sprint du à une dernière heure mouvementée entrecoupée de
trois neutralisations avec safety-cars. A la mi-course c’est l’Audi R8 LMS Ultra Phoenix Racing # 15 qui occupait la tête de l’épreuve devant la
Vantage GT3 du Craft Bamboo suivie par la SLS AMG GT3 Erebus Racing # 36. Les nombreuses sorties de route tout comme certains accidents
obligeront la direction de course à neutraliser vingt fois sur l’ensemble de la course, un record pour l’épreuve. Matt Bell prendra les devants avec
la Bentley # 10 pendant un court instant avant de rejoindre les stands victime d’un déshydratation. A trois heures du terme, la Vantage du Craft
Bamboo prenait les commandes, auparavant la 458 Italia AF Corse et la SLS AMG Erebus entraient en contact suite à un des nombreux restarts,
si la SLS s’en sortait bien, la 458 tapait le mur et endommageait sa suspension et entrainait son abandon. A vingt minutes de l’arrivée, la Bentley
# 10 occupait la tête mais était très vite débordée par la Nissan # 35 qui faisait le trou, la Bentley devait céder sous la pression de la R8 LMS Ultra
de Vanthoor et laissait même échapper le podium face à la Vantage du Craft Bamboo Racing, elle conservait de justesse la quatrième place
devant la SLS AMG Erebus # 36. Ces cinq voitures terminaient dans le même tour regroupées en quatre secondes. Suivaient la meilleure 458,
celle du Vicious Rumour Racing elle-même talonnée par la Lamborghini JBS. Nissan s’adjuge donc une victoire importante en endurance. Marc
Cars Australia, Porsche, Lotus et BMW s’adjugent dans l’ordre du classement final les victoires des catégories I, B, C et D.
LIQUI MOLY BATHURST 12 HOUR – Un final serré ou NISSAN s’impose au sprint.
1 – F. Strauss / K. Chiyo / W. Reip Nissan GT-R Nismo GT3 # 45 (AA) Nismo Athlete Global Team 269 tours en 12h00’11’’0280
2 – M Mapelli / L. Vanthoor / M. Winkelhock Audi R8 LMS Ultra # 15 (AP) Phoenix Racing à 02’’4529
3 – D O’Young / A. McDowall / S. Mücke Aston Martin Vantage GT3 # 97 (AP) Craft Bamboo Racing à 02’’8016
4 – G. Smith / S. Kane / M. Bell Bentley Continental GT3 # 10 (AP) Bentley Team M-Sport à 03’’7821
5 – J. Le Brocq / R. Muscat / D. Canto Mercedes-Benz SLS AMG GT3 # 36 (AP) Erebus Motorsport à 03’’9430
6 – B. Simonsen / A. Montermini / R. Loberto Ferrari 458 Italia # 49 (AA) Vicious Rumour Racing à 1 tour
7 – R. Lago / D. Russell / S. Owen Lamborghini Gallardo GT3 # 32 (AP) JBS Australia à 1 tour
8 – W.S. Mok / T. Vilander / M. Griffin Ferrari 458 Italia # 33 (AP) Clearwater Racing à 1 tour
9 – F. Baumgartner / C. Haase / S. Ortelli Audi R8 LMS Ultra # 16 (AP) Phoenix Racing à 1 tour
10 – M. Cini / M. Eddy / C. Mies Audi R8 LMS Ultra # 9 (AA) Hallmarc-Network Clothing à 2 tours
11 – D. Calvert-Jones / P. Long / C. Pither Porsche 911 GT3-R # 12 (AP) Ice Break à 2 tours
12 – S. McLaughlin / J. Winslow / D. Koutsoumidis Audi R8 LMS Ultra # 75 (AA) Jamec Pem à 4 tours
13 – A. Latif / W. Luff / G. Crick Audi R8 LMS Ultra # 74 (AA) Jamec Pem à 4 tours
14 – P. Fitzgerald / M. Almond / M. Halliday Audi R8 LMS Ultra # 2 (B) Fitzgerald Racing à 5 tours
15 – G. Jacobson / B. Gersekowski / A. Gowans Marc Focus V8 # 93 (I) Marc Cars Australia à 7 tours
16 – J. Koundouris / T. Koundouris / M. Marshall / S. Power Porsche 911 GT3 Cup # 47 (B) Supabarn Supermarkets à 8 tours
17 – S. Grove / B. Barker / L. Youlden Porsche 997 GT3 Cup # 4 (B) Grove Group à 10 tours
18 – T. Macrow / P. Rullo / D. Moddell Porsche 997 GT3 Cup # 64 (B) Motorsport Services à 12 tours …
24 – T. Alford / P. Leemhuis / M. O’Connor Lotus Exige Cup R # 54 (C) Donut King à 20 tours …
27 – B. Lynton / J. Modystach / R. Thompson BMW M Coupé Série 1 E82 # 23 (D) Bruce Lynton BMW à 27 tours … etc
……………………………

Engagés : 52 – Qualifications : 50 – Partants : 50 – Classés : 34.
Avec sept marques différentes aux sept premières places, ces 12 Heures de Bathurst auront une fois de plus été très disputées et si Nissan s’est
imposé pour une première, preuve est encore faite que la catégorie GT3 reste la plus homogène de toutes les catégories GT.

PORSCHE s’impose bien sur en B mais termine derrière la MARC Focus V8 (I) – LOTUS (C) et BMW (D) remportent les petites catégories.
Sources et photos : BATHURST12HOUR.COM.AU.

http://registryofcorvetteracecars.com
www.gts-series.com
………….

Lecteurs AMP MAG
……

Bénéficiez du code d’achat
AMP-MAG-14

W
WR
RC
C –– N
WSS –– W
WR
RC
C –– N
NEEW
WSS –– W
WR
RC
C –– N
WSS –– W
WR
RC
C –– N
NEEW
WSS –– W
WR
RC
C –– N
WSS –– W
WR
RC
C –– N
NEEW
WSS –– W
WR
RC
C
NEEW
NEEW
NEEW
Elle arrive dans la plus haute catégorie mondiale du Rallye, la Yaris signe le retour de Toyota en WRC. Les essais de la voiture battent leur plein
et du 10 au 13 février, la japonaise roulait dans le sud de la France plus exactement sur les routes des Alpes Maritimes et du Var.

La Yaris sur le sec.

Stéphane Sarrazin, du mardi au jeudi après-midi puis Eric Camlli du jeudi après-midi au vendredi étaient au volant de la Yaris. Un changement
de moteur sera effectué le mercredi entre 12 et 14 heures et les vitesses séquentielles ne sont pas actuellement commandées par palette mais
par un levier.

EXCLUSIF : Les premiers roulages de la Toyota Yaris sur la neige.

Source et photos : Michael ROGER pour AMP MAG.

LE GRENIER DE L’AVIATION
PATRIMOINE NANTAIS
DE LA CONSTRUCTION AERONAUTIQUE
A DECOUVRIR A NANTES / SAINT HERBLAIN
CENTRE COMMERCIAL SILLON SHOPPING DE SAINT HERBLAIN.
Tous les samedis de 14 à 18 heures.

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
FIA WORLD TOURING CAR CHAMPIONSHIP
……………………..

Sébastien LOEB et Mehdi BENNANI se seront montrés les pilotes les plus performants des essais officiels qui se sont déroulés sur le circuit de
Barcelone le 13 février dernier. Seulement sept pilotes auront réellement participé à cette journée d’essais qui se déroulait sur deux séances,
une le matin et une en après-midi.
Trois des marques engagées dans le championnat 2015 étaient en piste, Honda (Honda Racing Team JAS et Zengö Motorsport), Citroën (Citroën
Total WTCC et Sébastien Lob Racing) et Chevrolet RML (Campos Racing et All-inkl.com Münnich Motorsport).
Stefano d’Aste (All-inkl.com Münnich Motorsport) aura roulé au volant de la Cruze de René Münnich pour une première et il sera officieusement
chronométré en 1’51’’788 dans la séance matinale.
Les chronos combinés

Sébastien Loeb.

1 – Sébastien LOEB (Citroën C-Elysée WTCC) 1’49’’972 (S1)
2 – Mehdi BENNANI (Citroën C-Elysée WTCC) 1’50’’847 (S1)
3 – Gabriele TARQUINI (Honda Civic WTCC) 1’51’’063 (S2)
4 – Hugo VALENTE (Chevrolet RML Cruze TC1) 1’51’’216 (S2)
5 – Tiago MONTEIRO (Honda Civic WTCC) 1’51’’319 (S1)
6 – John FILIPPI (Chevrolet RML Cruze TC1) 1’51’’641 (S2)
Stefano D’ASTE (Chevrolet RML Cruze TC1) 1’51’’788 (S1)
7 – Norbert MICHELISZ (Honda Civic WTCC) 1’52’’045 (S1).

Gabriele Tarquini.

Mehdi Bennani aura rapidement pris la C-Elysée en main, Hugo Valente et John Filippi (RML Campos Racing) et Norbert Michelisz (Zengö).

Tiago Monteiro, Stefano D’Aste prenait la RML Cruze de René Munnich en main tandis que Dusan Borkovic était en piste en Italie et que Lada
Sport s’étalonnait sur le circuit de Nevers Magny-Cours.

DIVERSES
……………………..

BENTLEY MOTORS : Commencée aux 12 Heures de Bathurst détaillées dans ce numéro, le programme des Bentley Continental GT3 qui seront
alignées par quatre teams au cours de la saison 2015 est des plus musclés.
Europe : le Bentley Team HTP sera engagé en Blancpain Enrurance Series (5 meetings), en Blancpain Sprint Series (7 meetings), en ADAC GT
Masters (8 meetings) et participera aux 24 Heures du Nürburgring.
le Bentley Team M-Sport roulera en Blancpain Endurance Series.
USA : Le Bentley Team Dyson représentera la marque dans le Pirelli World Challenge (11 meetings).
Asie : Le Bentley Team Absolute sera aligné en Asia GT (7 meetings).
Hormis ces engagements, le Bentley Team M-Sport était donc aux 12 Heures de Bathurst et sera aux Gulf 12 Hours d’Abu Dhabi en fin d’année.
Pilotes : Vincent Abril, Lance David Arnold, Jeroen Bleekemolen, Maximilian Buhk, Fabian Hamprecht, Christian Menzel, Harold Primat, Clemens
Schmid et Luca Stolz sont les pilotes officiels qui rouleront sur les Continental GT3 du Bentley Team http
…………………….

INTERNATIONAL OPEN GT : Exit le mélange GT1, GT2 et GT3, la saison 2015 ne sera ouverte qu’au voitures du type GT3 et Michelin devient le
fournisseur de pneumatiques à la place de Dunlop. Le Championnat aura trois catégories, SGT (Pro), GTS (Pro-Am) et GTA (Am).
…………………….

PIRELLI WORLD CHALLENGE : Le Flying Lizard Motorsports s’est associé au K-Pax Racing dans la série américaine. Les voitures sont toujours
des McLaren mais ce seront des 650S et les pilotes seront Robert Thorne (# 6) et Kevin Estre (# 9).
………………

FIA WEC : Les équipages du PROTON COMPETITION sont connus, Patrick Dempsey, Patrick Long et Marco Seefried seront au volant de la # 77
(Dempsey-Proton Racing) et Christian Reed, Klaus Bachler et Khaled Al Qubaisi au volant de la # 88 (Abu Dhabi-Proton Racing).

Saison chargée pour les Bentley Continental GT3 – Les 911 du Proton au complet en WEC – Exit les GT1 en International GT Open.

Sources : FIAWTCC.COM, LADA SPORT, BENTLEY MOTORS, GTSPORT.ES, K-PAX RACING et PROTON COMPETITION.
Photos : FIAWTCC.COM / DPPI (Jean-Michel LE MEUR), LADA SPORT, BENTLEY MOTORS, AMP MAG 2014 et GTOPEN.NET / FOTOSPEEDY.

CLUB STORY
CLUB 104 PEUGEOT
…………………….

VIVEZ à 104%
Petit retour en arrière, revenons sur le dernier rallye de Monte Carlo Historique ou trois Peugeot 104 ZS étaient engagées, deux datant de 1976 et
une de 1977.
Les propriétaires de ces trois 104 sont tous membres du Club 104 Peugeot et tous trois terminerons ce rallye classés.

La Peugeot 104 sera produite de 1972 à 1988, une version break sera présentée mais ne sera jamais mise en production.
La Peugeot 104 a été présentée fin 1972 et sera produite jusqu'à l'année 1988 incluse.
Le nombre d'exemplaires fabriqués s'élève à 1 624 992, dont 345 849 versions "coupé". Ce chiffre comprend près de 80 000 coupés "ZS" ainsi
que 55 000 coupés "ZA" (version entreprise produite depuis Octobre 1977).
La Peugeot 104 sera d’abord une berline quatre portes, la version Coupé trois portes verra le jour en 1974.
Le Coupé 104 ZS sera lancé en 1976 et la série spéciale ZS2 en 1979. Les 104 ZS disparaitront du catalogue de la marque en 1986.…….
Les ZS en compétition
Il existera une Coupe Annuelle spécifique (La Coupe Peugeot 104 ZS*) entre 1976 et 1982, débutée sur le Tour de France Auto, cette Coupe
connaitra un parcours sur circuits, sur glace et également sur terre. La 104 ZS aura ses heures de gloire, victoire aux 24 Heures de Chamonix en
1977 (Jean-Pierre Nicolas / Henri Pescarolo), victoires en championnat de France des rallyes terre (François Chauche, Pierre Lartigue).
Les ZS rouleront également dans le Championnat Mondial des Rallyes, Jean-Claude Lefebvre / Jean Todt remportaient le groupe 2 du Tour de
Corse en 1977. Le meilleur classement d’une ZS en Championnat Mondial sera obtenu par l’équipage Timo Makkinen / Jean Todt en 1978 avec
une septième place finale au Rallye du Portugal.
………………………….

* A noter que la Coupe 104 ZS sur glace devrait revivre à l’initiative de deux passionnés, Christian Guillot et Patrick Bouvier. Pour plus de détails,
consultez le magazine Retro Course # 134 (février) ou tout est expliqué.

LE CLUB
……………………………..

Le Club 104 Peugeot est une Association du type Loi 1901 et fait partie des Clubs fédérés par « l’Aventure Peugeot ». Ce club accueille les
possesseurs ou les amateurs de tous les types de Peugeot 104 coupés et berlines.
…………………………….

Le Club existe depuis 1996 (Créé à Lohéac par Philippe James) et se nommait à l’origine « Club 104 ZS2 » puisqu’il était uniquement réservé aux
possesseurs de Coupés 104 ZS2. En septembre 1998 le club s’ouvrira aux possesseurs de Coupés 104 ZS puis deviendra accessible à tous les
possesseurs de 104 y compris les berlines en septembre 2001, son nom deviendra alors « Club 104 Peugeot ». Le club est affilié à l’Aventure
Peugeot, filiale historique de la marque ce qui lui permet de participer au grands salons classiques (Rétromobile, Epoqu’Auto, …).
Les trois 104 ZS du Rallye de Monte Carlo Historique 2015
PEUGEOT 104 ZS # 82 (1976)
……………………..

Catégorie IV Classe 1
Moyenne Haute
Ludovic DE LUCA
Fabien MOINIER
Ville de départ : TURIN
Classement final
44ème et 3ème IV-1
PEUGEOT 104 ZS # 180 (1977)
…………………

Catégorie IV Classe 2
Moyenne Haute
Jack BOINOT
Richard BOINOT
Ville de départ : REIMS
Classement final :
196ème et 67ème IV-2
PEUGEOT 104 ZS # 259 (1976)
……………..

Catégorie IV Classe 1
Moyenne Inter
Rolland CHABAS
Bernard ARRIBERT-NARCES
Ville de départ : BARCELONE
Classement final
50ème et 4ème IV-1
CLUB 104 PEUGEOT
Le Bourg – 36400 CHASSIGNOLLES
Tél : 06 08 84 97 69 – club104peugeot@gmail.com
Site : www.club104peugeot.fr

L’AVENTURE PEUGEOT
75 Avenue de la Grande Armée – 75116 PARIS
Tél : 01 40 66 55 11 – aventure-peugeot@peugeot.com
www.museepeugeot.com

Sources : CLUB104PEUGEOT.FR et Patrick SASSI – Photos : AMP MAG / Patrick SASSI, D.R. et Creative Commons / Hegor 2009

NASCAR SPRINT CUP
EXHIBITION

BUDWEISER DUELS
19 février

Suite des Daytona Speedweeks avec les BUDWEISER DUELS et la première manche de la Sprint Cup, la DAYTONA 500.
Du 14 au 22 février, les pilotes auront enchainé huit séances d’essais, une séance qualificative, deux courses qualificatives et la course qui
ouvre la saison, un véritable marathon et un système de qualifications qui aura fait couler beaucoup d’encre.

Suite des Daytona Speedweeks avec les BUDWEISER DUELS et la DAYTONA 500.

ESSAIS : Huit séances d’essais avec pour meilleurs performers, Ricky Stenhouse Junior (44’’413), Michael McDowell (45’’153), Kyle Busch
(44’’826), Alex Bowman (44’’889), Kyle Larson (46’’705), Jeff Gordon (46’’613), Dale Earnhardt Juniorr (46’’295) et Denis Hamlin (44’’531).
QUALIFICATION PREMIERE LIGNE : Pole pour Jeff GORDON
GORDON en 44’’711 devant Jimmie JOHNSON en 44’’746.
BUDWEISER DUEL 1 : Matt Kenseth aura mené pratiquement
ratiquement la moitié de la course avant de se retrouvé enfermé dans le peloton. Il terminera
hors du top quinze. Dale Earnhardt junior finissait par s’imposer devant
devant Jeff Gordon et Joey Logano. Casey Mears (casse moteur), Johnny
Sauter et A.J. Allmendinger (contact) puis Trevor Bayne (accident) seront la cause des trois neutralisations.
BUDWEISER DUEL 2 : Jimmie Johnson aura dominé cette seconde course et s’imposait facilement lors d’un dernière relance sous green-white
green
checkered devant Jeff Gordon et Joey Logano. Kyle Busch (pénalisé) et Carl Edwards (emplacement raté) seront décrochés mais reviendront
r
dans la course pour jouer la gagne. David Ragan et Justin Allgaier
Allgaier (accident), Jeff Burton, Sam Hornish Junior, Alex Bowman et Austin Dillon
(accident) puis Danica Patrick, Denny Hamlin, Bobby Labonte et Randy Newman (accident) seront la cause des trois neutralisations.
neutralisati

BUDWEISER DUEL 1 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12

88
24
22
14
15
4
5
1
40
35
27
95

Dale EARNHARDT Junior
Jeff GORDON
Joey LOGANO
Tony STEWART
Clint BOWYER
Kevin HARVICK
Kasey KAHNE
Jamie MACMURRAY
Landon CASSILL
Cole WHITT
Paul MENARD
Michael MACDOWELL

CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
FORD

60
60
60
60
60
60
60
60
60
60
60
60

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

25 partants, tous classés – Statuts : Running : 22. Accidents : 2. Incident mécanique : 1.

BUDWEISER DUEL 2 Classement final
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12

48
18
41
17
78
21
44
66
51
10
31
41

Jimmie JOHNSON
Kyle BUSCH
Carl EDWARDS
Greg BIFFLE
Martin TRUEX Junior
Ryan BLANEY
Reed SORENSON
Mike WALLACE
Justin ALLGAIER
Danica PATRICK
Ryan NEWMAN
Kurt BUSCH

CHEVROLET
TOYOTA
TOYOTA
FORD
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET

64
64
64
64
64
64
64
64
64
64
64
64

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

24 partants, tous classés – Statuts : Running : 19. Accidents : 4. Incident mécanique : 1.

Dale Earnhardt Junior (Chevrolet Hendrick Motorsports) s’imposait dans le premier duel et Jimmie Johnson (Chevrolet Hendrick Motorsports)
dans le second. Gordon, Johnson, Earnhardt Jr. et Kyle Busch se positionnaient sur les deux premières
premières lignes de la grille de la Daytona 500.

NASCAR SPRINT CUP
RACE 1

DAYTONA 500
22 février

Ricky Stenhouse Jr., Michael McDowell et Alex Bowman s’étaient illustrés en séances libres. Regan Smith remplaçait Kurt Busch sur la # 41.
DAYTONA 500 : Kurt Busch suspendu indéfiniment par la Nascar suite à ses affaires pénales était remplacé par Regan Smith. Son frère Kyle
accidenté lors de la course Xfinity (diverses fractures)
fracture était remplacé par Matt Crafton.
Joey Logano s’est adjugé sa toute première victoire sur le Daytona International Speedway. Prenant la tête à neuf tours de la fin, il se montrera
le plus solide et ne sera jamais inquiété malgré une arrivée sous green-white-chekered
green
chekered (neutralisation due à l’accident de Justin Allgaier). Jeff
Gordon aura mené 77 des 100 premiers tours mais ne saura jamais revenir vers le haut du classement une fois englué dans le trafic.
tr
Kevin
Harvick, Dale Earnhardt Junior, Denny Hamlin ett Jimmie Johnson complètaient le top cinq. Si Joey Logano donne une nouvelle victoire à Ford,
Brad Keselowski (160ème tour) puis Ryan Blaney (175ème tour) voyaient les moteurs de leurs Ford partir en fumée.

DAYTONA 500 Classement final – Joey LOGANO premier vainqueur de la saison.
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25

22
4
88
11
18
13
15
78
5
16
38
9
46
3
43
41
34
83
18
47
10
35
1
19
55

Joey LOGANO
Kevin HARVICK
Dale EARNHARDT Junior
Denny HAMLIN
Jimmie JOHNSON
Casey MEARS
Clint BOWYER
Martin TRUEX Junior
Kasey KAHNE
Greg BIFFLE
David GILLILAND
Sam HORNISH Junior
Michael ANNETT
Austin DILLON
Aric ALMIROLA
Regan SMITH
David RAGAN
Johnny SAUTER
Matt CRAFTON
A.J. ALLMENDINGER
Danica PATRICK
Cole WHITT
Jamie MACMURRAY
Carl RDWARDS
Michael WALTRIP

FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
FORD
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
FORD
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
TOYOTA
TOYOTA

203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203
203

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

43 partants, tous classés – Statuts : Running : 37. Accidents : 3. Incidents mécaniques : 3.

Jeff Gordon et Jimmie Johnson se partageaient la première ligne, Gordon dominera pendant 77 tours puis se montrera incapable de revenir sur
les meilleurs, Johnson sera longtemps apte à vaincre mais Joey Logano (Team Penske) se montrera le plus malin dans les
l derniers tours.
Les prochains rendez-vous
rendez
des Nascar Sprint Cup Series
er

………………..

1 mars – FOLDS OF HONOR QUICK TRIP 500 – ATLANTA MOTOR SPEEDWAY,
8 mars – KOBALT 400 – LAS VEGAS MOTOR SPEEDWAY,
15 mars – CAMPINGWORLD.COM 500 – PHOENIX INTERNATIONAL RACEWAY,
22 mars – AUTO CLUB 400 – FONTANA AUTO CLUB SPEEDWAY,
29 mars – STP 500 – MARTINSVILLE SPEEDWAY.

Sources : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM / Getty Images (J. Zelevansky) et daytonainternationalspeedway.com.

MOTO GP
SAISON 2015
NEWS

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001155

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001155

Essais MOTO 2 et MOTO 3 JEREZ (17, 18 et 19 février) : Seconde série d’essais pour les pilotes Moto 2 et Moto 3 sur le circuit de Jerez ou tous
les pilotes des deux catégories roulaient sur neuf séances au total. Du côté des Moto 2, Johann ZARCO qui confirme donc sa bonne prestation
de Valence (1’42’’121) se montrera le meilleur sur l’ensemble des trois journées devant Sam LOWES (1’42’’165). Esteve RABAT (1’42’’392)
complète le podium de ces essais. En Moto 3, Fabio QUARTARARO qui avait déjà dominé les essais de Valence se sera une nouvelle fois
montré le meilleur en 1’45’’580, il précédait Jorge MARTIN (1’45’’593) et Danny KENT (1’45’’964).

JEREZ MOTO 2 : Sam LOWES (Speed Up) – Alex RINS (Kalex) – Xavier SIMEON (Kalex) – Luis SALOM (Kalex).
Les chronos de Jerez
MOTO 2

MOTO 3

………………………………………………..

………………..

Johann ZARCO (Kalex) 1’42’’121 (D3.S2)

Fabio QUARTARARO (Honda) 1’45’’580 (D3.S2)
Jorge MARTIN (Mahindra) 1’45’’593 (D3.S2)
Danny KENT (Honda) 1’45’’964 (D3.S2)
Niccolõ ANTONELLI (Honda) 1’46’’043 (D3.S3)
John McPHEE (Honda) 1’46’’306 (D3.S3)
Jorge NAVARRO (Honda) 1’46’’338 (D3.S2)
Karel HANIKA (KTM) 1’46’’427 (D3.S3)
Hiroki ONO (Honda) 1’46’’464 (D3.S3)
Juanfran GUEVARRA (Mahindra) 1’46’’501 (D3.S3)
Francesco BAGNAIA (Mahindra) 1’46’’541 (D3.S2)
Brad BINDER (KTM) 1’46’’607 (D3.S2)
Enea BASTIANINI (Honda) 1’46’’700 (D3.S3)
Livio LOI (Honda) 1’46’’737 (D3.S3)
Romano FENATI (KTM) 1’46’’742 (D3.S3)
Miguel OLIVEIRA (KTM) 1’46’’774 (D3.S2)
Isaac VIÑALES (Husqvarna) 1’46’’817 (D1.S3)
Jules DANILO (Honda) 1’46’’836 (D3.S3)
Niklas AJO (KTM) 1’46’’887 (D2.S2)
Alexis MASBOU (Honda) 1’47’’072 (D3.S3)
Alessandro TONUCCI (Mahindra) 1’47’’091 (D3.S3)
Philipp OETTL (KTM) 1’47’’142 (D3.S3)
Andrea LOCATELLI (Honda) 1’47’’171 (D3.S3)
Daryn BINDER (Mahindra) 1’47’’217 (D3.S3)
Ana CARASCO (KTM) 1’47’’292 (D3.S3)
Stefano MANZI (Mahindra) 1’47’’329 (D3.S2)
Maria HERRERA (Husqvarna) 1’47’’376 (D2.S3)
Andrea MIGNO (KTM) 1’47’’430 (D3.S3)
Gabriel RODRIGO (KTM) 1’47’’683 (D3.S3)
Remy GARDNER (Mahindra) 1’47’’705 (D3.S3)
Tasuki SUZUKI (Mahindra) 1’47’’722 (D3.S2)
Mateo FERRARI (Mahindra) 1’47’’768 (D3.S2)
Efren VAZQUEZ (Honda) 1’49’’922 (D2.S1)

…………………………

Sam LOWES (Speed Up) 1’42’’165 (D3.S1)
Esteve RABAT (Kalex) 1’42’’392 (D3.S3)
…………………………..

Axel PONS (Kalex) 1’42’’410 (D3.S2)
Luis SALOM (Kalex) 1’42’’484 (D2.S3)
Sandro CORTESE (Kalex) 1’42’’566 (D3.S2)
Jonas FOLGER (Kalex) 1’42’’625 (D3.S1)
Lorenzo BALDASSARRI (Kalex) 1’42’’880 (D3.S1)
Alex RINS (Kalex) 1’42’’927 (D3.S1)
Thomas LUTHI (Kalex) 1’42’’980 (D3.S3)
……………………………….

Xavier SIMEON (Klaex) 1’43’’043 (D3.S1)
Takaaki NAKAGAMI (Kalex) 1’43’’172 (D3.S1)
Marcel SCHROTTER (Tech 3) 1’43’’176 (D3.S3)
Mika KALLIO (Kalex) 1’43’’222 (D3.S3)
Franco MORBIDELLI (Kalex) 1’43’’251 (D3.S2)
Alex MARQUEZ (Kalex) 1’43’’254 (D3.S1)
Simone CORSI (Kalex) 1’43’’287 (D3.S3)
Dominique AEGERTER (Kalex) 1’43’’349 (D3.S2)
Hafizh SYAHRIN (Kalex) 1’43’’358 (D3.S3)
Louis ROSSI (Tech 3) 1’43’’738 (D3.S3)
………………………………..

Anthony WEST (Speed Up) 1’43’’849 (D2.S2)
Julian SIMON (Speed Up) 1’43’’936 (D2.S3)
Ricky CARDUS (Tech 3) 1’43’’979 (D3.S3)
Azlan SHAH (Kalex) 1’44’’533 (D2.S3)
Robin MULHAUSER (Kalex) 1’44’’551 (D3.S2)
Randy KRUMMENACHER (Kalex) 1’44’’635 (D2.S1)
Thitipong WAROKORN (Kalex) 1’44’’646 (D3.S3)
Florian ALT (Suter) 1’44’’692 (D3.S3)
Jesko RAFFIN (Kalex) 1’46’’209 (D3.S1)

Premier rendez-vous au Qatar
le dernier week-end de mars

Johann ZARCO
Toujours au top
Fabio QUARTARARO

JEREZ MOTO 3 : Jorge MARTIN (Mahindra) – Juanfran GUEVARRA (Mahindra) – Miguel OLIVEIRA (KTM).
Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2015.W380/02.23
Sources : BARTHURST12HOUR.COM, Michael ROGER pour AMP MAG, FIAWTCC.COM, Lada Sport, gtsport.es,
Bentley Motors, K-Pax Racing, Proton Competition, CLUB104PEUGEOT.FR, NASCAR.COM et MOTOGP.COM.
Photos : BATHURST12HOUR.COM , FIAWTCC.COM (dppi / Jean-Michel Le Meur), Lada Sport, Bentley Motors,
Archives AMP MAG 2014, GTOPEN.NET / FOTOSPEEDY, D.R., Creative Commons / Hegor 2009,
NASCAR.COM / Getty images (J. Zelevansky), daytonainternationalspeedway.com,
MOTOGP.COM et AMP MAG / Michael ROGER et Patrick SASSI.
MP © 2015 AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 380


Magazine 2015 W380.pdf - page 1/8
 
Magazine 2015 W380.pdf - page 2/8
Magazine 2015 W380.pdf - page 3/8
Magazine 2015 W380.pdf - page 4/8
Magazine 2015 W380.pdf - page 5/8
Magazine 2015 W380.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2015 W380.pdf (PDF, 4.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


magazine 2015 w380
magazine 2016 w442
magazine 2014 w331
magazine 2014 w345
magazine 2016 w457
magazine 2017 w516 b

Sur le même sujet..