Memoire 1 JUIN 2012 FINALLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL.pdf


Aperçu du fichier PDF memoire-1-juin-2012-finallllllllllllllllllllllllllllllll.pdf - page 9/63

Page 1...7 8 9101163



Aperçu texte


C’est au cours de cette première situation que des questions ont émergé, sans trouver de
réponses jusqu’à cette deuxième situation qui m’amenée à me réinterroger sur ce thème.

1.2

Description de la seconde situation :

Cette seconde situation se déroule lors de mon troisième stage de deuxième année dans une
clinique en chirurgie générale. C’est à ce moment-là qu’il m’a semblé important de traiter ce
sujet dans ce travail afin que je puisse évoluer dans ma réflexion.
Je rencontre Madame M., 38 ans, qui rentre dans le service pour mammectomie droite et
curage axillaire.
Je me présente et j’effectue l’entretien d’accueil de Madame M. et d’emblée l’échange
commence à prendre sens et respecte mon double objectif : recueillir des données et instaurer
une relation de confiance.
Décidée à comprendre pourquoi ce soin avait suscité autant d’interrogations chez moi, il me
fallait tenter de remédier à ce questionnement pour aller un peu plus loin dans la
compréhension ; mon idée était donc d’assister à l’opération, en somme essayer de
comprendre en quoi cette confrontation à l’absence m’avait autant interpelée la première
fois.
L’intervention débute.
Pour avoir assisté à diverses chirurgies, je remarque et ressens que le silence est
particulièrement pesant dans la salle, cet acte provoquant un mutisme chez tous les soignants.
L’infirmier anesthésiste se confie discrètement à l’infirmière du bloc opératoire en disant
combien il devait être difficile dans la vie d’une femme de devoir passer par cette épreuve.
J’observe cet acte mutilateur en commençant à effectuer un cheminement, à comprendre les
différentes dimensions de ce soin et à réaliser en quoi il faisait écho chez moi.
Après deux heures d’intervention, je sors du bloc en pensant avoir répondu à certaines de mes
interrogations.

Page 9