Lettre au citoyens du Canton de Basse Terre LMC .pdf


Nom original: Lettre au citoyens du Canton de Basse-Terre-LMC.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Canon SC1011 / MP Navigator EX, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 03/03/2015 à 22:41, depuis l'adresse IP 93.121.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 400 fois.
Taille du document: 922 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Elections Départementales

.

Mes chers compatriotes, mes chers amis,

A

l'occasion des élections départementales des 22 et
éventuellement 29 Mars prochain, je tiens à expliquer aux électeurs du
canton Basse-Terre/Saint-Claude, les raisons qui m'ont poussée à
m'incliner devant la décision péremptoire du conseil municipal de
Basse-Terre me désignant comme candidate à cette élection.

En effet, le nouveau maire de Basse-Terre, par ailleurs Conseiller
régional, Marie-Luce PENCHARD, frappé par le cumul des mandats,
dewait démissionner en cas de victoire à cette élection. J'ai donc accepté ceffe mission du
conseil municipal, ce d'autant qu'en ma qualité de première femme à avoir présidé les
destinées de I'assemblée départementàle, je maîtrise parfaitement le fonctionnement de cette
collectivité.

Mais,

ma décision est surtout motivée pour deux raisons :

- La première : du fait de la réforme des collectivités de la Métropole et de la fusion du
département et de la Région en Martinique et en Guyane, le problème du changement de
gouvernance va à nouveau se poser en Guadeloupe. Vous savez que c'est le congrès des élus
départementaux et Régionaux, avec la participation des parlementaires qui aura à en débattre et
à en décider. Je ne siège pas au congrès, n'occupant actuellement aucun de ces mandats.
Ayant pris toute I'importance de ce changement de gouvernance, je me dois de faire
entendre ma voix, sur un dossier que je connais bien, depuis des années.

Je dois à tout prix empêcher I'installation d'une
gouvernânce dictatoriale, déjà en gestation.
-La deuxième raison est affective :
Notre société est déstructurée. Tous ses fondements s'écroulent.
Nos ainés sou.ffrent de la solitude: certains parfois restent une
semaine entière, sans parler.
I{os jeunes expriment leur angoisse conséquence du chômage, par
des comportements de violence, exclus qutils se sentent, d'une
société sans avenir pour eux.
L'expérience que j'ai acquise auprès du gouvernement de François MITTERAND, du
Président Jacques CHIRAC et mon ancien titre de Ministre délégué auprès du Ministre des
affaires étrangères Alain JUPPE, en charge de l'action humanitaire à travers le monde m'ont
permis de mieux mesurer ltampleur des ravages que peut provoquer l'exclusion. Cette
compétence fondamentale de l'assemblée départementale, je peux y apporter ma contribution
d' expérience donc d' efficacité.
Pour ceux qui veulent faire croire que mon âge est un handicap, c'est au contraire un
atout au regard de mon long parcours politique.

Je ne viens rien demander,
Je ^viens tout vous donner.

tbiEffi lcæe
c

)


Aperçu du document Lettre au citoyens du Canton de Basse-Terre-LMC.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00308761.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.