Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Tests physio .pdf



Nom original: Tests physio.pdf
Auteur: CAROTE

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 04/03/2015 à 22:25, depuis l'adresse IP 82.232.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 481 fois.
Taille du document: 333 Ko (23 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


TEST 1
Question 1

Les ions sodium sont moins concentrés dans le milieu intracellulaire que dans le milieu
extracellulaire
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

Les neurones sensitifs peuvent être des interneurones
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

La zone gâchette d’un neurone se trouve au niveau du cône d’implantation de l’axone
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

Les neurones multipolaires possèdent une dendrite et au moins 2 axones
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

Les neurones sensitifs, encore appelés neurones efférents, sont le plus souvent des
neurones pseudo-unipolaires
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 6

La concentration des ions chlore est plus importante dans le milieu extracellulaire que
dans le milieu intracellulaire
Sélectionnez une réponse :

Vrai
Faux
Question 7

L’ouverture des canaux ioniques voltage-dépendants est due à la fixation d’un
neurotransmetteur sur le récepteur associé au canal
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

Selon leur gradient chimique, les ions potassium ont tendance à sortir de la cellule
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 9

Les cellules de Schwann constituent la gaine de myéline des neurones du SNC et les
oligodendrocytes celle des neurones du SNP
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

Les cellules microgliales participent à la barrière hémato-encéphalique
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

Rép : 1) V 2) V 3) F 4) F 5) F 6) F 7) F 8) V 9) F 10) F

TEST 2
Question 1

Le potentiel membranaire de repos est principalement dû aux mouvements des ions
potassium à travers la membrane
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

L’entrée d’ions chlore dans le neurone est à l’origine d’une dépolarisation membranaire
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

Lorsque des canaux sodiques récepteurs-dépendants s’ouvrent, les ions sodium rentrent
dans la cellule selon leur gradient électrique et leur gradient chimique
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

La transmission synaptique via les synapses chimiques est toujours unidirectionnelle
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

L’amplitude de la dépolarisation qui survient au cours du potentiel d’action est
proportionnelle au stimulus qui l’a déclenché
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 6

Le déclenchement d’un potentiel d’action peut être obtenu par sommation temporelle ou
spatiale de potentiels gradués hyperpolarisants

Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 7

Les potentiels gradués et les potentiels d’action conservent leur amplitude lors de leur
propagation
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

C’est l’entrée des ions potassium dans le neurone qui est à l’origine de la phase de
repolarisation du potentiel d’action
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 9

La propagation unidirectionnelle du potentiel d’action, vers les terminaisons axonales, est
due à l’inactivation des canaux sodiques voltage-dépendant en aval
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

Les canaux récepteurs-dépendants sont mis en jeu dans les potentiels gradués et les
potentiels d’action
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Rép : 1) F 2) F 3) F 4) V 5) F 6) F 7) F 8) F 9) V 10) V

TEST 3
Question 1

La sérotonine est synthétisée à partir de la tyrosine
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

Pour traiter l'épilepsie, on peut utiliser par exemple des inhibiteurs de la recapture du
GABA et des antagonistes glutamatergiques
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

Les neurotransmetteurs inhibiteurs entraînent, lorsqu’ils se fixent sur leur récepteur, une
hyperpolarisation de la membrane post-synaptique qui rend le neurone plus facilement
excitable
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

Les catécholamines comprennent : la noradrénaline, l’adrénaline, la dopamine, la
sérotonine, et l’histamine
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

Après sa libération dans la fente synaptique, l’acétylcholine est inactivée par recapture et
dégradation enzymatique
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

Question 6

La noradrénaline a plus d’affinité pour les récepteurs ß2-adrénergiques que l’adrénaline ;
c’est l’inverse pour les récepteurs α1
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 7

La principale voie dopaminergique est la voie nigro-striée
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

Lorsque l’acétylcholine se fixe sur ses récepteurs nicotiniques, elle déclenche un potentiel
post-synaptique excitateur
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 9

Le glutamate et le GABA sont les deux principaux neurotransmetteurs activateurs du
système nerveux central
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

Les autorécepteurs présynaptiques alpha-2 adrénergiques peuvent être stimulés par la
dopamine
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Rép : 1) F 2) F 3) F 4) V 5) F 6) F 7) F 8) V 9) V 10) F

TEST 6
Question 1

Le nerf crânien III est le principal nerf sensitif de la face
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

Le noyau solitaire est situé dans le bulbe rachidien
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

Une lésion du nerf optique gauche, avant qu’il ait traversé le chiasma
optique, entraînera une perte de la vision du seul œil gauche
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

Les systèmes réticulés activateurs ascendant et descendant sont impliqués dans la
vigilance
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

Les pédoncules cérébelleux sont constitués des fibres nerveuses qui permettent au
cortex cérébral de communiquer avec le tronc cérébral
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 6

Toutes les informations visuelles en provenance de la rétine gauche transitent par le
colliculus supérieur gauche du mésencéphale et le corps genouillé gauche du
thalamus avant d’atteindre l’aire visuelle gauche du cortex
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 7

Tous les nerfs crâniens sont issus du tronc cérbral
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

La voie pyramidale est une voie descendante qui traverse tout le tronc cérébral et
présente une décussation au niveau du pont
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 9

Les noyaux rouges se situent au niveau du bulbe rachidien et ont des projections
vers le système réticulé descendant
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

Le lemnisque médian est un faisceau sensitif présent au niveau des trois structures
qui constituent le tronc cérébral
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

TEST 7
Question 1

Toutes les fibres préganglionnaires du système nerveux autonome libèrent de
l’acétylcholine
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

Les glandes sudoripares sont innervées uniquement par le système nerveux
sympathique
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

Il y a trois ganglions prévertébraux au niveau du thorax
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

Tous les axones des protoneurones du système nerveux autonome empruntent la
racine ventrale des nerfs spinaux
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

Le nerf crânien III (oculo-moteur) véhicule des fibres du système nerveux somatique
et du système nerveux autonome
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 6

Le système sympathique est mis en jeu notamment dans les situations de stress et le
système nerveux parasympathique dans les tâches routinières
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 7

Les neurones de la branche cochléaire du nerf VIII sont impliqués dans l’audition
alors que ceux de la branche vestibulaire sont impliqués dans l’équilibre
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

Le fonctionnement du système nerveux autonome peut être modulé par des
structures de l’étage supérieur de l’encéphale
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 9

Les rameaux communicants véhiculent des fibres du système nerveux
parasympathique
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

Le nerf crânien IX est le seul nerf crânien qui s’étend au-delà de la tête et du cou
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

Rép : 1)V 2)V 3)V 4)F 5)F 6)F 7) V 8)V 9)V 10)F

TEST 8
Question 1

Mr X souffre de bradycardie ; il peut être traité par un antagoniste des récepteurs
muscariniques, mais ce traitement est susceptible d’aggraver son glaucome.
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

L’activité des centres cardiovasculaires sympathiques est sous le contrôle du noyau
solitaire qui reçoit les informations en provenance des barorécepteurs périphériques
via les nerfs crâniens IX et X
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

En agissant sur des récepteurs ß2, l’adrénaline est à l’origine d’une vasodilatation qui
permet une irrigation plus importante des muscles striés et des muscle lisses lors
d’un effort
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

Les fibres post-ganglionaires du système nerveux sympathique libèrent de la
noradrénaline et de l'adrénaline
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

Le système parasympathique exerce un effet chronotrope négatif par activation des
récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine présents au niveau du nœud sinusal
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

Question 6

La vision de près est possible grâce à l'action du système nerveux parasympathique
qui entraîne un relâchement des ligaments suspenseurs du cristallin
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 7

L’activation par la noradrénaline des récepteurs ß1 des cellules cardionectrices du
nœud sinusal permet d’augmenter la vitesse de conduction des potentiels d’action
des oreillettes aux ventricules
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

Le système nerveux parasympathique induit la relaxation des muscles lisses
pariétaux et des sphincters du système digestif afin de favoriser le péristaltisme
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 9

L’activation des récepteurs α-adrénergiques et M3 muscariniques permet de faire
baisser la pression intraoculaire
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

Les sphincters interne et externe de la vessie se relâchent sous l’effet du système
nerveux parasympathique pour permettre la miction
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

Réponses : 1) V 2) F 3) F 4) F 5) V 6) V 7) F 8) F 9) V 10) F

TEST 9
Question 1
Les voies spino-thalamiques permettent de localiser précisément la douleur
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

Le système nerveux sympathique favorise la thermolyse notamment en activant les
glandes sudoripares
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

Le système nerveux sympathique facilite la respiration en entraînant une
vasodilatation par activation des récepteurs ß2
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

Les faisceaux cortico-spinaux sont constitués de neurones pyramidaux ayant leur
corps cellulaire dans l’aire motrice primaire du cortex cérébral et se projetant au
niveau de la moelle épinière où ils font synapse avec un motoneurone α du
côté opposé à celui dont ils sont issus
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

L’acétylcholine est un neurotransmetteur présent au niveau des systèmes nerveux
autonomes sympathique et parasympathique et du système nerveux somatique
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 6

Les antagonistes des récepteurs ß- adrénergiques utilisés dans le traitement de
certaines pathologies cardiaques peuvent avoir des effets respiratoires délétères,
notamment chez les patients asthmatiques
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 7

Le faisceau rubrospinal est un faisceau ascendant appartenant aux voies motrices
principales qui joue un rôle dans le contrôle du tonus musculaire
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

Le faisceau gracile véhicule de la main au tronc cérébral les informations relatives au
toucher fin
Vrai
Faux
Question 9

La strychnine empêche la libération de glycine par les cellules de Renshaw,
supprimant ainsi le rôle inhibiteur de ces cellules sur les motoneurones α
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

La néostigmine est un inhibiteur de l’acétylcholinestérase qui peut être prescrit dans
le traitement des constipations graves mais à ne pas utiliser chez le patient
asthmatique
Vrai
Faux
Rép : 1)V 2)F 3)F 4)F 5)V 6)V 7)V 8)F 9)V 10)F

TEST 10
Question

1

Une section transversale de la moelle épinière est à l’origine d’une hémiplégie
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

Les cellules granulaires sont stimulées par les fibres moussues qui empruntent les
pédoncules cérébelleux et inhibées par les cellules en corbeille de la couche
granulaire
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

L’innervation réciproque observée au cours du réflexe myotatique constitue en ellemême un réflexe monosynaptique, ipsilatéral et intrasegmentaire
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

Le zona et la poliomyélite sont deux affections virales responsables d'atteintes
motrices
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

Les motoneurones γ entraînent la contraction des fibres musculaires situées aux
extrémités du fuseau neuromusculaire et les motoneurones α celle des fibres
musculaires extrafusoriales
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

Question 6

Le réflexe myotatique inverse est déclenché au niveau des organes tendineux de
Golgi et permet la relaxation du muscle après son étirement
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 7

La fissure horizontale du cervelet marque la séparation entre les lobes antérieurs et
postérieurs des hémisphères cérébelleux
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

Le réflexe myotatique lié à l’étirement du quadriceps entraîne la contraction du
quadriceps et la relaxation du muscle fléchisseur antagoniste
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 9

Les cellules de Purkinje de l’archéocervelet modifient, en fonction des informations
qu’elles reçoivent en provenance de l’oreille interne, l’activité du noyau fastigial et
contribuent ainsi au contrôle du tonus musculaire
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

Au cours du réflexe de retrait, il y a contraction des muscles fléchisseurs et, par
innervation réciproque, relaxation des muscles antagonistes extenseurs
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

Rép : 1)F 2)F 3)F 4)F 5)V 6)F 7)F 8)V 9)F 10)V

TEST 11
Question 1

Les corps striés, constitués du noyau caudé et du noyau lenticulaire, forment avec le
diencéphale le paléencéphale
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

L’hypothalamus antérieur permet de lutter contre le froid en stimulant le système
sympathique
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

Les fibres du nerf optique se projettent sur les corps géniculés latéraux du thalamus
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

La dysmétrie est un symptôme lié à un dysfonctionnement du néocervelet
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

La thermorégulation met en jeu le système nerveux autonome, le système nerveux
somatique et le système endocrinien
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 6

Le système réticulé inhibiteur descendant potentialise le tonus musculaire en activant
les motoneurones γ

Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 7

Les corps mamillaires de l’hypothalamus envoient des projections vers le thalamus
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

Lorsque les cellules de Purkinje du néocervelet sont informés d’une trop grande
amplitude des mouvements, elles modifient l’activité du noyau dentelé qui stimule,
après des relais par le noyau ventrolatéral du thalamus et le cortex, le système
réticulé inhibiteur descendant
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 9

Le noyau suprachiasmatique de l’hypothalamus reçoit des informations en
provenance de la rétine lui permettant de contrôler le diamètre de la pupille
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

Les hémisphères cérébraux sont constitués du cortex cérébral et des noyaux souscorticaux
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

Rép : 1)V 2)V 3)V 4)F 5)F 6)F 7)V 8)F 9)V 10)F

TEST 12
Question 1

L'hémiballisme, dû à la lésion d’un des noyaux subthalamiques qui inhibent les
structures de sortie des ganglions de la base, se caractérisent par une akinésie
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

La coprolalie et la copropraxie sont des symptômes observés dans le syndrome Gilles
de la Tourette
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

Dans la maladie de Parkinson, la destruction des neurones de la substance noie pars
reticulata est à l’origine de l’akinésie
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

Le cortex cérébral est constitué de 5 lobes séparés par des sillons
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

Dans la maadie de Parkinson, la rigidité est due à l'inhibition du SRID
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 6

Au niveau du cortex cérébral, les sillons sont plus profonds que les fissures
Sélectionnez une réponse :

Vrai
Faux
Question 7

La maladie de Huntington est une maladie héréditaire autosomique récessive
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

Le sillon latéral sépare le lobe frontal et le lobe pariétal ; il est entouré par les gyrus
pré- et post-central
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 9

Les symptômes de l’hémiballisme, de la chorée d’Huntington et de la maladie de
Parkinson sont liés à une inhibition trop importante des structures de sorties des
ganglions de la base (GPI et SNr)
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

La substance noire pars compacta stimule les neurones du striatum qui inhibent le
globus pallidus interne et la substance noire pars reticulata
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

Rép : 1)F 2)V 3)V 4)V 5)F 6)F 7)F 8)V 9)F 10)F

TEST 13
Question 1

Les couches III et V du cortex sont le point de départ des faisceaux cortico-spinaux
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 2

L’agnosie visuelle est liée à une destruction de l’aire visuelle primaire
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 3

Les informations visuelles cheminent par le nerf optique jusqu’au corps géniculé
latéral du thalamus puis l’aire visuelle primaire qui se situe dans le lobe occipital
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 4

Les fibres associatives relient les gyrus des deux hémisphères alors que les fibres de
projection associent le cortex aux régions sous corticales
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 5

Les faisceaux cortico-spinaux ont leur origine dans l’aire motrice primaire
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 6

L’aire de Broca joue un rôle dans la production du langage et l’aire de Wernicke dans
la compréhension
Sélectionnez une réponse :

Vrai
Faux
Question 7

La surface de l’aire somesthésique de la main est plus importante que celle de
l’épaule
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 8

En cas de lésion de l’aire motrice supplémentaire et de l’aire prémotrice, une
secrétaire tapera beaucoup moins vite un texte sur son clavier
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 9

Toutes les aires motrices se situent dans les lobes frontaux et pariétaux
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux
Question 10

Les informations en provenance des thermorécepteurs périphériques empruntent les
voies lemniscales et atteignent l’aire somesthésique primaire située dans le gyrus
post-central
Sélectionnez une réponse :
Vrai
Faux

Rép : 1) F 2) F 3) V 4) F 5) V 6) V 7) V 8) V 9) F 10) F


Documents similaires


Fichier PDF arem tout
Fichier PDF 1 endocrinologie
Fichier PDF qcm
Fichier PDF examen physio 2015
Fichier PDF extrait de cours s1
Fichier PDF mEmoire paginE pages


Sur le même sujet..