CP Intersyndicale Groupe BPCE .pdf


Nom original: CP Intersyndicale Groupe BPCE.pdf
Titre: Communiqué de presse Intersyndicale Groupe BPCE 9 mars 2015 Validé
Auteur: Romain

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 1.7.3 / GPL Ghostscript 9.10, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/03/2015 à 21:52, depuis l'adresse IP 83.205.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 5798 fois.
Taille du document: 172 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Paris, le 9 Mars 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE
DE L’INTERSYNDICALE DU GROUPE BPCE
Pour la première fois depuis la création du Groupe BPCE, toutes les
organisations syndicales, réunies dans une intersyndicale Groupe sans
précédent, viennent de décider d’un appel à la grève le 24 Mars prochain.
Cette action trouve ses motivations dans :
une dégradation des conditions de travail jamais observée à ce jour dans le Groupe :
des salariés sous pression avec des effectifs en diminution ;
des objectifs irréalistes ;
des organisations de travail instables et inadaptées…
Ces facteurs, à l’origine d’une situation désastreuse, ont fait l’objet de rapports des médecins du
travail, d’expertises réalisées par des cabinets indépendants, de la multiplication des
interventions des CHSCT, de l’augmentation des cas d’inaptitude et d’invalidité.
Malgré des alertes répétées de la part de tous les syndicats de BPCE, François Pérol et les
dirigeants des Caisses d’épargne, des Banques Populaires, de Natixis, de BPCE SA, du Crédit
Foncier, de la Palatineet des autres entreprises du Groupe ont refusé d’entendre et de prendre
en considération cette situation pathogène.
une politique de rémunérations injuste et inéquitable :
Les bons résultats du Groupe (2,9 Md€ en 2013 - 3,1 Md€ en 2014),générés par les efforts des
salariés,ne donnent lieu à aucune avancée en matière de rémunérations. Pire, pendant que le
personnel est soumis au régime sec et voit son pouvoir d’achat diminuer, les dirigeants se font
voter de scandaleuses primes : François Pérol percevra en 2015 une part variable de 851 858 €
venant en sus de sa rémunération fixe de 550 000 €.
Pour de meilleures conditions de travail, pour une politique salariale juste et motivante, pour
un service à la clientèle correspondant véritablement aux valeurs coopératives du Groupe, tous
les syndicats de BPCE ont décidé de faire du 24 mars 2015 une journée de grève nationale avec
un rassemblement devant le siège de BPCE.

Contacts de l’intersyndicale
CFDT : Denis BOUTIN 06.79.83.59. 92 / Robert EON 06.86.35.23.19
CFTC : Jean-Marc AUGUSTIN 06.72.62.86.17 / Paul LUCIANI 06.82.92.88.87
CGT : Jean-Christophe DUTHOIS 06.70.82.18.93 / Samir DOUAG 06.10.64.14.70
FO : Bruno AGUIRRE 06.80.18.70.34 / Marc DELALEUF 06.12.16.49. 29
CFE-CGC/SNB : Michel DRONNE 06.33.33.57.52 / Jean-Marc WECKNER 06.85.22.96.48
SUD Solidaire : Jérôme BONNARD 06.62.82.98.90 / Patrick SAURIN 06.62.88.05.17
UNSA: Laetitia BRESSON 06.72.60.35.09 / Bernard CHARRIER 06.12.49.40.93


Aperçu du document CP Intersyndicale Groupe BPCE.pdf - page 1/1

Documents similaires


cp intersyndicale groupe bpce
notice carte du refus
15 03 18 communique de presse vf
15 03 16 tract intersyndical groupe bpce vf cartes
resolution ag ud fo 89 7octobre 2017
preavis du 09 mars 2016


Sur le même sujet..