Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



TPEPage2 .pdf


Nom original: TPEPage2.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Nitro PDF Professional 6 / , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/03/2015 à 18:37, depuis l'adresse IP 85.168.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 456 fois.
Taille du document: 440 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


"Vous avez donné le droit de vote aux femmes. Donnez-leur maintenant le droit de maîtriser leur fécondité" dit-elle.
C'est en 1975 que l'avortement est légalisé légalement.
Aujourd'hui, il y a près de 220 000 IVG pratiquées en France chaque année: statistiquement, une femme sur trois y aurait recours dans sa vie.
En 1974, un Secrétariat d'État à la condition féminine est créé. L'Assemblée de l'épiscopat français se prononce contre l'avortement. La pilule est remboursée
par la sécurité sociale et les mineures peuvent l'obtenir gratuitement au centre de plannification. Après de très houleux débats, la loi pour l'avortement (IVG) de
Simone Veil est votée par l'Assemblée Nationale par 227 voix contre 192.
En effet, Valéry Giscard d'Estaing nouvellement élu Président de la République, souhaite la création d'un Secrétariat d'État pour soutenir la cause féminine et
nomme à sa tête Françoise Giroud, une célèbre journaliste.

Ici, Françoise Giroud (1916-2003):

Ici, Simone Veil pendant le vote pour le droit à l'avortement (1975):

Simone Veil est née à Nice, en France le 13 juillet 1927.
Femme courage à l'adolescence tragique à cause de la déportation de sa famille et d'elle-même à Auschwitz dans un camp de concentration où elle perdra
plusieurs membres de sa famille pendant le massacre de la Shoah, Simone Veil est l'une des figures politiques françaises les plus populaires. Légalisant
l'avortement en 1975, elle a été la première présidente du Parlement Européen (1979) et la première femme Ministre d'État (1993).
Simone Jacob naît à Nice le 13 juillet 1927 au sein d'une famille juive. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, elle est déportée à Auschwitz à l'âge de 17 ans
et y perd des membres de sa famille, notamment sa mère. Après sa libération, elle entreprend des études de droit, épouse Antoine Veil et entre dans la
magistrature en 1957. En 1970, elle est la première femme à occuper le poste de secrétaire générale du Conseil supérieur de la magistrature.
Cette ascension professionnelle et ses positions politiques centristes l'amènent à être nommée ministre de la Santé sous la présidence de Valéry Giscard
d'Estaing.
Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Simone Veil fait voter la loi sur la légalisation de l'IVG en 1975. Sa popularité ne cesse alors de croître.
Avant 1965, les femmes mariées ne pouvaient pas travailler sans l'accord de leur mari. Depuis le 22 décembre 1972, "tout employeur est tenu d'assurer, pour
un même travail ou pour un travail à valeur égale, l'égalité de rémunération entre les hommes et les femmes." (Code du Travail). Un combat qui est loin d'être
gagné puisqu'en 2014, une femme gagne encore en moyenne 19,4% de moins qu'un homme à compétences égales. Une femmes doit donc travailler 77 jours
de plus qu'un homme pour obtenir le même salaire. Une inégalité due aux employeurs, mais aussi aux femmes qui négocient très peu leurs salaires lorsqu'elles
se font embaûcher: d'après les chiffres communiqués par le Ministère des droits des femmes , en avril dernier seulement 10% des femmes négocient leur salaire
contre 50% des hommes.


Aperçu du document TPEPage2.pdf - page 1/1

Documents similaires


Fichier PDF tpepage2 1
Fichier PDF tpepage1 1
Fichier PDF texte egalite h f 2014
Fichier PDF 8 mars 2014 journee de mobilisation egalite h f
Fichier PDF la parite hommes femmes dans la vie politique
Fichier PDF confe 769 rence de presse 8 mars


Sur le même sujet..