Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



argumentaire républ.pdf


Aperçu du fichier PDF argumentaire-republ.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7

Aperçu texte


7i de prendre en compte une situation de fait
dans laquelle des enfants sont nés et ont grandi
en France
> les renvoyer dans un pays qu'ils n'ont
jamais connu est non seulement absurde,
mais particulièrement injuste !
« LA R É D U C T I O N DE LA D U R É E
DES CARTES DE S É J O U R » :
CONTRE-PRODUCTIF !

71 loin de réduire le nombre d'immigrés, cette
mesure aurait uniquement pour effet de « créer »
mécaniquement plus de sans-papiers.
> En divisant par trois la durée du titre
de séjour, le FN multiplie par trois le
nombre de demandes : les difficultés
qui en découleront pour d'obtenir un
renouvellement rapide de titre de séjour,
m ê m e lorsqu'une personne remplit les
critères requis, conduiront à faire basculer
des milliers d'immigrés dans l'illégalité,
en attente du renouvellement de leur titre
de séjour.

POUR LE FN «Être français,
ça se mérite»
LE FN VEUT DONC :
LA SUPPRESSION DU DROIT DU SOL
AU PROFIT DU DROIT DU SANG :
UNE MESURE CONTRAIRE À LA
CONCEPTION F R A N Ç A I S E DE LA
NATIONALITÉ

71 cela revient à interdire l'accès à la nationalité
française par choix
> contraire à la conception f r a n ç a i s e
de la nationalité telle qu'elle est
d é v e l o p p é e depuis la R é v o l u t i o n
française et qui constitue une part
de son identité politique. Le droit du sol
est constitutif de la Nation universaliste
en permettant à ceux qui sont n é s et
ont grandi en France de devenir des
citoyens de la R é p u b l i q u e ;
> c o n s é q u e n c e aussi absurde
qu'injuste: un enfant n é en France
et ayant toujours v é c u en France ne
pourra pas devenir français ;

« LA SUBORDINATION DES AIDES
AU D É V E L O P P E M E N T À LA LIMITATION
DES FLUX MIGRATOIRES PAR
CES PAYS » : INJUSTE ET
CONTRE-PRODUCTIF !

71 les immigrés extracommunautaires quittent
pour la plupart des pays économiquement fragiles ou même en conflit
> limiter les aides au développement à ces
pays n'aura donc aucun effet sur leur
c a p a c i t é à réguler leur émigration, tant
les institutions et les services de police
peuvent y être fragilisés.

7i Cela conduira, en revanche, à accroître leurs difficultés, ce qui serait non seulement injuste, mais
aussi inefficace
> si les difficultés é c o n o m i q u e s et sociales
des pays déjà fragiles s'accroissent, les
flux migratoires ne feront qu'augmenter
vers les pays les plus riches, dont
la France.

> cette mesure, c o n j u g u é e à la
restriction des possibilités d ' a c c é d e r
à un titre de séjour, tel que le r é c l a m e
le FN, rend t r è s difficile la constitution
de « foyers mixtes », entre un(e)
F r a n ç a i s ( e ) et un(e) é t r a n g e r ( e ) .
C'est justement à cela que veut
aboutir le FN : faire reculer la diversité
et le m é t i s s a g e , qu'il voit comme
une menace pour l'identité réelle
(ou fantasmée!) de la France alors
qu'ils montrent la valeur du creuset
républicain.
É L A R G I R LES CONDITIONS
D'ABANDON OU DE RETRAIT DE
LA N A T I O N A L I T É , EN INTERDISANT
LA D O U B L E - N A T I O N A L I T É ET
EN METTANT EN PLACE UNE
N A T I O N A L I T É À POINTS
> Le FN ouvre la voie aux d é c h é a n c e s
de nationalité, prenant le risque de
fabriquer des cohortes d'apatrides.
C'est une remise en cause des accords
internationaux et des conventions
e u r o p é e n n e s s i g n é s par la France.
> Le FN rompt le lien entre c i t o y e n n e t é
et nationalité, acquis de la R é v o l u t i o n
f r a n ç a i s e et de la R é p u b l i q u e .