PHOS4road.pdf


Aperçu du fichier PDF phos4road.pdf - page 6/74

Page 1...4 5 67874



Aperçu texte


PHOS4road 2015
INTRODUCTION
Les campagnes régulières de sensibilisation sur la sécurité routière, l’installation massive des
radars de vitesse ou encore l’aménagement de plus en plus important de « zone 30 » en ville, sont
autant de mesures démontrant une volonté politique et sociale de renforcer la sécurité sur les
routes en France.
En parallèle, on constate que les préoccupations environnementales à l’échelle nationale ont
permis de faire sortir de terre un nombre considérable de voies cyclables. Alors qu’il n’y en avait
pratiquement pas en 1998, 10 000 km sont aujourd’hui répertoriés. Cette émergence a pour effet la
démocratisation de l’usage du vélo depuis quelques années. Toutefois, de nouvelles pratiques
impliquent bien souvent de nouveaux enjeux. En effet, si le développement des voies cyclables est
incontestable en France depuis une décennie, celui de leur éclairage n’est pas systématiquement pris
en compte, faute de moyen des services publics.
C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de créer PHOS4road, une peinture
phosphorescente utilisée pour le marquage routier. Ce projet est inspiré d’une route hollandaise,
aux allures futuristes, sur laquelle l’éclairage par lampadaire a été retiré et remplacé par un simple
marquage phosphorescent au sol. A la différence du Studio Roosegard, à l’origine de cette
innovation, nous nous intéressons avant tout à l’utilisation de la peinture phosphorescente au niveau
des voies cyclables, des points singuliers (virage, pente…) et des ronds-points. En effet, selon nous,
ces lieux présentent des enjeux prioritaires en termes de sécurité et d’économie auxquels la peinture
PHOS4road peut répondre.
A travers ce présent dossier, vous verrez les différentes études menées (technique,
stratégique, financière…) pour évaluer la faisabilité d’un projet de création d’entreprise innovante
telle que PHOS4road.

6