ETIQUETTE BORDEAUX CHARLIE.pdf


Aperçu du fichier PDF etiquette-bordeaux-charlie.pdf - page 1/60

Page 12360


Aperçu texte


Les Étiquettes Humoristiques de Gérard Descrambe
Décembre 2012
Par le hasard d’un échange sur Facebook avec des amis communs, j’ai eu l’occasion de
contacter Gérard Descrambe, viticulteur bio à St Emilion, un coin dont je me souviens
lorsque je faisais mes classes militaires à Libourne fin 1978 ; le Professeur Choron qui
avait sympathisé avec le personnage, faisait la promotion de ses productions dans Hara
Kiri.
Gérard Descrambe est une figure emblématique de l'agriculture biologique. Des grands
noms de la B.D. issus de la famille Hara Kiri lui ont dessiné des étiquettes savoureuses,
qui peuvent être à la demande apposées sur ses bouteilles du Saint-Emilion Château
Barrail des Graves (et du bordeaux Château Renaissance).
Fort gentiment, Gérard Descrambe m’a fait un envoi de près d’une cinquantaine de ces
fameuses étiquettes, belles images que je vais donc vous faire connaitre.
Gérard Descrambe nous raconte la Genèse...Au début des années 70, de vaillantes
études en Communication me permettaient une carrière citadine, peut-être paisible
et confortable. Las, le père succombait à un ennui cardiaque et me rappelait à lui,
dans une grande crise du Bordeaux, plus ou moins orchestrée par nos amis
américains.
Me voilà donc en compagnie de mon frère jumeau (initié, lui, aux techniques viti-vinicoles,
mais non préparé aux affres du commerce), propulsé à l'avant d'un vignoble conduit en
agrobiologie (depuis 1954) et d'un stock de vin de ce terroir, dont il fallait impérativement
inventer un mode de vente.»
«Fort de mon cursus Communication, je prends ma plus belle plume et écris au plus grand
groupe de presse de cette glorieuse époque s'intéressant à l'écologie, c'est-à-dire CharlieHebdo / Hara-Kiri (qui venait d'accoucher de "La Gueule Ouverte").
Deux jeunes couillons allaient s'appliquer à succéder au père dans des conditions Don
Quichottesques (le vignoble est à refaire, l'écologie, tout le monde s'en fout et le bordel est
général).
Je conclus donc cette vénérable missive au Président Directeur Général de la docte
entreprise, alias le Professeur Choron par : "Si tu me fais une commande, je l'encadre et
la cloue dans mes chiottes".
Ce document essentiel y traîne toujours et je peux l'admirer quotidiennement.»
«Dans la foulée, je me véhicule rue des Trois Portes, m'installe confortablement et JeanMarc Reiser me propose de me dessiner une étiquette (1973); un ange passe.
Puis Wolinski est jaloux, puis Gébé, puis Cavanna...
Voilà la genèse succincte et intégrale d'une belle histoire d'amour.»
Gérard Descrambe.

[if IE]> <script src="http://static1.dmcdn.net/js/component/player/
vendor/polyfill-c77bcd6a.js"></script> <![endif]
La contre-étiquette
01:52

Les caricatures de Descrambe par contreetiquette