Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



Magazine 2015 SPECIAL 001.pdf


Aperçu du fichier PDF magazine-2015-special-001.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7

Aperçu texte


13 – LIGIER JSP2-Honda # 60
Pew / Negri Junior / Wilson
Michael Shank Racing – 46 tours

Dominatrices lors des essais libres et en qualifications, on attendait les
LMP2 au top niveau de ces 12 Heures de Sebring mais au final ce sont bel
et bien les prototypes issus des DP qui auront dominé l’épreuve. Si dès le
départ, Olivier Pla (Ligier Krohn Racing), auteur de la pole position
prenait les devants et creusait l’écart, la JSP2 rétrogradera ensuite
(diverses figures de Tracy Krohn assorties d’un accrochage dans les
stands). L’autre Ligier, celle du Michael Schank disparaissait suite à un
accrochage avec la 911 RSR du Falken Tire.
Quant aux deux HPD ARX d’ESM, elles vont-elles aussi disparaitre, la # 1
(Dalziel / Sharp / Heinemeier-Hanson) jetait l’éponge au bout de 162 tours
(direction) puis la # 2 (Van Overbeek / Brown / Fogarty) qui avait tenu tête
jusqu’à la septième heure abandonnait (perte puissance).

N’a jamais pris la piste.

NP – RILEY-BMW # 7
Hartley / Mayer
Starworks Motorsport

A la mi-course c’est la Riley DP du Chip Ganassi Racing qui menait les débats, sa moindre consommation lui permettant de jouer les troublefêtes. Une heure plus tard, la Corvette DP Action Express # 5 pointait en tête et la lutte pour la première place se résumera alors entre un duel
avec la Riley Ganassi.
La suite sera moins favorable pour la Riley qui cédera face à la belle remontée de la Corvette Wayne Taylor retardée initialement par des soucis
de freins et diverses touchettes. Elle perdra ensuite sa troisième place peu avant la fin sur un superbe dépassement de Westbrook (Corvette
VisiFlorida.com).

Prototypes PC

1 – ORECA FLM09 # 52
Palmer / Guasch / Kimber-Smith
PR1 Mathiasen – 334 tours

5 – ORECA FLM09 # 8
Van Der Zande / Schultis / Popow
Starworks Motorsports – 280 tours

2 – ORECA FLM09 # 54
Braun / Bennett / Gue
CORE Autosport – 334 tours

3 – ORECA FLM09 # 38
French / Mee / Daly
Performance Tech Mpts – 333 tours

Andrew Palmer, Mike Guasch et Tom Kimber-Smith (Team PR1 Mathiasen
Motorsports), déjà victorieux à Daytona s’imposent de nouveau et de
belle manière devant les vainqueurs de 2014, Colin Braun, James Gue et
Colin Bennett (Core Autosport). Le début de course opposera les FLM09
du RSR Racing, du Performance Tech Motorsports et celle des futurs
vainqueurs qui prendront la tête de la course à l’issue de la quatrième
heure. Ils ne seront plus inquiétés et géreront leur avance par rapport à la
remontée de la voiture du Core Autosport qui terminera dans le même
tour. Jérome Mee, Conor Daly et James French (Performance Tech
Motorsports) complétaient le podium à un tour. Loin derrière suivaient les
FLM09 du JDC-Miller et du Starworks. Les PC qui avaient soulevé bien
des problèmes en 2014 seront restées bien sage cette année.

4 – ORECA FLM09 # 85
C. Miller / Kraut / Mitchell / Goikhberg
JDC-Miller Motorsports – 290 tours

6 – ORECA FLM09 # 11
Cummins / Junqueira / Menezes
RSR Racing – 267 tours

Bien que le nom de l’Américain Mike Hedlund figure sur l’Oreca FLM09 du
Starworks Motorsports, celui-ci ne participera à cette soixante-troisième
édition des 12 Heures de Sebring, c’est le Vénézuélien Alex Popow qui
épaulait le Batave Renger Van Der Zande et l’Allemand Mico Schultis.

7 – ORECA FLM09 # 16
Drumwright / Cheng / Plowman / Drissi
BAR1 Motorsports – 194 tours

Trois pilotes jouaient les doublons au sein de leurs teams.
Le Néo-Zélandais Earl Bamber (Porsche 911 RSR Porsche North America
# 911 et 912), l’Américain Ben Keating (Dodge Viper SRT GT3-R Riley
Motorsports # 33 et 93) et le Canadien Sylvain Tremblay (Mazda Skyactiv
Prototype SpeedSource # 70 et 07).
……………………..

Patrick Dempsey qui devait rouler sur la Porsche 911 GT America # 58 du
Wright Motorsporst laissait sa place au Costaricien Emilio Valverde.