Plenty Coups v51.pdf


Aperçu du fichier PDF plenty-coups-v51.pdf - page 5/7

Page 1 2 3 4 5 6 7



Aperçu texte


5

o Quand un joueur noue une alliance avec une tribu qui
l’attaque (carte ou joueur), il met fin à l’attaque (elle
ne pourra pas marquer de coup) et donne un cheval de
son troupeau à l’attaquant (s’il en a un). Ex : le joueur

PAWNEE a posé sous son tepee la carte CREE 2 alors qu’il
était attaqué par le joueur CREE. Il lui donne un cheval
et lui rend son marqueur de raid. La carte
« guerrier » utilisée pour l’attaque est défaussée.
o Deux tribus qui s’allient entre elles créent une alliance.
Cette alliance ne peut plus être dissoute par l’un des
deux joueurs. Les conditions de victoire deviennent
communes : 6 points de prestiges à deux. Ex : le joueur

CREE pose une carte PAWNEE de valeur 1 derrière son
tepee. Les deux tribus ont fait une alliance. Elles
gagneront ou perdront la partie ensembles.
o Quand un joueur pose derrière son tepee une carte
d’une tribu alliée à un autre joueur d’une valeur
supérieure à celle posée par ce dernier,

l’alliance est

rompue et la carte est défaussée (même si cette alliance
était double). Ex : le joueur CROW pose une carte

PAWNEE de valeur 4 derrière son tepee. La carte de
valeur 1 du CREE est défaussée. L’alliance est brisée et
les deux joueurs sont furieux car ils pensaient gagner
au prochain tour.


Don : défausser 1 guerrier de valeur 1 d’une tribu nonalliée et donner 2 chevaux de son troupeau au joueur qui la
contrôle permet de marquer 1 point de prestige. S’il s’agit
d’une tribu neutre (sans joueur), les chevaux sont remis
dans la plaine.

Non-allié

Emmanuel FILLE – avril 2015 – efille@club-internet.fr