PROJET IVOIRPRODIV .pdf



Nom original: PROJET- IVOIRPRODIV.pdfAuteur: ymbe2009

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par Nitro PDF Professional / , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/04/2015 à 17:26, depuis l'adresse IP 41.66.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1177 fois.
Taille du document: 290 Ko (7 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Chers amis(es) !
Nous venons vous solliciter pour la finalisation de notre projet.
Au moment où tout le monde rue vers les produits industriels à forte rentabilité (Bois, Hévéas, Anacarde
etc.), nous avons décidé de nous investir malgré nos maigres moyens, dans la production et la distribution
des produits vivriers, indispensables à la survie de tous, mais qui restent des produits très périssables.
Pour ce faire, nous avons besoin de professionnaliser notre activité afin d’en assurer la pérennité.
L’objectif à terme est d’éviter à notre pays et ses voisins de connaître une prospérité dans un contexte de
rareté des denrées de première nécessité – situation qui obligerait la population à privilégier la
consommation de produits importés, des conserves et des produits génétiquement modifiés – avec leurs
corolaires de famine dans les milieux défavorisés et de désordres nutritionnels de tous genres.
Ce projet que nous avons baptisé « L’Ivoirienne de Production et Distribution Vivrière» ou
IVOIRPRODIV sera vécu et coordonné par nous-même, depuis les champs jusque dans les « assiettes »
des consommateurs pour en assurer la qualité et le bon déroulement.
D’ailleurs, nous avons déjà réalisé 3 ha d’une plantation de bananes plantains qui est entrée en phase de
production.
Cela nous met déjà dans le bain et nous permet d’appréhender toutes les phases des opérations. Nous
démarrons donc le projet sur fonds propres avec une dotation de bananes plantains estimée à 50 tonnes.
La mise en place de la logistique est le défi majeur qui va nous permettre d’être efficace à cette étape de
démarrage.
Notre budget est estimé à 22.110.000 F CFA (33 706 €) dont nous détenons environ 10%. Nous disposons
déjà de 2.000.000 F CFA (3 049 €) plus notre réserve de banane.
Si vous croyez en notre projet et avez confiance en nous, nous vous serons reconnaissants de nous
apporter votre contribution financière d’un montant minimum de 1.000 F CFA soit 1.52 € via :

(225) 07 07 40 69

0111668846-42

(225) 40 90 10 01
M’BE RAPHAEL YAPO

2mbe.com@gmail.com

4703 3117 6795 2800

Nous vous rendrons compte régulièrement de l’évolution de notre projet et de vos contributions.
Soyez en remercié par avance !
Pour tout renseignement et suggestions :
Tél. :(225) 07 07 40 69 - Mails : 2mbe.com@gmail.com - Skype : ymbe.2009

PROJET
L’Ivoirienne de Production et Distribution Vivrière (IVOIRPRODIV)
I-

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

La production vivrière en Côte d’Ivoire représente plus de 10,7 millions de tonnes par an. L’offre de produits
vivriers est composée essentiellement de tubercules (49,09%d’igname), de racines (21,15%demanioc), de
plantains (14,96%bananeplantain), et de céréales (6,4% de riz et 5,9% de maïs).
Mise à part le riz, la demande nationale pour l’alimentation humaine est couverte pour ce qui concerne
l’igname, le manioc, la banane plantain et le maïs.
1

Les données officielles montrent un net déséquilibre de la disponibilité et du prix des produits vivriers sur le
territoire national :
- Igname : Absence de Kponan sur les marchés d’Abidjan et bonne production à Tiébissou
- Manioc : Hausse de prix dans les zones de production d’anacarde ; forte baisse dans l’Ouest et baisse générale
sur le Centre et le Sud
- Banane : Baisse de prix momentanée à Abidjan, mais hausse générale sur le reste du pays

Il n’est point besoin de démontrer que la production, la collecte et la distribution des PV2 est une activité
économique à fort taux de rentabilité, à l’instar des produits industriels que sont le bois, le binôme CC3,
l’hévéa pour ne citer que ceux-là. Mais comparaison n’est pas raison ; ces produits diffèrent des PV
surtout du fait de leur nature pérenne ou non périssable. D’ailleurs la hausse des prix sur le marché de
certains PV (manioc) s’explique par la chute de la production du fait du délaissement de l’activité de
production de ces PV (pour cause de leur caractère périssable) au profit des produits industriels (hévéa,
bois) dans le sud, le sud-est et le sud-ouest de la CI.
Si l’on n’y prend garde, la CI sera à moyen terme un pays prospère mais où l’alimentation sera dominée
par des produits importés, des conserves ou des produits transgéniques avec tout ce que cela peut
comporter comme risque au plan sanitaire et environnemental.
En initiant ce projet, il s’agit pour nous de participer à l’avènement d’un sursaut national en faveur de la
préservation de notre environnement par la promotion d’une agriculture saine avec pour piliers la bonne
collecte et répartition optimale des produits vivriers sur toute l’étendue du territoire national. Ce qui
permettra à court terme d’encourager et de remotiver les jeunes cadres à s’investir dans ledit secteur, étant
rassurés que leurs productions ne seront pas décomposées faute de client.

1

Le bulletin d’information de l’OCPV (Office d’Aide à la commercialisation des Produits Vivriers) N°19 du 20 mars
2015
2
Produits vivriers
3
Café - Cacao

II-

OBJECTIF GENERAL

Organiser un circuit de collecte et de distribution des PV pour en optimiser la production et la
disponibilité sur l’ensemble du territoire national
III- OBJECTIFS SPECIFIQUES:
1. Créer le dispositif de pilotage
2. Créer une base de données (les produits, les fournisseurs et les clients potentiels)
3. Démarrer le processus et évaluer la performance du circuit : Achat, collecte et distribution sur le
territoire d’Abidjan et ses banlieues, d'une gamme variée de produits vivriers.
IV- STRATEGIE ET METHODOLOGIE :
1 - la mise en place du dispositif de pilotage :





choix du site
identification du local
formalités administratives et financière de l’acquisition
équipement

2 - la création de la base de données :









sur les zones de production de PV spécifiques
sur les zones de forte demande
sur les clients potentiels ;
o restaurants, maquis, hôtels, cantines scolaires, hôpitaux, services traiteurs particuliers
o foyers : familles, connaissances, travailleurs de certaines entreprises etc.
sur les personnes ressources dans les zones de production et les zones de distribution
o le démarrage du processus :
passer la première commande
livrer aux premiers clients
gérer les flux de commande aux fournisseurs et de livraison aux clients
o évaluer périodiquement le mécanisme et adapter la logistique et les ressources humaines

V- ACTIVITES
-

-

Recenser toutes les zones de production de vivriers sur le territoire national et recenser les offres.
Missions de prospection (les restaurants, maquis, hôtels, Cantines, etc. pour recueillir les
demandes de vivriers- vers les producteurs en zone rural pour recueillir les offres disponibles et
futures)
Communication par la presse écrite et par les radios de proximité dans les zones de production
Communication par courrier et par appels téléphoniques
Contact étroit avec les personnes à charge des commandes et approvisionnement chez le client
Edition des outils de gestion des commandes et des livraisons (bons de commandes, bordereaux
de livraison, reçus de paiement etc.)
Livrer des vivriers aux clients.

VI- MOYENS
1) HUMAIN
1 Correspondant par zone de production
1 Commercial
1 Chauffeur
1 Aide-Chauffeur
1 Gérant
2) MATERIEL
1 Camionnette de collecte
1 Fourgonnette pour la livraison
1 Local
1 Frigo pour la conservation de certaines denrées qui nécessitent une conservation à basse
température
3) BUREAU
1 Table
2 Chaises
1 Ordinateur
1 Imprimante tout-en-un
1 Connexion internet
1 Placard
Divers

4) FINANCIER
DESIGNATION
Personnel
Gérant
Commercial
Chauffeur
Aide Chauffeur
Matériel et Aménagement
Camionnette 3.5t
Véhicule de livraison
Local (2 Pces)
Frigo
Table
Chaise de bureau
Chaises
Ordinateur
Onduleur
Imprimante + Fax
Connexion Inter
Placard
Abonnement (Eau-Electricité-Tel)
Fonctionnement
Ligne fixe tel. Aviso Fidelis
Carburant (1er trimestre)
Electricité
Eau
Accessoires de bureau
Communication T. Mobile
Divers (entretien + réparations)
Achat de Marchandises

QUANTITE

COÛT UNITAIRE
(Frs CFA)

01
01
01
01

150.000
80.000
80.000
60.000

01
01
(loyers + caution) 06
01
01
01
02
01
01
01
01
01

6.500.000
4.500.000
100 000
250 000
50 000
20 000
10 000
300 000
40 000
50 000
30 000
150 000

01

30.000/ mois

MONTANT TOTAL
(Frs CFA)
Salaires du 1er trimestre
450.000
240.000
240.000
180.000
6.500.000
4.500.000
600.000
250.000
50.000
20.000
15.000
300.000
40.000
50.000
30.000
150.000
160.000
er
1 Trimestre
90.000
3.500.000
45.000
20.000
150.000
30.000
2.000.000
2.500.000

15.000/mois
50.000/mois
10.000/mois

TOTAL

22.110.000

VII- BUDGET
1- Investissement
D EPEN S ES
Cam ionne tte 3.5t
V é hicule de livraison
Caution Local (2 P ce s) 3 m ois
Frigo
Table
Chaise de bure au
Chaise s
O rdinate ur
O ndule ur
Im prim ante + Fax
P lacard
A bonne m e nt Inte rne t (A viso)
A bonne m e nt Ele ctricité (CIE)
A bonne m e nt Eau (SO DECI)
Marchandise s
Caisse
TO TAL

M t (Frs CFA)

M t (Euro)

6 500 000
4 500 000
300 000
250
50
20
10
300
40
50
150
100
30
30
2 500
7 280

000
000
000
000
000
000
000
000
000
000
000
000
000

22 110 000

R ES S O UR CES

9 909 F ond propre
6 860 C ontibutions

M t (Frs CFA)
2 000 000
20 110 000

457
381
76
30
15
457
61
76
229
152
46
46
3 811
11 098
33 706 TO TAL

M t (Euro)
3 049
30 657
-

22 110 000

33 706

2- Amortissement (1er Trimestre)
Montant
Nature
Aquisition
Investissement
Camionnette 3.5t
6 500 000
Véhicule de livraison
4 500 000
Frigo
250 000
Table
50 000
Chaise de bureau
20 000
Chaises
10 000
Ordinateur
300 000
Onduleur
40 000
Imprimante + Fax
50 000
Placard
150 000
TOTAL

Durée
Amortissement
Amortissement Annuel
3 ans
2 167 000
3 ans
1 500 000
5 ans
50 000
5 ans
10 000
5 ans
4 000
5 ans
2 000
2 ans
150 000
2 ans
20 000
2 ans
25 000
5 ans
30 000
3 958 000

Amortissement
Mensuel
180 583
125 000
4 167
833
333
167
12 500
1 667
2 083
2 500
329 833

3- Fonctionnement (1er Trimestre)
a) Chiffre d’Affaire prévisionnel (CAP)

Produits
Manioc
Ignam e
Banane
O ignon
T otal

Q té (Kg)
60 000
50 000
100 000
50 000
260 000

P.V.
U nitaire (F.
CFA /Kg)
100
223
155
435

Montant T otal
(F.CFA )
6 000 000
11 150 000
15 500 000
21 750 000
54 400 000

b) Achat de Marchandises (AM)

Marchandises
Manioc
Ignam e
Banane
O ignon
T otal

Q té (Kg)
60 000
50 000
100 000
50 000
260 000

P.A .
U nitaire (F.
CFA /Kg)
26
91
38
194

Montant T otal
(F.CFA )
1 560 000
4 550 000
3 800 000
9 700 000
19 610 000

c) Charges (C)
CH AR G ES

M O N TAN T
(F .C F A )
3 000 000

C a rb u ra n t C a m io n n e tte 3 ,5 t (1 5 l/ 1 0 0 k m )
C a rb u ra n t F o u rg o n n e tte (1 3 l/ 1 0 0 k m )

500 000

Lo y e rs

300 000

E le ctricité

45 000

Eau

20 000
120 000

T é lé p h o n e + In te rn e t

1 110 000

S a la ire P e rs o n n e l
In d e m n ité C o rre s p o n d a n t

100 000

Im p ô t e t T a x e

150 000
2 000 000

P ré v is io n p o u r E n tre tie n d e v é h icu le s

989 499

A m o rtis s e m e n t
TO TA L

8 334 499

d) Résultat
Bénéfice net = (CAP) – (AM) – (C) = 54 400 000 – 19 610 000 – 8 334 499
BENEFICE NET = 26 455 501 Frs CFA soit 43 378 €

VIII- SOURCES DE FINANCEMENT

 DISPONIBLE : - 2.000.000 frs CFA
- 3ha de plantation de bananes plantains

 A RECHERCHER : 20.110.000 Frs CFA


PROJET- IVOIRPRODIV.pdf - page 1/7
 
PROJET- IVOIRPRODIV.pdf - page 2/7
PROJET- IVOIRPRODIV.pdf - page 3/7
PROJET- IVOIRPRODIV.pdf - page 4/7
PROJET- IVOIRPRODIV.pdf - page 5/7
PROJET- IVOIRPRODIV.pdf - page 6/7
 




Télécharger le fichier (PDF)


PROJET- IVOIRPRODIV.pdf (PDF, 290 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


projet vivriers
newsletter 2 cluster gat caraebes
ruche lettre info 2
definitions
projet chips2
brochuredemarchescollectives

Sur le même sujet..