Pogona vitticeps .pdf



Nom original: Pogona vitticeps.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/04/2015 à 19:00, depuis l'adresse IP 82.242.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 2610 fois.
Taille du document: 12.4 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le Pogona​
 vitticeps 
 
Généralité​
 ​
Le Pogona vitticeps, aussi appelé agame ou dragon barbu, est un lézard de la famille des 
Agamidés, infra ordre des Iguanidés (donc de l’iguane). Il est originaire de l'Australie et plus 
précisément du Bush australien, une région désertique, où contrairement à ce que l'on pourra 
croire il y a peu de sable, principalement une terre argileuse rouge. 
 

Biotope :  

  
 
 
 
 

Pogona en pleine mue : 

 
 

1​
 ~ Terrarium 
 

On commence avec le terrarium qui doit faire au minimum 120*60*60 cm pour un ou deux 
individus qu’ils soient jeunes ou vieux. Mais si on a déjà un terrarium plus petit de disponible 
lorsque l'on achète un juvénile on peut le garder dedans le temps d'économiser/fabriquer le 
plus grand. Ce volume est suffisant, mais plus c'est grand mieux c'est ! Le minimum pour un 
trio est 150*60*60, il est possible de leur mettre plus de hauteur car les Pogonas sont 
semi­arboricoles. 
Il est préférable de faire un réel décor, pour vos yeux, mais aussi parce que les Pogonas 
adorent grimper un peu partout, on pourra aussi rajouter des cachettes, des branches pour 
plus d’escalade, des pierres pour un meilleure point chaud. 
 

2​
 ~ Température 
 

Un gradient de température doit être respecté pour assurer un confort maximum : 
 

­ Point chaud directement sous la lampe : Plus de 40°C, j'ai 44°C personnellement. 
 
­ Zone "chaude", zone du terra où se trouve la lampe : Environ 35°C, température moyenne. 
 
­ Zone "froide" zone du terra où se trouve la gamelle d'eau et la nourriture : Environ 26°C, 
cela peut aller de 24°C à 29­30°C 
 
Il faut vraiment avoir un bon gradient de température, celles annoncées sont mesurées avec 
un thermomètre à sonde avec un thermomètre laser qui mesurera la température de surface et 
non celle ambiante, la température au point chaud pourra être plus haute. 
 

3​
 ~ Substrat 
 

Côté substrat lorsque le Pogona est jeune et ne sait pas encore bien se nourrir l'idéal est le 
sopalin. Une fois qu'il sait un peu mieux chasser, on peut mettre du sable, soit spécial reptile, 
soit du sable de bac à sable pour enfant car celui­ci est dépoussiéré et sans maladie. On peut 
aussi utiliser les terres spécial reptile désertique de type excavator qui reproduise beaucoup 
plus l'habitat naturel du Pogona. 
 

4​
 ~ Nourriture  
 

Venons en maintenant à la nourriture, l'alimentation du Pogona passera par différentes 
étapes. Pour ma part j'ai pris un schéma assez simple qui permet de bien voir en fonction de la 
nourriture le stade d'un Pogona : 
 
­ De 0 à 6 mois : ​
Bébé ​
c'est­à­dire quand le Pogona se nourrit quasiment ​
exclusivement 
d'insecte​
. Tous les jours​
 à volonté​
, on peut donner un peu de salade pour l'habituer. 
Environ ​
70% insecte et 30% végétaux 
 
­ De 6 à 18 mois : ​
Juvénile ​
c'est­à­dire quand le Pogona commence à se nourrir réellement 
de légumes. Il se nourrit aussi ​
tous les jours d'insectes en proportion plus faible, 
environ 15­20 grillons soit 5­6 criquets ou blattes adultes. Environ ​
50% végétaux 50% 
insectes 
 
­ De 18 à xx mois : ​
Adulte ​
quand le Pogona se nourrit quasiment que de ​
v égétaux, tout les 
jours, ​
quasiment 80% c'est la qu'il faut ​
v arier un maximum ​
les légumes et les fruits pour 
ne pas avoir de carences. On continuera à donner une ​
portion d'insectes tous les deux 
jours​

 

Liste aliments trouvables en magasin​

http://shadows­passion.jimdo.com/rubrique­nourriture/alimentation­des­agamidae/ 
 
Liste aliments trouvables dans la nature​

http://www.lesdragonsdasgard.com/t34286­plantes­sauvages­comestibles­pour­lezards­et­tor
tues 
 
Il faut varier au maximum les espèces d'insectes distribués, le Pogona est grand et donc peut 
manger de grandes proies. Blatte dubia ou autre par exemple, criquet migrateur, toutes sortes 
de grillons, larve de calcium, de cétoine, teigne de ruche et autres ... Je déconseille les vers de 
farine et morio car ceux­ci sont indigestes pour nos agames. 
 

Exemple de repas pour une semaine pour un Pogona adulte (sans 
beaucoup d’uv) : 

 

 
Source ​
©Sicat​
 ​
 

 

 

 

5 ​
~​
 ​
Apport en UV et chauffage 
 

Les Pogonas venant d'une région désertique, ils sont donc constamment exposés aux rayons 
UV du soleil. Pour pouvoir apporter le même complément en UV, il n'y a que très peu de 
solution qui s'offre à vous, la meilleure solution est l'achat d'une lampe à vapeur de mercure, 
soit avec ballast intégrer, soit sans (celle sans donne plus d'UV et consomme moins) mais 
l'achat d’un ballast est un peu plus onéreux. Ces lampes permettent de chauffer, éclairer et 
donner un très bon niveau d'UV pour les Pogonas (privilégié les marques Solar Raptor et 
Powersun). Viens ensuite toute les autres sources d'UV, néons, lampe économiques, etc ... Ces 
autres sources ont l'avantages de ne pas coûté chère mais elles ne donnent que très peu d'UV 
comparés aux besoins de votre Pogona. 
 

6​
 ~ Reproduction et sexage 
 

Ensuite on ne mets jamais deux mâles ensemble, ni un mâle une femelle ensemble, que deux 
femelles ensembles, ou 1 mâle et plusieurs femelles ensembles. 
 
Pour la reproduction je conseille de n'accoupler que les femelles à partir de deux ans et demie 
voir trois ans, pour qu'elles vivent plus longtemps et soit plus fécondent, malgré que la maturité 
sexuelles soit 1 ans et demie. 
 
On sexe les individus par la présence de pores fémoraux plus présents et marqués chez le mâle. 
 
L'accouplement se fera dans le terrarium de la femelle pour qu'elle ait l'avantage si les deux 
sexes sont séparés le reste de l'année. La femelle gravide (enceinte) le restera environ un mois 
avant de pondre ses œufs, c'est alors qu'il faut proposer une zone de ponte aussi appelé site de 
nidification, c'est­à­dire une boite remplis de vermiculite humide que l'on pourra recouvrir 
pour qu'elle soit dans le noir et que la ponte se passe parfaitement bien. L'incubation se fait 
dans une incubatrice maison ou acheté avec une température comprise entre 27 et 30°C, il 
faudra un taux d'humidité d'environ 80%. Après une durée de 55 à 85 jours, selon la 
température d'incubation, les œufs écloront, les bébés pourront être nourris dès leur deuxième 

jour. Il faudra les séparer le plus rapidement car ils pourront très rapidement se croquer entre 
eux. Il faut aussi veiller à leur laisser à disposition de l'eau et des végétaux car ils sont très 
sujets à la déshydratation. 
 

7​
 ~ Les compléments 
 

Pour ce qui est calcium 3 à 4 fois par semaine peut importe l'âge, pour les vitamines 1 fois par 
semaine quand bébé, puis 1 à 2 fois par mois quand juvénile ou adulte. Il faut savoir que si on 
utilise une lampe à vapeur de mercure il n'y a pas besoin de donner de vitamine l'alimentation 
et la source d'UV suffit. 

8​
 ~ Hivernation 
 

Il y a principalement deux méthodes d'hivernation et donc pas d'hibernation comme chez les 
mammifères. Malgré que la première soit très déconseillée je la mets quand même pour ceux 
qui ont toujours fait comme cela : 
 
­ L'hivernation "complète" : que je déconseille car le soleil n’arrête jamais d'être présent même 
en hiver en Australie. Il faut arrêter de nourrir le Pogona 3 semaine avant d'éteindre 
complètement le terrarium, il faut pendant cette période baisser doucement la période 
d'allumage pour arriver à 0h puis faire une période d'un mois ou deux ou le Pogona hivernera. 
Puis une fois cette période terminé on ré­augmentera doucement la période d'éclairage pour 
arrivé à 12h pour le printemps. 
 
La deuxième méthode plus classique et la plus répandue : 
 
­ L'hivernation "indirecte" beaucoup plus simple, consiste à laisser aux Pogonas le choix de 
leur hivernation. En effet on continue à nourrir nos dragons mais ont abaisse tout doucement 
pour arriver au cycle hiver, c'est­à­dire 10h d'éclairage par mois pendant 3 mois, et on peut 
faire 1 mois à 8 ou 9h d'éclairage. 
 

9​
 ~ Manipulation 
 


Le Pogona est un animal très docile mais il faut savoir que comme tout reptile n'est pas un 
jouet donc il ne faut donc pas le manipuler tout les jours juste pour le plaisir, on peut 
l'habituer à nous tout en le laissant dans son terrarium et créer un lien avec en le nourrissant. 
Les manipulations sont à faire seulement en cas de besoin (sexage, vérification, pesée, etc ...) 
 

Conclusion 
Pour conclure le Pogona vitticeps est un lézard recommandé aux débutants car sa 
maintenance est très facile, mais il faut quand même souligner que son nourrissage et son 
besoin en UV peuvent coûter assez chère. 
 

Différente phase existe chez le Pogona vitticeps : 

 
 
 

Tout droit réservé ​
©NeoAnts.com 


Aperçu du document Pogona vitticeps.pdf - page 1/8

 
Pogona vitticeps.pdf - page 3/8
Pogona vitticeps.pdf - page 4/8
Pogona vitticeps.pdf - page 5/8
Pogona vitticeps.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Pogona vitticeps.pdf (PDF, 12.4 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


pogona vitticeps
gecko leopard
arrete du gouvernement wallon clients cabinet
sate contact 1
disponible mois de novembre 2015
fiche lumiere

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.019s