Principes n°77 web.pdf


Aperçu du fichier PDF principes-n-77-web.pdf - page 2/28

Page 1 23428



Aperçu texte


actualités
Une nouvelle piste pour le surpoids

Les pesticides vont nous coûter cher

P

A

artant du fait que la perturbation du microbiote est
à l’origine d’un terrain inflammatoire chronique, des
scientifiques ont eu l’idée d’étudier l’impact de deux
émulsifiants alimentaires sur le microbiote de la souris.
À des concentrations faibles, le polysorbate-80 (E433) et le
carboxyméthyl cellulose de sodium (E466) induisent un
remaniement important de la composition de la flore et
une inflammation qui facilite l’émergence d’un syndrome
métabolique, d’une importante prise de poids et d’une
colite sévère. l

B. Chassaing, O. Koren, J. K. Goodrich, et coll. dans Nature,
mars 2015.

lors que Générations Futures vient de publier une enquête sur les
perturbateurs endocriniens (PE) et les femmes en âge de procréer,
une étude sur les conséquences financières de l’exposition au PE a été
présentée à Bruxelles et rendue publique. L’enquête s’est focalisée sur
des échantillons de cheveux de femmes vivant en Ile-de-France, où les
chercheurs ont constaté la présence de vingt-et-un PE en moyenne,
prouvant la contamination généralisée de ces femmes en âge de
procréer. Coïncidence ? Une étude menée par dix-huit chercheurs évalue
à 157 milliards d’euros par an les coûts de dépenses sanitaires liés à
l’exposition humaine au PE (surtout les pesticides). À part ça, comme
l’affirmait l’Agence européenne de la sécurité des aliments (PrS n° 75,
p. 3), « le bisphénol, c’est pas dangereux ». l

L’onde qui tue

Le vaccin contre la gastro sur la sellette

A

A

près des études sur les poulets, les bovins, les rats,
les œufs, les abeilles, les plants de tomates, des
chercheurs de l’Université libre de Bruxelles (ULB) se sont
penchés sur la réaction des fourmis face aux ondes émises
par les téléphones portables. Et on peut dire que nos petits
formicidés ont dégusté… Très vite désorientées, les fourmis
ont été incapables de se déplacer normalement, frappées
d’ataxie musculaire, les ondes GSM attaquant directement
leur système nerveux. Les capacités d’apprentissage ont été
affectées de 50 %, et une fois le téléphone éteint, elle n’a
récupéré que 60 % de leur capacité de mémorisation. Pire,
en les exposant trop longtemps au téléphone, elles finissent
par mourir, purement et simplement. De quoi donner des
idées pour les chasser de la cuisine en été, ou de quoi
s’inquiéter, plutôt, de leur impact sur l’homme. l

2

lors que le ministère de la Santé n’a de cesse d’invectiver
les familles pour qu’elles vaccinent leurs enfants, le décès
de deux nourrissons vaccinés contre la gastro-entérite – décès
liés aux effets secondaires desdits vaccins – sème un doute
légitime. À tel point qu’après un forcing scandaleux des lobbies
pharmaceutiques pour que soit recommandée la vaccination
contre la fidèle gastro et surtout qu’elle soit remboursée (mis
en lumière dans Le Canard enchaîné n° 4 927 du 1er avril 2015),
l’ANSM, les pandores du médicament, recommande de ne plus
le… recommander, et le plus vite possible. Il faut dire que les
nombreux conflits d’intérêts mis en avant par le canonique
« palmipède » ont de quoi donner certains symptômes de la
gastro : sur 17 membres du comité technique de la vaccination,
13 ont travaillé avec les labos et 8 ont été directement
rémunérés par eux. l

n° 77

• avril 2015 • Principes de Santé