L'OFFRANDE DE DISTINCTION.pdf


Aperçu du fichier PDF l-offrande-de-distinction.pdf - page 6/69

Page 1...4 5 67869



Aperçu texte


titre gracieux, visiblement elle ne demandait rien en retour. Elle vivait sa vie,
ayant accepté toutes les conditions. Maintenant, en plus des repas copieux, elle
investissait dans « un studio américain » pour le confort du pasteur qui du reste
ne trichait pas…. Sa motivation était « je sais que cet homme qui passe toujours
chez nous est un saint homme de Dieu. » Elle avait cela en elle comme l’autre à
« qui il a été ordonné de nourrir Elie ». Ce qu’elle voulait maintenait était « une
présence plus permanent » de Dieu et de son homme en sa demeure. Nul doute
que cet homme lui conterait ses « exploits avec Dieu », lui enseignerait « des
gestes simples qui sauvent ». Oh il y a tant à découvrir avec « les saints hommes ».
Ps 17:8 Garde-moi comme la prunelle de l’œil ; Protège-moi, à
l’ombre de tes ailes, La présence de Dieu en lieu est une source de salut. 2 Sam
6:11 L’arche de l’Eternel resta trois mois dans la maison d’Obed-Edom de Gath,
et l’Eternel bénit Obed-Edom et toute sa maison. En ces temps d’escroquerie
organisée en religion, nous perdons beaucoup par notre méfiance. Notons
encore Gen 39:5 Dès que Potiphar l’eut établi sur sa maison et sur tout ce qu’il
possédait, l’Eternel bénit la maison de l’Egyptien, à cause de Joseph ; et la
bénédiction de l’Eternel fut sur tout ce qui lui appartenait, soit à la maison, soit
aux champs.
Cette fois à ce grand sacrifice, il fallut convaincre et non contraindre le mari. Il y
a des bénédictions que vous n’aurez point en écrasant celui « qui est votre mari ».
Jean 4:15 La femme lui dit : Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus
soif, et que je ne vienne plus puiser ici. Jean 4:16 Va, lui dit Jésus, appelle ton
mari, et viens ici. Lisons encore «Mat 18:19 Je vous dis encore que, si deux
d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle
leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux ». Il ne suffit pas ‘être
ensemble dans un lit. « Êtes-vous en accord ?». Pour la réussite de tout sacrifice,
il y a un minimum exigé. Mat 5:24 laisse là ton offrande devant l’autel, et va
d’abord te réconcilier avec ton frère (ton mari, ton…) ; puis, viens
présenter ton offrande. Vous savez aussi qu’en ce monde « du genre », l’homme
n’a plus qualité, l’autorité est transférée à la femme ou à l’enfant.
C’est l’anti christ. Il faut nier Dieu sur tous les plans. Il faut renverser les normes
et l’ordre établi. Vous savez que la femme qui « gagne un peu plus ou qui manage
la maison » prends le pas sur le mari, gère ses propres ressources, arrête ce qu’elle
veut… paie la dot et décide à la maison… cela fragilise les couples en Dieu ;
femme soyez soumise à vos maris ! Ne marchez point selon le monde ! Associez
le mari à ce qu’on voudrait faire, c’est de « l’obéissance et de la soumission » à la
parole de Dieu. Cette femme de distinction demeurait digne de Dieu en agissant
de la sorte. Il fallut bien trouver pour convaincre le mari, ce fut aussi un autre
sacrifice. N’oubliez pas que vous traitez avec un Dieu qui ne se renie pas, il est
justice et vérité.
Les dépenses acceptées de concert par le couple étaient cette fois « élevées ».
C’était une chambre haute, la notion suggère « l’enlèvement », comme la « fête
des tabernacles ». Elle indique aussi que cette petite dame allait de profondeurs
La voix qui crie au milieu de la nuit : je suis le cep, vous êtes les sarments, Jn15

5