Cours sociologie politique Etat.pdf


Aperçu du fichier PDF cours-sociologie-politique-etat.pdf - page 15/17

Page 1...13 14 1516 17



Aperçu texte


www.chawki.gaddes.org

C. UNE AUTORITÉ JURIDIQUE D’INJONCTION : LE POUVOIR
À l’intérieur de la société, l’État est une personne juridique parmi les innombrables
personnes morales et physiques qui peuplent nos sociétés. Il constitue comme les
sociétés ou les associations une personne morale et donc une fiction juridique qui a été
rendu nécessaire par le bénéfice de cette entité de certains droits et de sa soumission à
certaines obligations.
La constitution de la personne juridique de l’État va lui permettre d’être séparé des
personnes physiques qui exercent le pouvoir en son nom. C’est ainsi que l’on distingue
ces différentes personnalités juridiques au niveau de leur personnalité, de leurs
décisions, de leurs budgets, de leurs patrimoines.
Cette personne juridique qui est l’État, monopolise la coercition en vue de faire
appliquer ces décaissons par la société civile. L’État impose ainsi ces actes unilatéraux
sans attendre l’acquiescement de la société civile.
L’État est en effet producteur des normes juridiques conformément à la théorie
Kelsénienne. Il édicte les règles de droit et veille à leur application à travers les juges.
Les peines rendues par les tribunaux sont exécutées par l’État monopolisateur de la
contrainte légitime.
Mais l’État est aussi une personne juridique qui est soumise au droit. L’État crée le droit,
mais une fois édictées ces règles lui sont imposables. Ainsi il se retrouve en même temps
source du droit et sujet de droit. C’est la théorie de l’État de droit.

III. L’ÉTAT COMME REPRÉSENTATION
L’homme a souvent recouru à son imagination pour symboliser cet être abstrait qu’est
l’État. Ainsi suivant la fonction que notre conception et idéologie lui demande d’assurer,
on pourra le considérer comme une menace ou alors comme un défenseur des
défavorisés. On pourra aussi l’associer aux notions de justice ou d’égalité ou
d’oppression et de tyranisme.
L’idée que les gouvernants se font de l’État ou les notions qu’ils lui associent vont
modeler le comportement de la société civile envers l’État.

Cours de sociologie politique (2005-2006)

30

Chawki GADDES