AP et 65ans et plus KinoQuébec.pdf


Aperçu du fichier PDF ap-et-65ans-et-plus-kinoquebec.pdf

Page 1...3 4 56760




Aperçu texte


Table des MATIÈRES

1

ÉTAT DE LA SITUATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
1.1.

1.2
1.3
1.4

2

2.2

2.3

Bienfaits reconnus de l’activité physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
« L’entraînabilité » subsiste jusqu’à un âge très avancé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
L’activité physique, un cadeau à faire aux aînés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Au-delà de la santé, la qualité de vie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
L’activité physique, pour contrecarrer la diminution de la consommation maximale d’oxygène . . . . . . . . .
L’activité physique, pour prévenir les maladies cardiovasculaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
L’activité physique, pour prévenir les chutes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Promouvoir les activités physiques libres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Musculation ou aérobie? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Développer l’équilibre, l’agilité et la flexibilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Place à la musculation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

21
22
23
23
25
25
26
27
27
27
29

LES CONDITIONS DE « MISE EN ACTIVITÉ » DES PERSONNES ÂGÉES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
3.1
3.2

3.3

4

9
9
10
12
14
14
17
17
18

L’ACTIVITÉ PHYSIQUE, UNE MESURE DE SANTÉ PUBLIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
2.1

3

Le vieillissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Un concept en évolution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Un processus naturel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Une réalité diversifiée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La capacité fonctionnelle, cible des interventions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La population âgée du Québec . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les tendances qui poussent à l’action . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Le vieillissement de la population s’accentue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les aînés d’aujourd’hui sont moins actifs qu’autrefois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Établir le profil des personnes âgées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Prescrire des activités qui conviennent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Activité physique et médication . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les craintes de mort subite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Motiver . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

31
32
37
39
40
40

RECOMMANDATIONS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
Éléments essentiels du discours à tenir au sujet ou auprès des personnes âgées . . . . . . . . . . . . . . . 43

5

OUTILS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
5.1
5.2
5.3
5.4
5.5
5.6

Sources utiles de renseignements dans Internet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Références . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Questionnaire modifié d’aptitude à l’activité physique (Q-AAP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Senior Fitness Test . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Types de médicaments associés à une possibilité d’interaction nuisible avec l’activité physique . . . . . .
Principaux facteurs de risque de chute . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

47
48
53
55
57
59

5