redac .pdf


Nom original: redac.pdf
Auteur: Benjamin

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/05/2015 à 18:48, depuis l'adresse IP 93.4.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 459 fois.
Taille du document: 83 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


A ce moment, nous passions à coté de cet homme, qui me regardait moi
sans regarder mon amie. C’est vrai que quand j’y repense cet homme étant quand
même malpoli mais assez mignon d’un coté mal éduqué… Enfin trouvais-je qu’il
m’avait abordé un peu trop vite afin je pense d’essayer de me séduire.
Je me suis donc retourné et lui ai demandé :
<<Que me voulez vous ?, lui demandais-je,
-Vous êtes bien belle mademoiselle ! >> me répondit-il sans hésiter.
Je continuai mon chemin vers la maison du lieu du mariage mais j’eu l’étrange
sensation que celui-ci me suivait… Mais non il allait dans un chemin afin de
prendre je pense son chemin mais qui se séparait du mien après quelques
centaines de mètres parcourus. Mais quelques autres centaines de mètres plus
loin, je le vis revenir sur mon chemin et il m’interpella et me redemanda
soudainement :
<<Voulez vous me pardonner s’il vous-plait ?, je donnerai tout pour qu’une aussi
belle fille comme vous me pardonne de mon geste maladroit, excusez moi encore
une fois !
-Je vous pardonne, dis-je assez gravement, mais je dois aller rejoindre les
enfants car ils sont maîtres aujourd’hui, adieu sans doute ! >>
Je voyais ce jeune homme me supplier, d’ailleurs je ne connaissais même pas son
prénom… Mais il me parlait avec une de ses maladresses !
Et il montrait sur son visage un air assez triste mais je me doutai au fond de moi
qu’il avait l’air amoureux de moi…
Soudain, il reprit avec un air désespéré :
<<Comment vous appelez vous ma très chère ?
-Je m’appelle Yvonnes de Galais, lui répondis-je d’un air assez effrayé>>

Il me regarda une dernière fois avant que je vis une goutte sur son visage
qui coulait, je le regardais de la tête au pied, cet homme qui n’avait pas l’air très
noble habillé vite fait… Contrairement à moi, je me sentais beaucoup plus à l’aise

dans mes vêtements qui étaient un peu plus beaux que les siens et quand même
assez voyants de loin… Il avait tout de même un beau visage très bien entretenu
avec une peau assez lisse et une carrure d’une personne maigre, il m’a laissé
penser qu’il faisait du sport.

Après l’avoir regardé je décidai en voyant sa larme couler de m’échapper
assez vite afin de ne plus lui faire de peine.


redac.pdf - page 1/2
redac.pdf - page 2/2

Documents similaires


redac
une nuit d hiver
homme de reserve
1000
mr4amvt
les yeux du coeur


Sur le même sujet..