Niveau 2 Les règles de grammaire 2 .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: Niveau _2_Les règles de grammaire 2.pdf
Titre: Microsoft Word - partie 01 tomes 02.doc
Auteur: Abdelghani

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / GPL Ghostscript 8.15, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/05/2015 à 15:40, depuis l'adresse IP 81.246.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1009 fois.
Taille du document: 343 Ko (59 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document



  

Les rè
règles de grammaire du
deuxiè
deuxième Livre de Mé
Médine

   

    ! " #

Ecrit par Abu Salmaan Talha ibnu William
Traduit par Abou Obeida

 ‫
 ا ا ا‬

~~  



~~

‘Inna et ses analogues

 



 



 


 
.




 







   

!" #
 $
 %& '(

Elles rendent le nom « mansoub » (accusatif- prenant donc une fatha), et
rendent le khabar (attribut du sujet) marfouh (nominatif avec damma).m


 :

Certes/ Bien sur (affirmation accentuée)


:

Que


   :

Toutefois /mais (opposition / restriction)


  :

Comme si …… (similitude / comparaison)


  :

Puisse t’il…. (Souhait quasi impossible, plus ou moins réalisable)

 
 :

J’espère / sans doute / il est probable que…(espoir, doute)

.*  * +

Inna indique l’affirmation ferme.

..
 
 





:
 

Certes Allah est misericordieux.

Anna indique une affirmation
sure.

., - *
 * +
 

.  

 
 

J’ai su que Khalid était malade.

. / *

 0 1 23
     ' '

.4%65   %67  *


 ' 



est en début de phrases (et après Qala : il dit).


 est toujours après le verbe.

  .  
 


:
 

Certes Allah est mon Seigneur.

.
% & '( 8

& "! #  $
Ma mère m’a dit que tu es studieux.

.+   , '   
 ( 
 
 ) *

J’ai entendu que l’enseignant ne vient pas aujourd’hui.

.8

* !"  * +
  

lakinna indique une rectification,
une restriction… vvvvvvvvvvvvvv

.
 1*2

,*2;
  
% & '( 
0 
 (

:
 

Muhammad est studieux mais Hamid est paresseux.

La’alla indique un espoir
(dans le sens “j’espère”).

(3) (&2

'93
:  * +   

.3 & 4 
 4 <


 (   


J’espère que l’enseignant est dans sa chambre.

:
 



Ka’anna a deux sens.

.
 &2

  

١

٢
Indique la pensée spéculative

Indique la similitude


A
  * +

@
 %B  * +

.7
   7
  8

&   : 

.56*
  

 '
 * 
  : 

C’est comme si tu étais du Japon.

C’est comme si la mosquée était une école.

Layta indique un espoir, quasi
impossible et tout ce qui
comporte une difficulté.

.;
  !2  #
 1 =
 
( 
'>&2
  * + 
  
..!?
 @  2 

:
 

( ْ َِْ ُ‫ا‬


ُ ََ- demander l’impossible)

.
( () :
 9
8  
 
Puisse la jeunesse revenir !

(ٌْ ُ

ِ ِ 

- ce qui comporte une difficulté)

:
 

. % '
( 7
 (#  
 
Si je pouvais (pussè-je) avoir un million !

~~C ~~

@ F1 
G>CF  !H 
IJ-2 , 2K
* C 
(.#;
 $) (&2
:C
.0  -"
  .32

Dhu : dans le sens de possession/propriétaire, il est toujours annexé
(moudaf) et le nom qui le suit est toujours génitif (majrour), par l’annexion.

{
  2
 P  O  C L
  M  
( N
 
} : ; )& < $

:
 

Allah le très Haut a dit (traduction approchée) :
‘Certes Allah est le Pourvoyeur, le Détenteur de la puissance’

Les différentes formes :

‫ت‬
ُ ‫ذَوا‬

‫ت‬
ُ ‫ذا‬

‫َذوُو‬

C

Au féminin
pluriel

Au féminin
singulier

Au masculin
pluriel

Au masculin
singulier

.23

Q
 & R 2 1

*
%+2 Q
 & R 2 1

23

C 2 1

*
%+2   C 2 1


  8?  , D!EA

6   8?  F @ A

:
( 1C?  , D!EA

:
(  8?  @A

+B #
 
 C

+B #
 
 C

+B #
 C

+B #
 C

Ces étudiantes

Cette étudiante

Ces étudiants

Cet étudiant

(Fém Plur.)

(Fém sing.)

(masc Plur.)

(masc sing.)

détentrices de
science.

détentrice de
science.

détenteurs de
science.

détenteur de
science.

~~

    ~~

`Am s’utilise pour une
question.

G7 &*2 7   
 #"
 #%  7
  "

. %+ !S ( )

:
 

Es-tu d’inde ou du Pakistan ?

Aw s’utilise pour une affirmation.

H
 @  @A #@

Prends ceci ou cela.

. %+ !"  T  () 
:
 

IJ% 
I0K 2
Cent et Mille

..*
%+2 2(*
*2

  X
 , 10 V 3  2 * *

 5 U2 IJ%  I0K 2
100 et 1000 sont identiques aux nombres de 3 à 10, (dans la construction)
excepté que leurs numérations


(
) est au singulier.

.JB "  J
 %"
Un millier de femmes.

"

<
B'
(  !0K2

: < I

Une centaine d’hommes.

.
%O H 
#
   (0K2) ' (J6) 
.Q
 & R 2  
  C 2 1 2( 
Ils sont utilisés au masculin et au féminin.bbbbbbbbbbbbbbbb
Le alif dans

0K2 (100) est écrit mais non prononcé.bbbbbbb

H  2

.(H) #
 Y
  -2  (2) #
 '-2 V+%&

L’accompli est au négatif par la particule
Et l’inaccompli par la particule

2

H
: < I

.K
 
 #&(  ; L 
  A @ 2
Je n’ai pas été au musée.

.K
 
 #&(  ; L :
( A #@" H
Je ne vais pas au musée.

. 
0 
(  " :
 & 2 2
Ahmad n’a pas écrit la leçon.

. 
0 
(  " :
( & #2 H
Ahmad n’écrit pas la leçon.

%O !"  J
 ;


(<)
< La particule du Futur

: < I

.
!  , 9 7L 6 28  ; L :
( A #@N *

J’irais a Mecca inshaa Allah.

.
 ( 
 (  M( '
  *

Le directeur reviendra demain.

 $
 %+  J
 ;


(2)
La particule de précision “‘pour ce qui est”

: < I

2  
B D  J  9)  %( 4 :
( &2  2 G 6 8'
 (  F @ A  :
( &2  @A +2 
.
B D  6 I 1I 
 % 4 6 8'
 ( 
Combien coûtent ce livre et ce magazine ? Pour ce qui est du livre, il est de 10
riyals et pour ce qui est du magazine il est de 3 riyals.

G F( ( & " " G &2 7
 " J  # L 
Oh mes frères, où est mon livre ?
L’avez-vous vu ?

2& 
%*
M

=
 2  2
*

$ 2 #$&  2

/ 
C
.

Quand le pronom possessif (au cas direct- nasb) est placé après un pronom à la
deuxième personne, un



est inséré entre les deux. ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

:
 

Insertion



D’u n

F(

- pronom

lié au nasb.

G F( ( & " " = F + +&" "
L’avez-vous vu ?
(Seconde personne du Pluriel)

+& - pronom à la
seconde personne.

.   ! Q
 & R 2   23


.IP! @  $& 0 2
Z
?    ! Q
 & R 2   23



Pour le pluriel féminin “sain” ; le signe du nasb (cas direct ou accusatif) est la kasra.

I  ?

I 0*

I *(

Etudiantes

Automobiles

Croyantes

Fém. pl.

Fém. pl.

Fém. pl.

.
  0*     Q    9
8   
 R

! S
 

Allah a crée la terre, le soleil, la lune et les cieux (au fém. en arabe).

.IP
! @  $& 0 2
Z? 
.#$%&2
@  [%+2
(
 2 !)

 2F !
en est la kasra.

est un complément d’objet direct à l’accusatif, et le signe (Terminaison)

.() V1?  %+ !" P M
2(
5 *
Introduction de hamza pour les questions avec al.

.() P M
2(
%* 2 () V1?  %+ !"  P M
2(
%1 
 *
C
Quand le hamza de questionnement intervient avec al, le hamza de al
est allongé.

: < I

G    M( '
 (  \ = G  M( '
 (   "
Est-ce que les mers (Bihaar) est le pluriel de bahr (mer) ?

G +   , ' ( 
 ( T (<T = < + ")
Le directeur vient-il aujourd’hui ?

.0 
 
2  * *?6 
Les nombres composés

.
 KM3
  2
     0 
 
2  * *?6 ∗
Les nombres composés sont en deux parties.

: < I
Onze

 9


 
 "




 I  ,( U('  <
! 0 R
  ,U' 
Seconde partie

Premiere partie

^ MF3 5  6 ^ M3F ,]
 + V1? I0 & 2
0 
 
2  * *?6 ∗
.0 ;+
  ;
  '&U
Les nombres composés sont invariables (avec la fatha) les deux parties ont donc
toutes deux la fatha.n
nnnnnnnnnnnnnnnnn nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

19 V 11  2 0 
 
2  * *?6
Les nombres de 11 à 19

..#$%&2
.*
%+2 , 2K* 99 V 11  2 * *2
 ∗
L’énumération de 11 à 99 est toujours au singulier et mansoub (cas direct).

: < I

.  ? 7
 ()*&  56) *&

99 étudiant(s) (masc)

.   ?  9


 
 "

11 étudiant(s) (masc)

12‫ و‬11 ُ َ‫اْا ُد اُ َآ‬
Les nombres 11 et 12

^MF3  5  6 ^M3
 
,C 2 * *2
  C : 12 11 ∗
.,C2

'&U

Si l’énuméré est masculin alors la première et la seconde partie sont masculins.

: < I

13 étudiantes

13 étudiants

6   ? J 9 V1I

  ?  9

 6 I 1I





VE VE
féminin


2@
masculin

↑↑↑↑↑↑
2@

2@

masculin


VE
féminin

0      * 
*?6
Les nombres Ordinaux

.I& 
I%&2
'( 
Ils sont considérés comme adjectif (na’t) et nom adjectivé (man’out).

: < I

.( 9
 )  ( 
0  ; L  8I  ( 
0 
La seconde leçon, à la dixième leçon.

.<
! 0 R ( 
0 
La Première leçon.

‫ن‬

Car

(
) 
  2 (
)  .
 +  =
6


6 = Lam + Anna. Et Anna appartient au groupe des analogues de Inna.

: < I

. @ & 6 6 *
 
  7
  
  M '
 
Hamid est revenu de l’école car il est malade.

.56X
   '&& 6 S
 W*  7
  
 )'
 
Je suis revenu du marché car je suis malade.

َ ِ
Pourquoi?

.@  =


Pourquoi

: < I

G6*
  
  7
  
 '



Pourquoi es-tu sorti de l’école ?

G
  @A 
   X



Pourquoi as-tu frappé ce garçon ?


 %!
 ^ ( : @2

@2


Pourquoi ?

@2

Haa “muet”


 %!
 ^ (

Pourquoi ?

G
  @A 
   X
 "
As-tu frappé ce garçon ?

Oui

Pourquoi ?

.+)
G @2



َ َْ

JJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ.
 #
 $
 %& 
!"    .'+&  * + : <



<

 indique la négation. Il rend le sujet (Ism) marfouh’ (Cas sujet)
et l’attribut (khabar) mansoub (Cas direct).

: < I

. X  :
(  8?  <


L’étudiant n’est pas malade.

.P *
K  M ^  ` 3
 


Toutefois l’attribut devient majrour (génitif – cas indirect) s’il est précédé
d’une préposition ba, ba zaa’ida.

: < I

.
B    :
(  8?    
L’étudiant n’est pas malade.

.#
b $& > ;
2 ' P *
K  M ^  .32
@ & a 
Il est majrour (génitif – cas indirect) par la présence de la préposition ba à la
place du nasb. nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

( ) P
M2(
J
 C
;
L’élusion (élimination Hadf) du hamza dans ibn (fils de).


( @ =
 B
 
 2
1 ?





/ 
C , A%+  , =
c
 ( ) PM2( J
 C ;
  b %=!

V1?
 21


 
.*b ;
Le hamza de ibn est éliminé, à l’écrit comme en prononciation, quand il
intervient entre deux noms propres (et à la condition que ces deux noms
soient sur la même ligne).

: < I

.
Y 
 7
(
(  
Hamid fils de Ali

.
 
21 ?




 O 
  @ & 6 . 2"
 
!

;

:  U2 ' P M2 J
 C ; H 
Le hamza n’est pas éliminé dans l’exemple ci-dessus : ‘Hassan fils de l’imam, car
il n’est pas placé entre deux noms propres.

  %+   !
Comparatifs et superlatifs

.(5 
%)
 M
 V1? IJ$
,J
 $


2 .Y&22
( 
Ismou tafdhil: c’est une diptote, (invariable et non soumise à changement de
terminaison). Elle entre dans le schème verbal de

(5 
%) af’alou.

: < I

.3( # <
!  #?" 
   ,Z< ?
 +9
 A
Hashim est grand, et Hamid est plus grand que lui.

. %# ( \ ]" :
(  U  ,5J \ ]
 6   T
Amina est petite, mais Zaynab est plus petite qu’elle.

ِ !"َ#$‫ ا‬%ُ ْ#ِ&
Le verbe d’étonnement / exclamation (Interjection).

.(5
%)
 M
 V1? (
Il répond au schème verbal de ‘Af’alu.

: < I

!<
 '0  @A <
  #?"  ,Z<?
 <
! '0  @A@A
Cet homme est grand, que cet homme est grand !

!J  0*
0  F@A <
  '"  ,56 '
 J  0*
0  F@A
Cette voiture est jolie, que cette voiture est jolie !

'ِ( ‫ُ* ُل‬#ْ+َ‫ا‬
LE COMPLEMENT D’OBJET DIRECT

:
C.O.D.

@  5 %+2


sujet

5 ?
 +

7
 TQ  :
(  8?  " $
L’étudiant lit le Quraan

verbe

5 +

< I

َِ‫ه‬-.‫ا‬/ ‫&َِ و‬-.‫ ا‬/
Le “la” de négation et le “la” de prohibition



6A 8 D
Le « la » de prohibition

64 8  D
Le « la » de négation

. "  @A _<2 N& H

G "  <
! 2 _N& H + 

Ne mange pas cela, Ô mon frère.

Pourquoi ne manges-tu pas cela,
Ô mon frère?

.:
 ) #  ; L :A #@& H

G:) #  ; L :
( A #@& H "

Ne vas pas au stade .

Ne vas-tu pas au stade ?

H 2 ,
2 H 0& H
 ( 0(& H  0& H


L
 + 
.Y

 -2  +  M 3  ,0(&

La différence entre

0& H

(la de négation) et

0(& H

(la de

prohibition) est que le « la » de négation n’affecte pas la terminaison verbale, en
revanche le « la » de prohibition rend le verbe à l’inaccompli « majzoum »
(apocopé, terminaison par une soukoun).

َ ُ!ْ َ‫)( ا‬
Le Ma de conjonction

.(GC ^ 'B) V&2
 &  : (2)
Il signifie “la chose que”

: 

.<
! 2 N& `@  , 89  <
! 2 T `" .<
! 2 N& 2 <
! 2 T
<
! 2 N& 2 <
! 2 T

: signifie “je mange ce que tu manges”

2
Analyse à suivre

:

  _<0 N&


2 
!%/  2

60 %#& *a 

64 8  

G @A 2

.: &2 `
#
 2

.
(  & 2 `& #9N*


Qu’ est ce que cela
?

Je n’ai pas de livre.

J’achèterais ce que tu veux.

GH
 ( * 2
Quel est ton nom ?

. 
0  
 % 4 2
Je n’ai pas compris la
leçon.

6 (]  

D 2 7
  Q& + 
G7
 ) #&
Pourquoi dites vous ce
que vous ne faites pas ?

%ِ0ْ#$‫ ُم ا‬/
Le “la” de motivation/justification

: < I

3( % ' <
*
 #\  
  b
 

Hamid est sorti pour se laver le visage.

,   :
  #9 R 
 '

Je suis sorti pour boire de l’eau.

( )# Y
  -2  + #
 $&
Passation du verbe à inaccompli au cas accusatif (nasb) par la particule Anna

: < I

G "  :
 A #@&  
( & 7
 "
Ou veux-tu aller, Ô mon frère ?

:

.6 28  ; L  4 *!"  
( "!
Je veux voyager vers Mecca.

0 !

2
   %6 #
 $&

Cas accusatif (nasb) pour les cinq conjugaisons de verbe (af’aalul khamsa)

: A

6 *
 
  <
 )#4R

١

٢

٣

٤

٥

.7
  A #@&

7
 A #@

7
 A #@&

7
 ( A #@

7
 ( A #@&

“Tu vas”

“Ils vont”

“Vous allez”

“ils vont”

“vous allez”.

Féminin
singulier.

Masculin
duel.

Masculin
pluriel.

Masculin
pluriel.

.7
  A #@&

7
 A#@&

Masculin
duel.

7 A#@&

:

7
( C  M #40  6  1

: %4@

( A#@&  
que vous alliez

"#Q& D K
 R 
Le “alif” n’est pas lu.

:
 ]8  6  1 
: < I

eCF( H F1 .d
 / &  +  '  
A c& J
  6 eC ( P *
K  
.2& 
L
 +  4
 H J
  6
Le signe du nasb est l’élimination du « noun » final, et l’utilité de ce « Alif » est
qu’il manifeste un verbe diminué (fi’l naaqis) (c’est en fait un verbe dont une de
ses radicales comporte un « Alif » ou un « waw » ou un « Ya »). Donc s’il n’y
était pas , nous ne pourrions faire de différence entre eux.

( ( 
   )  (
( 
  )
qu’il appelle

:
 





.
 #
 $
 %& 
!"    ( &)
Kana rend le sujet marfouh (nominatif) et l’attribut (khabar) mansoub (cas direct).

:
 

L’attribut (khabar) est mansoub.

Le sujet (suivant le kana) est marfouh’

:(]# 7 2 (
.  d  
 
  
Hamid est riche

c4 7 2 +*

L’attribut (khabar) est un verbe à la
place du nasb (accusatif cas Direct).

Le sujet (suivant le kana) est
marfouh’

#
b $& > ;

2
'   

.Y2
 !

.( ( 
 
  
Hamid étudie

.
2 !" , -  * +  
Kana indique aussi la continuation.

:

.  
 
! 


Allah est pardonneur et misericordieux.

5 M
 H
“Ne cesse de...”

.
2 !" * +   ,( ) 
   2 (5 M
 H)
5 M
 H

est un analogue de

7 2

kana, et il indique la continuation, la persistance.

: < I

 " X 
 #2 G "  +   H
   K
 2
. X  5 M H  Comment vas-tu aujourd’hui, Ô mon frère ? J’étais malade hier et
je ne cesse de l’être (dans le sens je demeure encore malade)

.
%& '(
(  " 5 M
 H
Ahmad continue (ne cesse) d’être un élève studieux.

@
%B  * + 9 3

 J
 ;
  2 IJ;

(8)
8 est une préposition préfixe, il indique un sens de similitude (comme).

.H
 &
 *2 &
 *

:
 

Ma montre est comme ta montre.

.6B *
  
 2
( '
 *  @A
Cette mosquée est comme une école.

. 
 %&  @  & :5 O :
;& .K2 - V1? J
  5 
 * H 

Ce kaf ne peut être pris comme pronom préfixe . A l’exemple de :

%2 
 #" " 3( 2 . Je suis comme lui ou tu es comme elle.

"

. 
%O !2 1 (f )#
 Y
  -2 '
 %+&
* +  
Y

 -2  +  #
 $
 %& 
:

;&

 

.'+&  *
  (  )

placé devant le verbe inaccompli engendre le sens de négation dans

le futur. “Lan” rend le verbe mansoub et implique une négation
emphatique (fortement appuyée).

:
 

.7

 #  ; L :
 A #@"   "
Je n’irais pas à Londres.

. 82 
  ; L ()'
 & 7 
Vous ne retournerez pas vers le pays des incroyants.

: +*

 3  ;]    < $

.`  F (P 

 g ' @ !


%1
 1  %&*`  ' 
;

 <

   2
)

Le prophète (qu’Allah prie sur Lui et le bénisse) a dit : quiconque s’habille icibas de soie ne le portera jamais dans l’au-delà. Rapporté par Boukhari.

2 
 

Y

 F-2  F+  2M3 2(  '-2 ' '+& 
 *+ 2 
 
0 F

6  F%6 ' 
 :& J
 C
; 0 !

2
   %6 '  M3

 0 2Z?
. !
` 
 

et

2

indiquent la négation à l’accompli (passé). Ces deux particules rendent le

verbe inaccompli à l’apocopé (majzoum avec sa terminaison en soukoun), le signe de
l’elusion (jazm) pour les cinq verbes conjugués (af’aalul khamsa) est l’élimination
(Hadf) du noun final et pour les quatre autres conjugaisons des verbes (af’aalul
‘arb’ah) la présence de la soukoun.

: 

.(2) : H @2 
.(2) :
 H @2 

 A #@& + 
:A #@" + 

, A#@&  

,( A #@& _ 

,:A #@   ,:A #@  

,:A #@&  

#

  2 = # %
2 
,#

  2 = # %
  : 2 
 


L
 + 

.(# J! )

g V
La différence entre lam and lamma est :
lam yaktoub = “il n’a pas écrit”
lamma yaktoub = “il n’a toujours pas écrit” (et il va écrire)

0 !

2
  ^ 2!6
Les Cinq noms

Ils sont :

. (


Partie intime
de la femme

0 !

2
  ^ 2!6

.;



Beau-Père

. 

Bouche

C

possesseur
or

Ii

.#

Frère

Père

 F
 6 ' d
 %O&   ,. (

8C ,. ;

,Ii ,.# : 82  /
.
!

;
Ibn Malik (grammairien) a dit : aboun, akhoun, hamoun et de même hanoun,
toutefois il est préférable qu’il soit diminué à la fin . (c’est a dire Hanoun).

 FX
 V 0-2 %& C J
 ;
  #
 
 0!2 ^2!6 
. 1>  2  ^ 
Quand les cinq noms sont en état d’annexion, (autres qu’avec le suffixe « mon » de la
première personne « ya mutakkalam »), la déclinaison se fait par rajout de lettres.

:

H
  " 
  @A
Ceci est la maison
de ton père.

H
 "K
   "
Je connais ton
père.

H
 ( " "
Je suis ton père.

.0  1 $6 
 2Z %
 ?5 0-2      C 
Et quand ils ne sont pas en état d’annexion (idafa) ceux-ci se
déclinent avec leurs signes originels.

:

:
B N2 
 "
Tu es comme un père

:" "
Je suis un père

.J
 $


2 .Y&22

( 
(V1 )
 M
 V1? (V-2
)

“Marda”

V-2


répond au schème verbal de fa’la

V1 c’est une diptote

(mamnouh’ min sarf – elle ne prend pas de tanwin (indéfinition) ni de kasra au
cas indirect) Le remplaçant de sa kasra est la fatha.)

:

f*"

*
"

Prisonniers
pluriel

prisonnier
singulier

;'

Blessés au
pluriel

e '

blessé au
singulier

;#&$
Tués au
pluriel

Z<&$
tué au
singulier

.J
 $


2 .Y&22

( 
,'
!
   . 1 ?

(  %)
Akhtar est un nom persan, c’est une diptote (mamnouh’ min sarf – elle ne
prend pas de tanwin (indéfinition) ni de kasra au cas indirect) Le
remplaçant de sa kasra est la fatha.)

T $   !
Les diminutifes

* 

.\ ]&8  +( * @A (*  )

est un diminutif

: A

 ,7
B U" 6 I1I 3(  ( \]&8  

Le diminutif répond à trois schèmes verbaux qui sont :

٢

٣

١

 





[


Fu’ay’iilou

Fu’ay’ilou

Fu’aylu

ِ َ َْ, ' ‫ آن‬
‫ف‬
ٍ ُ ْ‫أ‬
Ce qui est formé de
cinq radicales

‫ف‬
ٍ ُ ْ‫ آن ' أرْ
َ*َ ِ أ‬

‫ف‬
ٍ ُ ْ‫َ ِ أ‬%&% ' ‫ آن‬

Nom qui est de forme
quadrilitère

Nom qui est de forme
trilitère

(Quatre radicales)

(Trois radicales)

 





[

:
 

e&  (
Une petite clef

g &#
Une clef

S
 4
Un petit hôtel

:& 2
Un petit livre
(un livret)

5S
( #4


 (

Un hôtel

Un garçonnet Un garçon

: &2
Un livre



(







petit serviteur serviteur

A U(

AU

Une petite fleur Une fleur

(C !  GC '

( ()
C’est ici Ô professeur !

(GC)

('

( )

(()




"
&  (

3 #& K
 


Attribut

Pronom
sujet

Particule
d’interjection
(exclamation).

.GC & ( :J "  <
! Q&  ,C & ( :<
! 'd  <Q

L’homme dit :

Et la femme dit :

C & ( (Je suis ici)
GC & ( (Je suis ici).

::
(  L

(^
 B

Q
 ;

<1 3)

Assieds-toi où tu veux

@  ? ' 5 O  ,0 1 23
  V J
 - 

b 2 J
 A
 (Q
 ;

)
0 1 23
  
,@  [%+2
#
b $& > ;

2
' 9  V1? '
 & 2
(Q
 ;

)
.@  IJ-2 j 3

> ;

2
' (^
 B)
Q
 ;



est un complément circonstanciel de lieu lié à une phrase. Il est precisé

Q
 ;



dans son analyse grammaticale (‘irab) : ,

est invariable et sa déclinaison est

la damma en place de Nasb (accusatif – cas direct), il est nommé « Mafh’oul fihi »
« mabni’ ala damma fi mahali nasb ». Quant à

,( 9&

il est en place du génitif, cas

indirect (fi mahali jar) et il est en cas d’annexion (moudaf ilayhi).


Aperçu du document Niveau _2_Les règles de grammaire 2.pdf - page 1/59

 
Niveau _2_Les règles de grammaire 2.pdf - page 2/59
Niveau _2_Les règles de grammaire 2.pdf - page 3/59
Niveau _2_Les règles de grammaire 2.pdf - page 4/59
Niveau _2_Les règles de grammaire 2.pdf - page 5/59
Niveau _2_Les règles de grammaire 2.pdf - page 6/59
 




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00325293.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.