ADSVN éoliennnes namurois de hemptinne 08052015 .pdf


Nom original: ADSVN - éoliennnes namurois - de hemptinne- 08052015.pdfAuteur: Juan de HEMPTINNE

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/05/2015 à 19:08, depuis l'adresse IP 178.51.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 446 fois.
Taille du document: 216 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ASSOCIATION POUR LA DEFENSE DES
SITES ET VALLEES DU NAMUROIS
(ADSVN) asbl
(C/o Inter-Environnement Wallonie – Mundo)

Rue Nanon, 98, 5000 Namur
www.adsvn.be

Communiqué de Presse : du 8 mai 2015
Nouveau projet éolien à Lesves/Profondeville
Appel à moratoire sur le Condroz

L’ADSVN souhaite dès à présent réagir au projet éolien que la
société Luminus souhaite développer entre le village de Lesves,
le Bois de Montigny et le plateau de Romiée sur la commune de
Profondeville. A cet effet, l’ADSVN rappelle que cette zone a
déjà fait l’objet d’une demande de permis unique qui a été
refusée en 2003 pour des raisons essentiellement liées à la
qualité paysagère du lieu. Cette sous-région du Condroz se
caractérise
par
une
diversité
paysagère
tout
à
fait
intéressante, mélange de bois, de prairies et de champs, le tout
harmonieusement distribué sur un relief
particulièrement
sensible. L’habitat y est encore très homogène.
Le projet impactera gravement le patrimoine bâti et paysager
Le patrimoine monumental classé

Le projet, s’il se réalise,
sera très visible à partir de
plusieurs immeubles classés, comme le démontre ici cette photo
prise
à
partir
de
l’orangerie
du
Château
de
Lesve
(www.chateaudelesve.be)
qui se trouve face à
la plaine qui
devrait accueillir le projet.

Rappelons que d’un point de vue méthodologique, le Conseil Wallon
du Développement Durable considère que
« les incidences
paysagères d’un projet sur un monument, classé ou non, consistent
autant en la visibilité du projet à partir du monument, qu’en
l’incrustation du projet dans les vues que l’ensemble peut avoir
sur le monument».
Le patrimoine paysager
L’unité paysagère du plateau de Romiée est une des dernières
unités paysagères du plateau agricole de Florennes-Mettet à être
encore intacte.
A cet effet,
relevons que l’ADESA a inventorié sur la zone
concernée plusieurs points de vue et lignes de vue remarquables.
Que de plus, le
plateau de Romiée est repris dans « les
territoires paysagers de Wallonie » (Etude et documents CPDT 4,
dans l’ensemble 08 du moyen plateau condruzien) et dans le volume
03 de l’atlas des paysages de Wallonie (CPDT 2010) à l’extrémité
de l’aire paysagère du plateau agricole de Florennes-Mettet,
comme paysage remarquable.


En conclusion et pour ces motifs, l’ADSVN s’opposera à ce projet
que cela soit dans le cadre de l’enquête publique à venir ou de
tout autre procédure ultérieure permettant la non réalisation du
projet Luminus.
De plus, l’appétit tout azimut des promoteurs éoliens nécessite
plus que jamais qu’une réflexion globale concernant le
développement éolien en Région wallonne soit organisée dans les
meilleurs délais.
Enfin, pour les régions sensibles sur le plan paysager et sur
l’avifaune, comme le Condroz, un moratoire doit être décrété
tant qu’une orientation claire concernant les zones susceptibles
d’accueillir l’implantation d’éolienne de grande envergure
n’a
pas réalisée par le gouvernement wallon.

Contact presse : Juan de HEMPTINNE (0475/548 203)


Aperçu du document ADSVN - éoliennnes namurois - de hemptinne- 08052015.pdf - page 1/2

Aperçu du document ADSVN - éoliennnes namurois - de hemptinne- 08052015.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


ADSVN - éoliennnes namurois - de hemptinne- 08052015.pdf (PDF, 216 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


adsvn eoliennnes namurois de hemptinne 08052015
collectif118newsletter01
les eoliennes douffet suite mais pas fin
projet paysage et amenagement du territoire 2015
231425 02062015 norme sectorielle bruit au cej
programme complet final

Sur le même sujet..