Rapport visite d'echange en Republique Dominicaine .pdf



Nom original: Rapport visite d'echange en Republique Dominicaine.pdfTitre: Rapport des Opérateurs professionnels de la DINEPA sur la visite d'echangeAuteur: ANTOINE Jean Narol

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.8.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/05/2015 à 14:19, depuis l'adresse IP 190.115.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 472 fois.
Taille du document: 141 Ko (5 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


 
Rapport     des   Opérateurs   professionnels   de   la   DINEPA     sur   la   visite  
d’échange  en  République  Dominicaine.  
Introduction  
Dans  le  cadre  du  renforcement  des  capacités  des  opérateurs  professionnels  qui  est  un  métier  
nouveau  en  Haïti,  la  DINEPA  ,organisme  de  tutelle  et  responsable  de  la  régulation  du  secteur  de  
l’eau   potable   en   Haïti   a   organisé   conjointement   en   République   Dominicaine   du     16     au     22   avril  
2012     une   visite   d’échange   d’expériences     avec   les   différents   acteurs   la  «  INAPA  »   qui   est  
l’institution  régulatrice  du  secteur  de  l’eau  potable  en  République  voisine.  
Etaient   présents   dans   la   délégation   Haïtienne,   autres   que   certains   cadres   de   la   DINEPA,   les  
Opérateurs  professionnels  des  localités  suivantes  :  
1-­‐ Simon    
2-­‐ Cavaillon  

 
 

 
 

ANTOINE  Jean    Narol  
CASTEL  Marc    Antoine  

3-­‐ Saint  Michel    
4-­‐ Gommiers                  

 
 

Simpry  Edwice  
CHARLES  François  Fils  

 
Le  présent  rapport  a  été  rédigé  par  :  ANTOINE  Jean  Narol,  Opérateur  Professionnel,    Comptable  
 
DEROULEMENT  DES  TRAVAUX  
JOUR  1  
Les   travaux   du   premier   jour   ont   démarré   tout   d’abord   au   Bâtiment   Administratif   de    
l’INAPA   par   une   rencontre   de   cadrage   ,   d’orientation   et   de   présentation   des     grands  
axes   d’intervention   des   institutions   DINEPA   et   INAPA.   En   introduction   Monsieur   le   DG  
de   l’INAPA   a   présenté   ses   mots   de   bienvenue   à   la   délégation   haïtienne   et     a passé en
revue le contexte de la visite d’échange d’expérience à ST Domingue. De son coté  l’Ing  
Michael   Merisier   Directeur   technique   adjoint     de   la   DINEPA,   par   ailleurs     Chef   de   la  
délégation  haïtienne  a  de  son  coté  présenté  les  membres  de  sa  délégation  et  a  retracé  
les  différentes  étapes  qui  ont  abouti    à  la  création  de  la  DINEPA.  
 
Apres   cette   note   introductive,   les   Ingénieurs   BERTRAND   Fabienne,   PETIT   Edwige   et    
GUERRIER   Paul   ainsi   que   leurs   homologues     de   l’INAPA   ont   présenté   tour   à   tour   les  
réalisations,  les  choix  de  gestion  des  systèmes  et  les  perspectives  pour  l’an  2020  de  leur    

Institutions   respectives.   Aussi,   devons   nous   souligner   que   la   notion   Opérateur  

Professionnel   a  été  dans  la  politique  de  gestion  des  SAEP  (1)en  milieu  rural,  l’un  des  
points  qui  a  fait  couler  beaucoup  de  salive  ,  en  raison  du  fait  que  du  coté  Dominicain  les  
systèmes  sont  gérés  par  un  comité  ASOCAR  (2)  qui  assure  tout  seul    la  gestion  technique  
,administrative  et  financière    sans  intervention  d’Opérateur  privé  ;alors  que  pour  Haïti  la  
gestion   d’un   SAEP   en   milieu   rural   est   assurée   conjointement   par   le   CAEPA   (3)   ET   OP   (4).  
Et,  en  terme  de  structure  on  a  compris  que    l’ASOCAR  est  en  quelque  sorte  l’équivalent  
du  CAEPA.  
 
1-­‐

SAEP=Système   d’adduction   d’eau   potable  ;     2-­‐Assocar   =asociacion   comunitaria   acueductos   rurales  ;   3-­‐
CAEPA=  comite  approvisionnement  en    eau  potable  et  assainissement  ;4-­‐  OP=  operateur  Professionnel  

 
 

Jour  2    
Visite  de  la  ville  de      SAN  JUAN  DE  LA  MAGUANA  





A   San   Juan,   la   délégation     a   été   reçue   par   le   L’ING     responsable   du   bureau   de  
l’INAPA   de   cette   ville.   Après     les   salutations   d’usage   et   la   communication   de  
l’agenda  de  visite  en  trois  étapes,  des  échanges  fructueux  ont  été  engagés  avec  
les   responsables   des   différents   services   de   ce   bureau   portant   essentiellement  
sur  :  
L’historique  du  projet  pilote  dans  la  ville  de  San  juan  
Le  système  de  gestion  automatique  
On   a   pu   constater   que   la   gestion   du   système   est   assurée   par   un   logiciel  
spécialement   conçu   à   cet   effet.   Cependant   en   dépit   de   cette   grande   avancée  
technologique   la   facturation   est   faite   non   pas   à   partir   des   lectures   des  
compteurs  (puisqu’il  n’y  en  a  pas  encore)  mais  à  partir  d’un  système  calculé  sur  
une  base  forfaitaire  prenant  en  compte  trois  catégories  d’abonnés.  

 
Sur  le  terrain  on  a  eu  à  visiter  :  
 
1-­‐ un  système  de  traitement  d’eau  usée  
2-­‐ un   centre   de   traitement   d’eau   par   filtration   rapide   d’une   capacité   de   500   litres   par  
seconde.  
 
 
 
 

 

 
 
Jour  3  
Visite  de  la  ville  de  BANI  
Située  à  50    km  de  la  capitale,  la  délégation  a  été  accueillie  par  le  président  de  l’ASOCAR  
de  cette  ville  et  après  que  les  présentations  ont  été  faites,  le contexte de la visite a été
étayé par le chef de la délégation l’ING Michael Merisier. Les échanges en plénières ont
porté sur :







les difficultés rencontrées lors de la gestion du système
la relation effective entre l’INAPA et l’ASOCAR
la relation entre la population et L’ASOCAR
le mode de facturation
model type de rapport
Durée du mandat et élection des membres de l’ASOCAR

 

La  fiche  technique  de  ce  bureau  se  présente  comme  suit  :  
 
7  employés,  dont  2  secrétaires,  1  comptable  ,1  ménagère,  1  responsable    de  facturation,  
1  opérateur  sans  oublier  le  président  du  comité    qui  y  travaille  bénévolement  ;  
Le  système  compte    1700  abonnés  et    le  taux  de  recouvrement  est  de  1600/1700  soit  
94.11  %  
 
Les  moments  forts  des  échanges  de  BANI  
1-­‐ En  réponse  à  une  question,  le  président  de  l’ASOCAR  de  Bani    a  lancé  cette  phrase  
qui   nous   l’espérons   fera   tache   d’huile  au   sein   de   notre   délégation:  «  nous   sommes  
au  service  de    la  population  et  non  pas  pour  nous  servir  de  la  population  »  
2-­‐ Lors  de  l’une  des    visites  de  terrain,  nous  avons  conseillé  le  président  de  l’ASOCAR  de  
Bani  de  mettre  une  échelle  en  aluminium  à  la  place  de  celle  en  acier  qui  commençait  
déjà  à  se  dégrader  à  cause  de  la  présence  du  chlore    dans  le  réservoir,  situation  qui  
pourrait  être  néfaste  pour  les  usagers  du  système.  
 
 
 
 

 
 
 
JOUR  4  
 

Visite    du  village  libenaro  
Libenaro,  est  un  petit  village  qui,  en  dépit    du  nombre  restreint  d’habitant  approvisionne  
sa   population   en   eau   potable.   La   gestion   de   son     système   d’eau   potable   suit   le   même  
schéma  établi  par  l’INAPA  pour  les  zones  rurales  
Fiche  technique  
Le  village  compte  43  maisons,  27  prises  domiciliaires  ,2  fontaines    ,10  châteaux  d’eau  
pour  les  gens  qui  n’ont  pas  accès  ni  aux  BI  ni  aux  fontaines.    

Le  Paiement  des  redevances  se  fait  une  seule  fois  l’an      
 
Conclusion  
Somme toute, cette visite a été très enrichissante et a permis d’échanger sur les réussites
et les problèmes rencontrés dans les différents projets d’eau potable à destination des
populations rurales. . Ces connaissances devraient ainsi nous servir à renforcer nos
approches de gestion communautaire et être à l’écoute tout en étant au service de la
population. Nous avons pu identifier beaucoup de similitudes tant au niveau des
problèmes qu’au niveau de la gestion des systèmes en milieu rural ; en témoigne le
tableau comparatif suivant :

Indicateurs
Comite de gestion
Acceptation des compteurs

Choix des dirigeants
Durée mandat des comites
Organisme de tutelle et de
régulation
Méthode de purification de
h2o
Contrôle de la qualité de h2o
Fond pour renouvellement et
réparation

Haïti
CAEPA
Faible taux
élection
3 ans
DINEPA

St Domingue
ASOCAR
Inexistant
Élection
2 ans
INAPA

chloration

Chloration

Imprécis
Existant

Difficile à cerner
Existant

Remerciements

Nous tenons à remercier le Directeur général de la DINEPA qui a autorisé cette tournée
, l’infatigable chef de la délégation l’Ingénieur MERISIER Michael, l’ingénieure
BERTRAND Fabienne ,notre infatigable traductrice l’Ingénieure PETIT Edwige et
d’une manière générale chaque membre de cette vaillante délégation .


Rapport  visite d'echange en Republique Dominicaine.pdf - page 1/5


Rapport  visite d'echange en Republique Dominicaine.pdf - page 2/5


Rapport  visite d'echange en Republique Dominicaine.pdf - page 3/5

Rapport  visite d'echange en Republique Dominicaine.pdf - page 4/5

Rapport  visite d'echange en Republique Dominicaine.pdf - page 5/5


Télécharger le fichier (PDF)


Rapport visite d'echange en Republique Dominicaine.pdf (PDF, 141 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


rapport visite d echange en republique dominicaine
gestion eau canaan yolette jerome avril 2017
leau  canaan  quelles formes de participation
table ronde eau potable et assainissement en haeti mot du premie
pour une gestion integree des ressources en eau en haeti
programme politique de l eau pour haiti

Sur le même sujet..