Dialectologieا.Tkatek .pdf


Nom original: Dialectologieا.Tkatek.pdfTitre: (anonymous)Auteur: (anonymous)

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par (unspecified) / ReportLab PDF Library - www.reportlab.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/05/2015 à 02:45, depuis l'adresse IP 41.92.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 697 fois.
Taille du document: 79 Ko (4 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Dialectologie

1

Dialectologie
Cet article est une ébauche concernant la linguistique.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La dialectologie est la branche de la linguistique qui étudie les dialectes et la variation linguistique.

Objets et méthodes de la discipline
Description interne
La dialectologie peut étudier les dialectes en les décrivant pour eux-mêmes, en dégageant les traits (spécifiques ou
non) de leur phonétique, de leur phonologie, de leur morphologie, de leur syntaxe ou de leur sémantique. En cela, la
description dialectale ne diffère pas des autres travaux de description linguistique synchronique, à ceci près qu'elle se
penche sur des parlers dont la variabilité est une caractéristique majeure.

Description contrastive
Elle peut aussi comparer un ou plusieurs dialectes aux autres dialectes de la même famille ou du même groupe
linguistique. Elle le fait alors souvent en recourant à des enquêtes de géographie linguistique, qui permettent de
décrire la répartition spatiale des traits spécifiant les membres de ladite famille. Ces enquêtes débouchent souvent sur
l'élaboration d'atlas linguistiques, permettant de distinguer les différences entre dialectes grâce au tracé de frontières
entre traits linguistiques, frontières appelées isoglosses; une autre technique décrivant ces différences de manière
plus subtile est la dialectométrie, ou mesure quantifiée des oppositions entre plusieurs points de la carte dialectale.
L'établissement d'un atlas linguistique, s'il exige un minimum d'exhaustivité, demande énormément de temps. Il
s'agit d'enregistrer les différences lexicales et phonétiques des différentes régions d'une communauté linguistique. On
répertorie les variantes possibles et crée ainsi des cartes indiquant les frontières dialectales (isoglosses). Ces
frontières peuvent être variables selon le trait caractéristique qu'on étudie, un atlas exhaustif demande donc un
maximum de cartes répertoriant des variantes. Pour le domaine français en Europe, il existe plusieurs atlas
linguistiques :
• l’Atlas linguistique de la France (ALF),
• la collection Atlas linguistique de la France par région (ALFR) ou Nouvel Atlas linguistique de la France
(NALF) :















l’Atlas linguistique et ethnographique d’Alsace (ALA)
l’Atlas linguistique et ethnographique d’Auvergne et du Limousin (ALAL)
l’Atlas linguistique et ethnographique de Bourgogne (ALB)
l’Atlas linguistique et ethnographique de la Bretagne romane, de l’Anjou et du Maine (ALBRAM)
l’Atlas linguistique et ethnographique de la Champagne et de la Brie (ALCB)
l’Atlas linguistique et ethnographique du Centre (ALCe)
l’Atlas linguistique et ethnographique de la Franche-Comté (ALFC)
l’Atlas linguistique et ethnographique de la Gascogne (ALG)
l’Atlas linguistique et ethnographique de l’Île-de-France et de l’Orléanais (ALIFO)
l’Atlas linguistique et ethnographique du Jura et des Alpes du Nord (ALJA)
l’Atlas linguistique et ethnographique du Languedoc occidental (ALLOc)
l’Atlas linguistique et ethnographique du Languedoc oriental (ALLOr)
l’Atlas linguistique et ethnographique de la Lorraine germanophone (ALLG)
l’Atlas linguistique et ethnographique de la Lorraine romane (ALLR)

Dialectologie
• l’Atlas linguistique et ethnographique lyonnais (ALLy)
• l’Atlas linguistique et ethnographique du Massif central (ALMC)
• l’Atlas linguistique et ethnographique de la Normandie (ALN)
• l’Atlas linguistique et ethnographique de l’Ouest (ALO)
• l’Atlas linguistique et ethnographique picard (ALPic)
• l’Atlas linguistique des Pyrénées-Orientales (ALPOr)
• l’Atlas linguistique et ethnographique de la Provence (ALPr)
• l’Atlas linguistique de la Wallonie.
• l'Atlas linguistique de l'est du Canada

Description génétique
L'étude de cette répartition est souvent associée à des études diachroniques (ou historiques) qui visent à expliquer la
formation des dialectes, en montrant leur différenciation à partir d'une source commune (c'est le processus de
différenciation dialectale ou dialectalisation).

Description anthropologique
Elle peut encore étudier les usages des variétés dialectales dans une société donnée, par exemple en mettant le
lexique des dialectes en regard des coutumes, des usages, des croyances, des techniques et de l'organisation de cette
société. En cela, la dialectologie est proche de l'anthropologie (et donc de l'anthropolinguistique) et de l'approche
scientifique du folklore.

Description sociolinguistique
La dialectologie peut enfin étudier ces usages d'un autre point de vue : le rapport ou la concurrence entre les
différentes variétés linguistiques présentes dans cette société (situations de diglossie). Elle peut, dans cette
perspective, étudier les attitudes et les représentations que les locuteurs de ces variétés élaborent quant au dialecte.
De ce point de vue, la dialectologie est un chapitre de la sociolinguistique.

Histoire et sociologie de la discipline
Issue des travaux du linguiste allemand Georg Wenker, la dialectologie a été établie définitivement comme science
par le Suisse Jules Gilliéron. C'est le professeur Jean Haust, de l'Université de Liège qui lui a définitivement donné le
nom de dialectologie.
Elle s'est développée dans tous les groupes linguistiques connaissant une riche variation linguistique et où se sont
établies des études linguistiques, et a été stimulée tantôt par les études de linguistique historique, tantôt par
l'avènement de la perspective synchronique. Elle est encouragée dans les sociétés soucieuse de mettre leur
patrimoine culturel en valeur, et en particulier dans celles qui ont résolu de donner certains droits à leurs minorités
culturelles et linguistiques (voir la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, grâce à laquelle
certaines variantes traditionnellement considérées comme des dialectes ont accédé au statut de langues historiques
régionales). L'action volontariste menée par les pouvoirs publics sur les dialectes (action de promotion ou, au
contraire, de rejet ou de contention) fait partie de la politique linguistique.

2

Dialectologie

Branches
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide [1] est la bienvenue !

Références
[1] http:/ / fr. wikipedia. org/ w/ index. php?title=Dialectologie& action=edit

3

Sources et contributeurs de l’article

Sources et contributeurs de l’article
Dialectologie  Source: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?oldid=91454577  Contributeurs: Aucassin, Blog-notes, Bourrichon, BrightRaven, Canadianisme, Claude girardin, Curry, Dricokit,
Echtio, Eugene van der Pijll, GUERINEL, Ji-Elle, Litlok, Lucyin, Mikue, Moyogo, Orthogaffe, Soig, Xic667, Zetud, Արշակ, 13 modifications anonymes

Source des images, licences et contributeurs
Image: Phonetik.svg  Source: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Fichier:Phonetik.svg  Licence: GNU Free Documentation License  Contributeurs: Fvasconcellos 20:42, 14 April 2007
(UTC)

Licence
Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0
//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

4


Aperçu du document Dialectologieا.Tkatek.pdf - page 1/4

Aperçu du document Dialectologieا.Tkatek.pdf - page 2/4

Aperçu du document Dialectologieا.Tkatek.pdf - page 3/4

Aperçu du document Dialectologieا.Tkatek.pdf - page 4/4




Télécharger le fichier (PDF)


Dialectologieا.Tkatek.pdf (PDF, 79 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


dialectologie tkatek
dialectologie prof elhimer etudes fr tk md
remi 3651 vol 23 n 1 parler berbere en famille une revendication identitaire
glossairenomslieux
histoire linguistique alsace 1
langue differente ou simple variante

Sur le même sujet..