Angiostrongylus vasorum .pdf


Nom original: Angiostrongylus vasorum.pdfAuteur: BRZEZINSKI Florence

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/05/2015 à 16:19, depuis l'adresse IP 87.89.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 305 fois.
Taille du document: 325 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Angiostrongylus vasorum,

que les américains appellent le "ver du cœur français", a été

découvert à Toulouse en 1853. C'est un petit ver (1,5-2 cm de long), qui vit dans l'artère pulmonaire,
et parfois dans le ventricule droit du cœur des chiens et des renards. Les vers adultes pondent des
œufs, qui vont se loger dans les petits vaisseaux des poumons. Des larves éclosent, traversent
la paroi des vaisseaux, et se retrouvent dans le poumon. Lorsque le chien tousse, il fait remonter
les larves jusque dans sa bouche, et les avale aussitôt. Les larves transitent alors dans l'intestin, et
sont éliminées avec les selles. Arrivées sur le sol, elles sont consommées par une limace, un escargot,
une grenouille… qui seront mangés à leur tour par un chien ou par un renard, qui se contaminera
par la même occasion. La durée de vie du ver dans le cœur, est à peu près la même que celle du
chien !
Le

passage

des

larves

à

travers

le

poumon

est

responsable

d'hémorragies,

de

granulomes et de fibrose pulmonaires. La
présence des vers adultes dans l'artère pulmonaire provoque une prolifération de ses parois,
responsable d'hypertension pulmonaire et d'insuffisance cardiaque droite. Une anémie et des troubles
de la coagulation peuvent venir compliquer les choses. Les chiens infectés présentent donc une toux
chronique, une intolérance à l'exercice, une baisse d'appétit, une perte de poids, une ascite, des
syncopes… et parfois des morts subites. Des nodules pulmonaires et une dilatation du cœur droit
sont généralement visibles à la radio. Le diagnostic est difficile (il faut trouver les larves dans une
analyse de selles ou dans un lavage broncho-alvéolaire)(ci-dessus à droite : très nombreuses larves d'A.
vasorum dans l'examen de selles d'un chien). Un protocole de vermifugation un peu particulier est

généralement efficace pour guérir le chien, à condition que les lésions pulmonaires et cardiaques ne
soient pas trop avancées.


Aperçu du document Angiostrongylus vasorum.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Angiostrongylus vasorum.pdf (PDF, 325 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


angiostrongylus vasorum
p2 uesysteme cardio vasculaire
p2 cardiovascu histoembryo 23 09 2011 1
br52b
bases de la circulation
document fusionne

Sur le même sujet..