Bilan Organisation Scolaire .pdf



Nom original: Bilan_Organisation_Scolaire.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par PowerPoint / Mac OS X 10.9.3 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/05/2015 à 23:23, depuis l'adresse IP 89.170.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 2068 fois.
Taille du document: 12.6 Mo (9 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Mission d’accompagnement à
l’optimisation de l’organisation scolaire
sur le Vexin-Thelle
Réunion du 17 mars 2015
Etat des lieux

Agence d’Urbanisme ARVAL

Les orientations du SCOT
•  42   communes   soumises   à   une   influence   significa1ve   de   communes  
extérieures  :  Gisors,  Magny-­‐en-­‐Vexin,  Auneuil,  Méru,  Cergy-­‐Pontoise.  
 
•  2   bourgs   structurants   à   l’échelle   du   territoire   en   termes   de   commerces,  
services   publics   et   équipements   (spor1fs,   collège,   hôpital,   maison   de  
convalescence).  
•  3   bourgs   relais   à   l’échelle  
locale,   comptant   commerces  
de   première   nécessité   et  
quelques   équipements   et  
services.  
 
•  3   aires   d’influences   associées  
aux   deux   bourgs   structurants  
et   au   bourg   relais   de   Jouy-­‐
sous-­‐Thelle.  
 
•  Garan1r   la   pérennité   des  
bourgs   iden1fiés,   en   assurant    
le   développement   de   leurs  
équipements   et   services,     de  
manière   à   contribuer   à   leur  
fréquenta1on.    

Un territoire multipolarisé

Les orientations du SCOT
Estimation ded’enfants
la population municipale
Nombre
de 3-11légale
ans- 2014
(estimation sur la base de la
population municipale 2014)

La croissance démographique observée et
part des 3-11 ans
Evolution de la
population observée
entre 1999 et 2011

Bilan de la situation actuelle

12 RPI sur l’ensemble du territoire

•  La  communauté  de  communes  réunie  :  33  communes  organisées  en  12  RPI,    
5   communes   avec   une   école   communale,   pour   une   totalité   d’environ   2230  
écoliers.  
 

•  2  RPI  incluent  également  des  communes  extérieures  au  territoire.    
 

•  6  RPI  scolarisent  entre  130  et  150  enfants.    
 

•  Parmi   les   9   communes   qui   ne   se  
sont  pas  organisées  en  RPI  :  
-  1   école   scolarise   les   enfants  
résidants   dans   une   commune  
voisine,  
-  2  communes  envoient  leurs  enfants  
dans  une  école  extérieure  au  Vexin-­‐
Thelle   (3   communes   avec   Eragny-­‐
sur-­‐Epte  à  la  rentrée  2015),  
-  L e s   5   é c o l e s   c o m m u n a l e s  
scolarisent   un   nombre   d’enfants  
importants.  
•  La   commune   de   Chaumont-­‐en-­‐
Vexin   cons1tue   un   pôle   important  
en   scolarisant   près   de   400   enfants,  
tandis   que   le   RPI   scolarisant   le   plus  
d’enfants   est   celui   de   La   Houssoye  
et  Porcheux  avec  177  élèves.  
•  77%   des   élèves   scolarisés   se  
trouvent   dans   les   communes  
situées  dans  la  vallée  de  la  Troësne  
et  sur  le  plateau  de  Thelle.  

Ø  Il   est   à   noter   une   fermeture  
d’école   à   Eragny-­‐sur-­‐Epte   à   la  
rentrée   2015   (les   enfants  
iront  à  Sérifontaine).  

Bilan de la situation actuelle
• 

8  RPI  ou  communes  
scolarisent  plus  d’enfants  
qu’elles  n’en  comptent  
comme  habitant.  

• 

2  RPI  connaîtraient  un  taux  
de  sor1e  important,  
supérieur  à  40%.  

• 

Le  RPI  des  Tourbières  et  
l’école  du  Mesnil-­‐Théribus  
comptent  un  nombre  
équivalent  d’enfants  dans  
leurs  écoles  et  dans  leur  
popula1on.  

Une « fuite scolaire » modérée sur
l’ensemble du territoire
Nota Bene : le calcul du
taux de « fuite scolaire »
est issu d’une estimation
sur la base du nombre
d’enfants habitant la
commune et du nombre
d’enfants scolarisés sur le
RPI de rattachement ; les
chiffres affichés peuvent
donc être à nuancer

Bilan de la situation actuelle

Une répartition des classes inégales sur le
territoire

•  34   communes   possèdent   au   moins  
une   classe,   et   seulement   8   en  
possèdent  au  moins  4.  
•  La   répar11on   des   classes,   est   inégale  
sur   l’ensemble   du   territoire.   Les  
communes   présentant   le   plus   de  
classes   se   situent   majoritairement   au  
nord  du  territoire  et  à  l’est,  tandis  que  
les   communes   situées   dans   la   moi1é  
sud   présentent,   à   l’excep1on   de  
Montagny-­‐en-­‐Vexin   et   ses   5   classes,  
entre  0  et  2  classes  seulement.    

Ø  Il   est   à   noter   la   fermeture   de  
classe   à   Eragny-­‐sur-­‐Epte   à   la  
rentrée  2015.  

Bilan de la situation actuelle

L’offre périscolaire dans les établissements

•  Le   RPI   de   l’Aunebe   ne  
dispose   ni   d’accueil  
p é r i s c o l a i r e ,   n i   d e  
restaura1on   scolaire   et  
reste  donc  dépendant  de  
T r i e -­‐ C h â t e a u   p o u r  
l ’ a c c è s   à   c e s  
équipements.  
•  L e   r e s t e   d e s  
regroupement   possède  
au   moins   un   accueil  
p é r i s c o l a i r e   e t   u n e  
restaura1on   scolaire   sur  
au   moins   une   de   ses  
commune.  

Bilan de la situation actuelle

•  L e   t e r r i t o i r e   e s t  
globalement   bien   maillé  
par   le   réseau   de   routes  
p r i n c i p a l e s   e t  
secondaires.    
•  Il   peut   néanmoins   être  
constaté  des  difficultés  de  
c i r c u l a 1 o n s   o u   d e  
manœuvre   des   autocars  
s u r   c e r t a i n s   a x e s  
empruntés  pour  assurer  la  
desserte  du  RPI.  

Les infrastructures de transports

Principaux critères allant dans le sens d’un équipement
scolaire optimisé
Ø Equipement  scolaire  :  

 
•  Un   nombre   total   de   classes   regroupé   au   maximum   sur   1   ou   2   sites   pour  
l’ensemble  du  regroupement  
•  Pas  (ou  à  1tre  excep1onnel)  de  triple  niveau  par  classe  
•  Une  école  en  mesure  de  proposer  des  salles  d’ac1vités  (informa1que,  sports  
et  motricité,  …)  
•  Facilités   à   monter   un   projet   scolaire   en   cohérence   avec   les   abentes   des  
parents   d’élèves,   la   vie   de   l’enfant,   les   besoins   pédagogiques   de   l’équipe  
enseignante  regroupée  
 

Ø Equipement  connexes  :  
 
• 
 

  Au   minimum   un   site   de   restaura1on   scolaire   sur   place   et   un   accueil  
 périscolaire  (ma1n  et  soir)  



Documents similaires


bilan organisation scolaire
bilanparticipationjnss
cr du conseil d ecole 8 11 16 longny
questionnaireconseildeclasse trimestre3
infos inscription aux ts affichage pour communes et parents
lettre au ministre de l education nationale


Sur le même sujet..