Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Magazine 2015 W396 .pdf



Nom original: Magazine 2015 W396.pdf
Titre: Magazine 2015 W396
Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/06/2015 à 10:14, depuis l'adresse IP 2.8.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 452 fois.
Taille du document: 4.7 Mo (10 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


N° 396

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N° 396

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
24 HEURES DU MANS
WEC Troisième manche
Du 7 au 14 juin
Les ENGAGES
56 voitures, 33 prototypes et 23 GT étaient au rendez vous de cette 83ème édition des 24 Heures du Mans.
Côté prototypes, on trouvait 14 LMP1, trois Audi R18 E-tron quattro, Audi Sport Team Joest # 7, 8 et 9, trois Nissan GT-R LM Nismo, Nissan
Motorsports # 21, 22 et 23, trois Porsche 919 Hybrid, Porsche Team # 17, 18 et 20 et deux Toyota TS040 Hybrid, Toyota Racing # 1 et 2 pour la
classe hybride, plateau complété par deux Rebellion R-One-AER, Rebellion Racing # 12 et 13 et une CLM P1/01-AER, byKolles Racing # 4.
Dans la catégorie LMP2, dix neuf engagés dont sept Ligier JSP2, G-Drive Racing # 26 et 28 (Nissan), Extreme Speed Motorsport # 30 et 31 (HPD),
OAK Racing # 34 (HPD) et 35 (Nissan), Krohn Racing # 40 (Judd), deux Oreca 03R, Ibanez Racing # 45 (Nissan), Murphy Prototypes # 48 (Nissan),
deux Oreca 05, KCMG # 47 (Nissan) et Thiriet by TDS Racing # 46 (Nissan), deux BR01, SMP Racing # 27 et 37 (Nissan), deux Gibson 015S, Jota
Sport # 38 (Nissan) et Greaves Motorsport # 41 (Nissan), une Morgan, Pegasus Racing # 29 (Nissan), une Morgan Evo, Team Sard Morand # 43
(Sard), une Alpine A450B, Signatech Alpine # 36 (Nissan) et une Dome S103, Strakka Racing # 42 (Nissan).

LMP1 : Porsche était l’outsider, Audi avait l’expérience, Toyota doutait et Nissan était là pour apprendre avec une voiture pas comme les autres.
Côté Grand Tourisme, on trouvait neuf voitures en catégorie LM GTE-Pro, trois Aston Martin Vantage V8, Aston Martin Racing # 95 et 97 et Aston
Martin Racing V8 # 99, deux Ferrari 458 Italia, AF Corse # 51 et 71, deux Porsche 911 RSR, Porsche Team Manthey # 91 et 92 et deux Chevrolet
Corvette C7.R, Corvette Racing # 63 et 64.
La catégorie LM GTE était la plus fournie avec quatorze engagés, six Ferrari 458 Italia, AF Corse # 55, 61 et 83, SMP Racing # 72, Scuderia Corsa
# 62 et JMW Motorsport # 66, trois Porsche 911 RSR, Team AAI # 68, Dempsey-Proton Racing # 77 et Abu Dhabi-Proton Racing # 88, une Porsche
997 GT3 RSR, Team AAI # 67, deux Aston Martin Vantage V8, Aston Martin Racing # 96 et 98, une Dodge Viper GTS-R Riley Motorsports-Ti Auto #
53 et une Chevrolet Corvette C7.R, Larbre Compétition # 50,

Pronostic difficile côté LMP2 ou Jota Sport défendait sa couronne – Aston Martin et Ferrari avaient l’avantage du nombre en LM GTE.
56 voitures, 33 teams, 18 constructeurs et 168 pilotes étaient en présence et il fallait noter qu’il n’y avait aucune femme au départ de cette 83ème
édition et qu’une seule équipe jouait aussi bien en catégorie prototype qu’en catégorie GTE, le SMP Racing. Programme traditionnel,
vérifications techniques et administratives le dimanche 7 et le lundi 8, journée autographes le mardi 9 avant de passer aux choses sérieuses
avec les essais libres et qualificatifs le mercredi 10 et le jeudi 11, visite des stands le vendredi 12 avant la parade des pilotes dans le centre ville
du Mans. Warm up le samedi matin avant les courses annexes et la procédure de départ de la course donné à 15 heures.

Porsche et Chevrolet sérieux rivaux de Ferrari et d’Aston Martin.

Photo de famille 2015 et autographes …

www.gts-series.com
Lecteurs AMP MAG bénéficiez du code d’achat
AMP-MAG-14

Les essais libres – 10 juin (16h00 / 20h00) : PORSCHE dans la continuité des préliminaires, KCMG (LMP2) et AMR (LMGTE) au top.
Meilleur temps des essais libres pour Mark Webber. Porsche plaçait la
919-H # 17 en haut de la feuille des temps en 3’21’’362. Davidson
devançait Loic Duval (Audi # 8) 3’21’’950. Suivaient les Porsche # 18 et
19 (3’22’’059 et 3’22’’819), les Audi # 7 et 9 (3’23’’051 et 3’23’’480) et les
Toyota # 1 et 2 (3’24’’763 et 3’25’’537).
………………………

Porsche 919-H # 17

En LMP2, la meilleure performance était à mettre au profit de l’Oreca 05
Nissan KCMG # 47 (Richard Bradley) en 3’39’’897. Laurens Vanthoor sur
la Ligier JSP2-HPD OAK Racing # 34 suivait en 3’41’’811 précédant
l’Oreca 05-Nissan Thiriet TDS Racing # 46 (3’41’’742). Top cinq complété
par la Gibson 015S-Nissan Greaves Motorsport # 41 (3’42’’163) et par la
Ligier JSP2-Nissan G-Drive Racing # 26 (3’42’’641).

Aston Martin Vantage AMR # 99

………………………….

En LM GTE-Pro, meilleur temps pour l’Aston Martin Vantage V8 AMR V8
# 99 (Richie Stanaway) en 3’55’’895 devant la C7.R Corvette Racing # 64
de Tommy Milner (3’57’’539) qui précédait l’Aston Martin Vintage V8
AMR # 97 (3’58’’448).
Dans la catégorie LM GTE-Am, c’est l’Aston Martin Vantage V8 AMR # 98
(Pedro Lamy) qui obtenait le meilleur chrono en 3’58’’783 devant la
Porsche 911 RSR Dempsey-Proton # 77 de Patrick Long (4’01’’611) et
devant la Porsche 911 RSR Abu Dhabi-Proton # 88 (4’02’’029).
………………………………

Oreca 05-Nissan KCMG # 47

Toutes les voitures auront participé aux essais libres.
Parmi les 168 pilotes, 15 n’auront pas été chronométrés.

Aston Martin Vantage AMR # 98

Les essais qualificatifs – 10 juin (22h00 / 24h00) et 11 juin (19h00 / 21h00 et 21h30 / 24h00) : PORSCHE garde la main. (Record)
La séance du mercredi 10 juin sera dominée par les Porsche, triplé pour les 919 Hybrid avec le meilleur chrono pour Neel Jani (# 18) en 3’16’’887
devant Timo Bernhard (# 17) en 3’17’’967 et Nick Tandy (# 17) en 3’19’’297. Les Audi de Loic Duval (# 8) et de Marco Bonanomi (# 7) complétaient
le top cinq. Le meilleur chrono LMP2 était signé Richard Bradley (Oreca 05-Nissan KCMG) en 3’38’’032. En GTE-Pro, le top chrono était signé
Richie Stanaway (Vantage AMR V8 # 99) en 3’54’’928 et Pedro Lamy (Vantage AMR # 98) signait le meilleur chrono GTE-Am en 3’55’’102.

Triplé des Porsche 919-H Porsche Team devant l’Audi R18 e-tron quattro # 8 – Rebellion Racing restait la valeur sure des LMP1 non hybrides.
Les meilleurs temps de la première séance qualificative ne seront pas battus, Porsche conservait le triplé établi, les trois Audi suivait devant les
deux Toyota et les deux Rebellion. Nissan et CLM fermaient le ban des LMP1.
Dans les autres catégories, les trois voitures qui s’étaient mises en vedette (Oreca 05-Nissan KCMG, Aston Martin Vantage V8 AMR V8 # 99 et
Aston Martin AMR # 98) lors des essais libres conservaient leur rang de star en se plaçant au top des qualifications.
Meilleur temps et pole position pour la Porsche 919-Hybrid # 18, Neel Jani réalisant 3’16’’887 devant la Porsche 919 Hybrid # 17 (3’17’’767) et la
Porsche 919-Hybrid # 19 (3’18’’862). Suivaient l’Audi R18 e-tron quattro # 8 (3’19’’866), l’Audi R18 e-tron quattro # 7 (3’20’’561), l’Audi R18 e-tron
quattro # 9 (3’20’’997) les Toyota TS040-H # 2 (3’23’’543) et # 1 (3’23’’767) et la meilleure des Rebellion R-One (# 12) en 3’26’’875. La meilleure des
Nissan (# 22) obtenait le 12ème chrono en 3’36’’995.
LMP2 : Pole position pour l’Oreca 05-Nissan KCMG # 47 (Richard Bradley) en 3’38’’032 devant la Ligier JSP2-Nissan du G-Drive Racing # 26
(3’38’’939) et la Gibson 015S-Nissan Greaves Motorsport # 41 (3’38’’958). Top cinq complété par la Gibson 015S-Nissan Jota Sport # 26 en
3’39’’004 et par l’Alpine A450b-Nissan Signatech Alpine # 46 en 3’39’’699.
LM GTE-Pro : Meilleur chrono pour l’Aston Martin Vantage V8 (Richie Stanaway) AMR V8 # 99 en 3’54’’928 devant la Ferrari 458 Italia AF Corse #
51 (3’55’’025) et devant l’Aston Martin Vantage V8 AMR # 97 (3’55’’466). Top cinq complété par la Ferrari 458 Italia AF Corse # 71 (3’55’’582) et par
l’Aston Martin Vantage V8 AMR # 95 (3’55’’783)
LM GTE-Am : Avantage à l’Aston Martin Vantage V8 AMR # 98 (Pedro Lamy) en 3’55’’102 (second meilleur temps des GTE-Pro et Am confondus)
devant la Ferrari 458 Italia AF Corse # 83 (3’56’’723) et devant la Ferrari 458 Italia SMP Racing # 72 (3’56’’877). Top cinq complété par la Dodge
Viper SRT Riley Motorsports-Ti Auto # 53 (3’57’’836) et par la Porsche 911 RSR Dempsey-Proton # 77 (3’57’’842).
Toutes les voitures auront participé aux qualifications et les cent-soixante huit pilotes auront tous été chronométrés. La Chevrolet Corvette # 63
(Corvette Racing) pilotée par Magnussen, Briscoe et Garcia sera contrainte au forfait (sortie violente de Magnussen aux virages Porsche due a
une rupture mécanique). D’autre part, la grille de départ connaissait quelques changements, les trois Nissan GT-R LM Nismo (12ème, 13ème et 15ème
temps) étaient reléguées derrière les LMP2 (Minimum de qualification non respecté dans leur catégorie), la CLM P1/01-AER byKolles Racing était
également reléguée derrière les LMP2 mais devant les Nissan (Même motif), l’Oreca 03R-Nissan Ibanez Racing était repoussé derrière les Nissan
et la Ferrari 458 Italia AF Corse # 71 (5ème temps des GTE-Pro) se trouvait elle expédié en fin de grille entre les deux Porsche AAI Motorsport, la
911 GT3 RSR # 67 de ce même team victime d’un incendie en fin de séance qualificative le jeudi soir sera bien au départ de cette édition grâce
aux mécaniciens du Prospeed Compétition qui soutenait l’engagement des voitures AAI Motorsport.
La parade des pilotes – 12 juin (17h30 / 19h30) centre ville du Mans
Liée définitivement à la course des 24 Heures du Mans, la Parade des Pilotes existe depuis 1995. Extrêmement populaire tout comme le pesage
la parade permet à tous ceux et celles qui ne peuvent assister à la course de côtoyer les pilotes et de chasser l’autographe.

Warm Up – 13 juin (9h00 / 9h45) – AUDI, JOTA SPORT, ASTON MARTIN RACING et ABU DHABI-PROTON au top du warm-up.
Meilleures performances de ce warm up : LMP 1 : Audi R18 e-tron quattro # 9 (Audi Sport Team Joest) 3’19’’423, LMP2 : Gibson 015S-Nissan # 38
(Jota Sport) 3’39’’559, LMGTE-Pro: Aston Martin Vantage V8 # 97 (AMR) 3’57’’311, LMGTE-Am : Porsche 911 RSR # 88 (Abu Dhabi-Proton)
3’59’’456. Les voitures # 21 et 23 (Nissan Motorsports), 45 (Ibanez Racing), 92 (Porsche Manthey), 95 et 96 (AMR) n’ont pas été chronométrées.
Course – Départ 15 heures – PORSCHE retrouve le chemin du succès sur le circuit de la Sarthe dix-sept ans après son dernier succès (1998),
KCMG réalise le coup parfait pour une première chinoise, le CORVETTE RACING et le SMP RACING lauréats du GTE.
263.500 spectateurs auront suivi cette 83ème édition. L’édition 2015 sera celle de la quatorzième victoire Porsche (nous ne comptabilisons pas les
succès des TWR-Porsche ni de la Dauer-Porsche), du premier succès pour Nico Hülkenberg (Rookie), Earl Bamber (Rookie) et Nick Tandy. La
victoire ne concernera que Porsche et Audi, Toyota ne sera jamais en mesure de suivre le rythme et Nissan sera inexistant pour sa première
apparition. KCMG aura dominé le LMP2 du début à la fin offrant une première victoire à l’Oreca 05. Vainqueur en 2014, le Jota Sport, distancé en
début de course, terminait dans le même tour que les vainqueurs après une remontée des plus spectaculaires. En GTE-Pro, le grand gagnant se
nomme Chevrolet qui s’adjuge un dixième succès dans la Sarthe après avoir perdu une de ses C7R lors des essais qualificatifs. Les Ferrari AF
Corse complètent le podium très loin du vainqueur. Une catégorie ou Aston Martin et Porsche ne seront pas au final à la hauteur de leurs
ambitions. En GTE-Am, Ferrari (SMP Racing) hérite d’une victoire longtemps promise à Aston Martin qui restera le grand perdant de cette
édition. Le Dempsey-Proton Racing (Porsche) et la Scuderia Corsa (Ferrari) complétaient le podium de la catégorie.

2 – Porsche 919 Hybrid # 17
Bernhardt / Webber / Hartley
Porsche Team

4 – Audi R18 e-tron quattro # 8
Di Grassi / Duval / Jarvis
Audi Sport Team Joest

3 – Audi R18 e-tron quattro # 7
Fässler / Lotterer / Treluyer
Audi Sport Team Joest

Victoire absolue pour
Nico HÜLKENBERG – Earl BAMBER – Nick TANDY
PORSCHE 919 HYBRID # 19
PORSCHE TEAM
395 tours en 24h00’42’’984

5 – Porsche 919 Hybrid # 18
Dumas / Jani / Lieb
Porsche Team

Record du tour en course André LOTTERER (Audi R18 e-tron quattro # 7) en 3’17’’476 au 337ème tour

6 – Audi R18 e-tron quattro # 9
Albuquerque / Bonanomi / Rast
Audi Sport Team Joest

LMP2 – Oreca 05-Nissan # 47
Howson / Bradley / Lapierre
KCMG

GTE-Pro : Corvette C7R # 64
Gavin / Milner / J. Taylor
Corvette Racing

GTE-Am : Ferrari 458 Italia # 72
Shaytar / Bertolini / Basov
SMP Racing

6 heures de course – Porsche en tête devant Audi – KCMG leader LMP2, Aston Martin domine le GTE.
Porsche menait la danse mais restait sous la pression d’Audi. Avec trois 919 et deux R18 dans le même tour, la bataille faisait rage entre les
deux constructeurs allemands. Le KCMG dominait le LMP2 et Aston Martin en faisait autant dans les deux catégories du GTE.
1 – Bernhard / Weber / Hartley Porsche 919 Hybrid # 17 (LMP1-H) Porsche Team 93 tours en 5h59’02’’957
2 – Fässler / Lotterer / Tréluyer Audi R18 e-tron quattro # 7 (LMP1-H) Audi Sport Team Joest à 03’’188
3 – Albuquerque / Bonanomi / Rast Audi R18 e-tron Quattro # 9 (LMP1-H) Audi Sport Team Joest à 11’’290
Abandons officiels : 2
4 – Dumas / Jani / Lieb Porsche 919 Hybrid # 18 (LMP1-H) Porsche Team à 1’23’’649 …
# 92, 88.
8 – Prost / Heidfeld / Beche Rebellion R-One-AER # 12 (LMP1) Rebellion Racing à 4 tours …
11 – Howson / Bradley / Lapierre Oreca 05-Nissan # 47 (LMP2) KCMG à 7 tours …
23 – Rees / McDonald / Stanaway Aston Martin Vantage V8 # 99 (LM GTE-Pro) Aston Martin Racing V8 à 12 tours …
30 – Dalla Lana / Lamy / Lauda Aston Martin Vantage V8 # 98 (LM GTE-Am) Aston Martin Racing à 13 tours … etc

AMP MAG supporte LES EBOURIF’FEES DES DUNES
Nous vous remercions pour l’intérêt que vous porterez à ce projet.
Site internet : http://www.lesebouriffeesdesdunes.com
Facebook : http://www.facebook.fr/lesebouriffeesdesdunes
Page de dons HelloAsso : http://www.bit.ly/lesEFD2

La Corvette # 63 restera au garage – Départ de la 83ème édition des 24 Heures du Mans – Action.
12 heures de course – Duel serré entre Porsche et Audi – KCMG toujours leader LMP2 – AMR (GTE-Pro) et SMP Racing (GTE-Am) leaders.
Le duel Porsche Audi continuait, la 919 # 19 leader légèrement détaché devançait les R18 # 9 et 7 dans un mouchoir suivies par la 919 # 17 dans
le même tour. KCMG menait toujours en LMP2, duels AMR V8, Corvette Racing en GTE-Pro et SMP Racing AMR en GTE-Am.
1 – Hülkenberg / Bamber / Tandy Porsche 919-Hybrid # 19 (LMP1-H) Porsche Team 192 tours en 11h58’49’’471
2 – Albuquerque / Bonanomi / Rast Audi R18 e-tron Quattro # 9 (LMP1-H) Audi Sport Team Joest à 1’03’’643
3 – Fässler / Lotterer / Tréluyer Audi R18 e-tron quattro # 7 (LMP1-H) Audi Sport Team Joest à 1’06’’588
Abandons officiels : 7
4 – Bernhard / Weber / Hartley Porsche 919 Hybrid # 17 (LMP1-H) Porsche Team à 3’09’’328 …
# 92, 88, 41, 50,
9 – Imperatori / Kraihamer / Abt Rebellion R-One-AER # 13 (LMP1) Rebellion Racing à 12 tours …
97, 36, 21.
10 – Howson / Bradley / Lapierre Oreca 05-Nissan # 47 (LMP2) KCMG à 17 tours …
21 – Rees / McDonald / Stanaway Aston Martin Vantage V8 # 99 (LM GTE-Pro) Aston Martin Racing V8 à 27 tours …
23 – Shaytar / Bertolini / Basov Ferrari 458 Italia # 72 (LM GTE-Am) SMP Racing à 24 tours … etc
18 heures de course – Duo Porsche en tête de la course – KCMG solide leader LMP2 – AF Corse (GTE-Pro) et AMR (GTE-Am) en tête.
Duel restreint aux deux 919 (# 19 et 20) qui pointaient en tête devant la R18 # 9. Les R18 # 7 et 8 à deux tours, la 919H # 18 à trois tours. KCMG
solide leader en LMP2, la lutte changeait en GTE-Pro, duel au couteau entre AF Corse et Corvette Racing, AMR de retour en tête du GTE-Am.
1 – Hülkenberg / Bamber / Tandy Porsche 919-Hybrid # 19 (LMP1-H) Porsche Team 291 tours en 17h59’23’’837
2 – Bernhard / Weber / Hartley Porsche 919 Hybrid # 17 (LMP1-H) Porsche Team à 2’26’’738
Abandons officiels : 8
3 – Albuquerque / Bonanomi / Rast Audi R18 e-tron Quattro # 9 (LMP1-H) Audi Sport Team Joest à 3’41’’086
# 92, 88, 41, 50,
4 – Fässler / Lotterer / Tréluyer Audi R18 e-tron quattro # 7 (LMP1-H) Audi Sport Team Joest à 2 tours
97, 36, 21, 43, 46.
9 – Howson / Bradley / Lapierre Oreca 05-Nissan # 47 (LMP2) KCMG à 26 tours …
16 – Imperatori / Kraihamer / Abt Rebellion R-One-AER # 13 (LMP1) Rebellion Racing à 40 tours …
20 – Bruni / Vilander / Fisichella Ferrari 458 Italia # 51 (LM GTE-Pro) AF Corse à 42 tours …
23 – Dalla Lana / Lamy / Lauda Aston Martin Vantage V8 # 98 (LM GTE-Am) Aston Martin Racing à 44 tours … etc

AF Corse pointait son nez en GTE-Pro – Toyota ne pouvait que suivre à distance – G-Drive et Jota Sport à la conquête du podium LMP2.
CLASSEMENT FINAL – PORSCHE triomphe – KCMG superstar – GTE : CORVETTE RACING (Pro) et SMP RACING (Am) au top.
1 – Hülkenberg / Bamber / Tandy Porsche 919-Hybrid # 19 (LMP1-H) Porsche Team 395 tours en 24h00’42’’984
2 – Bernhard / Weber / Hartley Porsche 919 Hybrid # 17 (LMP1-H)* Porsche Team à 1 tour
3 – Fässler / Lotterer / Tréluyer Audi R18 e-tron quattro # 7 (LMP1-H)* Audi Sport Team Joest à 2 tours
4 – Di Grassi / Duval / Jarvis Audi R18 e-tron quattro # 8 (LMP1-H)* Audi Sport Team Joest à 3 tours
5 – Dumas / Jani / Lieb Porsche 919-Hybrid # 18 (LMP1-H)* Porsche Team à 4 tours
6 – Wurz / Sarrazin / Conway ToyotaTS040 Hybrid # 2 (LMP1-H)* Toyota Racing à 8 tours
Abandons officiels : 15
7 – Albuquerque / Bonanomi / Rast Audi R18 e-tron Quattro # 9 (LMP1-H) Audi Sport Team Joest à 8 tours
# 92*, 88*, 41, 50*, 97*,
8 – Davison / Buemi / Nakajima Toyota TS040 Hybrid # 1 (LMP1-H)* Toyota Racing à 9 tours
36*, 21, 43*, 96*, 46,
9 – Howson / Bradley / Lapierre Oreca 05-Nissan # 47 (LMP2)* KCMG à 37 tours
23*, 55, 42*, 53 et 34.
10 – Dolan / Evans / Turvey Gibson 015S-Nissan # 38 (LMP2) Jota Sport à 37 tours (+48’’182)
11 – Rusinov / Canal / Bird Ligier JS P2-Nissan # 26 (LMP2)* G-Drive Racing à 37 tours
Voitures non classées : 3
12 – Yacaman / Derani / Gonzalez Ligier JS P2-Nissan # 28 (LMP2)* G-Drive Racing à 41 tours
22*, 4* et 98*.
13 – Chandhok / Patterson / Berthon Oreca 03B-Nissan # 48 (LMP2) Murphy Prototypes à 48 tours
14 – Mediani / Markozov / Minassian BR01-Nissan # 27 (LMP2) SMP Racing à 55 tours
Total neutralisations (4)
15 – Brown / Van Overbeek / Fogarty Ligier JS P2-HPD # 31 (LMP2)* Extreme Speed Motorsports à 56 tours
2h04
16 – Ibanez / Perret / Bellarosa Oreca 03R-Nissan # 45 (LMP2) Ibanez Racing à 58 tours
17 – Gavin / Milner / J. Taylor Chevrolet Corvette C7R # 64 (LMGTE-Pro) Corvette Racing à 58 tours
Total slow zones (20)
18 – Imperatori / Kraihamer / Abt Rebellion R-One-AER # 13 (LMP1)* Rebellion Racing à 59 tours
1h50
19 – Roussel / Tung / Cheng Morgan-Nissan # 29 (LMP2) Pegasus Racing à 61 tours
20 – Shaytar / Bertolini / Basov Ferrari 458 Italia # 72 (LM GTE-Am)* SMP Racing à 63 tours
21 – Rigon / Calado / Beretta Ferrari 458 Italia # 71 (LM GTE-Pro)* AF Corse à 63 tours
22 – Dempsey / Long / Seefried Porsche 911 RSR # 77 (LM GTE-Am)* Dempsey-Proton Racing à 64 tours
23 – Prost / Heidfeld / Beche Rebellion R-One-AER # 12 (LMP1)* Rebellion Racing à 65 tours
24 – Sweedler / T. Bell / Segal Ferrari 458 Italia # 62 (LM GTE-Am) Scuderia Corsa à 65 tours
25 – Bruni / Vilander / Fisichella Ferrari 458 Italia # 51 (LMGTE-Pro)* AF Corse à 65 tours
26 – Perrodo / Collard / Aguas Ferrari 458 Italia # 83 (LM GTE-Am)* AF Corse à 65 tours … etc
Engagés : 56 – Forfait : 1 (# 63) – Partants : 55 – Abandons : 15 – Non classés : 3 (# 4, 22 et 98) – Classés : 37. – *Concurrents WEC
PROCHAIN RENDEZ VOUS : 6 HEURES du NÜRBURGRING du 28 au 30 août.
Sources : FIAWEC.COM et 24H-LEMANS.COM – Photos : AMP MAG Collectif LM 2015 et Stéphane LUSTEAU.

ACI RALLY ITALIA SARDEGNA
Sixième manche FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
Du 11 au 14 juin
WRC, WRC2 et WRC3
Nouvelle victoire pour Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA mais ce sera une victoire difficile face aux néo-zélandais Hayden PADDON et John
KENNARD qui auront tenu la dragée haute aux vainqueurs, un malheureux tête-à-queue entrainant une cascade d’ennuis (SS16) ouvrira la porte
à l’équipage français qui jusque là n’avait pas trouvé la solution face aux néo-zélandais.
Thierry NEUVILLE et Nicolas GILSOUL complètent le podium final, une bonne opération pour Hyundai à défaut de victoire. Evans (Barritt),
Østberg (Andersson) et Latvala (Anttila) suivent à bonne distance, seuls rescapés WRC d’un rallye des plus cassants. Ogier conforte bien sur sa
position de leader au championnat tout comme VW Motorsports du côté des constructeurs.
WRC2 : Victoire très disputée entre deux équipages qui finira par tomber dans l’escarcelle des ukrainiens Yurii PROTASOV et Pavlo CHEREPIN
qui s’imposent pour un peu moins de 6 secondes face aux italiens Paolo ANDREUCCI et Anna ANDREUSSI, la troisième place revient aux
Tchèques Jan KOPECKY et Pavel DRESSLER confirmant que la Skoda R5 est bien née (second podium en deux courses).
WRC3 : Peu de partants (quatre) mais ils rejoindrons tous l’arrivée, les finlandais Teemu SUNINEN et Mikko MARKKULA s’imposent devant les
italiens Andrea CRUGNOLA et Michele FERRARA, une autre équipage italien complète le podium, Fabio ANDOLFI et Simone SCATTOLIN.

Tänak / Molder, Mikkelsen / Floene , Sordo / Marti et Prokop / Tomanek principales victimes d’un rallye difficile.
J 1/2 : 11 et 12 juin (1 + 9 spéciales) – La surprise PADDON, OGIER en embuscade – ANDRECCI et CRUGNOLA leaders en WRC2 et WRC3.
SS7 et SS10 interrompus. Vainqueur de trois des premières spéciales du vendredi, Paddon se composait une avance qu’il parvenait à gérer par
la suite face à Latvala qui se montrait son plus sérieux rival avant de subir une crevaison dans le SS9. Ogier qui balayait la piste profitait de la
situation pour revenir sur les basques de Paddon qui perdait du temps dans la dernière spéciale. Tänak et Østberg complétaient le top cinq
devant Neuville et Prokop. Andreucci menait nettement la catégorie WRC2 et Crugnola pointait en tête des WRC3.
Classement après 10 spéciales ………………………………………………………………..……………………
……………….

1 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 1h35’08’’5
2 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC) 1h35’17’’3
3 – Latvala / Anttila VW Polo R WRC (RC1-WRC) 1h35’34’’3
4 – Tänak / Molder Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 1h36’05’’6
5 – Østberg / Andersson Citroën DS3 WRC (RC1-WRC) 1h36’58’’9
6 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 1h37’00’’2
7 – Prokop / Tomanek Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 1h37’18’’8
8 – Bertelli / Granai Ford Fiesta RS WRC (RC1-WRC) 1h39’16’’2
9 – Andreucci / Andreussi Peugeot 208 T16 (RC2-WRC2) 1h39’16’’3 (WRC2)
10 – Evans / Barritt Ford Fiesta RRC (RC1-WRC1) 1h39’26’’4 …
23 – Crugnola / Ferrara Renault Clio R3T (RC3-WRC3) 1h50’29’’5 (WRC3) … etc

J 1/2 : Paddon / Kennard leaders.

J 3 : 13 juin (9 spéciales) – PADDON cède en fin d’étape, OGIER prend la tête – Avantage PROTASOV et SUNINEN en WRC2 et WRC3.
SS13 et SS14 interrompus. Paddon tenait tête jusqu’au SS16, un tête à queue puis un choc contre une pierre ruinait ses espoirs de victoire.
Ogier à peu près seul à ne pas connaitre d’ennuis prenait alors les commandes. Suivaient Østberg, Neuville et Evans rescapés de l’hécatombe,
Tänak et Kubica (Boites bloquées), Mikkelsen (Roue arrachée), Sordo (Pression essence), Prokop (Pression huile) et Bertelli (Fuite d’huile)
avaient disparu. Protasov leader WRC2 devant Andreucci, Kopecky et Al Rajhi complétaient le top dix. Suninen pointait en tête du WRC3.
Classement après 19 spéciales ………………………………………………………………..…………………..
……………….

J 3 : Ogier / Ingrassia au pouvoir.

1 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC) 3h54’43’’9
2 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 3h56’57’’5
3 – Østberg / Andersson Citroën DS3 WRC (RC1-WRC) 3h58’09’’5
4 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 3h58’40’’9
5 – Evans / Barritt Ford Fiesta RRC (RC1-WRC1) 3h59’59’’4
6 – Latvala / Anttila VW Polo R WRC (RC1-WRC) 4h02’52’’5
7 – Protasov / Cherepin Ford Fiesta RRC (RC2-WRC2) 4h08’16’’3 (WRC2)
8 – Andreucci / Andreussi Peugeot 208 T16 (RC2-WRC2) 4h08’23’’3
9 – Kopecky / Dresler Skoda Fabia R5 (RC2-WRC2) 4h10’14’’7
10 – Al Rajhi / Orr Ford Fiesta RRC (RC2-WRC2) 4h11’12’’7 …
39 – Suninen / Markkula Citroën DS3 R3T (RC3-WRC3) 5h16’35’’6 (WRC3) … etc

Podium WRC2 : Protasov / Cherepin devant Andreucci / Andreussi et Kopecki / Dressler – WRC3 : Suninen / Markkula vainqueurs.

AMPHOTOSPORTS – AMP MAG – AMPHOTOSPORT MAGAZINE – AMP MAG - AMPHOTOSPORTS

Top six complété par Neuville / Gilsoul (Hyundai) , Evans / Barritt (Ford), Østberg
stberg / Andersson (Citroën) et Latvala / Anttila (VW).
J 4 : 13 juin (4 spéciales) – OGIER s’impose devant PADDON – PROTASOV et SUNINEN vainqueurs en WRC2 et WRC3.
Ogier assurait tranquillement la victoire tout en prenant les trois points de la Power Stage devant Mikkelsen et Latvala. Seule réelle
rée victime de
vette dernière étape, Østberg qui sortait dans le SS20
SS20 et perdait sa troisième place au général laissant filer Neuville et Evans. Latvala complétait
le top six WRC, la suite du classement était l’apanage des concurrents WRC2 ou Protasov conservait un petit avantage sur Andreucci,
Andr
Kopecky
suivait assez loin des deux premiers. Suninen qui avait pris l’avantage en WRC3
WRC3 ne commettait pas d’erreur et s’imposait.
Classement après 23 spéciales ………………………………………………………………..………………….
……………….

1 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC
WRC) 4h25’54’’3 (Power stage 3 points)
2 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC)
(RC1
4h28’59’’7
3 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC)
WRC) 4h30’16’’8
4 – Evans / Barritt Ford Fiesta RRC (RC1-WRC1)
WRC1) 4h31’29’’1
5 – Østberg
stberg / Andersson Citroën DS3 WRC (RC1-WRC)
(RC1
4h33’44’’4
6 – Latvala / Anttila VW Polo R WRC (RC1-WRC
WRC) 4h34’01’’0 (Power stage 2 points)
7 – Protasov / Cherepin Ford Fiesta RRC (RC2
RC2-WRC2) 4h40’52’’0 (WRC2)
8 – Andreucci / Andreussi Peugeot 208 T16 (RC2
RC2-WRC2) 4h40’57’’6
9 – Kopecky / Dresler Skoda Fabia R5 (RC2-WRC2)
WRC2) 4h43’36’’0
4h
10 – Al-Qassimi
Qassimi / Patterson Ford Fiesta RRC (RC1) 4h45’03’’3 …
34 – Suninen / Markkula Citroën DS3 R3T (RC3
RC3-WRC3) 5h54’13’’8 (WRC3) … etc

Podium final.

Les positions au Championnat
pionnat mondial après l’Italie (sous réserves)
…………………………………….

WRC : 1 – Sébastien OGIER … 133 pts, 2 – Mads ØSTBERG … 67 pts, 3 – Andreas MIKKELSEN … 64 pts, 4 – J.M. LATVALA … 56 pts … etc
Constructeurs WRC : 1 – VW Motorsport … 179 pts, 2 – CITROËN Total Abu Dhabi WRT … 115 pts, 3 – HYUNDAI Shell WRC … 113 pts … etc
WRC2 : 1 – Nasser AL-ATTIYAH … 60 pts, 2 – Abdulaziz
dulaziz AL-KUWARI
AL
… 57 pts, 3 – Jari KETOMAA … 50 pts, 4 – S. LEFEBVRE … 35 pts … etc
WRC3 : 1 – Ole C. VEIBY … 50 pts, 2 – Quentin GILBERT … 50 pts, 3 – Andrea CRUGNOLA … 26 pts, 4 – Teemo SUNINEN … 25 pts … etc
JWRC : 1 – Quentin GILBERT … 50 pts, 2 – Ole C. VEIBY … 30 pts, 3 – Simone TEMPESTINI … 25 pts, 4 – Christian RIEDEMANN … 18 pts … etc
PROCHAIN RENDEZ VOUS
V
: LOTOS 72nd RALLY POLAND du 2 au 5 juillet.
Source : WRC.COM et rallyitaliasardegna.com – Photos : rallyitaliasardegna.com (Daniele Carta, Vittorio Sanguineti et Enrico Ferigolo).

FFSA COUPE DE FRANCE CAMIONS
PAUL RICARD
Première manche
Les 6 et 7 juin
Disputé sur quatre meetings au cours de l’année, la Coupe de France Camions débutait le week-end
week end dernier sur le Circuit Paul Ricard.
Cette Coupe de France est disputée par des camions issus de la série dont la puissance avoisine les 1050 chevaux pour les plus
plu performants.
L’adaptation à la piste passe par le rejet de tout superflu (cabines et châssis) de manière à gagner un maximum de poids.
p
Châssis rigidifiés et
suspensions adaptées à la piste sont de mise tout comme les équipements spécifiques à la compétition (Sièges baquets, arceaux de sécurité,
coupe circuits, etc). Caractéristiques principales des camions en piste : Cylindrée 13 litres
tres maximum avec bride d’admission turbo 65 mm
maximum, Poids minimum de 5500 kg avec répartition 3300 kg minimum sur essieu avant et 2200 kg minimum sur essieu arrière. Boite
Bo
de
vitesse manuelle de série. Les systèmes antiblocages et anti-patinages
anti
sont interdits.
Essais libres, essais qualificatifs, warm-up
up et quatre courses sont au programme de chaque meeting. Les grilles de départ des course 1 et 3 sont
établies selon les temps obtenus lors des qualifications, la grille de départ de la courses 2 est établie
établie en fonction des résultats de la course 1
avec inversion des trois premières lignes, la grille de départ de la course 4 est établie selon les résultats de la course 3 avec inversion des trois
premières lignes. Les départs des courses sont lancés après
aprè un tour de formation.
Le calendrier 2015 : Grand Prix Camions du Castellet (Circuit Paul Ricard) les 6 et 7 juin, Grand Prix Camions de Nogaro (Circuit Paul Armagnac
Nogaro) les 20 et 21 juin, Grand Prix Camions de Charade (Circuit de la Chaine des Puys Charades) les 36 et 27 septembre et les 24 Heures du
Mans Camions (Circuit Bugatti Le Mans) les 10 et 11 octobre.
Championne d’équitation, elle ne fait que reprendre le
volant d’un Mercedes Axor (ex-Hahn),
(ex
camion du team
familial Orsini Racing. Dominique le père débutera en
1999, le team verra le jour en 2000 participant à la
Coupe de France et au Championnat d’Europe ou
Florian le fils rejoindra le père. Ce dernier passant la
main en ce début d’année, c’est Laurine, la fille, qui
prenait le volant pour une première à l’occasion de la
première manche de la Coupe de France.
Vingt-deux concurrents étaient engagés sur cette première manche ou on retrouvait la plus part des habituels participants de cette discipline.
Les Français Anthony Janiec, Noël Crozier et Jean-Claude
Jean
Labadie (Lion Truck Racing),
), Thomas Robineau (Robineau
(
Compétition), Stéphane
Languilat (Team Créteil Camions de Course),
), Lionel Montagne (Aravi
(
Racing), Franck Conti (Team
Team Truck Compétition Spirit),
Spirit Alain Treuvey et
Lionel Daziano (Team
Team Camion Compétition Vauclusien),
Vauclusien Martial Defaye (Team
Team Camion de Course Cépétois),
Cépétois Pierre Parsus (Team Bejuit Truck
Racing), Patrick Chatelain (Team
Team Truck Toulousain),
Toulousain Olivier Bouzigue (RTA Motorsports),
), Christophe Miquel (Team
(
Eclair Vert Toulousain), Cyril
Guigon (Team Truck Compétition Spirit)) et la féminine Laurine Orsini (Team Orsini Racing), les Bataves
ataves Rody Smit (Black
(
Jack Truck Racing) et
Cees Zanbergen (Cees Zandbergen)) et les Portugais José Rodriguez (Team
(
14), Manuel Rodriguez (Luxo
Luxo Racing)
Racing et José Sousa et José
Teodisio (Team Vitry Truck Racing).

Jean-Claude Labadie (Renault) – Cees Zandbergen (Scania) – José Sousa (Renault) – Franck Conti (Volvo).
Course 1
……………………….……………….

1 – Anthony Janiec Man TGS # 88 Lion Truck Racing 11 tours en 21’45’’983
2 – Thomas Robineau Man TGX # 1 Robineau Compétition à 10’’811
3 – Lionel Montagne Renault Trucks Premium # 2 Aravi Racing à 28’’188
4 – Jean-Claude Labadie Renault Premium # 20 Lion Truck Racing à 46’’650
5 – José Rodriguez Renault Premium # 14 Team 14 à 50’’418
6 – Franck Conti Volvo VN # 39 Team Truck Compétition Spirit à 52’’541
7 – Stéphane Languilat Renault Premium # 8 Team Créteil Camions de Course à 1’12’’797
8 – José Teodisio Renault Premium # 23 Team Vitry Truck Racing à 1’14’’111
9 – José Sousa Renault Premium # 22 Team Vitry Truck Racing à 1’35’’150
10 – Olivier Bouzigue Renault Gamme D # 16 RTA Motorsports à 1’36’’393 … etc
……………………………………………..

Anthony Janiec (Man).

Partants : 21 – Exclus : 2 (C. Zandbergen et P. Chatelain) – Classés : 19.
………………..

Course 2
……………………

1 – Anthony Janiec Man TGS # 88 Lion Truck Racing 11 tours en 21’43’’549
2 – Thomas Robineau Man TGX # 1 Robineau Compétition à 09’’353
3 – José Rodriguez Renault Premium # 14 Team 14 à 12’’100
4 – Lionel Montagne Renault Trucks Premium # 2 Aravi Racing à 14’’453
5 – Noël Crozier Man TGX # 3 Lion Truck Racing à 43’’947
6 – Jean-Claude Labadie Renault Premium # 20 Lion Truck Racing à 47’’552
7 – Franck Conti Volvo VN # 39 Team Truck Compétition Spirit à 49’’143
8 – Stéphane Languilat Renault Premium # 8 Team Créteil Camions de Course à 59’’995
9 – Patrick Chatelain Iveco Stralis # 31 Team Truck Toulousain à 1’43’’607
10 – Alain Treuvey DAF CF # 12 Team Camion Compétition Vaucluse à 1 tour … etc
……………………………………………..

Thomas Robineau (Man).

Partants : 18 – NP : 3 (J. Teodisio, O. Bouzigue et R. Smit) – Classés : 17.
………………..

Course 3
……………………

1 – Thomas Robineau Man TGX # 1 Robineau Compétition 11 tours en 21’55’’642
2 – José Rodriguez Renault Premium # 14 Team 14 à 13’’380
3 – Lionel Montagne Renault Trucks Premium # 2 Aravi Racing à 25’’630
4 – José Teodisio Renault Premium # 23 Team Vitry Truck Racing à 36’’302
5 – Jean-Claude Labadie Renault Premium # 20 Lion Truck Racing à 36’’614
6 – Franck Conti Volvo VN # 39 Team Truck Compétition Spirit à 38’’627
7 – José Sousa Renault Premium # 22 Team Vitry Truck Racing à 1’11’’199
8 – Patrick Chatelain Iveco Stralis # 31 Team Truck Toulousain à 1’29’’893
9 – Cees Zandbergen Scania # 42 Cees Zandbergen à 1’42’’862
10 – Rody Smit Volvo F12 # 44 Team Black Jack Truck Racing à 1’52’’877 … etc
……………………………………………..

José Rodriguez (Renault).

Partants : 21 – NP : 1 (P. Parsus) – Exclus : 2 (O. Bouzigue et A. Janiec) – Classés : 19.
………………..

Course 4
……………………

1 – Thomas Robineau Man TGX # 1 Robineau Compétition 11 tours en 22’05’’302
2 – Lionel Montagne Renault Trucks Premium # 2 Aravi Racing à 07’’590
3 – Jean-Claude Labadie Man # 20 Lion Truck Racing à 27’’501
4 – José Teodisio Renault Premium # 23 Team Vitry Truck Racing à 31’’169
5 – Franck Conti Volvo VN # 39 Team Truck Compétition Spirit à 35’’423
6 – José Sousa Renault Premium # 22 Team Vitry Truck Racing à 36’’158
7 – José Rodriguez Renault Premium # 14 Team 14 à 40’’025
8 – Cees Zandbergen Scania # 42 Cees Zandbergen à 1’01’’735
9 – Patrick Chatelain Iveco Stralis # 31 Team Truck Toulousain à 1’21’’731
10 – Rody Smit Volvo F12 # 44 Team Black Jack Truck Racing à 1’33’’955 … etc

Lionel Montagne (Renault).

……………………………………………..

Partants : 18 – NP : 4 (A. Janiec, N. Crozier, C. Guigon et L. Daziano – Classés : 18.

Chaud, très chaud, le départ de la troisième course qui laissera sur le carreau deux des hommes du Lion Truck Racing, Noël Crozier et Anthony
Janiec, un tour pour le premier nommé, six pour le second qui sera exclu de la course. Tous deux seront forfaits sur la course 4.
Source : FFSA.COM, gpcamions-castellet.com et Team Orsini Racing – Photos : AMP MAG / Philippe REJER et Team Orsini Racing.

TRANS AM
AMERICA’S ROAD RACING SERIES
NEW JERSEY MOTORSPORTS PARK
Cinquième manche – Du 12 au 14 juin
Cinquième rendez-vous de la série Trans Am avec un plateau de 47 voitures engagées sur le circuit du New Jersey Motorsports Park. Parmi les
concurrents figurant sur la liste des engagés on dénombrait 10 TA, 22 TA2 et 15 TA3 (8.A et 7.I). Si la presque totalité du plateau était composé
comme à l’habitude de Chevrolet Corvette (TA et TA3.I) et de Chevrolet Camaro (TA2 et TA3.A), le reste de la concurrence se nommait Ford
Mustang (TA, TA2 et TA3.A), Dodge Challenger (TA2), Dodge Viper (TA3.I) et BMW M3 (TA3.I). Deux courses étaient programmées sur cette
cinquième manche, la première réunissant les concurrents TA2, la seconde pour les concurrents TA et TA3. La séance top five (Top 5
qualificatif) se déroulait entre les deux séances des essais libres.
ESSAIS LIBRES : Top chrono pour Paul Fix (Corvette) en 1’17’’825 (S1) devant Amy Ruman (Corvette) en 1’18’’225 (S2) et Doug Peterson
(Corvette) en 1’18’’843 (S2). En TA2, Adam Andretti (Mustang) réalisait le meilleur temps en 1’21’’311 (S1) devant Paul Fix Junior (Mustang) en
1’21’’431 (S1) et Lawrence Loshak (Mustang) en 1’21’’737 (S1). Du côté des TA3, Ernie Francis Junior (Camaro) obtenait le meilleur chrono des
TA3.A en 1’26’’377 (S1) et Randy Mueller (BMW M3) celui des TA3.I en 1’26’’450 (S1).
QUALIFICATIONS : Pole position pour Paul Fix (Corvette) en 1’16’’679 devant Amy Ruman (Corvette) en 1’17’’147 (Q.2) et Doug Peterson
(Corvette) en 1’17’’317 et. Top cinq complété par John Baucom (Mustang) en 1’17’’763 et Simon Gregg (Corvette) en 1’18’’036. En TA2, Adam
Andretti (Mustang) se montrait le meilleur en 1’20’’631 devant Gar Robinson (Camaro) en 1’20’’905 et Lawrence Loshak (Mustang) en 1’21’’644.
Steve Kent Junior (Mustang) en 1’21’’730 et Dillon Machavern (Mustang) en 1’21’’873 complétaient le top cinq. En TA3 top chrono pour Michael
Camus (BMW TA3.I) en 1’24’’977 devant Ernie Francis Junior (Camaro TA3.A) en 1’25’’202 et Randy Mueller (BMW M3 TA3.I) en 1’25’’237. Top
cinq complété par Lee Saunders (Viper TA3.I) en 1’25’’304 et par Jason Berkeley (Corvette TA3.A) en 1’26’’789.
COURSES : Week-end débuté difficilement pour Amy Ruman qui ne participait pas à la séance top five (mécanique), se rattrapait en Q2 avant de
devoir batailler ferme avec Doug Peterson et Paul Fix, elle finira par prendre l’avantage et accentuera dès lors l’écart avec ses dauphins Fix et
Peterson qui devaient résister à la pression de Baucom et de McAleese en fin de course. En TA2, la bagarre se résumera à un duel entre Adam
Andretti et Gar Robinson, un duel qui tournera à l’avantage de la Mustang # 44 face à la Camaro # 74. Shane Lewis complétait le podium final.
Côté TA3, les TA3.I se seront une nouvelle fois montrées les plus rapides, Andrew Aquilante (Corvette) s’imposait devant Michael Camus (BMW)
et le meilleur représentant des TA3.A, Ernie Francis Junior. Lee Saunders (I), Todd Napieralski et Robert Korzen (A) complétaient les podiums.

Paul FIX (Corvette TA) – Ernie FRANCIS Junior (Camaro TA3.A) – Michael CAMUS (BMW TA3.I) – Joey STEVENS (Dodge Challenger TA2).
TA / TA3 Race
(Engagés : 25 – Q : 23 – Partants : 22 – Classés : 22 / 17 en piste à l’arrivée)

Amy RUMAN

…………………..

1 – Amy RUMAN Chevrolet Corvette # 23 (TA) 45 tours en 1h05’53’’356
2 – Paul FIX Chevrolet Corvette # 4 (TA) à 12’’401
3 – Doug PETERSON Chevrolet Corvette # 87 (TA) à 16’’500
4 – John BAUCOM Ford Mustang # 86 (TA) à 17’’080
5 – Jim MACALEESE Chevrolet Corvette # 03 (TA) à 17’’515
6 – David PINTARIC Chevrolet Corvette # 57 (TA) à 51’’237
7 – Kerry HITT Chevrolet Corvette # 19 (TA) à 54’’746
8 – Mickey WRIGHT Chevrolet Corvette # 6 (TA) à 1 tour …
10 – Andrew AQUILANTE Chevrolet Corvette # 32 (TA3.I) à 2 tours
11 – Michael CAMUS BMW M3 # 08 (TA3.I) à 2 tours
12 – Ernie FRANCIS Junior Chevrolet Camaro # 98 (TA3.A) à 2 tours …
14 – Todd NAPIERALSKI Chevrolet Camaro # 39 (TA3.A) à 3 tours
15 – Lee SAUNDERS Dodge Viper # 93 (TA3.I) à 3 tours
16 – Robert KORZEN Ford Mustang # 88 (TA3.A) à 3 tours … etc

Andrew AQUILANTE (TA3.I)

………………………….

TA2 Race
(Engagés : 22 – Q : 21 – Partants : 22 – Classés : 22 / 17 en piste à l’arrivée)
………………………………..

1 – Adam ANDRETTI Ford Mustang # 44 (TA2) 45 tours en 1h05’45’’358
2 – Gar ROBINSON Chevrolet Camaro # 74 (TA2) à 02’’401
3 – Shane LEWIS Chevrolet Camaro # 72 (TA2) à 08’’894
4 – Lawrence LOSHAK Ford Mustang # 5 (TA2) à 09’’501
5 – Joey STEVENS Dodge Challenger # 11 (TA2) à 18’’458
6 – Steve KENT Junior Ford Mustang # 83 (TA2) à 19’’172
7 – Tom SHEEHAN Chevrolet Camaro # 97 (TA2) à 26’’095
8 – Dillon MACHAVERN Ford Mustang # 24 (TA2) à 29’’688
9 – Keith PROCIUK Chevrolet Camaro # 9 (TA2) à 49’’517
10 – Justin NAPOLEON Chevrolet Camaro # 90 (TA2) à 1’00’’991 … etc

Adam ANDRETTI (TA2)

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : BRAINERD INTERNATIONAL RACEWAY les 4 et 5 juillet.
Sources : GOTRANSAM.COM – Photos : GOTRANSAM.COM / Chris CLARK.

Comité Régional du Sport Automobile
Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble APPROLIS 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
……………………………..

www.sportauto-comite12.org – comite12.sportauto@orange.fr
Tél. 02 40 79 02 11

NASCAR SPRINT CUP
RACE 15

MICHIGAN QUICKEN LOANS 400
14 juin

Michigan International Speedway – Kevin Harvick encore en vedette en libre – La pole position pour la Chevrolet de Kasey Kahne.
MICHIGAN : Kevin Harvick (35’’557 et 35’’806) puis Jeff Gordon (36’’253) réalisaient les meilleurs chronos des trois séances d’essais qui étaient
programmées. La Pole revenait à Kasey Kahne en 35’’645 devant Kevin Harvick en 35’’712 et Brad Keselowski en 35’’741. Principale animatrice
de cette course, la pluie
luie qui entrainera la sortie de quatre drapeaux rouge. Course à épisode donc qui verra la victoire de Kurt Busch qui
s’imposait devant Dale Earnhardt Junior et Martin Truex Junior. Kevin Harvick qui semblait avoir la meilleure voiture semblait
semblai devoir pouvoir
s’imposer pour la troisième fois cette année mais une crevaison juste après son troisième ravitaillement l’obligeait à rejoindre
rejoin
les stands sous
drapeau vert ruinant tous ses espoirs. La météo menaçante annonçant l’orage incitera les organisateurs à écourter
éc
la course au 138ème tour. Si
Kevin Harvick garde les commandes au général pilotes il voit Martin Truex Junior, qui fait la bonne affaire du week-end,
week
revenir à quinze points.
Prochain rendez-vous
vous dans quinze jours sur le Sonoma Raceway ou la météo devrait
d
être plus favorable.

MICHIGAN INTERNATIONAL SPEEDWAY QUICKEN LOANS 400 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25

41
88
78
20
22
2
1
27
6
15
11
19
13
33
5
10
42
31
48
3
24
43
47
21
17

Kurt BUSCH
Dale EARNHARDT Junior
Martin TRUEX Junior
Matt KENSETH
Joey LOGANO
Brad KESELSOWSKI
Jamie MACMURRAY
Paul MENARD
Trevor BAYNE
Clint BOWYER
Denny HAMLIN
Carl EDWARDS
Casey MEARS
Ty DILLON
Kasey KAHNE
Danica PATRICK
Kyle LARSON
Ryan NEWMAN
Jimmie JOHNSON
Austin DILLON
Jeff GORDON
Aric ALMIROLA
A.J. ALLMENDINGER
Ryan BLANEY
Ricky STENHOUSE Junior

CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
FORD
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
TOYOTA
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
FORD
FORD

138
138
138
138
138
138
138
138
138
138
138
138
138
138
138
138
138
138
137
137
137
137
137
137
137

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

43 partants, tous classés – Statuts : Running : 41. Accidents : 2.

La pluie omniprésente et la valse des balayeuses sécheuses – Dale Earnhardt Junior termine à la seconde place de la course.
Kurt Busch s’impose en gérant la consommation au mieux sur une course en pointillé et obtient la vingt-septième
septième victoire de sa carrière en Cup.

Les prochains rendez-vous
rendez
des Nascar Sprint Cup Series
………………..

28 juin – TOYOTA-SAVE MART 350 – SONOMA RACEWAY,
5 juillet – COKE ZERO 400 – DAYTONA INTERNATIONAL SPEEDWAY,
11 juillet – QUAKER STATE 400 AUTO PARTS – KENTUCKY SPEEDWAY,
19 juillet – NEW HAMPSHIRE 301 – NEW HAMPSHIRE MOTOR SPEEDWAY,
26 juillet – ‘YOUR HERO’S NAME HERE’ 400 – INDIANAPOLIS MOTOR SPEEDWAY.

Source : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM / Getty Images (Robert Laberge, Jonathan Ferrey, Rey Del Rio et Brian Lawdermilk).

MOTO GP 2015
GRAN PREMI MONSTER ENERGY DE CATALUNYA

M
MO
OTTO
O
G
P
/
GP / 77

M
MO
OTTO
O
G
P
/
GP / 77

CIRCUITO DE CATALUNYA – Du 12 au 14 juin.

Jorge LORENZO – Movistar YAMAHA.

Johann ZARCO – Ajo Motorsport KALEX.

Danny KENT – Leopard Racing HONDA.

MOTO GP

MOTO GP2

MOTO GP3

1 – Jorge LORENZO (ESP)
Movistar YAMAHA MotoGP
2 – Valentino ROSSI (ITA)
Movistar YAMAHA MotoGP
3 – Dani PEDROSA (ESP)
Repsol HONDA Team
4 – Andrea IANNONE (ITA)
DUCATI Team
5 – Bradley SMITH (GBR)
Monster YAMAHA Tech 3
6 – Maverick VIÑALES (ESP)
Team SUZUKI ECSTAR
7 – Scott REDDING (GBR)
Estrella Galicia 0.0 Marc VDS – HONDA
8 – Stefan BRADL (GER)
Atinã Forw. Racing – YAMAHA FORWARD
9 – Danilo PETRUCCI (ITA)
Octo Pramac Racing DUCATI
10 – Alvaro BAUTISTA (ESP)
APRILIA Racing Team Gresini … etc
Engagés : 25. Partants : 24. Classés : 16.

1 – Johann ZARCO (FRA)
Ajo Motorsport – KALEX
2 – Alex RINS (ESP)
Paginas Amarillas HP40 – KALEX
3 – Esteve RABAT (ESP)
Estrella Galicia 0.0 Marc VDS – KALEX
4 – Sam LOWES (GBR)
Speed Up Racing – SPEED UP
5 – Luis SALOM (ESP)
Paginas Amarillas HP40 – KALEX
6 – Thomas LUTHI (SUI)
Derendingen Interwetten – KALEX
7 – Jonas FOLGER (GER)
GRT Team – KALEX
8 – Sandro CORTESE (GER)
Dynavolt Intact GP – KALEX
9 – Dominique AEGERTER (SUI)
Technomag Racing Interwetten – KALEX
10 – Lorenzo BALDASSARRI (ITA)
Athinã Forward Racing – KALEX … etc
Engagés : 32. Partants : 32. Classés : 26.

1 – Danny KENT (GBR)
Leopard Racing – HONDA
2 – Enea BASTIANINI (ITA)
Gresini Racing Team Moto 3 – HONDA
3 – Efren VAZQUEZ (GBR)
Leopard Racing – HONDA
4 – Niccolõ ANTONELLI (ITA)
Ongetta Rivacold – HONDA
5 – Miguel OLIVEIRA (POR)
Red Bull KTM Ajo – KTM
6 – Jorge NAVARRO (ESP)
Estrella Galicia 0.0 – HONDA
7 – Isaac VIÑALES (ESP)
Husqvarna Laglisse – HUSQVARNA
8 – Romano FENATI (ITA)
Sky Racing Team VR46 – KTM
9 – Brad BINDER (RSA)
Red Bull KTM Ajo – KTM
10 – Philipp OETTL (GER)
Scheld GP Racing – KTM … etc
Engagés : 34. Partants : 34. Classés : 28.

MOTO GP
Pole : Alex Espargaro (Suzuki) 1’40’’546.
Intouchable, tel est le statut actuel de Jorge
LORENZO qui s’adjuge sa quatrième victoire
consécutive. Un départ parfait, une course en
solitaire et personne ne le reverra. Valentino
ROSSI essaiera bien de s’accrocher mais ne
réussira jamais à s’approcher suffisamment
pour tenter quoi que ce soit. Dani PEDROSA
complétait le podium final.
Chutes pour Marquez peu en verve dans cette
première partie de saison, Alex Espargaro (le
poleman), Dovizioso et Crutchlow.

MOTO2
Pole : Johann Zarco (Kalex) 1’45’’895.
Parti en pole, Johann ZARCO ne réussira pas
un bon départ, repoussé en sixième position il
parviendra dix tours avant la fin à se replacer
derrière Rabat et Rins après s’être débarassé
de Lowes. Revenu dans les roues des leaders
il passait Alex RINS dans l’avant dernier tour
avant de laisser sur place le champion en titre
Esteve RABAT s’accrochait mais faisait une
erreur offrant la seconde place à Rins.
Zarco conforte sa première place au général
et possède 40 points d’avance sur Rabat.

MOTO3
Pole : Enea Bastianini (Honda) 1’50’’137.
Fin stratège et surtout très patient, le leader au
général Moto 3, Danny KENT aura mené une
course intelligente synonyme d’une quatrième
victoire de la saison. A l’entame du dernier tour
il profitait de l’aspiration et de la longue ligne
droite du circuit de Catalunya pour se placer à
l’affût derrière Enea BASTIANINI, le poleman,
qu’il passait imparablement dans le quatrième
virage, ce dernier aura beau relancer, il ne sera
pas en mesure de jouer la victoire. Troisième
place finale pour Efren VAZQUEZ.

Suzuki en pole (Alex ESPARGARO) – Esteve RABAT défend son titre – Arrivée serrée en Moto 3 – Enea BASTIANINI second.

Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2015.W396/06.15
………….
Sources : FIAWEC.COM, 24H-LEMANS.COM, WRC.COM, rallyitaliasardegna.com, FFSA.COM,
gpcamions-castellet.com, Team Orsini Racing, GOTRANSAM.COM, NASCAR.COM et MOTOGP.COM.
Photos : WRC.COM, rallyitaliasardegna.com (Daniele Carta, Vittorio Sanguineti et Enrico Ferigolo),
Team Orsini Racing, GOTRANSAM.COM (Chris Clark),
NASCAR.COM / Getty images (Robert Laberge, Jonathan Ferrey, Rey Del Rio et Brian Lawdermilk),
MOTOGP.COM et AMP MAG / Collectif Le Mans 2015, Stéphane LUSTEAU et Philippe REJER.
MP © AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 396


Documents similaires


Fichier PDF magazine 2015 w396
Fichier PDF magazine 2015 w413
Fichier PDF magazine 2015 w419
Fichier PDF magazine 2015 special 002
Fichier PDF magazine 2015 w407
Fichier PDF magazine 2016 w446


Sur le même sujet..