Chapitre IIELEMENTS DE ECHNOLOGIE VERRIEREII 1 FABRICATION DES VERRES INDUSTRIELS.pdf


Aperçu du fichier PDF chapitre-iielements-de-echnologie-verriereii-1-fabrication-des-verres-industriels.pdf

Page 1...21 22 23




Aperçu texte


35

La baguette est ensuite réétirée et frittée pour donner une préforme de
verre homogène. Le canal central disparaît au cour de l’étirage.
On distingue le procédé OVPO latéral (Fig. II-20a) et le procédé axial
(Fig. II-20b) capable de fournir des ébauches de longueur illimitée:
Vapeurs d’halogénures
métalliques

Baguette de silice

Chalumeau

Ebauche transparente
Four

Dépôt de fines
particules de verre

Ebauche poreuse
Four

Particules de verre

Four

Chalumeau
SiCl4+BBr3
Frittage de l’ébauche

Etirage de la fibre

SiCl4+GeCl4+PCl3

Fig.II-20-Fabrication des conducteurs optiques. Procédé «OVPO»:

a) latéral, b) axial
b) Procédé « IVPO » (inside vapour phase oxidation): Dépôts intérieurs

Fig. II-21- Fabrication des conducteurs optiques. Procédé «IVPO»

Dans cette technique le dépôt s’effectue à l’intérieur d’un tube
(généralement en silice vitreuse) (Fig.II-21). L’ensemble est ensuite fritté et
étiré, ce qui ferme le canal.
L’avantage de ces procédés est le haut degré de pureté possible (absence
d’hydroxyles OH-). Pour assurer une qualité élevée du verre de gaine le tube luimême peut être formé par un procédé OVPO.
Pr. N. EL JOUHARI
UNIVERSITE MOHAMMED V–AGDAL, FACULTE DES SCIENCES, DEPARTEMENT DE CHIMIE
Filière SMC 4, CHIMIE MINERALE APPLIQUEE: «Introduction à la technologie verrière»